Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
12 juin 2021 6 12 /06 /juin /2021 16:37

Cet article est reposté depuis MS21.

Histoire - Quand Mitterrand parlait de rupture avec le système capitaliste ... - Le Programme commun de la gauche (1ère partie)
Histoire - Quand Mitterrand parlait de rupture avec le système capitaliste ... - Le Programme commun de la gauche (1ère partie)

Extraits

« Violente ou pacifique, la révolution c’est d’abord une rupture… Celui qui ne consent pas à la rupture avec l’ordre établi… avec la société capitaliste, celui-là, je le dis, il ne peut pas être adhérent du Parti socialiste. » (François Mitterrand au Congrès d'Epinay en 1971)

« le capitalisme borne notre horizon historique » (déclaration finale du Congrès du PS en 1991 )

« Notre objectif fondamental, c’est de construire un grand PS sur le terrain occupé par le PC afin de faire la démonstration que, sur les 5 millions d’électeurs communistes, 3 millions peuvent voter socialiste. » F. Mitterrand

Partager cet article
Repost1
5 mai 2021 3 05 /05 /mai /2021 02:21

Intéressant cet article paru dans le journal belge "Le Soir".  L'aveu est de taille.  Oui, les multinationales ont bénéficié de rabais d'impôts énormes.  Sans que rien ne bénéficie en retour aux salariés et aux citoyens qui, eux, paient leurs impôts.

Depuis plusieurs dizaines d'années, les Etats se livrent à un dumping fiscal exorbitant pour complaire aux grandes entreprises sans que cela profite à la population.  Et c'est l'UE qui tient la première place dans ces faveurs faites au Capital mondialisé.  Soit-disant, comme le dit E.Macron, tout cet argent soutiré aux peuples, aurait dû ruisseler ensuite "naturellement" sur les populations dévalisées ... Mais rien n'est venu, sinon l'appauvrissement des Etats et des services publics.

Extrait de l'article ci-dessous : "L’impôt sur les profits des entreprises n’a cessé de baisser au cours des trois dernières décennies. A l’échelle mondiale, le taux théorique de l’impôt des sociétés a été divisé par près de deux depuis 1990, passant en moyenne de 40 % à 24 %. (1) Au niveau de l’Union européenne, il est passé de 40 % à moins de 21 % (2). Aux États-Unis, la réforme fiscale adoptée en décembre 2017 par l’Administration Trump a provoqué une baisse de l’impôt des sociétés de 35 % à 21 %. Les États se privent ainsi de recettes fiscales considérables sans nécessairement gagner en compétitivité, vu que tous les gouvernements tendent à mener la même politique."

Que les perroquets des Républicains et d'En Marche cessent donc de croasser " Baisse d'impôts, Baisse d'impôts" ... ou encore "Baisse de charges, baisse de charges".

Les peuples ont assez donné.  Ils sont exsangues.  Ils n'en peuvent plus.  Cela ne peut plus durer.  C'est cela que les démocrates américains, que l'OCDE, ont compris, malgré leur soutien, ou à cause de leur soutien à l'économie capitaliste.

Biden a décidé de tout changer pour que rien ne change et que perdure le système capitaliste que les dirigeants américains ont toujours défendu.

Mais les valets sont toujours les derniers à comprendre que leurs maîtres vient de changer de politique.  La commission européenne, les politiques européens, risquent d'avoir du mal à réviser leur dogme ...  Ce sont les inspirateurs des financiers de Wall Street qui le leur avaient enseigné.

Lire l'article ici :

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 07:19

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 14:56
Catastrophe en vue pour l'Ukraine - L'UE appelle l'Ukraine à accélérer les privatisations des terres agricoles - Les gros céréaliers français sont déjà présents ...
14 Février 2021
L'Union européenne réaffirme que le partenariat UE/Ukraine signé à l'issue du putsch fasciste d'EuroMaïdan en 2014, conditionnant des aides financières du FMI, nécessite la privatisation des terres et l'ouverture du secteur agricole ukrainien à l'agro-industrie européenne.

Traduction Nico Maury

Extrait:

"L'Union européenne a appelé l'Ukraine à accélérer les réformes économiques et judiciaires requises dans le cadre de l'accord d'association UE/Ukraine de 2014 lors d'une réunion jeudi.

Le chef des affaires étrangères de l'UE, Josep Borrell, a déclaré que "l'intégration économique de l'Ukraine et le rapprochement réglementaire avec l'Union européenne" restaient une priorité pour Bruxelles. "

L'intégral sur le blog de Nicolas Maury :https://www.editoweb.eu/nicolas_maury/L-UE-appelle-l-Ukraine-a-accelerer-les-privatisations-des-terres-agricoles_a15562.html

 

Quelques compléments d'informations :

Partager cet article
Repost0
17 février 2021 3 17 /02 /février /2021 00:59

Terrasses Éditions Alger Paris Marseille
www.terrasses.net
prix 11,50 euros
ISBN : 9782490887033
pour commander : 11,50 euros + 3,00 euros de frais de port

Nils Andersson en librairie le 29 janvier

Avec ce livre, Le capitalisme, c’est la guerre, sous-titré, Des guerres asymétriques de 1990 à 2020, à celles de haute intensité demain, Nils Andersson nous propose une analyse fine et implacable du capitalisme réel, et de sa nature première : la guerre. Et il ne s’agit pas ici de revenir sur les « guerres du passé », ou d’un énième souvenir facilement aseptisé des guerres, mais bel et bien d’une étude ne laissant aucun doute sur la réalité factuelle et idéologique des dernières décennies qui nous concernent directement, dont nous sommes contemporains, et qui ont porté la violence impérialiste et la guerre partout, de l’Irak à la Bosnie, de la Somalie au Mali.

