Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 13:36
François Hollande : le PS « ne doit se rallier » ni à LFI, ni à EELV
François Hollande : le PS « ne doit se rallier » ni à LFI, ni à EELV François Hollande : le PS « ne doit se rallier » ni à LFI, ni à EELV
François Hollande : le PS « ne doit se rallier » ni à LFI, ni à EELV

François Hollande : le PS « ne doit se rallier » ni à LFI, ni à EELV

Par

Ils préfèrent un PS qui rougisse à un PS rouge : un à un, les principaux cadres du quinquennat de François Hollande s’élèvent contre l’accord électoral avec La France insoumise pour les élections législatives. Toute honte bue, les fossoyeurs du Parti socialiste donnent des leçons de pureté idéologique.

Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures. Au début, on souriait en entendant les éléphants du PS barrir contre l’accord électoral entre le parti à la rose et La France insoumise. Et puis plus du tout, à mesure que le grotesque cédait sa place à l'indécence. Ceux-là qui ont si bien conduit la barque de la gauche entre 2012 et 2017 que François Hollande a été contraint de renoncer à briguer un second mandat ; ceux-là qui ont mis le pied à l’étrier d’un président de la République ayant fait du mépris social sa marque de fabrique ; ceux-là qui ont tant œuvré pour le PS qu’il ne réunit plus qu’1,7 % des voix au premier tour de la présidentielle ; ceux-là se permettent aujourd’hui de donner des leçons de pureté idéologique.[...]

Lire la suite :

Partager cet article
Repost0
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 10:45

Cet article est reposté depuis Bordeaux-Moscou..

Partager cet article
Repost1
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 10:42

Cet article est reposté depuis Canaille le Rouge, son c@rnet, ses p@ges..

Partager cet article
Repost1
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 10:31

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 10:30

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 10:20

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost1
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 10:15

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost2
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 08:21

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Partager cet article
Repost2
8 mai 2022 7 08 /05 /mai /2022 10:29
Le célèbre blogueur ukrainien Anatoli Chariy,  arrêté en Espagne
Quand l’UE entre en guerre derrière les ETATS-UNIS, cela signifie que ceux que ce pays considère comme ses ennemis, Assange mais aussi un journaliste ukrainien désormais peuvent être extradés par des pays pourtant non officiellement belligérants (note de danielle Bleitrach, traduction de Marianne Dunlop)

Le Service de sécurité de l’Ukraine (SBU) a déclaré que les “forces de l’ordre” espagnoles ont arrêté Anatoliy Shariy le 4 mai 2022.

Anatoliy Shariy est un journaliste et un leader du parti d’opposition Shariy. Le parti a été fondé en 2019 et a obtenu une représentation dans les conseils locaux de Marioupol, Kharkov, Odessa et d’autres villes ukrainiennes à la suite des élections de 2020.

Anatoliy Shariy a obtenu le statut de réfugié dans l’Union européenne en 2012. En 2013, il a été détenu aux Pays-Bas à la demande des autorités ukrainiennes, mais un tribunal néerlandais a refusé d’extrader Shariy vers Kiev.

Il se trouve dans l’Union européenne depuis lors.

En 2021, les autorités de Kiev ont accusé Shariy de “trahison d’État” et ont lancé une action en justice pour interdire le parti de Shariy.

Le 20 mars 2022, le parti de Shariy est interdit sans décision de justice par Zelensky.

Le 15 mars, le SBU a arrêté Artem Hazan, un représentant du Parti de Shariy à Oleksandrivka, dans la région de Kirovohrad. Il a été battu pendant sa détention. Un jour plus tard, une vidéo est apparue dans laquelle Hazan parlait du leader du parti, Anatoliy Shariy.

Le SBU a également déclaré que la détention d’Anatoliy Shariy était “le fruit d’une étroite coopération entre le Service de sécurité de l’Ukraine, le Bureau du Procureur général et les partenaires internationaux, et le résultat d’une opération spéciale à plusieurs niveaux menée par les forces de l’ordre ukrainiennes”.

***

Dernières nouvelles: il aurait été libéré (après avoir été interrogé à Madrid) avec l’obligation de rester à son domicile de Terragone, près de Barcelone, en attendant de savoir s’il sera extradé vers l’Ukraine.

En annexe, une de ses vidéos : http://www.youtube.com/watch?v=QQdmlJvtf8w

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2022 7 08 /05 /mai /2022 08:47
L’angoisse de la Sainte-Alliance (éditorial paru dans l’édition d’avril de Ruptures)

Imprudence ? Le 12 avril, dans son discours de Strasbourg, le président-candidat estimait que le second tour serait « un référendum sur l’Europe ». Et en conclusion du débat télévisé, il précisait même : ce sera un référendum « pour ou contre l’Union européenne ». Certes, il a pu finalement renouveler son bail à l’Elysée. Pour autant, si l’on suit la logique macronienne au pied de la lettre, 41,5% des votants ont adressé un bras d’honneur à l’UE.

On objectera que tous les électeurs de Marine Le Pen ne sont pas des partisans assumés du Frexit. La candidate elle-même avait dépensé beaucoup d’énergie pour assurer que tel n’était nullement son objectif. Pourtant, à y réfléchir un instant, il y a un point sur lequel le sortant n’avait sans doute pas tout à fait tort : si la championne du RN avait été élue et si elle avait effectivement eu le cran d’appliquer son programme, l’appartenance de la France à l’Union se serait très vite retrouvée sur la sellette. Par exemple, la mise en place de la supériorité du droit national sur le droit européen est en elle-même explosive. En effet, l’UE n’a de sens, pour ses concepteurs, que si elle est en position d’imposer à tel ou tel pays le maintien d’une orientation inscrite dans « le cercle de la raison » jadis cher à Alain Minc. [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles Récents