Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
3 décembre 2021 5 03 /12 /décembre /2021 00:02

Cet article est reposté depuis Moscou.

Partager cet article
Repost1
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 23:51

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Partager cet article
Repost1
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 18:29

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 15:43

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Une BOUSSOLE qui indique toujours l’Est… [L’éditorial de Pierre LÉVY dans RUPTURES du 23 novembre 2021]

Une avalanche de condamnations indignées. Visé : l’« effroyable dictateur » Alexandre Loukachenko, selon l’expression d’une élue LFI qui reflète bien l’état d’esprit des classes dirigeantes vis-à-vis du président biélorusse. Celui-ci est accusé d’avoir attiré à Minsk de nombreux ressortissants du Moyen-Orient et d’Afrique, puis d’inciter ces derniers à entrer dans l’Union européenne à partir des frontières du pays avec la Pologne, la Lituanie et la Lettonie. Ces trois Etats ayant lancé la construction de lignes de barbelés et mis en place d’importantes forces armées le long de ces dernières, la situation des quelques milliers d’hommes et de femmes ainsi coincés dans un no man’s land glacial était, mi-novembre, peu enviable, au point que certains y ont perdu la vie.

On pourrait rappeler au chœur des indignés que la Biélorussie n’a pas créé les migrants : l’afflux de millions d’entre eux vers le Vieux continent, spectaculaire en 2015-2016, est fondamentalement causé par les guerres et la misère. Est-ce le président Loukachenko qui a décidé d’envahir l’Afghanistan, d’attaquer l’Irak, de bombarder la Libye, de déstabiliser la Syrie ? Est-ce la Biélorussie qui porte la responsabilité de la pauvreté qui continue de martyriser des régions africaines entières ?

Est-ce le président Loukachenko qui a décidé d’envahir l’Afghanistan, d’attaquer l’Irak, de bombarder la Libye, de déstabiliser la Syrie ?

[...]

La suite sur le site de Ruptures :

Partager cet article
Repost1
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 15:02

Malgré la crise économique liée à la mondialisation et aux confinements nationaux, les grands groupes industriels de l'automobile persistent.  Laisseront-ils encore un de leurs sous-traitants fermer en France pour aller se ravitailler ailleurs où les conditions environnementales, sociales et fiscales, ainsi que les salaires, sont plus avantageux pour eux et permettent de plus gros dividendes ?

YG

Le nombre de salariés repris sur le site de Liberty Wheels à Diors par Saint Jean Industrie s’établirait à 135 soit environ 50% des effectifs. (Crédits : Reuters)

Le nombre de salariés repris sur le site de Liberty Wheels à Diors par Saint Jean Industrie s’établirait à 135 soit environ 50% des effectifs. (Crédits : Reuters)

DIORS (INDRE). Ultime producteur de jantes aluminium en France, le site d’Alvance Wheels dans l’agglomération de Châteauroux devrait être repris en 2022 par l’équipementier rhodanien Saint-Jean industrie, selon plusieurs sources concordantes. Reste préalablement à ses deux principaux clients, Renault et Peugeot Stellantis, à confirmer un volant de commandes suffisant sur trois ans.

Extraits

Le précédent de Renault qui, "sollicité par l'Etat pour soutenir le plan de reprise de la Société aveyronnaise de métallurgie (SAM) à Décazeville dans l'Aveyron, s'est retiré du projet le 24 novembre," laisse peser une grosse incertitude sur l'avenir du dernier producteur de jantes aluminium en France.

[...]

"Après la liquidation de la SAM en Aveyron, l'arrêt éventuel d'Alvance Wheels pourrait avoir un impact désastreux pour le président-candidat, Emmanuel Macron, qui fera de la réindustrialisation de l'Hexagone l'un des thèmes phare de sa campagne."

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 15:01

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost1
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 14:58

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
1 décembre 2021 3 01 /12 /décembre /2021 17:41
Photo Jean-Pierre Sageot

Photo Jean-Pierre Sageot

La SNCF prévoit de supprimer toute présence de contrôleurs à bord de certains TER normands d’ici mi-décembre. Cheminots, associations de voyageurs et élus seinomarins se mobilisent pour dénoncer une attaque du service public. Une pétition a été lancée.

À bord des trains, les contrôleurs ne vérifient pas seulement la validité des billets. « Ils ont une mission d’information, de sécurité des trains et de sûreté des voyageurs », rappelle Jean-Louis Dalibert, président de SOS Gares. Cette association d’usagers du rail de Seine-Maritime se mobilise aux côtés de cinq syndicats de cheminots et de plusieurs élus normands pour obtenir l’abandon du projet avancé par la direction de la SNCF : la suppression, dès mi-décembre, des contrôleurs sur les lignes TER Rouen-Le Havre et Rouen-Dieppe.

[...]

Une pétition en ligne

Dans l’attente, cheminots et associations continuent de diffuser une pétition « contre la déshumanisation des gares et des trains » auprès des usagers des lignes concernées. Plus de 3 500 signatures ont déjà été rassemblées. La pétition est accessible en ligne : https://chng.it/2hkhKHPRYG.

* Depuis 2018 sur les lignes Le Havre-Fécamp, Yvetot-Rouen, Le Havre-Rolleville et Lisieux-Deauville.

Note : Lundi 29 novembre les cheminots étaient en grève contre ces suppressions de postes de contrôleurs : http://www.actioncommuniste.fr/2021/11/securite-greve-sur-les-trains-normands-lundi-les-cheminots-refusent-les-suppressions-de-postes-de-controleurs.html

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2021 3 01 /12 /décembre /2021 15:45

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost1
1 décembre 2021 3 01 /12 /décembre /2021 15:42

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1

Articles Récents