Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 05:09

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
16 août 2021 1 16 /08 /août /2021 06:09

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
16 août 2021 1 16 /08 /août /2021 04:19

Cet article est reposté depuis Canaille le Rouge, son c@rnet, ses p@ges..

Partager cet article
Repost1
13 août 2021 5 13 /08 /août /2021 05:09

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
7 août 2021 6 07 /08 /août /2021 15:12

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 15:16

jeudi 8 juillet 2021 par Bruno Drwresky et Monville Aymeric

Certains d’entre vous connaissent Michal Nowicki, un ouvrier habitant la région parisienne qui anime en France le site polonais basé en France "Odrodzenie komunizmu" ("Renaissance du communisme"), dans sa version polonophone et anglophone, et dont l’objectif est de promouvoir le communisme, en particulier en Pologne, et le Parti ouvrier polonais.

Étant en vacance dans son pays, il vient d’être arrêté, puis relâché (?) par les services de sécurité de l’État polonais ABW (souvent tourné en dérision sous l’appellation "ABWehr") lors de son jogging matinal.

Son épouse qui l’attendait à son retour n’a pas été prévenue, en revanche des monsieurs à la triste mine se sont rendus chez sa mère, par ailleurs députée de gauche libérale, pour la prévenir que son fils se trouvait à la fameuse, en Pologne, prison de la rue Rakowiecka où il doit être interrogé.

C’est la poursuite des répressions répétitives organisées depuis l’arrivée au pouvoir de l’actuel gouvernement polonais et qui vise les personnes accusées de sympathies pro-russes, pro-chinoises, pro-iraniennes ou pro-communistes alors que les activités violentes des groupes d’extrême droite bénéficient de la tolérance des autorités malgré leur caractère illégal. [...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 15:13

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 15:05
C'est face à la montée des forces nazies en Allemagne que le KPD lança un appel à l'action antifasciste et des comités furent créés dans tout le pays en 1932

Le KPD – Parti Communiste d'Allemagne – avait développé la RFB, Roter Frontkämpferbund, l'Union des Combattants du Front Rouge, troupes de choc du Parti devant au fur et à mesure se transformer en Armée rouge. Mais le KPD ne devait pas qu'affronter les nazis, il devait également affronter le SPD – parti socialiste – qui était violemment anti-communiste, participait aux institutions et soutenait la répression à l'encontre du KPD.

La ligne du KPD était ainsi bien sûr de gagner la base socialiste et de rejeter totalement la direction du SPD, considéré comme « social-fasciste. » La social-démocratie était vue comme l'obstacle à l'unité des masses pour la révolution. Le problème étant, avec la progression des SA, que le SPD ne faisait pas que s'opposer à la révolution, ce qui théoriquement ne faisait que perdre du temps par rapport à l'inévitable révolution.

Ce qu'il faisait également, c'est s'opposer à la lutte antifasciste, de plus en plus vitale. Ainsi, suite à la manifestation de force nazie de Braunschweig en octobre 1931, la social-démocratie unifia ses forces dans le Eiserne Front, le front de fer. Cette organisation reprit comme symbole les « trois flèches », symbole républicain anti-nazi et anti-communiste ; la social-démocratie refusait toute alliance avec les communist
es.

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2021 2 13 /07 /juillet /2021 22:58

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 15:58

Jeudi 27 mai 2021 par ANC

Pour nous, et c’est particulièrement vrai dans cette période où l’épidémie a été le prétexte à attaquer tous les droits, nous ne nous présentons pas aux élections avec un catalogue de promesses que nous serions libres d’oublier une fois élus, mais pour en finir avec la délégation de pouvoir et lutter avec vous pour ce que nous devons gagner ensemble.

Notre seul engagement : lutter avec vous.
Sans lutte aucun élu ne peut réaliser de grandes avancées.

Notre conviction  : le peuple de France ne rejette pas LA politique mais LES politiques parce qu’il est privé de souveraineté nationale et populaire par des gouvernants qui passent leur temps à faire rentrer par la fenêtre ce que le peuple a rejeté par la porte.

De ce point de vue l’Union européenne est une machine à ôter au peuple tout pouvoir de décision. Elle est d’ailleurs à l’offensive pour casser l’état français et les lois dites de décentralisation ont aggravé cela les unes après les autres.

Notre conception  : les questions stratégiques ne doivent pas prendre le pas sur les choix de société et si l’union est une nécessité elle ne peut pas se faire avec des organisations qui ne veulent pas changer de société.

Quelques pistes de réflexion

Les départements, ont été conçus dans la foulée de la Révolution française avec un souci : l’égalité d’accès au service public déconcentré avec un découpage mettant chaque citoyen à égal temps d’accès des représentations de l’état.

Avec l’UE ce qui est en cours c’est de remplacer les conseils départementaux élus par des métropoles, collectivités dont les dirigeants ne sont plus élus par la population mais par des conseils municipaux de plus en plus démunis de pouvoir ce qui permet toutes les manœuvres comme on l’a vu lors des dernières municipales à Bordeaux et Marseille par exemple.

La création des régions résulte, elle, d’une volonté de casser les états nationaux pour faire une UE des régions sur le modèle allemand des Landers dans laquelle les responsables politiques sont de plus en plus éloignés des citoyennes et citoyens.

Ce qui est en jeu aujourd’hui à travers les institutions locales avec la soumission volontaire des gouvernements, c’est la fin de deux notions fondamentales :

  • L’égalité de traitement qui fait que chaque individu a les mêmes droits en matière de transport, d’énergie, de logement, d’emploi, de formation, d’accès au pouvoir…
  • La solidarité nationale qui organise cette égalité sur l’ensemble du territoire

Ces deux notions, seul un service public étendu et contrôlé par le peuple peut les permettre.

Dans cet esprit, pour les élections locales nous appelons à combattre la droite et son extrême dont le programme va à l’encontre de ce qui précède.

Nous appelons à soutenir les candidatures, s’il y en a, qui proposeront de se battre au côté de la population pour le développement du service public et s’affranchir de la tutelle de l’UE.

Tout le reste n’est que clientélisme, bavardage et aménagement d’un capitalisme à bout de souffle pilleur de peuples et fauteur de guerres comme actuellement en Afrique et au Moyen Orient.

Partager cet article
Repost0

Articles Récents