Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 14:56

Cet article est reposté depuis Front Syndical de Classe.

Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 14:45

Lu sur le site de la CGT Midi-Pyrénées

Conférence de presse du lundi 6 juin 2016

Ce lundi 6 juin s'est tenue une intersyndicale régionale CGT, FSU et Solidaire suivie d'une conférence de presse.

Conference

Il a été décidé :
• d'accentuer les blocages des ordures ménagères, déchetterie, incinération sur la région, sur Toulouse
en particulier, à partir de la fin de semaine.
• d'accentuer les blocages sur le transport (au-delà des cheminots).
Lundi 13 juin, 12 heures, sortie Métro Verdier, à Toulouse (jour du 1er match à Toulouse) : Meeting international, en présence des camarades des OS des pays qui viennent jouer à Toulouse (Espagne, Italie, Rép. Tchèque, Suède, Pays de Galles, Russie).
• Des tracts seront édités dans toutes les langues pour distributions aux supporters pour leur expliquer le climat social en France autour de la Fan Zone  (12 000 supporters sur 10 matchs). La votation citoyenne sera également organisée à cet endroit là.
La même initiative sera organisée autour du stadium avec autorisation de l'UEFA.
• Mardi 14 juin, journée nationale interprofessionnelle. Une manifestation a lieu à Paris, d'autres sont annoncées dans les départements de Midi-Pyrénées.
• Lundi 20 juin 2016, Manifestation régionale.

                                                    Visualisez le reportage de France 3
Visualisez l'article de La Dépêche

Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 10:24
Source Humanité - 19/11/2014

Source Humanité - 19/11/2014

Un texte intitulé « Neoliberalism : oversold ? » vient d’être publié dans le numéro de juin de la revue du Fonds monétaire international Il critique, avec de la modération mais sans ambiguïté, la vigueur et la généralisation des politiques néolibérales - qualifiées comme telles - au niveau mondial, l’instabilité qu’elles provoquent, les inégalités qu’elles génèrent.

Ce n’est pas la première fois que des doutes s’expriment depuis le cœur même du réacteur. Et cela n’empêche pas le réacteur de continuer à tourner à fond, emporté par son propre élan.

En 2013 par exemple, dans un rapport sur la Grèce (IMF Country report n° 13/156) le Fonds avait esquissé un mea culpa sur les politiques d’austérité appliquées à la Grèce. Il avouait avoir sous estimé les effets récessifs de la rigueur sur l’activité économique hellène. Il convenait qu’il aurait mieux valu envisager dès 2010 un défaut partiel sur la dette, qui sera finalement autorisé que deux ans plus tard.

De la même façon, la Commission européenne publiait la même année un rapport mettant en cause l’austérité et indiquant par exemple que « les effets négatifs des restrictions budgétaires et des hausses d’impôts sur l’emploi et le niveau de vie sont de plus en plus visibles dans certains États membres ».

Toutes ces belles paroles de part et d’autre n’ont pas empêché que les mêmes politiques de se poursuive, notamment en Europe et spécialement en Grèce.

Ceci dit, comme il n’y pas de mal à se faire du bien et parce que ce n’est peut-être pas uniquement la simple « tempête dans un verre d’eau » que le journal Le Monde adorerait pouvoir y voir, voici le texte intégral du FMI.

La traduction ci-dessous a été réalisée par Monique Plaza et Loïc Steffan. http://l-arene-nue.blogspot.fr/2016/06/le-neoliberalisme-t-il-ete-sure...

Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 09:30

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 09:10

En toutes petites lettres sous un des tableaux, et non pas en début d'analyse, comme, déontologiquement, cela aurait dû être fait : "32% ne le connaissent pas suffisamment pour exprimer une opinion"C'est comme pour les élections ... on ne compte ni les abstentions, ni les votes blancs, qui devraient pourtant inciter les élus de la République à un peu plus d'humilité et à davantage prendre en compte l'opinion des salariés.  Bien sûr on rétorquera qu'il est noté en haut la phrase rituelle : "Auprès de ceux qui expriment une opinion".

Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 09:06

Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 08:16

Après s'être fait déloger de la zone industrielle du Havre, la veille, ils ont remis ça, mercredi 8 juin 2016. Peu avant 9h, ils ont levé les barrages, pour l'assemblée générale.

