Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
17 août 2021 2 17 /08 /août /2021 08:54
Vu sur le site Acrimed

Vu sur le site Acrimed

Du 7 mai au 8 juillet, nous avons étudié de manière exhaustive les reportages et les directs que le 20h de France 2 a consacrés à la situation en Israël et dans les territoires palestiniens. De dépolitisation en désinformation, on y observe une couverture au rabais, usant quasi méthodiquement des biais traditionnels en la matière (auxquels nous avons consacré notre première émission sur Radio Cause Commune).

Extrait

"L’obsession de « l’équilibre »

Et quand France 2 parle du conflit, elle dépolitise l’information en reproduisant les biais que nous constatons régulièrement [3], comme le montre le contenu des 17 reportages étudiés [4].

Les reportages « à chaud » suivent, dans l’ensemble, le même schéma narratif. Dans un premier temps, le reportage montre les violences d’un « camp » contre l’autre, puis dans une deuxième partie, explique que ce deuxième « camp » est aussi responsable de violences. Le JT se limite donc à évoquer des « affrontements » – l’expression revient dans 7 reportages – constituant une flambée de « violence » à laquelle chaque « camp » contribuerait à parts égales, comme le suggère le lexique journalistique consacré, et désormais quasi automatique : ainsi des « violents heurts entre des Palestiniens et la police israélienne » (8/05), de la « flambée de violences » (12/05), de la « surenchère de violences » (12/05), de l’« engrenage de violences » (12/05), de l’« escalade de violence » (13/05), de la « nouvelle journée sous le signe de la violence » (14/05), de l’« escalade meurtrière » (15/05 et 21/05) ou encore cette formule d’Anne-Sophie Lapix : « Le cycle de la violence est enclenché et rien ne semble en passe de l’arrêter » (17/05)."

L'article intégral ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 15:12
Israël et Palestine - Le Hadash inflige un premier revers au gouvernement israélien de Bennett
Pour la première fois depuis son adoption en juillet 2003, une loi empêchant les Palestiniens mariés à des Arabes israéliens d'obtenir la nationalité israélienne n'a pas été reconduite mardi 6 juillet au Parlement, infligeant un camouflet au nouveau premier ministre Naftali Bennett.

Les député.e.s du Hadash (1) célèbrent cette première victoire : "Nous avons réussi à renverser une loi raciste (Aida Toma-Suleiman)

Article et traduction Nico Maury

1 - Le Hadash est un front réunissant plusieurs partis dont la principale composante est le Parti communiste d'Israël : Le Front Démocratique pour la Paix et l’Egalité - Parti Communiste d’Israël

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 15:48
Israël et Palestine - "Nous ne soutiendrons pas le gouvernement dirigé par Naftali Bennett" (Déclaration de la députée communiste menant la liste Hadash - Liste unie)
La députée communiste Aida Touma-Suleiman (Hadash - Liste Unie) ne soutiendra pas le leader ultranationaliste israélien, Naftali Bennett.

"Nous avons clairement indiqué que nous ne soutiendrions en aucun cas un gouvernement dirigé par Naftali Bennett".

Lire l'article ici, sur le blog de Nicolas Maury : https://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Nous-ne-soutiendrons-pas-le-gouvernement-dirige-par-Naftali-Bennett-Hadash_a15694.html

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 17:55

Vu sur le site France Palestine Solidarité

Article repris sur Libération

Alors qu’Israël vaccine à un rythme effréné, les habitants de Cisjordanie et Gaza risquent d’attendre encore longtemps. Plusieurs ONG appellent les Israéliens à débloquer la situation, parlant d’obligation « morale, humanitaire et juridique ».

Au moment où Israël mène une campagne de vaccination d’une rapidité et d’une efficacité incontestables, les Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza, eux, n’ont toujours pas accès au vaccin. Mi-décembre déjà, Mai al-Kaila, ministre palestinienne de la Santé l’avait annoncé. Impossible pour les Palestiniens d’envisager le vaccin du laboratoire Pfizer/BioNTech. Trop cher, et logistiquement trop compliqué. En termes de transport et de stockage, ces doses nécessitent des conditions bien particulières et une température de -70° Celsius, impliquant une quantité certaine de « super-congélateurs » que l’Autorité palestinienne (AP) – financièrement au bord du gouffre – ne peut s’offrir. Dès lors, les Palestiniens se tournent vers l’initiative COVAX – un programme soutenu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui permet à 92 pays pauvres d’obtenir des vaccins pour 20% de sa population. « Mais il y a des procédures bureaucratiques assez longues », précise Gérald Rockenschaub, directeur de l’OMS dans les Territoires palestiniens. Selon lui, ces vaccins ne devraient pas arriver avant fin février, début mars, si tout se passe bien, et ne seront disponibles qu’en quantité très limitée, destinés prioritairement à ceux en première ligne face au virus (personnel médical et forces de sécurité) puis aux personnes âgées et aux patients ayant des antécédents médicaux.

