Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 09:32

reçu par courriel

Le PC d’Espagne vient de dire NON à l’euro et à l'UE ! -  Ou de l'isolement croissant du PCF-PGE sur les scènes européenne et nationale.

 

Par Antoine Manessis, au nom du secrétariat national du PRCF

 

            « S'il n'en reste qu'un, je serai celui-là », semble se dire Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et président du Parti de la Gauche Européenne. En effet il ne restera bientôt plus guère que les occupants de la Place du Colonel Fabien pour continuer, contre toute évidence, à vouloir défendre l'euro et l'UE dans leur principe. En effet, le PGE vient d’être répudié tout récemment par le PC allemand (DKP)…

·         Faisant suite au combat du PCPE et d’autres groupes marxistes espagnols contre l’UE et l’euro, la décision prise au récent congrès du PC d’Espagne (PCE) d'enfin abandonner les sornettes sur la « réorientation progressiste de la construction européenne » devrait sonner le glas des illusions euro-constructives de la direction du PCF et du président du PGE, ou du moins, des capacités de cette direction euro-complaisante à « vendre » sa politique absurde à tant de militants communistes sincères… et désorientés !

            La Grèce et sa terrible leçon aurait dû suffire. La fidélité au PCF de combat des années 60-70 aurait dû suffire. L'évolution de tous les PC d'Europe (DKP, KKE, PCP...) aurait dû suffire. Mais il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Et la direction de la section hexagonale du PGE, ce « parti européen » grassement subventionné par Bruxelles, ne veut voir: ni la vraie nature de classe de l'euro et de l'UE, ni les résultats catastrophiques de l'UE pour les ouvriers et pour la souveraineté des peuples d'Europe.

            L’arrimage rémunérateur du PCF au PGE, et à travers lui, à la construction de l’Empire euro-atlantique, est analogue à l’arrimage du PCF à l’union de la gauche derrière le PS, comme en témoigne l’entêtement de Pierre Laurent à inscrire son parti dans des « primaires » de la « gauche » qui n’ont d’autre sens que de sur-américaniser la vie politique française tout en dissolvant d’avance ce qui subsiste du PCF dans le vote « socialiste ». En échange de quelques strapontins parlementaires opportunément concédés par le PS au moment des législatives ? Et cela au moment même où la mobilisation des travailleurs et des jeunes contre la loi El Khomri, cette transposition hexagonale d’une sommation de l’UE visant à déréguler le « marché du travail » en France à l’image du « Job Act » italien, force les « socialistes » au pouvoir à sortir leur 49-3 pour museler la contestation !

            L'opportunisme, l'abandon des principes du marxisme-léninisme a privé de boussole cette direction impotente. On peut ainsi se réjouir que P. Laurent et ses suiveurs n’aient obtenu que 51% des voix des votes dans la consultation interne sur le « base commune » à amender au prochain congrès du PCF. Même si hélas, le premier « texte alternatif » à s’opposer à Laurent est celui de francs liquidateurs conduits par M.-G. Buffet et P. Cohen-Séat, le texte du réseau marxiste Faire vivre et développer le PCF obtenant un résultat honorable de 13%.

            Les communistes, y compris ceux qui sont encore au sein de l'ectoplasme, auront-ils du moins la force, sinon de « remettre le PCF sur la voie du marxisme » (dont sa dérive « eurocommuniste » pluri-décennale l’a éloigné de plusieurs années-lumière), du moins d’exiger que le PCF-PGE cesse ce scandale qui va faire de lui le dernier parti franchement européiste en France aux côté des Verts, des LR et du PS, avec d’énormes nuisances pour l’orientation des luttes en France ?

            Être à la remorque du PS « euro-constructif », certes le groupe Laurent l'est depuis des années. Être à la ramasse sur l'UE peut-être peut-il l'éviter ? Pas sûr du tout, mais que du moins, en condamnant le dispositif mortifère de l’euro et en appelant à en sortir par la gauche, il cesse de nuire gravement à la prise de conscience et à la mobilisation franchement euro-critique des mobilisations populaires.

           En tout cas, puisque près de 20% des adhérents du PCF, dont la Fédération du Pas-de-Calais, se prononcent désormais pour la sortie de l’UE, pourquoi pas une grande manifestation communiste et progressiste à Paris, à Lille ou à Lens (pour commencer) pour les « quatre sorties », de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme, comme le PRCF le propose fraternellement ? Ce serait là un bon moyen, non dans les mots mais dans l’action commune, d’éclairer les millions de travailleurs et de jeunes qui cherchent la voie d’une alternative progressiste à l’euro-casse de notre pays et à la paralysie du mouvement populaire par ces VERROUS redoutables que sont le PGE, la Confédération européenne des syndicats et la prétendue – et de plus en plus INTENABLE - « réorientation progressiste de l’euro » défendue jusqu’ici par P. Laurent.

