Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 16:58

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 16:47

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 00:44

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 07:50
Violences policières : Macron premier responsable par Régis de Castelnau

La nouvelle initiative liberticide d’Emmanuel Macron (et de personne d’autre au départ) vient de se fracasser sur la réalité de la situation dans notre pays.

Son pouvoir est depuis l’origine parfaitement illégitime. Il est rentré à l’Élysée à la suite d’une opération organisée par la haute fonction publique d’État s’appuyant sur l’oligarchie française et favorisée par un coup d’État judiciaire. Cette illégitimité est son péché originel, et sa gouvernance ne peut se faire qu’en brutalisant les institutions, et en s’appuyant sur les appareils policier et judiciaire qui se sont mis totalement à son service notamment face aux mouvements sociaux en général, et celui des gilets jaunes en particulier. Cette gouvernance est donc elle aussi illégitime. Et considérée comme telle par une grande majorité de Français.

Le problème est que ces outils de répression commencent à lui présenter la facture. Alors, il ne faut pas se tromper, Jean Castex en costume de parfait abruti, Gérald Darmanin prince de la rodomontade, et Dupond Moretti traître de comédie, ne sont que les marionnettes du locataire de l’Élysée.

Suite et vidéo sur le site de Régis de Castelnau

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 07:46

Extrait

Des journalistes plébiscités par les patrons et les chefferies éditoriales


Le mercato 2020 aura sans doute mis un coup de projecteur inégalé sur les indignations sélectives du huis-clos journalistique. À la suite de « l’affaire Obono », le rédacteur en chef de Valeurs actuelles Geoffroy Lejeune voit s’interrompre une collaboration quotidienne de trois années avec LCI… mais trouve refuge chez Cyril Hanouna (C8), où il est embauché comme chroniqueur. Le PDG de TF1 Gilles Pélisson estime que « ce qu’a fait Valeurs actuelles est indigne de notre époque » (Le Monde, 2 sept.)… mais LCI continue de recevoir des journalistes de l’hebdomadaire en plus de salarier Éric Brunet, qui en est une ancienne plume [3].

Valeurs actuelles suscite l’effroi… mais sa tête d’affiche Louis de Raguenel est propulsé à la tête du service politique d’Europe 1. Les salariés d’Europe 1 s’indignent… mais Charles Villeneuve, vice-président de la société éditrice de Valeurs actuelles (Valmonde), reste une « grande voix » de l’émission hebdomadaire de débat de la station d’Arnaud Lagardère, et « omniprésent dans la rédaction » selon un témoin cité par Le Monde (5 sept.). Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFM-TV, affirme qu’ « aucun propos raciste n’est acceptable »… mais donne son aval pour recruter la rédactrice en chef adjointe de la rubrique « France » de Valeurs actuelles, Solange Bied-Charreton, en tant qu’éditorialiste politique dans l’émission « 22h Max ». Pendant ce temps, les têtes d’affiche de l’hebdomadaire (Charlotte d’Ornellas, Gilles-William Goldnadel, Jean-Claude Dassier, Tugdual Denis, Raphaël Stainville, etc.) continuent de jouer à touche-touche sur les chaînes d’info, de manière plus ou moins régulière.

L'intégral ci-dessous sur le site Acrimed :

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 06:00

Extraits :

"L’enjeu est de construire une société démocratique dans laquelle le peuple souverain décide des politiques à mettre en œuvre en toute matière."

"... cela est impossible dans le cadre de l’Union européenne qui est un des piliers essentiels de la mondialisation néolibérale."

et une citation, d'une actualité criante :

« Les États-Unis d’Europe sont également possibles, comme une entente de capitalistes européens... Dans quel but ? Dans le seul but d’étouffer en commun le socialisme en Europe », écrivait Lénine en 1916 

 

 

Macron a martelé durant des mois sa volonté « d'union nationale » pour faire face à la « crise » sanitaire et économique, invoquant même le retour des «  jours heureux » et de la souveraineté…
Mais l’union nationale existe déjà, de fait : c’est celle des classes dominantes toujours plus avides de profits quel qu’en soit le prix pour le peuple : austérité, chômage, précarité, pauvreté…

Depuis des décennies c’est à la souveraineté nationale des États que s’attaque la mondialisation néolibérale. Les stratégies mises en place déconnectent les structures et les choix économiques des capacités d’interventions des parlements nationaux. Elles découplent ainsi les politiques économiques des pressions démocratiques nationales.

La reconquête de la souveraineté nationale ne vise pas seulement la production de masques et de gel hydro-alcoolique ou de médicament. L’enjeu est de construire une société démocratique dans laquelle le peuple souverain décide des politiques à mettre en œuvre en toute matière.
Cela n’est possible que par la démondialisation. Et cela est impossible dans le cadre de l’Union européenne qui est un des piliers essentiels de la mondialisation néolibérale.

[...]

La suite sur le site du Pardem : https://pardem.org/actualite/la-serie-demondialisons/1060-demondialisons-la-serie-episode-9

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 18:33

Cet article est reposté depuis Bordeaux-moscou... Loubianka..

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 18:32
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 18:31

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 18:29

Cet article est reposté depuis Canaille le Rouge, son c@rnet, ses p@ges..

Partager cet article
Repost0

Articles Récents