Mise à jour : 08/06/2016 à 09:07 par La Rédaction de Normandie actu

 

Les manifestants ont bloqué le boulevard Winston-Churchill au Havre (Seine-Maritime), mercredi 8 juin 2016 (©Karine Lebrun/Normandie-actu).

Les manifestants bloquaient le boulevard Winston Churchill, au Havre (Seine-Maritime), mercredi 8 juin 2016, en tout début de matinée. (©Karine Lebrun/Normandie-actu).

Les syndicats opposés à la loi Travail utilisent le même procédé : des barrages. Le boulevard Winston Churchill, à l’entrée de la ville du Havre (Seine-Maritime), était bloqué, en début de matinée, mercredi 8 juin 2016, au niveau des concessionnaires automobiles. La circulation était fortement entravée, dans les deux sens. Les forces de l’ordre sont intervenus, mais les manifestants sont restés sur place. Du gaz lacrymogène a été utilisé. Des CRS et des gendarmes mobiles sont déployés depuis la veille. Les militants anti-loi Travail cherchent à paralyser l’économie du Havre. Le Havre étant devenue la capitale de la contestation depuis plusieurs semaines.
Peu avant 9h, les manifestants ont quitté les barrages, le temps de l’assemblée générale, au cours de laquelle les actions à venir devraient être décidées.[...]

Intégralité de l'article en cliquant ci-dessous

Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 07:56

Euro 2016 : quand Nike et Adidas fuient leur « responsabilité sociale » pour payer des salaires toujours plus bas

par , Ivan du Roy

Combien d’ouvriers vietnamiens vaut Cristiano Ronaldo, sponsorisé par Nike ? Combien d’ouvriers chinois vaut l’équipe d’Allemagne, sponsorisée par Adidas ? L’Euro 2016 s’accompagne de son déluge de dépenses publicitaires et de sponsoring de la part des grandes marques d’habillement sportif. Basta ! et Alternatives économiques se sont intéressés à ce qui se passe à l’autre bout de la chaîne, du côté des ouvriers qui confectionnent chaussures et maillots pour joueurs et supporters. Malgré les grandes déclarations sur leur « responsabilité sociale », les grandes marques sont plus que jamais engagées dans une course perpétuelle au moins disant social. Ils quittent désormais la Chine — où le salaire moyen connaît une certaine progression — pour des contrées où le « coût du travail » est encore plus faible.

Quel est le point commun entre Cristiano Ronaldo, star du Real Madrid et de la sélection nationale portugaise qui dispute l’Euro 2016 en France, et un ouvrier d’une usine textile vietnamienne ? Une marque : Nike. Le premier bénéficie d’un contrat de sponsoring avoisinant les 25 millions d’euros annuels pour arborer chaussures et maillots estampillés du célèbre logo. Le second les confectionne pour environ 170 euros mensuels [1], un revenu très inférieur au « salaire vital » nécessaire à la satisfaction des besoins fondamentaux – logement, énergie, eau potable, alimentation, habillement, santé, éducation… – d’une famille vietnamienne. [...]

Lire l'intégralité de l'article en cliquant sur le lien ci-dessous.

Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 07:47

Publié le  · Sur le blog Russeurope

 

Monsieur Macron, en visite dans un bureau de la Poste de Montreuil ce lundi 6 juin, a essuyé des œufs, que l’on espère point pourris[1], et a dû se réfugier dans le dit bureau de poste d’où il a dénoncé les « agitateurs professionnels » responsables de cette atteinte à son auguste personne. Et certes, il faut l’avouer, un œuf avait atterri sur sa chevelure : petit désordre et immense indécence. Ou, plus précisément, un immense double indécence.

 

