Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 17:05
19 mars 2011 : Des manifestants à Saint-Paul, Minnesota, défilent contre les interventions et les dépenses militaires américaines. (Fibonacci Blue/Flickr/CC BY 2.0)

19 mars 2011 : Des manifestants à Saint-Paul, Minnesota, défilent contre les interventions et les dépenses militaires américaines. (Fibonacci Blue/Flickr/CC BY 2.0)

 

 

Source : Consortium News, Wiliam Astore
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Des questions véritablement cruciales impliquant des centaines de milliards, voire des milliers de milliards de dollars des contribuables américains passent largement inaperçues, écrit William J. Astore.

 

Où allez-vous trouver l’argent ? Cette question hante les propositions du Congrès visant à aider les pauvres, les mal-logés et ceux qui luttent pour payer leur hypothèque, leur loyer ou leurs factures médicales, parmi tant d’autres questions domestiques essentielles. Et pourtant – divine surprise ! – il y a toujours beaucoup d’argent pour le Pentagone.

Pour l’année fiscale 2022, en fait, le Congrès se montre particulièrement généreux avec un financement de 778 milliards de dollars, soit environ 25 milliards de dollars de plus que ce que l’administration Biden avait initialement demandé. Même cette somme faramineuse sous-estime sérieusement le financement du gouvernement pour le vaste appareil américain de sécurité nationale qui, puisqu’il engloutit plus de la moitié des dépenses discrétionnaires fédérales, est véritablement la principale, bien que non officielle, quatrième branche du gouvernement de ce pays.

L’approbation finale du dernier budget militaire, officiellement connu sous le nom de National Defense Authorization Act (NDAA) de 2022, pourrait être reportée au mois de janvier, le Congrès se disputant sur diverses questions secondaires. Cependant, contrairement à tant de financements cruciaux pour les soins directs des Américains, n’imaginez pas une seconde qu’il ne sera pas adopté à la supermajorité. (Oui, le gouvernement pourrait effectivement être suspendu un de ces jours, mais pas – jamais ! – l’armée américaine) [En cas de consommation du bugdet annuel avant le 31 décembre,les services fédéraux se trouvent paralysés comme le 30 septembre 2021 et le Sénat et la chambre des représentant doivent autoriser une enveloppe supplémentaire, NdT].

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 14:37
1 - 2016 - Avant le sommet de l'OTAN - L’USS Porter (DDG-78) en mer Noire  2 - 2018 - Vols de reconnaissance US-Otan près de bases russes et de Kaliningrad1 - 2016 - Avant le sommet de l'OTAN - L’USS Porter (DDG-78) en mer Noire  2 - 2018 - Vols de reconnaissance US-Otan près de bases russes et de Kaliningrad

1 - 2016 - Avant le sommet de l'OTAN - L’USS Porter (DDG-78) en mer Noire 2 - 2018 - Vols de reconnaissance US-Otan près de bases russes et de Kaliningrad

Vladimir Poutine :

"Déployons-nous des missiles près de la frontière américaine ? Non"

"Que diraient les Américains si nous déployions des missiles à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis ?"

" Je pense que c'est clair comme le jour.  Nous voulons assurer notre sécurité"

 

Dans cet interview, le président russe a le mérite de poser clairement les choix qui sont sur la table, la Russie est chez elle, elle ne menace personne mais ce sont les américains et l’OTAN qui installent des missiles à ses frontières. Comment à partir de tels faits peut-on laisser entériner l’idée que ce seraient les Russes, voire les Chinois, qui menaceraient l’OTAN et la délicieuse petite UKRAINE ou Pologne ? Il sera difficile longtemps de feindre d’ignorer une telle réalité alors qu’elle a déjà un tel coût et entraine des formes de fascisation… est-il normal qu’en France on accepte de laisser le soin à l’UE ou à un président qui ne rend aucun compte aux citoyens d’analyser de tels dangers ? C’est irresponsable.

(note de Danielle BLEITRACH dans histoire et societe)

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2022 7 23 /01 /janvier /2022 18:24

Cet article est reposté depuis Chroniques du Grand jeu.

Partager cet article
Repost1
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 10:52
  Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 6 décembre 2021  afp.com/Handout

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 6 décembre 2021 afp.com/Handout

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2021 3 15 /12 /décembre /2021 15:29
Mikhail Metzel/Sputnik, Kremlin/APLe président russe Vladimir Poutine rencontre le président Joe Biden par vidéoconférence dans la résidence Bocharov Ruchei à Sotchi, en Russie, le 7 décembre 2021. La réunion s’est tenue en réponse au renforcement des troupes russes le long de la frontière ukrainienne, dont certains craignent qu’il ne soit un précurseur d’une invasion russe du pays.

Mikhail Metzel/Sputnik, Kremlin/APLe président russe Vladimir Poutine rencontre le président Joe Biden par vidéoconférence dans la résidence Bocharov Ruchei à Sotchi, en Russie, le 7 décembre 2021. La réunion s’est tenue en réponse au renforcement des troupes russes le long de la frontière ukrainienne, dont certains craignent qu’il ne soit un précurseur d’une invasion russe du pays.

 
Voici un article qui a le mérite de trancher sur les âneries dont nous abreuvent nos médias, il le fait sans mettre en cause l’hypothèse de la pression armée de Poutine, alors que celui-ci la nie. Mais son auteur pose relativement clairement les termes de l’affrontement face aux rodomontades de ceux qui se prennent pour le “monde libre” tout puissant.  La nouveauté est qu’ils font face à des gens qui n’acceptent plus leur menace permanente,la force de la Chine alliée à la Russie change la donne. Notez qu’il y a au moins un précepte de Mitterrand que, selon une conception bourgeoise de la tactique, les adversaires mettent en oeuvre : “celui qui sort de l’ambiguïté le fait à ses dépends”. Bourgeoise parce qu’une des bases de la diplomatie socialiste, celle de l’URSS, de la Chine , de Cuba est de ne pas tout dire mais de dire la vérité sur le fond. D’abord pour leurs peuples, pour avoir la paix et pour cela il faut forcer l’autre à sortir de l’ambiguïté dans laquelle il exploite et menace sous couvert de grands sentiments. De ce point de vue Lavrov est souvent soviétique. Dans ce cas, ce qui parait vraisemblable c’est que quelques pays européens et les Etats-Unis ont lancé une opération visant à intégrer l’Ukraine dans l’OTAN; alors que tout était calme, comme ont tenté de protester les Russes, en vain. Alors le gouvernement russe a décidé qu’il était temps d’utiliser la situation que les occidentaux avaient créée pour exiger des engagements clairs concernant l’OTAN. On peut imaginer qu’ils se sont dit : "Puisqu’ils veulent croire à la menace russe au moins que ça serve à quelque chose"… (note et traduction de Danielle Bleitrach)

13 décembre 2021

Le cliquetis du sabre russe fait parler l’Occident. Un accord avec l’OTAN est-il le prochain ? – CSMonitor.com

MOSCOU

Le destroyer USS Ross de la marine américaine en route vers la mer Noire, à Istanbul, en Turquie, le 26 juin 2021. YORUK ISIK / REUTERS

L’expansion continue de l’OTAN en Europe de l’Est et dans les anciens pays soviétiques est une question amère pour Moscou depuis près de 30 ans.

Le Kremlin a vu tous les alliés du Pacte de Varsovie de l’ex-Union soviétique et trois anciennes républiques soviétiques rejoindre l’OTAN, tandis que la ligne de front entre l’OTAN et la Russie s’est déplacée d’environ 600 miles vers l’est. Les Russes affirment, avec des preuves considérables,que l’ancien dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev a reçu de fortes assurances verbales que l’OTAN ne se déplacerait « pas d’un pouce » vers l’est.

Maintenant, Vladimir Poutine semble croire qu’il est enfin temps de le mettre par écrit.

POURQUOI NOUS AVONS ÉCRIT CECI

En renforçant les troupes russes près de l’Ukraine, le Kremlin a fait pression sur l’Occident pour qu’il soit enfin question de l’expansion de l’OTAN. Maintenant, au milieu d’une vague d’échanges diplomatique, Moscou a l’impression que la Russie va enfin être entendue .[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 17:54
 Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, et Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, et Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères

Cet article du Berliner Zeitung (berliner-zeitung.de)  est un des plus explicites sur la situation réelle en Europe. Bizarrement l’invraisemblable campagne électorale française semble l'ignorer totalement alors que, comme l’explique l’article, la quasi totalité des Russes sont convaincus de l’imminence d’une guerre qu’ils ne veulent pas et ils supplient l’occident de reconnaitre l’existence d’une ligne rouge à ne pas franchir et de négocier un cadre contraignant avec l’OTAN pour éviter cette guerre. A cette angoisse russe, il faut ajouter d’autres dimensions, comme son active diplomatie vers l’Inde, l’Asie centrale dans le cadre d’un partenariat renforcé avec la Chine (notons que dans ce grand jeu asiatique, comme en Afrique la Turquie joue le double jeu de ses ambitions avec ou contre l’Otan). Comment ignorer la dernière provocation stupide des USA d’un boycott diplomatique (pas de représentants du gouvernement) face auquel La Chine a exprimé sa colère mardi après l’annonce par les Etats-Unis au nom de la défense des droits de l’Homme ? Les Etats-Unis enverront leurs athlètes mais aucun représentant diplomatique aux JO de 2022 en raison des violations des droits de l’Homme, et l’Europe hésite à faire de même. Le tout en tentant d’entraîner les autres nations asiatiques comme le japon, la Corée du sud et l’Inde dans un pseudo groupe de lutte pour les droits de l’homme. Là encore la campagne électorale française devient une pitrerie. A propos de la réalité des menaces auxquelles la France et l’UE sont soumises, je dois dire que le seul qui a soulevé le problème est ce pitre fascisant de Zemmour qui propose la sortie de l’OTAN dans un interview par ailleurs totalement provocateur, c’est dire où en est le débat public en France… et en quoi les procédures démocratiques électorales manifestent leur inadaptation, mais nous y reviendrons. (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société)

La Russie veut un traité avec l’OTAN sur l’élargissement orienté vers l’Est. Si cela ne se produit pas, Moscou voit un réel danger de guerre en Ukraine.

Michael Maier, 5.12.2021 –

Le président américain Joe Biden et le chef de l’Etat russe Vladimir Poutine veulent organiser un sommet vidéo mardi, selon les informations du Kremlin. La conversation est prévue pour la soirée (heure locale de Moscou), a annoncé samedi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. La durée de l’échange sera déterminée par les présidents eux-mêmes, a déclaré Peskov, selon les agences de presse russes. Le sommet entre les deux présidents est destiné à contribuer à atténuer la crise ukrainienne. Moscou critique la présence massive de l’OTAN en Ukraine, Washington met en garde contre le déploiement de troupes russes à la frontière ukrainienne. L’Ukraine craint même une invasion russe. Lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères à Stockholm, Anthony Blinken et Sergueï Lavrov ont parlé de la crise.

La suite et l'article du Berliner Zeitung ci-dessous :
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2021 5 01 /10 /octobre /2021 14:05

Cet article est reposté depuis Bordeaux-moscou... Loubianka..

Il y a 80 ans - Massacre de Babi Yar par les nazis - Avec la participation de nationalistes Ukrainiens

Il y a 80 ans - Massacre de Babi Yar par les nazis - Avec la participation de nationalistes Ukrainiens

Partager cet article
Repost1
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 14:56
Catastrophe en vue pour l'Ukraine - L'UE appelle l'Ukraine à accélérer les privatisations des terres agricoles - Les gros céréaliers français sont déjà présents ...
14 Février 2021
L'Union européenne réaffirme que le partenariat UE/Ukraine signé à l'issue du putsch fasciste d'EuroMaïdan en 2014, conditionnant des aides financières du FMI, nécessite la privatisation des terres et l'ouverture du secteur agricole ukrainien à l'agro-industrie européenne.

Traduction Nico Maury

Extrait:

"L'Union européenne a appelé l'Ukraine à accélérer les réformes économiques et judiciaires requises dans le cadre de l'accord d'association UE/Ukraine de 2014 lors d'une réunion jeudi.

Le chef des affaires étrangères de l'UE, Josep Borrell, a déclaré que "l'intégration économique de l'Ukraine et le rapprochement réglementaire avec l'Union européenne" restaient une priorité pour Bruxelles. "

L'intégral sur le blog de Nicolas Maury :https://www.editoweb.eu/nicolas_maury/L-UE-appelle-l-Ukraine-a-accelerer-les-privatisations-des-terres-agricoles_a15562.html

 

Quelques compléments d'informations :

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2021 5 15 /01 /janvier /2021 10:00

Cet article est reposté depuis Bordeaux-moscou... Loubianka..

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 22:11
La plateforme médiatique GolosUA, l'une des dernière a donner la parole aux communistes, a été convoquée par le ministère ukrainien de la Justice pour avoir diffusé un message du Premier secrétaire du Comité central du Parti Communiste d'Ukraine (KPU), Petro Simonenko.

Depuis le putsch fasciste d'EuroMaïdan en 2014, l'opposition et les communistes sont victimes de persécutions. Cette "révolution de la dignité" n'a apporté à l'Ukraine ni la démocratie, ni la liberté, ni la prospérité. Elle n'a apporté que la guerre, la répression, la misère et plus de pouvoir aux clans oligarchiques qui se partagent le pouvoir depuis l'effondrement de l'URSS.

Article et traduction Nico Maury
	Le gouvernement ukrainien cible un média pour avoir diffusé un message du Parti communiste
Partager cet article
Repost0

Articles Récents