          Un premier pas pour appeler à rompre par la gauche avec l’UE avait été fait, sur proposition du PRCF et d’autres communistes (membres ou pas du PCF), le 30 mai 2015 à Paris. Et si l’heure était venue de récidiver sur des bases encore plus larges ?

Partager cet article
Repost0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 09:08

Sous ce titre, Maxime Vivas nous propose un texte ramassé (72 pages) augmenté par une préface de Paul Ariès et une postface de Viktor Dedaj (site Le Grand Soir)..

Pour nous parler des affaires publiques, de répression et d’impunité, de management, de violences et de suicides, l’auteur (éclectique) convoque Jean-Michel Aphatie, Patrick Balkany, Jean-Michel Baylet, Maïté Biraben, les Bonnets rouges, Xavier Broseta (DRH d’air France), Warren Buffet, Jérôme Cahuzac, Charlie Hebdo, Jean-François Copé, Myram El Khomry, Stéphane le Foll, Jean-Paul Galibert, Pierre Gattaz, Bernard Gensane, Claude Guéant, Dom Helder Camara, François Hollande, Michel Husson, Jean Jaurès, Alexandre de Juniac, Etienne de La Boétie, Pierre Laurent, Jean-Yves Le Drian, Le Grand Soir, les Le Pen, Didier Lombard (France Télécom), Emmanuel Macron, Philippe Martinez, Karl Marx, Xavier Mathieu, Jean-Luc Mélenchon, Stéphane Paoli, Plantu, Didier Porte, Agnès Saal, Nicolas Sarkozy, Thomas Thévenoud, Manuel Valls, Thierry Wolton, Zebda...

On compte dans notre pays, trois fois plus de morts par suicides que par accidents de la circulation. On enregistre un suicide d’agriculteur tous les deux jours. Les accidents du travail tuent plus de deux salariés par jour ouvré. Des docteurs Diafoirus prétendent avoir inventé la pipette pour instiller le poison du stress à doses milligrammées. Des cadres sont formés à harceler, brimer, mettre le salarié en situation fautive. Un Français travaille aujourd’hui plus de 6 semaines pour les actionnaires, contre 2 semaines il y a 30 ans.

Quand les salariés d’Air France apprennent que 2 900 emplois seront supprimés, beaucoup ont déjà vu la vidéo d’un colloque où leur Président, Alexandre de Juniac, fait réfléchir des patrons sur l’âge souhaitable pour entrer à l’usine (8, 12, 16 ans ?) et où il provoque leur hilarité (celle de Pierre Gattaz en tête) en révélant qu’au Qatar, les pilotes grévistes seraient en prison.

L’auteur montre qu’il est malvenu de qualifier les salariés d’Air France de « voyous » (Valls) ou de « crétins  » (Macron) : « Inutile de réinventer l’affiche de l’homme au couteau entre les dents. Inutile, comme l’a fait Plantu dans un dessin (Le Monde, 6 octobre 2015), de fustiger l’indifférence d’un pilote (alcoolique) devant un DRH en guenilles, sanglant et amputé, pendu à la queue d’un avion. S’il faut faire de l’humour, on préfèrera celui de Didier Porte : « Avis à tous les DRH de France : Désormais, à chaque nouvelle annonce de plan social, une bite au cirage ! ».

[...]  Lire la suite en cliquant ci-dessous

Un livre - "Les déchirures" de Maxime Vivas -
Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 23:12
Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 23:02
Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 17:14

17/05/2016 sur le blog de l'UL CGT du Havre

Comme annoncée, Le Havre a souffert du blocage de l'Economie Havraise, la faute à un duo Hollande/Valls qui s'entête ! Aussi, après avoir bloqué la Zone Industrielle, le Port et La Brèque, toute la journée, voire plus...

Les salariés du public/privé en colère ont reconduit le mouvement pour demain, au même tarif, au même endroits, dès 6h, toute la journée, tant que le gouvernement maintiendra sa loi. De plus, Jeudi 19, est prévue une manif à 11h devant Franklin ! TOUS ENSEMBLE, amplifions la mobilisation, avec notre détermination ! 

Grèves 18 et 19 mai 16.pdf

Mercredi 18 mai - RDV à 5h30

(camarades syndicats UL CGT Le Havre)

Place d'Armes à Harfleur

IMG_20160517_053711.jpg

Voir l'intégralité des photos et les appels de l'UL-CGT du Havre en cliquant sur le lien ci-dessous

VIDEO. Près de Rouen, François Hollande en visite, en pleine tempête sociale

Pour la première fois depuis son élection, François Hollande était en visite près de Rouen (Seine-Maritime), mardi 17 mai 2016. Il visitait une entreprise pharmaceutique.

Vu sur Normandie actu

Pour le retrait de loi travail - Rassemblements et blocages de l'économie en Seine-Maritime et en Normandie ce 17 Mai 2016 - Le mouvement se poursuit les prochains jours.
Fr3 Normandie

Bilan du blocage du Havre : certaines stations-service du Havre sont en pénurie de carburants. A Rouen, le terminal pétrolier Rubis a été bloqué en fin d'après-midi pour des manifestants  

  • Par Cédric Lepoittevin (et R. PLumet)
  • Publié le

Pénurie d'essence ?

Conséquences et suite de la mobilisation de ce mardi 17 mai, contre la loi Travail, certaines stations-service de la ville du Havre affichent déjà être en pénurie de carburants.
Celles-ci n'ont pu être réapprovisionnées du fait des barrages installés depuis mardi matin à différents points d'entrée de la Porte Océane. 

La station-service Total à proximité du Musée d'arts modernes André Malraux, a d'ailleurs été réquisitionnée pour les services de la police, losque celle-ci aura été ravitaillée. 

© Mickaël Goavec/ France 3 Normandie

© Mickaël Goavec/ France 3 Normandie

 

© Mickaël Goavec/ France 3 Normandie

© Mickaël Goavec/ France 3 Normandie


A Rouen, le terminal pétrolier Rubis, situé sur la zone industrielle, boulevard de Stalingrad au Grand-Quevilly est actuellement bloqué. 
Les grevistes, représentants l'ensemble des corps de métiers de la plateforme portuaire, sont arrivés en fin d'après-midi. 

Deuxième point d'accès, à Petit-Quevilly, ce sont des étudiants, et des manifestants de tous secteurs d'activités qui ont effectué une opération de blocage. 

 
Seine-Maritime : pénurie d'essence au Havre et blocage du terminal pétrolier à Rouen

 

Des barrages de routiers et de manifestants ont entraîné d'importants bouchons à Caen (Calvados), au Havre et à Rouen (Seine-Maritime), mardi 17 mai. Le mouvement se poursuit.

Sur Normandie actu

Les routiers et les agents portuaires du Havres, ainsi que d'autres opposants à la oi Travail, ont décidé de poursuivre le mouvement pour mercredi 18 mai 2016 (©ML/Normandie-actu).

Les routiers et les agents portuaires du Havres, ainsi que d'autres opposants à la oi Travail, ont décidé de poursuivre le mouvement pour mercredi 18 mai 2016 (©ML/Normandie-actu).

Les routiers sont entrés dans la danse pour s’opposer à la loi Travail, mardi 17 mai 2016. À Caen (Calvados), la mobilisation a été fortement suivie. Au Havre (Seine-Maritime), ce sont les salariés du public et du privé qui ont bloqué l’économie. Tous reconduisent le mouvement mercredi 18 mai 2016. Des perturbations sont également à craindre près de Rouen.

  • Le périphérique de Caen encombré :

Attention si vous devez passer par Caen (Calvados), mercredi 18 mai 2016, de fortes perturbations sont à prévoir. La situation sera semblable au mouvement du mardi 17 mai 2016 :  les manifestants ont bloqué le périphérique, avec un barrage filtrant au niveau de la sortie 15, Vallée-sèche. Le mouvement a été reconduit au moins jusqu’à la matinée de mercredi 18 mai. La préfecture du Calvados a décidé de fermer le périphérique, de la sortie 14 Cormelles-le-Royal, à la 16 Pays d’Auge.

  • A13, l’accès au périphérique de Caen fermé

À cause des manifestations, il est probable que l’accès au boulevard périphérique sud de Caen, soit fermé. La Sanef, gestionnaire de l’autoroute, a pris cette décision, mardi 17 mai 2016. L’accès au périphérique nord était obligatoire, mardi 17 mai.

