Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
19 janvier 2023 4 19 /01 /janvier /2023 00:26
Photos YG.  Manifestation 5 décembre 2019 à ROUENPhotos YG.  Manifestation 5 décembre 2019 à ROUEN
Photos YG.  Manifestation 5 décembre 2019 à ROUENPhotos YG.  Manifestation 5 décembre 2019 à ROUEN
Photos YG.  Manifestation 5 décembre 2019 à ROUENPhotos YG.  Manifestation 5 décembre 2019 à ROUEN

Photos YG. Manifestation 5 décembre 2019 à ROUEN

Rassemblements et Manifestations en Seine-Maritime:
 
DIEPPE : 10h30 Place Pierre Semard (Gare SNCF)
EU : 15h Place Guillaume Le Conquérant
FECAMP : 14h30 Espace Henri Dunant
LE HAVRE : 10h Franklin
LILLEBONNE : 14h Place du Théâtre Romain (Mairie)
ROUEN : 10h Cours Clémenceau
Ensemble, nous disons STOP !

Recul de l’âge de départ. Augmentation de la durée de cotisation

Jeudi 19 janvier, 1er étape de mobilisation contre cette réforme infâme des retraites, pour nos salaires, pensions et l’emploi !

C’est désormais officiel, le projet de nouvelle réforme des retraites que l’État et le gouvernement vont présenter à l’Assemblée nationale, est publié. Le cœur de cette réforme consiste à modifier l’âge de départ à la retraite, en le repoussant à 64 ans, soit 2 ans de plus que ce qu’il est actuellement. C’est également l’augmentation de la durée de cotisation à 43 ans en 2027, et l’attaque déguisée sur les régimes spéciaux, ainsi remis en cause.
L’ensemble des organisations syndicales, répondant à l’avis d’une très large majorité de salariés, est opposé à cet allongement, qu’il concerne l’âge de départ ou la durée de cotisation.
C’est le message qu’ils ont unanimement porté lors des concertations qui se sont tenues avec la première ministre ces dernières semaines.

TOUTES et TOUS CONCERNÉS !

Malgré cette unanimité, le gouvernement persiste. Il n’y a pourtant pas péril en la demeure, d’après le Conseil d’Orientation des Retraites (COR). Le système des retraites est quasiment à l’équilibre. A titre d’exemple, il suffirait d’augmenter les salaires de 3,5%, pour générer 6,5 milliards de cotisations supplémentaires. De même, une politique d’embauches massives, avec des emplois partout où il y a des besoins, et même induits avec une réduction du temps de travail à 32h, permettrait aussi de trouver les moyens d’améliorer confortablement le niveau de pensions de tous les retraités, et accéder à un départ à 60 ans, voire plus tôt.

La fin des exonérations fiscales actuelles permettrait de dégager tout de suite 80 Milliards €. L’augmentation, du taux de cotisation des entreprises est aussi un autre paramètre pour alimenter les caisses…

Évidemment ce gouvernement refuse de prendre ces éléments en compte, bien en cohérence avec le « grand capital » qui y met son veto !

D’autres choix sont possibles !

La CGT propose une réforme juste et moderne. Un système solidaire par répartition, financé par la hausse des salaires, donc des cotisations sociales qui alimentent les caisses de retraites. Un système qui permet une troisième partie de vie dans de bonnes conditions, libérés du travail.
L’augmentation des salaires est tout à fait possible dans un grand nombre de secteurs, comme l’ont montré les luttes locales de ces derniers mois et jours.
En augmentant les salaires, on fait d’une pierre deux coups, on augmente son propre revenu, mais on abonde aussi les caisses de retraite, de santé et d’assurance chômage…
L’augmentation des salaires, voilà une piste sérieuse et raisonnable défendue à toute force par la CGT, à l’heure où nombre de nos concitoyens ne vivent plus décemment de leur travail et peinent à payer leurs factures, pendant que le capital n’a jamais autant coûté à la société en rémunérations toujours plus folles.
Ne nous arrêtons pas en si bon chemin. C’est le moment également d’interroger l’organisation du travail et le sens que nous y donnons. Mais pour cela, les salariés doivent reprendre la main, car les véritables experts, ce sont eux !