Produit d’un long travail d’enquête à la croisée du journalisme critique et de l’expérience d’un engagement politique anti-impérialiste directement héritier des luttes de décolonisation de la deuxième moitié du 20ème siècle, cet ouvrage décortique l’infamie des doctrines impérialistes et capitalistes qui n’ont cessé de faire du monde un vaste champ de bataille en vantant les mérites d’un Occident soit-disant « pacifié ».

Plus que jamais il réaffirme cette exigence morale et politique que Jaurès et Käthe Kollwitz poursuivirent en leur temps : Nie Wieder Krieg, « Plus jamais la guerre » tout en proposant une analyse du futur proche de ce qu’annoncent les nouveaux rapports de pouvoir mondiaux et les doctrines militaires modernes.

[...]

Lire la suite sur le site de "Collectif Communiste Polex" :

Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 18:03

FR3 Normandie

A l'appel d'organisations syndicales agricoles, des affichages de prix et des distributions de tracts ont eu lieu.

Extraits

"On a un gros problème car il y a toujours une grosse différence de prix  entre ce que le consommateur va acheter et ce qu'on nous paie."

Exemple qu'on peut voir ici  à Auchan avec le lait à 89 centimes du litre, alors que nous, on est à 32 centimes du litre !"

Romain Lemaire,
producteur laitier en cours d'installation près du Havre

Un autre paramètre pour établir les prix d'achat est celui du rapport de force exercé par les industriels transformateurs (notamment dans la filière du lait) où ces prix d'achat sont imposés sans négociation.

Ci-dessous le reportage de Fr 3 Normandie

et un article du Courrier cauchois

 13 février 2021 : action des Jeunes Agriculteurs 76 dans le magasin Auchan de Montivilliers (Seine-Maritime) • © Isabelle Ganne/ France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

13 février 2021 : action des Jeunes Agriculteurs 76 dans le magasin Auchan de Montivilliers (Seine-Maritime) • © Isabelle Ganne/ France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Partager cet article
Repost0
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 17:27

Extrait :

"Le choix entre Navalny et les autorités est une impasse. Parce que leur idéologie est essentiellement la même. Tant les navalnistes que le pouvoir actuel sont favorables au capitalisme. Cela garantit à la Russie le statut de périphérie des matières premières, la dégradation et l’extinction, qui durent depuis 30 ans."

Partager cet article
Repost0
4 février 2021 4 04 /02 /février /2021 06:34
Doctolib - L’hébergement des données des patients confiées à Amazon Web Service ? C'est ce qu'affirme un collectif de professionnels de la santé
Vaccination: le partenariat avec Doctolib contesté devant le Conseil d’Etat

Un collectif de professionnels de la santé reproche à Doctolib d’avoir confié l’hébergement des données des patients à Amazon Web Services, une société soumise au droit américain et aux programmes de surveillance permis par celui-ci

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2021 5 29 /01 /janvier /2021 17:05
Partager cet article
Repost1
29 janvier 2021 5 29 /01 /janvier /2021 05:38
« L’État peut avoir intérêt à mener des poursuites judiciaires contre un industriel pour se dédouaner face à l’opinion, comme dans le cas de Lubrizol ou de Multisol à Rouen, mais bien souvent, les autorités tentent de concilier tous les intérêts », Thomas Le Roux, auteur de l’ouvrage La contamination du monde. Une histoire des pollutions à l’âge industriel. (©Thierry Chion/76actu/Archives)

« L’État peut avoir intérêt à mener des poursuites judiciaires contre un industriel pour se dédouaner face à l’opinion, comme dans le cas de Lubrizol ou de Multisol à Rouen, mais bien souvent, les autorités tentent de concilier tous les intérêts », Thomas Le Roux, auteur de l’ouvrage La contamination du monde. Une histoire des pollutions à l’âge industriel. (©Thierry Chion/76actu/Archives)

Un historien chercheur au CNRS explique comment s'est mis en place une "fabrique de l'impunité industrielle" à Rouen et comment l'économie est devenue plus importante que la santé.

Thomas Le Roux est historien, chercheur au Centre national de la recherche scientifique et auteur de l’ouvrage La contamination du monde. Une histoire des pollutions à l’âge industriel, aux éditions du Seuil (2017).

Il revient sur la construction de « la fabrique de l’impunité industrielle », qui a démarré à Rouen (Seine-Maritime), après la première grande pollution industrielle chimique en France, dans les années 1770. Il explique, plus largement, comment l’économie est devenue plus importante que la santé.

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles Récents