Indécence de comportement

La première, la plus évidente, tient aux réactions de l’individu. Oh, assurément, on comprend que cela ne soit pas agréable. Mais, somme toute, cela est moins grave que de perdre un œil dans une manifestation, ce qui est arrivé à deux lycéens lors de confrontations avec la police dans le cadre du mouvement contre la loi El Khomri. C’est aussi moins grave que les blessures infligées par les grenades dites « de désencerclement » utilisées par la police, et dont certaines ont été délibérément lancées à hauteur de tête ou de visage alors que le règlement stipule qu’elles doivent être uniquement lancées dans les jambes. C’est enfin moins grave que les blessures infligées à des journalistes couvrant ces manifestations, dont l’un est toujours dans le coma. Indécence donc d’un Ministre qui ose se plaindre, et il faut voir en quels termes, alors que les manifestations font parties des « risques du métier » pour tout membre du gouvernement. Oublie-t-il que le gouvernement auquel il appartient a usé de l’article 49.3 pour faire passer, en première lecture cette loi qui rassemble aujourd’hui contre elle une majorité de français, ce qui est d’une autre violence, bien supérieure, que l’œuf qui a atterri sur son crâne ? Oublie-t-il qu’en tant que membre de ce même gouvernement, il est solidaire de son Premier-ministre dans la décision d’user de l’article 49.3 ? Visiblement Monsieur Macron ne connaît pas le droit constitutionnel ni la commune décence en cette affaire.

 

Indécence d’attitude

Mais il y a une autre indécence. La visite du sieur Macron venait alors que la Poste se préparait à sortir un timbre commémorant les 80 ans du Front Populaire. Or, le sieur Macron représente dans sa politique comme dans ses idées, l’exact opposé de ce qu’a pu représenter le front populaire. Non qu’on lui conteste le droit d’avoir ses idées, même si elles sont nocives et mauvaises. Mais la commune décence, oui cette « common decency » dont parlait George Orwell – et que plusieurs philosophes ont exhumée – aurait dû lui faire comprendre que sa venue ne pouvait manquer de provoquer des protestations. Et parmi les formes de protestation qui sont communes en France, il y a le jet d’œuf, les pommes cuites et les tomates pourries. C’est la première qui a donc été utilisée. Le ci-devant ministre peut s’estimer heureux que les manifestants n’aient pas utilisé des pavés ou des boulons, autres formes de protestation à l’honneur dans la classe ouvrière. Alors, que le sieur Macron n’ait pas apprécié ce geste, on peut le comprendre. Mais qui ne puisse comprendre que sa venue, avec tout ce qu’il représente en matière de politique d’abandon des services publics, en matière de régression sociale, soient insupportables pour de très nombreuses personnes de notre pays, cela on avoue ne pas pouvoir le comprendre. Voici donc le membre d’un gouvernement qui a brutalisé une large partie des travailleurs de notre pays, dont les idées sont aux antipodes du progrès social, qui vient parader dans une banlieue ouvrière et qui s’étonne des réactions que cela provoque. Voici bien une autre indécence, une indécence bien aussi grave que la première.

 

Du respect et des gens respectables

Si les membres du gouvernement veulent donc être respectés, il faut qu’ils soient respectables. Sur ce point aussi Emmanuel Macron est coupable. Ses déclarations sur le « costume » en sont l’une des multiples preuves. Nous ne reprochons pas au sieur Macron de faire de la politique. Son mouvement « En Marche », lancé avec la complaisance des grands médias et alimenté par de l’argent collecté à l’étranger, nous indiffère. Nous ne reprochons pas au sieur Macron ses manœuvres avec le maire de Lyon, Monsieur Gérard Collomb[2], pour se trouver une circonscription accueillante. Nous ne lui reprochons pas ses ambitions présidentielles, au demeurant bien risibles dans l’état actuel des choses. Ce que nous lui reprochons c’est de ne pas comprendre que quand on a ces ambitions, quand on a ces projets politiques, on se doit d’être respectable chose qu’à l’évidence il ne comprend pas. Le respect n’est entré dans son crâne de « fort-en-thème », pour ne pas dire son crâne d’œuf, que sous la forme de ce qui lui est dû et non pas de ce qu’il doit aux autres. Comme il ne comprend pas toute l’indécence qu’il y a à venir parader pour ce qui représente dans les faits un enterrement symbolique de ce qu’a pu représenter le Front Populaire dans ce qui fut justement un des bastions de la gauche historique, et à se plaindre de manifestation quand d’autres de nos concitoyens souffrent dans leur chair des conséquences des violences policières.

Ce comportement est bas, il est petit ; de la taille d’un micron.

[1] http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2016/06/06/25005-20160606ARTFIG00115-macron-accueilli-par-des-jets-d-oeufs-lors-d-un-deplacement-a-montreuil.php

[2] http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/06/02/25002-20160602ARTFIG00319-gerard-collomb-cajole-ce-cher-emmanuel-macron.php


Partager cet article

Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 07:46

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article

Repost0

Articles Récents