Par les luttes, nous pouvons aussi arriver à augmenter le nombre d’emplois nécessaires dans les secteurs qui en manquent cruellement. Voire gagner la réduction du temps de travail à 32 heures hebdomadaires qui améliorerait la vie des salariés et créerait des emplois.
Ce seront d’autant plus de cotisations qui viendront abonder nos caisses et permettre au système de Sécurité Sociale, mis en place en 1946, non seulement de survivre, mais de prospérer !
Le projet gouvernemental consiste au contraire à nous maintenir dans la précarité jusqu’à notre mort, et à vouloir transférer le système solidaire de répartition vers le système assurantiel pour faire engranger toujours plus de profits à quelques-uns dont les poches sont déjà indécemment pleines !

Ce projet doit être combattu de toutes nos forces, tous ENSEMBLE !
Le Jeudi 19 Janvier, j’agis par la grève et les manifestations

Rassemblements et Manifestations en Seine-Maritime:
DIEPPE : 10h30 Place Pierre Semard (Gare SNCF)
EU : 15h Place Guillaume Le Conquérant
FECAMP : 14h30 Espace Henri Dunant
LE HAVRE : 10h Franklin
LILLEBONNE : 14h Place du Théâtre Romain (Mairie)
ROUEN : 10h Cours Clémenceau

Ci-dessous le Tract de l'UD-CGT 76

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 23:58

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 23:56

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost1
18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 01:04

Cet article est reposté depuis Bordeaux- Moscou..

Partager cet article
Repost1
18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 01:03

Cet article est reposté depuis NBH-pour-un-nouveau-bloc-historique.over-blog.com.

Partager cet article
Repost1
18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 01:01

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 01:00

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 00:44

Extrait

"Il reste qu’en monopolisant la scène médiatique, les affaires de corruption confortent un silence abyssal sur l’essentiel : la responsabilité des institutions européennes dans le malheur des peuples, à commencer par les régressions économiques et sociales. A l’heure où Emmanuel Macron semble décidé à passer en force sur la réforme des retraites, qui soulignera le rôle de Bruxelles comme aiguillon et contrôleur ? Pourtant, dans son analyse de la situation de chaque Etat membre récemment publiée, la Commission rappelle que le Conseil de l’UE avait recommandé à la France, le 12 juillet 2022, de réformer le système de pensions en vue d’« unifier les règles des différents régimes ». Et elle laisse filtrer une certaine impatience : « jusqu’à présent, aucune mesure concrète n’a encore été précisée ».

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2023 2 17 /01 /janvier /2023 14:18

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Extrait

"Pourtant aucune raison sérieuse et valable n’existe : il y a des sous dans les caisses. D'abord dans celles des complémentaires (sur lesquelles l’Etat rêvait de mettre la main d’ailleurs). Même les gens du COR le disent. Alors pourquoi cette réforme ?
Quelques pistes, pas au hasard : d’abord pour faire plier, une fois de plus, le peuple, le soumettre, le désespérer. Et puis aussi pour satisfaire aux exigences de l’Union européenne qui a annoncé et décidé depuis plusieurs années déjà que l’âge de départ à la retraite dans les pays membres doit être fixé à 67 ans. S’il n’existe pas d’harmonisation sociale dans ses compétences il existe un acharnement à déconstruire les droits sociaux. Un objectif qu’elle remplit pas à pas. Soulignons au passage que ceux qui ne citent pas les recommandations répétées de l’UE pour dézinguer la protection sociale sont aveugles et sourds en plus d’être muets ! Nous leur conseillons la saine lecture des Gopé* (et ce n’est pas la première fois d’ailleurs) !"

*Gopé : Les « grandes orientations des politiques économiques » (GOPÉ) sont des « recommandations » de politique économique et sociale émises chaque année par la Commission européenne — non élue, et adressées à chacun des États membres, en fonction de leurs spécificités économiques structurelles internes respectives, et en vertu de l’article 121 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE).

Et ci-dessous en lien en format word

 

Partager cet article
Repost1
16 janvier 2023 1 16 /01 /janvier /2023 18:38

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost1

Articles RÉCents