Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 14:41
Nous lançons la procédure de Référendum pour obtenir la taxation des superprofits (Blog - JP Lecoq, député communiste)

8 septembre - Avec les autres groupes de la NUPES, nous allons créer les conditions pour organiser un Référendum d’Initiative Partagée afin d’obtenir par la voie/voix du peuple, la taxation des supers profits.

Il faut pour cela un cinquième des parlementaires (185), la validation du Conseil Constitutionnel et 10% du corps électoral (4,7 Millions de signataires) pour l’organiser.

Les superprofits en quelques chiffres...

o Le CAC 40 : annoncés en juillet, 174 milliards d’euros de bénéfices pour les entreprises du CAC40 en pleine année de crise en 2021.

Des bénéfices supérieurs aux prévisions de l’agence Bloomberg (137 milliards) et du très libéral journal Les Échos (160 milliards).

Le record de 2007 est pulvérisé : 100 milliards.

o Dont Total : au premier semestre 2022, 5,7 milliards de dollars de bénéfice… 2,2 milliards au 1er semestre 2021…

o Ou encore THALES, la guerre ça rapporte toujours très gros même aux États qui les dénoncent… THALES a doublé son bénéfice net en 2021 pour le porter à 1,1 milliard d’euros…

Et pour 2022 (1er semestre), il dégage une hausse de 23% de son résultat net (726 millions), une hausse de 46% de ses commandes, et une hausse de 7,7% de son chiffre d’affaires

o Mais aussi le groupe RAMSAY, l’un des principaux groupes à faire son beurre sur notre système de santé : 59,6 millions de résultat net en sortie de crise Covid (31 décembre 2021) contre 47 millions avant la crise Covid.

Source ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 14:20
Manifestation du 10 décembre 2019 à Rouen

Manifestation du 10 décembre 2019 à Rouen

Vu sur Facebook
Nous voulons de véritable augmentation de salaire.
Nous ne voulons pas de prime .
Nous voulons au minimum 300e de plus par mois.
Nous ne voulons pas d'une avance sur une prime.
TOUS ENSEMBLE LE 13 POUR DEMANDER A LA DIRECTION DE VERITABLE AUGMENTATION DE SALAIRE
C EST UNIS ET SOLIDAIRES QUE NOUS GAGNERONS
ON NE LACHE RIEN
"Nous voulons une véritable augmentation de salaire" - CGT Renault-Cléon - Appel à la grève le Mardi 13 Septembre !
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 14:18

Cet article est reposté depuis La Volga à Nijni-Novgorod.

Partager cet article
Repost1
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 14:09

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 09:39

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 06:05
Merci Wolinski !
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 05:40

dimanche 4 septembre 2022 par François Gèze, Gilles Manceron, Fabrice Riceputi, Alain Ruscio.

Emmanuel Macron a déclaré en Algérie qu’entre la France et l’Algérie, « c’est une histoire d’amour qui a sa part de tragique ». Dans une tribune publiée par Le Monde, le politiste Paul Max Morin écrit que « la réduction de la colonisation à une “histoire d’amour” parachève la droitisation d’Emmanuel Macron sur la question mémorielle ». Après des protestations de l’Élysée, le journal l’a supprimée.

Le 26 août, lors de son voyage en Algérie, le président de la République, Emmanuel Macron, a déclaré qu’entre la France et l’Algérie, « c’est une histoire d’amour qui a sa part de tragique ».
Pour le politiste Paul Max Morin, « la réduction de la colonisation à une “histoire d’amour” parachève la droitisation d’Emmanuel Macron sur la question mémorielle ».
Il l’a écrit dans une tribune intitulée « Réduire la colonisation en Algérie à une“histoire d’amour” parachève la droitisation de Macron sur la question mémorielle » que Le Monde a publiée dans son édition datée du 2 septembre 2022. [...]

La suite sur le site de l'ANC (Association Nationale des Communistes) :

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2022 4 08 /09 /septembre /2022 15:00

Cet article est reposté depuis Le blog de Roger Colombier.

Partager cet article
Repost1
8 septembre 2022 4 08 /09 /septembre /2022 14:59

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
8 septembre 2022 4 08 /09 /septembre /2022 14:14

I. Histoire de sanctions

De l’émergence de la notion moderne de « guerre économique » à la politique des sanctions

Les notions de guerre économique et de sanctions économiques ont une longue histoire, une histoire dépasse largement les événements actuels et la guerre menée par la Russie en Ukraine. Pour tenter de comprendre les évolutions actuelles, il faut donc reprendre l’histoire des sanctions économiques depuis leur apparition dans les années 1920. Il faut ensuite prendre en compte la taille réelle de l’économie russe mais aussi ses relations avec l’économie mondiale et le rapport des forces entre ce que l’on appelle « l’occident » et les autres pays. Il faut enfin considérer analyser ces sanctions, le contexte d’interdépendance qui était celui existant entre la Russie et les pays de l’UE en février 2022 et l’impact de ces sanctions sur l’économie russe. Cela conduit à se poser la question de la pertinence des sanctions prises à partir de mars 2022 mais aussi de leur capacité à provoquer un changement substantiel dans la politique russe. En réalité, on peut penser – ou craindre selon les points de vue – que ne survienne un puissant « effet boomerang » qui perturbe bien plus les économies des pays de l’UE et engendre de fortes tensions sociales que l’impact de ces sanctions sur l’économie russe.

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents