Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
23 août 2021 1 23 /08 /août /2021 16:25

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
23 août 2021 1 23 /08 /août /2021 16:20

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost0
19 août 2021 4 19 /08 /août /2021 14:45
Zbigniew Brzezinski

Zbigniew Brzezinski

(’Le Nouvel Obs’, 15/01/1998) :

(Zbigniew Brzezinski était conseiller à la sécurité nationale du président Carter, et Barack Obama l’a nommé conseiller aux affaires étrangères lors de sa campagne présidentielle).

Le Nouvel Observateur : L’ancien directeur de la CIA Robert Gates l’affirme dans ses Mémoires : les services secrets américains ont commencé à aider les moudjahidine afghans six mois avant l’intervention soviétique. A l’époque, vous étiez le conseiller du président Carter pour les affaires de sécurité. Vous avez donc joué un rôle clé dans cette affaire ? Vous confirmez ?

Zbigniew Brzezinski : Oui. Selon la version officielle de l’histoire, l’aide de la CIA aux moudjahidine a débuté courant 1980, c’est-à-dire après que l’armée soviétique eut envahi l’Afghanistan, le 24 décembre 1979.

Mais la réalité gardée secrète est tout autre : c’est en effet le 3 juillet 1979 que le président Carter a signé la première directive sur l’assistance clandestine aux opposants du régime prosoviétique de Kaboul. Et ce jour-là j’ai écrit une note au président dans laquelle je lui expliquais qu’à mon avis cette aide allait entraîner une intervention militaire des Soviétiques.

Le Nouvel Observateur : Malgré ce risque vous étiez partisan de cette « covert action » (opération clandestine). Mais peut-être même souhaitiez-vous cette entrée en guerre des Soviétiques et cherchiez-vous à la provoquer ?

Zbigniew Brzezinski : Ce n’est pas tout à-fait cela. Nous n’avons pas poussé les Russes à intervenir, mais nous avons sciemment augmenté la probabilité qu’ils le fassent.

Le Nouvel Observateur : Lorsque les Soviétiques ont justifié leur intervention en affirmant qu’ils entendaient lutter contre une ingérence secrète des Etats-Unis en Afghanistan, personne ne les a crus. Pourtant il y avait un fond de vérité. Vous ne regrettez rien aujourd’hui ?

Zbigniew Brzezinski : Regretter quoi ? Cette opération secrète était une excellente idée. Elle a eu pour effet d’attirer les Russes dans le piège Afghan et vous voulez que je le regrette ? Le jour où les Soviétiques ont officiellement franchi la frontière, j’ai écrit au président Carter, en substance : « Nous avons maintenant l’occasion de donner à l’URSS sa guerre du Vietnam. » De fait, Moscou a dû mener pendant presque dix ans une guerre insupportable pour le régime, un conflit qui a entraîné la démoralisation et finalement l’éclatement de l’empire soviétique.

[...]

La suite sur le site "Faire vivre le PCF"

Partager cet article
Repost0
19 août 2021 4 19 /08 /août /2021 14:41

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Partager cet article
Repost0
19 août 2021 4 19 /08 /août /2021 14:40

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost0
19 août 2021 4 19 /08 /août /2021 14:26

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 23:47
Sur ordre direct de Hitler et de Himmler, dans la nuit du 17 août 1944, le Secrétaire général du KPD (Kommunistische Partei Deutschlands), Ernst Thälmann, était assassiné dans le camp de concentration de Buchenwald.

Article et traduction Nico Maury

Dans la nuit du 17 août 1944, le Secrétaire général du KPD ( Kommunistische Partei Deutschlands ), Ernst Thälmann , était assassiné dans le camp de concentration de Buchenwald - article et traduction Nico Maury

 


Dans l'après-midi du 17 août 1944, une escouade de SS avait emmené Thälmann à la prison de Bautzen (arrêté en 1933, Thälmann avait été transféré à plusieurs reprises d'une prison à l'autre, presque toujours à l'isolement) à une soixantaine de kilomètres à l’est de Dresde. Vers minuit, une voiture l'amène à Buchenwald et exécuté par trois coups de feu. Il a été incinéré le soir même.

[...]

La suite sur le blog de Nicolas Maury :

Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 23:27
Août 2012, par Christian Parenti 

Vingt-cinq ans avant les Américains, un autre retrait sans gloire

Interrogé par « Le Monde » sur le départ, prévu en 2014, des troupes occidentales d’Afghanistan, l’ambassadeur russe à Kaboul n’a pu s’empêcher d’évoquer l’expérience — et les erreurs — de l’Union soviétique dans les années 1980. Mais il y a trente ans, l’URSS s’appuyait sur un mouvement communiste autochtone. Lequel, indocile et divisé, a précipité l’engagement de Moscou dans un conflit meurtrier.

Devant les maisons de thé et les étals de Kaboul, on tombe parfois sur le portrait d’un homme sévère au visage rond, arborant moustache et cheveux noirs. C’est celui de Mohammed Najibullah, dernier président communiste du pays. Membre du Parti démocratique populaire d’Afghanistan (People’s Democratic Party of Afghanistan, PDPA) depuis la fin des années 1960, il a longtemps dirigé la police secrète, avant d’être porté à la tête de l’Etat en 1986. Après le retrait des forces soviétiques, en 1989, Najibullah s’accroche au pouvoir pendant trois ans. Il périt aux mains des talibans en 1996.

Quand on interroge les habitants de Kaboul sur ces affiches et cartes postales à la gloire de leur ancien dirigeant, les réponses se ressemblent. Pour certains, « c’était un président fort, on avait une armée puissante » ; pour d’autres, « à l’époque, tout fonctionnait bien, Kaboul était propre ». Le propriétaire d’une maison de thé explique simplement que « Najib a combattu le Pakistan ». Ainsi, on ne se souvient pas tant du « communiste » — un terme vague pour de nombreux Afghans — que du modernisateur et du patriote. [...]

La suite ci-dessous

Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 23:13

Francis Arzalier

Grande nouvelle à nos petits écrans, dont les "experts" bavards étaient les seuls au monde, semble t-il, à ne pas savoir que cette conclusion de l’aventure occidentale à Kaboul était â la fois inéluctable et imminente : les Talibans Afghans, très méchants ennemis de l’Humanité, ont conquis l’Afghanistan, dont les troupes États-uniennes les avaient chassés il y a 20 ans, puisqu’elles sont de droit chez elles partout où on ne les invite pas.

Vingt ans d’occupation militaire par les soldats occidentaux ( dont des Francais ), durant lesquels le peuple afghan a subi une dictature collaboratrice, privilégiant les politiciens corrompus et trafiquants de drogue, incapables d’exercer le moindre pouvoir de police à quelques kilomètres des garnisons d’occupants. Tant et si bien qu’à l’issue de ces 20 ans d’enfer, les Occupants ont réussi à convaincre la majorité des citoyens Afghans que les seuls défenseurs de l’indépendance nationale étaient les clandestins armés dits Talibans ( on nomme ainsi les étudiants des madrasas , écoles coraniques ), pourtant coupables d’intégrisme et de xénophobie meurtrière, contre les Chiites ( protestants au sein de l’Islam ), les femmes infidèles aux lois patriarcales, et évidemment les communistes et républicains Afghans, qu’ils ont consciencieusement égorgés et pendus il y a vingt ans. [...]

La suite sur le site de l'ANC :

 

Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 15:06

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

  • Pour se tenir au courant, prix de l'énergie.
    Depuis quelques jours "on" nous bassine avec cette "fatalité" de la hausse obligée du prix de l'énergie. Cela demande de rappeler quelques évidences capables de tordre le cou à des mensonges d'état entretenus de façon consensuelles. Un des arguments majeurs...
  • Grève du nettoyage à la Sorbonne : « Je dois faire 130 toilettes, c’est beaucoup »
    Depuis une semaine, les 130 agent.es de nettoyage, en grande majorité des femmes, de l’université parisienne de la Sorbonne, sont en grève illimitée sur le campus de Jussieu. Elles dénoncent des conditions de travail et de rémunération insupportables....
  • Comment le recours à des ENSEIGNANTS PRÉCAIRES et sous-payés sert à masquer la PAUPÉRISATION de L’ÉCOLE
    Les contractuels, professeurs non-titulaires, sont devenus, au fil des ans, la variable d’ajustement des problèmes structurels de l’Éducation nationale. Une précarité qui les fragilise et nuit, parfois, à la qualité même de leur enseignement. Ils ont...
  • Quelques questions sur les derniers incendies en Kabylie
    Taourirt Mokrane, à Tizi-Ouzou. Lu sur Alger Républicain Par Omar Bessaoud - Economiste agricole 1. Comment expliquer les causes des incendies en Kabylie ? Il faut rappeler que Kabylie est une région montagneuse plus boisée que le reste du pays (taux...
  • Russie: après les élections
    Les élections générales (législatives, locales et régionales) ont eu lieu le week-end dernier dans l'immense Fédération de Russie pendant 3 jours. Le parti du président Vladimir Poutine l'emporte largement avec 49% des voix, en baisse donc puisqu'ayant...
  • Les média face à Cuba
    Les mé dias officiels ont largement commenté les manifestations d’opposants qui ont eu lieu dans plusieurs villes de Cuba le 11 juillet dernier, leur consacrant de nombreuses colonnes et un temps d’ antenne important. Quelle belle occasion pour eux...
  • Cuba Coopération France condamne le vote du Parlement Européen
    Les manifestants qui ont eu à subir les violences policières en France apprécieront plus particulièrement le paragraphe sur les violences policières et les militants qui ont subi la censure de Google ou de facebook celui sur la censure d'Internet. Déclaration...
  • Nous, les communistes en 2021, que voulons-nous?
    Quel est notre but ? Une société égalitaire et libre (libre parce qu’elle est égalitaire). Une société qui garantisse le droit au travail et à la satisfaction des besoins de base. Une société de travailleurs égaux volontairement indifférente et aveugle...
  • Fabien Roussel : "La France doit quitter le commandement armé de l'Otan" [ sur France Inter ]
    "Il y a un coup à marquer immédiatement, c'est revenir sur la décision de Sarkozy en 2009" et "sortir du commandement armé de l'Otan" a estimé dimanche Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord, candidat à l’élection présidentielle,...
  • Le président cubain qualifie d'inacceptables les propos de Biden à l'ONU
    Édité par Francisco Rodríguez Aranega 2021-09-22 17:03:25 La Havane, 22 sept. (RHC)- Le président cubain, Miguel Díaz-Canel, a qualifié d'inacceptables les mentions «disqualifiantes» du président Joe Biden lors de son discours aux Nations Unies. «Le ministre...