Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 16:46
Produire de l’énergie plutôt que nourrir : comment le lobby du gaz « vert » transforme l’agriculture française

Subventions publiques, législation favorable, tarif de rachat garanti, l’État français est entré tête baissée dans la course à la méthanisation, encouragé par le lobbying très actif des entreprises gazières. Mais cette activité profite d’abord aux gros élevages et pourrait modifier demain le visage de l’agriculture. Produire de l’énergie ou de l’alimentation... Faudra-t-il bientôt choisir ?

[...]

L'article en cliquant ci après : https://www.bastamag.net/methanisation-lobby-gaz-vert-biogaz-agriculture-energetique-alimentaire

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2019 4 05 /09 /septembre /2019 15:26
Progression des cultures industrielles au détriment de la forêt amazonienne au Brésil

Progression des cultures industrielles au détriment de la forêt amazonienne au Brésil

A lire sur Bastamag

par

Plusieurs incendies qui consument une partie de l’Amazonie ont été revendiqués par de gros propriétaires terriens brésiliens, en soutien à Bolsonaro et à leur « droit » à détruire la forêt. Une situation facilitée par les attaques contre les défenseurs de l’environnement, encouragées depuis la prise de pouvoir du dirigeant d’extrême-droite. Mais aussi par les clients achetant viandes et soja brésilien, dont la France. Décryptage.

[...]

La suite ci-dessous :

 

Partager cet article

Repost0
25 juin 2019 2 25 /06 /juin /2019 16:40

Les parlementaires récemment élus ont-ils eu leur mot à dire ?

Evidemment NON

Et la transition énergétique ? L'empreinte carbone ? Que dit Mr de Rugy ?

"Pour l'interprofession française bétail et viande (Interveb), l'UE manque de transparence. "Comment (la Commission européenne) peut-elle déclarer publiquement exclure toute négociation agricole avec les Etats-Unis... tout en accordant aux mêmes Etats-Unis un nouvel accès élargi au marché européen pour ses viandes bovines ?", dénonce Dominique Langlois, président d'Interbev, dans un communiqué. Il rappelle aussi que ces viandes, garanties "sans hormones", "n’en sont pas moins issues de feedlots contenant 30.000 bovins en moyenne, engraissés de manière industrielle aux antibiotiques activateurs de croissance (une pratique strictement interdite au sein de l’UE)".

Partager cet article

Repost0
25 juin 2019 2 25 /06 /juin /2019 16:21

Partager cet article

Repost0
16 février 2019 6 16 /02 /février /2019 10:39

Fermeture de la sucrerie de Cagny : quel avenir pour la filière de la betterave et ses 1200 planteurs ?

Publié le 15/02/2019

L'annonce jeudi de la fermeture de la sucrerie de Cagny a surpris toute la filière. Cet arrêt programmé de l'usine en 2020 a des répercussions sur l'emploi direct (90 CDI et 70 saisonniers) mais aussi sur tout un bassin d'emploi. Ce sont 1200 planteurs qui alimentent cette sucrerie.

Extraits

"La suppression des quotas de sucre en 2017 a encouragé les industriels à augmenter leur production de 30%", explique Loïc Touzé,  "ce qui a inondé le marché et fait baisser les prix".

Une augmentation de production à laquelle a contribué Marc Van Doorne, producteur agricole à Cambes la Plaine, à la demande expresse des sucriers : "on est tombé sur la tête. Il y a deux ans on nous avait demandé d'augmenter la production pour descendre les coûts. On a réinvesti un peu dans du matériel et aujourd'hui sans nous prévenir, on ferme l'usine du jour au lendemain". 

Lire d'autres articles sur le sujet et le texte intégral en cliquant ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2019 5 18 /01 /janvier /2019 16:18

Paysans : le message de la Coordination rurale pour 2018

Mercredi, 10 Janvier, 2018 dans l'Humanité

Moins médiatisé que la FNSEA, le syndicat Jeunes Agriculteurs et la Confédération paysanne, la Coordination rurale, second syndicat paysan lors des élections de 2013 aux Chambres d’Agriculture, veut faire entendre sa différence.

Bernard Lannes et Véronique Le Floc’h, président et secrétair générale de la Coordination rurale, présentaient hier leurs vœux de leur syndicat à la presse. Historiquement, la Coordination rurale était une coordination qui faisait agir ensemble des syndicalistes soucieux de revendiquer en commun. Certains étaient des paysans affiliés au MODEF, d’autres à la Confédération paysanne, d’autres étaient des dissidents de la FNSEA qui trouvaient que leur syndicat était trop impliqué dans la cogestion des dossiers agricoles avec le représentants du pouvoir politique. Certains observateurs en font un syndicat situé à la droite de la FNSEA. Mais les choses ne sont jamais aussi simples dans le monde paysan en grande souffrance. 

Ce sont surtout ces militants dissidents de la FNSEA qui ont crée à Coordination rurale dans la dernière décennie du XXème siècle. Après avoir recueilli 18,70% aux élections pour envoyer des élus aux chambres d’Agriculture en 2007, la Coordination rurale passait au dessus des 21% en 2013, ravissant ainsi la seconde place à la Confédération paysanne tandis que la FNSEA et le syndicat Jeunes Agriculteurs, rassemblés sur des listes communes, restaient majoritaires dans presque tous les départements.[...]

La suite ci-dessous :

 

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2018 7 16 /12 /décembre /2018 16:53

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2018 3 31 /10 /octobre /2018 17:50

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 08:14

La marche pour la forêt des agents ONF est arrivée à Cérilly dans l'Allier, ce mercredi

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 06:56

Partager cet article

Repost0

Articles Récents