  • La ville du Havre paralysée :

La ville  du Havre (Seine-Maritime), a été paralysée à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, Fidl, UNL, mardi 17 mai 2016. Routiers, agents portuaires, dockers et salariés du public et du privé, se sont unis pour bloquer, à 15 endroits, les entrées de la cité Océane (zone industrielle, le Port et La Brèque d’Harfleur). Là aussi, le mouvement a été reconduit pour poster plusieurs barrages, mercredi 18 mai, dès 5h30. Le mouvement se poursuit « au même tarif, aux mêmes endroits, dès 6h, toute la journée, tant que le gouvernement maintiendra sa loi. Rendez-vous est donné à 5h30 aux manifestants, à 5h30, place d’Armes à Harfleur par les unions locales CGT. De plus, jeudi 19 mai, est prévue une manifestation au Havre. Rendez-vous à 11 h devant la salle Franklin, cours de la république », détaille un syndicaliste. Lors d’un discours prononcé au Havre (Seine-Maritime), mardi 17 mai, dans l’après-midi, au pied du stade Océane, Laurent Delaporte de la CGT portuaire a appelé à « bloquer l’économie du pays » : « Hollande déclare qu’il maintiendra cette réforme. Cela doit nous appeler à bloquer l’économie du pays. Cela demande de la coordination et de la stratégie.

  • Sur l’A29, l’échangeur direction Le Havre, fermé

En raison de la paralysie de la ville du Havre (Seine-Maritime), la Sanef, gestionnaire de l’autoroute A29, a fermé l’échangeur n°5 en direction de la zone industrielle du Havre, mardi 17 mai 2016, dès le début d’après-midi. Les mêmes causes provoquant les mêmes effets, le blocage, juste avant le pont de Normandie, pourrait bien se reproduire.

  • Pénurie d’essence dans certaines stations

Il va devenir difficile de se procurer du carburant en Seine-Maritime. Le mouvement social entamé, mardi 17 mai 2016, inclut en effet des blocages de raffineries et dépôts de carburant, notamment Total au Havre ou Rubis Terminal, près de Rouen. Les mêmes blocages sont à redouter pour mercredi 18 mai. En prévision de ces pénuries, les forces de police du Havre ont réquisitionné deux stations-service.

  • Perturbation sur les lignes SNCF

Deux syndicats de la SNCF ont déposé un préavis de grève reconductible. Mercredi 18 mai 2016, le trafic des trains sera fortement perturbé en Normandie. Intercités Paris-Rouen-Le Havre : 5 trains sur 10. Intercités Paris-Caen (Calvados)-Cherbourg (Manche) : 5 trains sur 10. Intercités Paris-Granville (Manche) : 2 trains sur 10. TER : en moyenne 1 train sur 2.

Rouen : Le boulevard industriel bouché

Les routiers ont bloqué le boulevard industriel de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen (Seine-Maritime), mardi 17 mai. L’accès entre Rouen et le rond-point des Vaches était totalement bloqué pendant plusieurs heures. Des perturbations sont prévoir mercredi 18 mai, dans ce même secteur.

La Rédaction de Normandie-actu
Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 09:14
Blocages de raffineries et dépôts. En Normandie, pénurie de carburant dans des stations-service

Le mouvement anti-loi Travail se durcit en Normandie. Outre les manifestations prévues mardi 17 mai 2016, des blocages de raffineries provoquent des pénuries de carburants.

Mise à jour : 17/05/2016 à 08:33 par Julien Bouteiller sur Normandie actu

 

Plusieurs pénuries de carburants sont signalées en Normandie (photo d'illustration)

Plusieurs pénuries de carburant sont signalées en Normandie (Photo d'illustration)

Nouvelle étape dans la mobilisation contre la loi Travail en Normandie. Plusieurs dépôts de carburants et raffineries seraient bloqués par les opposants au projet de loi, provoquant des pénuries dans plusieurs stations-service.

DIRECT. Routiers, syndicats. Nouvelle journée de manifestations, mardi 17 mai 2016, en Normandie. Des blocages sont en cours, depuis l’aube, notamment à Caen et au Havre. La situation en direct sur Normandie-actu.

> Lire aussi : Notre direct sur les manifestations du mardi 17 mai 2016 en Normandie, à suivre ici.

Au Havre (Seine-Maritime) et dans son agglomération, on signale ainsi plusieurs pénuries, principalement de diesel, dans les stations des magasins Auchan, des boulevard Clemenceau et François Ier, ou bien encore du magasin Leclerc.

