Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 15:05

Cet article est reposté depuis CGT Dieppe.

Partager cet article

Repost1
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 11:06

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article

Repost1
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 11:05

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article

Repost1
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 07:07
www.tvanouvelles.ca

www.tvanouvelles.ca

Avec le néolibéralisme, le financement de l'économie par les marchés financiers domine ce qui entraîne une lourde spéculation.
Ce phénomène  trouve son origine aux États-Unis, où 60% des actions des entreprises sont détenus par des fonds de pensions. Au lieu de financer les entreprises, les fonds de pensions se rachètent entre eux les actions, ce qui pousse à la hausse de leur cours, tout en exigeant des taux de rentabilité démesurés. Les fonds américains se sont ensuite  attaqués au reste du monde. Blackrock en est l’illustration.


Pourquoi démanteler les marchés financiers ?

Les marchés financiers ne créent pas de production ou de service mais ils font monter ou baisser les cours des actions et des obligations. Les entreprises ne sont plus évaluées par leur niveau de production mais par leur niveau de capitalisation boursière.
Ce sont les marchés financiers qui sont à l'origine de la crise de 2008 avec les dégâts que nous avons subis : destruction massive d’emplois et renflouement des banques par les États.
Il est donc crucial de revenir au financement de l'économie par le crédit bancaire et de supprimer tout financement par les marchés financiers. En un mot organiser le dépérissement de la Bourse.

La suite sur le site du Pardem :

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 06:50
 Démondialisons ! La série - Episode 5 -  L’Union européenne : la dictature des marchés - par le Pardem

Depuis sa création, par la volonté des Etats-Unis, l’Union européenne s’est forgée à coups de traités qui ont, pas à pas, détruit les souverainetés nationales et orienté la construction européenne dans une seule direction : celle de la liberté de circulation des marchandises, des capitaux, des services, de la main-d’œuvre (les « quatre libertés ») et de la mise en concurrence des systèmes économiques.
Dans le contexte de pandémie de la Covid-19, l’Union européenne est restée fidèle à son « ADN » politique. Elle a démontré, une fois de plus, qu’elle n’est en rien là « pour protéger » et encore moins pour « garantir l’unité, la force et la stabilité » comme elle voudrait le faire croire. Certes la Commission a suspendu la clause obligeant les États à une stricte discipline budgétaire (notamment la limite de 3% du PIB d’endettement et l’aide directe aux entreprises). Certes la BCE a augmenté ses achats de titres de dette des États. Mais, dans la réalité, ce sont bien les États qui interviennent pour sauver leur pays respectif. Sous la surveillance étroite de l’Union européenne, déjà prête à mettre fin aux « concessions » qu’elle a concédées provisoirement.
Prise entre les excédents allemands et les déficits des autres pays, l'Union Européenne supranationale et a-démocratique cherche depuis longtemps à créer un étage fédéral, pour installer une dette européenne. La démocratie, d’ores et déjà grièvement amputée de la souveraineté des peuples, est en phase terminale.

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 18:00

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Partager cet article

Repost1
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 15:43

Cet article est reposté depuis Solidarité Internationale PCF.

Partager cet article

Repost1
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 14:27
Grève sanitaire à Claude Monet au Havre dès le 2 novembre  (Photo LB/PN)

Grève sanitaire à Claude Monet au Havre dès le 2 novembre (Photo LB/PN)

Lu sur CGT Educ'ation, l'appel intersyndical

Depuis des mois notre ministre nous méprise, accumule les mensonges, les ordres et les contre-ordres :

  • Rentrée à 10h. Non à 8h ! Et finalement oubli total de notre collègue Samuel Paty aujourd’hui.
  • Protocole « renforcé »... « quand c’est possible »... sans moyens !
  • Enfants non contaminants, finalement contaminants, mais qui ne se contaminent que pendant les vacances.
  • Mensonges sur le nombre de cas d’élèves contaminés.
  • Sanction contre les 4 enseignant-es de Melle , répression policière contre les lycéens.
  • Poursuite du démantèlement de l’Université publique par l’adoption en cours de la LPR.
  • Etc.

Cette crise, comme pour l’hôpital, a révélé le manque criant de moyens dans l’éducation. Nous avons commencé à réagir et à faire entendre notre mécontentement mardi dans la grève et dans la rue. Dans les écoles havraises, nous étions plus de 15 écoles fermées ou presque et autant avec une majorité de grévistes. Dans le second degré, il y a eu un fort taux de grévistes dans les collèges. Il faut continuer à nous exprimer collectivement.

C’est pour cela que nous vous proposons une journée d’action éducation, jeudi prochain, écoles, collèges, lycées, pour défendre ensemble le service public d’éducation : on se retrouve en équipe devant les établissements avec pancartes, affiches ou banderoles au choix des équipes, et on diffuse sur les réseaux sociaux.

Deuxième vague de la mobilisation : Jeudi 19 novembre ? Et la marée monte... avec prévision d’un fort coefficient début décembre !

Les sections havraises des syndicats suivants : CGT-Educ’Action, FSU (Snuipp, Snes, Snuep, Snep, Snesup), SUD-Education

 

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 14:26

Cet article est reposté depuis Le blog de Roger Colombier.

Partager cet article

Repost1
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 14:15
Photo: Anton Novoderezhkin / TASS

Photo: Anton Novoderezhkin / TASS

Et il n’avait pas tort mais beaucoup de réalisateurs ont été ainsi couverts de louanges par des gens qui se croyaient approuvés. En revanche comme le disait Brecht, il n’y a personne de plus perspicace qu’un censeur. Cela me rappelle l’accueil de Nazarin de Bunuel par l’Eglise catholique, la récompense vaticane, un comble. DB.

 

Texte : Elizaveta Bulkina

Réalisateur du film “Chers camarades!” Andrey Konchalovsky, qui a été nominé pour l’Oscar pour le meilleur film étranger, en l’occurrence russe, doute que le film soit compris à l’étranger. Depuis le début, cette enthousiasme de l’occident pour ce film me fait penser à Nazarin, ce film mexicain réalisé par Luis Buñuel en 1958, sorti en 1959. Il mettait en scène les difficultés d’un prêtre catholique œuvrant dans un Mexique dominé par un anticléricalisme politique virulent et chez qui le doute finit par l’emporter, lui qui ne peut plus séparer le pardon chrétien du mépris. Ce film fut récompensé par le Vatican qui n’y vit pas malice. C’est le film préféré du réalisateur indien Ritwik Ghatak et l’un des dix films favoris d’Andreï Tarkovski. Deux réalisateurs pour qui se pose la question de l’homme ordinaire et aussi celle des rapports avec le communisme. Ghatak, qui était membre du Parti communiste indien jusqu’à son expulsion en 1955, était l’un des principaux dirigeants derrière l’aile culturelle du parti. Bref Bunuel qui fut lui aussi communiste ne pouvait qu’avoir un langage commun avec ces réalisateurs-là et beaucoup moins avec l’Eglise catholique, c’est sans doute le cas d’un réalisateur qui reste soviétique et même communiste y compris quand il méprise certains de ses dirigeants.

La suite ci-dessous sur le blog de Danielle Bleitrach :

Partager cet article

Repost0

Articles Récents