Lire la suite sur Liberation.fr

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 11:22
 Vue générale montrant la colonie juive de Kiryat Arba à Hébron, en Cisjordanie sous occupation israélienne, le 19 novembre 2019 (image d'illustration). © REUTERS/Mussa Qawasma

Vue générale montrant la colonie juive de Kiryat Arba à Hébron, en Cisjordanie sous occupation israélienne, le 19 novembre 2019 (image d'illustration). © REUTERS/Mussa Qawasma

L'annonce a été faite par le Premier ministre israélien, ce lundi. Benyamin Netanyahu veut faire avancer la construction de plus de 800 logements dans des colonies israéliennes de Cisjordanie, territoire palestinien occupé. Cette déclaration intervient alors qu'Israël est en campagne électorale, mais elle tombe aussi à moins de dix jours d'une alternance politique aux Etats-Unis.

Lire la suite sur le site de RFI : https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20210111-isra%C3%ABl-netanyahu-veut-acc%C3%A9l%C3%A9rer-de-nouveaux-projets-de-construction-dans-les-colonies

Fin Octobre, Michael Lynk, rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits humains dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967 avait alerté et mis en garde la communauté internationale.  Depuis aucune réaction.  Il proposait, non pas de bombarder Israël, comme cela a été fait, sans mandat international,  pour l'Irak, l'Iran, ou plus récemment pour la Syrie, mais de décider de sanctionner Israël.

« La responsabilisation doit être à l’ordre du jour », a-t-il déclaré. « Les produits des colonies devraient être interdits sur le marché international. Les accords, existants et proposés, avec Israël devraient être revus. La base de données de l’ONU et les enquêtes en cours à la Cour Pénale Internationale devraient être soutenues ».

Article ci-dessous :

Un expert de l’ONU en appelle à la responsabilité alors qu’Israël enregistre le taux le plus fort de permis de construire des colonies illégales

 

GENÈVE (30 Octobre 2020) – La récente annonce du gouvernement israélien sur son approbation de la construction de près de 5 000 logements supplémentaires dans les territoires palestiniens occupés constitue une grave violation du droit international, a déclaré aujourd’hui un expert indépendant des droits humains.

« La communauté internationale doit répondre à cette grave violation du droit international par plus que de simples critiques », a déclaré Michael Lynk, rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits humains dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967. Au début de ce mois, un comité de planification du ministère de la défense a approuvé des plans pour 4 948 maisons supplémentaires.

« Alors que les colonies israéliennes continuent de dévorer la terre destinée à l’État palestinien indépendant, la communauté internationale observe, s’oppose parfois, mais n’agit pas », a déclaré Lynk. « Il est grand temps de rendre des comptes ».

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 15:48
 	AFPS FRANCE-PALESTINE a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.)

AFPS FRANCE-PALESTINE a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.)

Un gouvernement dit « d’union et d’urgence » a été mis en place en Israël.

Pendant les 6 premiers mois censés être consacrés à l’urgence sanitaire, une seule décision politique est prévue : l’annexion de la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes en Palestine occupée.

Cette mise en application du plan Trump - déjà à l’œuvre sur le terrain - est du vol en bande organisée : c’est une violation totale du Droit international et cela appelle des réactions fortes et immédiates de la communauté internationale.

Monsieur le Président de la République, je refuse ce déni du droit et je ne veux pas vivre dans un monde régi par la loi de la jungle.

Je vous demande de passer aux actes : 

  • vous devez reconnaitre immédiatement l’État de Palestine et interdire les produits des colonies israéliennes sur le territoire français 
  • vous devez reconsidérer les coopérations de la France avec Israël tant qu’Israël violera le Droit international
  • vous devez demander à l’Union européenne de suspendre son accord d’association avec Israël 

 

Partager cet article
Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 22:55

L’Association France Palestine Solidarité salue la mémoire de Gisèle Halimi, disparue ce mardi 28 juillet.

Née en Tunisie dans une famille juive, Gisèle Halimi a très tôt fait valoir ses convictions anti-colonialistes. Avocate de militants du FLN dont elle a dénoncé la torture par l’armée française, elle a également participé, sous la présidence de Jean-Paul Sartre, au premier Tribunal Russell sur le Vietnam. Connue et saluée pour son combat indéfectible auprès des femmes et particulièrement le droit à l’avortement et pour que les viols soient enfin pris en compte comme des crimes par la loi française, elle restera longtemps dans notre mémoire collective.

Militante engagée pour les droits de l’Homme et pour les droits des peuples, Gisèle Halimi s’est toujours déterminée avec force pour les droits du peuple palestinien.

Membre du collectif d’avocats qui a défendu Marwan Barghouthi, grand dirigeant palestinien arrêté en 2001, jugé en 2004 par un tribunal de l’occupation israélienne et toujours emprisonné, elle a salué en lui « un homme de paix, un homme de négociation, un universitaire, un docteur en sciences politiques ». Un interlocuteur essentiel par sa capacité à unir le peuple palestinien, une chance que les gouvernements israéliens successifs n’ont toujours pas voulu saisir.

Elle a également été membre du comité de parrainage du tribunal Russell pour la Palestine en 2009. Ce tribunal d’opinion s’est notamment prononcé sur le crime d’apartheid et sur le sociocide commis par l’État d’Israël contre le peuple palestinien, avant de tenir une session spéciale en septembre 2014 au lendemain de l’offensive israélienne contre la population palestinienne de Gaza, au cours de laquelle il a conclu que cette opération était constitutive d’incitation au génocide et de crimes contre l’humanité.

Lors de cette offensive, Gisèle Halimi a déclaré au journal l’Humanité : « Un peuple aux mains nues – le peuple palestinien – est en train de se faire massacrer. Une armée le tient en otage. Pourquoi ? Quelle cause défend ce peuple et que lui oppose-t-on ? J’affirme que cette cause est juste et sera reconnue comme telle dans l’histoire. Aujourd’hui règne un silence complice, en France, pays des droits de l’homme et dans tout un Occident américanisé. Je ne veux pas me taire. Je ne veux pas me résigner. Malgré le désert estival, je veux crier fort pour ces voix qui se sont tues et celles que l’on ne veut pas entendre. L’histoire jugera mais n’effacera pas le saccage. Saccage des vies, saccage d’un peuple, saccage des innocents. Le monde n’a-t-il pas espéré que la Shoah marquerait la fin définitive de la barbarie ? »

La personnalité et l’engagement de Gisèle Halimi, par ses actes comme par ses paroles, resteront vivants dans notre mémoire.

Le Bureau national de l’AFPS
30 juillet 2020

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2020 6 04 /07 /juillet /2020 15:36
Alerte et appel à action: Salah Hamouri de nouveau arrêté par Israël !

Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans ce centre médical par les autorités israéliennes.

Il a été conduit au centre d’interrogatoire de Moskobiyeh, à Jérusalem. Le motif de son arrestation ne lui a pas été communiqué.

Déjà en août 2017, Salah Hamouri avait été arrêté quelques jours avant un voyage prévu en France pour y retrouver sa femme et son fils et il avait alors purgé 13 mois de détention administrative, sans peine ni jugement ni la moindre accusation prouvée.

Cela suffit amplement ![...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 14:44

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Plus parlant qu'un long discours - La dernière carte date de 2010 - Les colonisations se sont poursuivies depuis lors - Exemple :  La colonie israélienne de Givat Zeev, fondée en 1982, près de la ville palestinienne de Ramallah - en Cisjordanie occupée. Photo AFP - AFP
Plus parlant qu'un long discours - La dernière carte date de 2010 - Les colonisations se sont poursuivies depuis lors - Exemple :  La colonie israélienne de Givat Zeev, fondée en 1982, près de la ville palestinienne de Ramallah - en Cisjordanie occupée. Photo AFP - AFP

Plus parlant qu'un long discours - La dernière carte date de 2010 - Les colonisations se sont poursuivies depuis lors - Exemple : La colonie israélienne de Givat Zeev, fondée en 1982, près de la ville palestinienne de Ramallah - en Cisjordanie occupée. Photo AFP - AFP

Partager cet article
Repost0
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 15:36

Les Palestiniens estiment que le plan Trump et la rhétorique électorale sur l’annexion de terres galvanisent les colons.

 

Les bulldozers israéliens commencent le nettoyage des terres

Lu sur le site de l'AFPS

Partager cet article
Repost0

Articles Récents