  • Plus d’informations à venir sur Normandie-actu.
Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 09:07
Blocage des routiers à Harfleur près du Havre
Publié le 17/05/2016 sur Solidarité ouvrière

Blocage ce 17 mai à l’échangeur de la Brèque d’Harfleur (à côté du Havre) par les routiers en lutte contre la loi El Khomri.

routiers1

 

routiers2

DIRECT. Loi Travail. Routiers, dockers... En Normandie, les lieux des blocages

Routiers, syndicats. Nouvelle journée de manifestations, mardi 17 mai 2016, en Normandie. Des blocages sont en cours, depuis l'aube, notamment à Caen et au Havre. Direct.

Mise à jour : 17/05/2016 à 09:58 par La Rédaction sur Normandie actu

 

Un barrage est mis en place près de Rouen (photo envoyée par un lecteur)

Un barrage est mis en place près de Rouen (photo envoyée par un lecteur)

Journée de manifestations, mardi 17 mai 2016. Des blocages sont annoncés dans les grandes villes de Normandie, notamment au Havre (Seine-Maritime) et à Caen (Calvados). Des manifestations sont prévues au cours de la matinée. Une mobilisation de l’intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, Fidl, UNL), qui fait suite au recours, par le Premier ministre Manuel Valls, au « 49-3 » pour adopter la loi Travail. En parallèle, les chauffeurs routiers manifestent pour les négociations de branche en matière d’aménagement du temps de travail : chaque heure supplémentaire, payée pour l’instant 25% de plus, pourrait n’être rémunérée que 10% avec la loi. Un article 2 de la loi Travail qui inquiète les salariés du secteur des transports. Une action des routiers a débuté à l’aube sur le périphérique sud de Caen (Calvados), notamment, mais aussi près de Rouen (Seine-Maritime). La raffinerie Total du Havre et le port du Havre sont bloqués.

► En direct

9h51. Plus de 200 camions bloquent le périphérique de Caen
À partir du centre routier (sortie 15), plus de 200 camions bloquent le périphérique de Caen, selon la CGT. D’un côté, les deux voies sont occupées.

De l’autre, la voie de gauche seulement est occupée par les camions. Sur la voie de droite, les voitures circulent, mais très difficilement. Les manifestants distribuent des tracts. Une assemblée générale est prévue à 14h pour décider des suites du mouvement.

Plus de 200 camions bloquent le périph' de Caen (©Manon Loubet/Normandie-actu).

Plus de 200 camions bloquent le périph' de Caen (©Manon Loubet/Normandie-actu).

9h37. François Hollande a quitté Europe 1, pour Grand-Quevilly
Le président de la République était sur la radio Europe 1 mardi matin. François Hollande quitte Paris actuellement pour se rendre à Grand-Quevilly, près de Rouen, dans une entreprise pharmaceutique. Interrogé sur le chômage dont il a fait la condition d’une nouvelle candidature, François Hollande a reconnu qu’il « serait téméraire et prétentieux » de s’engager à le réduire « massivement ». « La bataille n’est pas gagnée », « je me bats tous les jours », a-t-il insisté.[...]

Lire la suite en cliquant ci-dessous

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 01:20

Manifestation, réunions et rassemblements en Seine-Maritime

Mardi 17 Mai

Les organisations départementales CGT-FSU-Solidaires-FO et UNEF appellent à multiplier, pour les salariés du public et du privé, des réunions, des assemblées générales avec leurs syndicats, des Heures d’Informations Syndicales pour organiser la grève et discuter sa reconduction

 

        *  Sur l’agglomération de Rouen, elles appellent à un rassemblement à 12 H sur le parvis du Théâtre des Arts.

 

        * Le Havre : Blocage de l'Economie Havraise, pour le retrait de la loi du Travail ! à l'appel de la CGT

Mardi 17 mai - RDV à 5h30

(camarades syndicats UL CGT Le Havre)

Place d'Armes à Harfleur

Les Unions Départementales CGT – FO – FSU et SOLIDAIRES de Seine-Maritime avec l’UNEF convoquent des assemblées intersyndicales interprofessionnelles le mardi 17 mai

 

        * Rouen à 16 h 30 à la Maison CGT – 26 av J.Rondeaux

        * Dieppe à 17 h à l’Union Locale CGT – 2 rue d’Ecosse

        * Le Havre à 18 h à Franklin – 119 Cours République

Seine-Maritime - Les Unions Départementales CGT – FO – FSU et SOLIDAIRES76, avec l’UNEF, déclarent : La grève est à l’ordre du jour dès mardi 17 mai !
Seine-Maritime - Les Unions Départementales CGT – FO – FSU et SOLIDAIRES76, avec l’UNEF, déclarent : La grève est à l’ordre du jour dès mardi 17 mai !
Partager cet article
Repost0
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 23:04
Partager cet article
Repost0
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 16:39
Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents