Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 10:09

Cet article est reposté depuis Solidarité Internationale PCF.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 09:27

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 09:21
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 08:54

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 22:14
1943, le maquis de Barneville- Par Michel CROGUENNEC (1)

Michel Croguennec , membre de notre Conseil scientifique, détaille toutes les actions attribuées à ce groupe de jeunes résistants. Le souvenir de leur épopée devient avec cet ouvrage une histoire encore jamais écrite.
Plus de soixante-dix ans après les faits, alors que les derniers acteurs de cette histoire s’éteignaient en 2012, Michel Croguennec s’est donnée l’ambition de faire toute la lumière sur l’un des plus prestigieux groupe de maquisards normands.
Le rôle d’Henri Levillain est enfin mis en lumière. Celui d’André Duroméa prend une nouvelle dimension. A lire absolument. Nous en parlerons dans une prochaine édition de notre revue  » Le Fil Rouge ».

Vous pourrez retrouver des acteurs de ce moment d’histoire tragique ainsi que l’auteur  le 30 septembre prochain, à Petit-Quevilly aux côtés d’ Edwy Plenel et la troupe de « des mots pour le dire » à l’ occasion de notre Lecture Théâtralisée,  VOYAGE EN TERRES D ‘ESPOIR à l’ Astrolabe à 15 heures.
(1) 1943 Le maquis de Barneville par  Michel Croguennec, Editions l’Echo des Vagues. 23,50 euros.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 22:11
Le président de la Commission et son commissaire à l'Economie

L’hypothèse prend de l’épaisseur : en 2019, lorsque le mandat de l’actuel président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, viendra à échéance, Pierre Moscovici pourrait bien être intéressé.

M. Juncker l’avait annoncé en février : « je ne me porterai pas candidat une seconde fois ». On attendait donc de courageux volontaires pour reprendre le cap. Cap’ ? Le Français Moscovici affirme l’être : il vient de confier à la presse allemande : « la candidature à la présidence de la Commission pourrait m’intéresser ».

Actuellement commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, à la fiscalité et à l’union douanière – reprenons notre souffle – c’est l’heure pour M. Moscovici de mettre en avant un CV idéal pour briguer la présidence de la Commission. Il a décidé de faire connaître son ambition via le quotidien allemand Die Welt.[...]

La suite ci-dessous

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 22:07

Cet article est reposté depuis Front Syndical de Classe.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 14:07
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 14:07
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 13:46
"Young Leaders" a formé Emmanuel Macron et Edouard Philippe : "une des cartes du soft power à l’américaine, qui a soigneusement sélectionné, formé et placé aux postes clés ses petites recrues."
Le programme "Young Leaders", incubateur d'oligarchie
Il existe de nombreuses instances où l'oligarchie organise la porosité entre les différentes sphères qui la compose, pour s'assurer que tous ces gens travaillent en bonne intelligence à la préservation et à la promotion de l'intérêt du groupe. Des programmes spécifiques sont conçus pour s'assurer de cette cohérence de classe, et le programme "Young Leaders" en fait partie.

Ces derniers mois, Macron a fait plusieurs voyages emblématiques aux États-Unis. Dès le début de l’année 2016, Emmanuel Macron passe ses troupes et ses soutiens en revue, de l’autre côté de l’Atlantique. Alors ministre de l’Économie, il passe notamment par Las Vegas. Cet événement organisé par Business France, dont l’ancienne présidente est aujourd’hui ministre du Travail, a mené à des perquisitions mardi 20 juin 2017 au siège du groupe publicitaire Havas et de l’agence nationale Business France sur ordre de l’Inspection Gén

érale des Finances, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « favoritisme, complicité et recel de favoritisme ». Quasiment un an plus tard, Emmanuel Macron, cette fois candidat officiel, visite New York car « la démocratie n’a pas de prix, mais elle a un coût. » Entre deux levées de fonds traditionnelles aux sommes astronomiques, Emmanuel Macron participe à un petit déjeuner anodin mais fondamental pourtant passé quelque peu inaperçu dans la presse française. Un article de Libération daté du 6 décembre 2016 nous indique sans plus d’analyse que Macron y a rencontré « une trentaine d’invités de la French-American Foundation lors d’un petit-déjeuner au Links Club de l’Upper East Side, un club de gentlemen golfeurs traditionnellement issus de l’ancienne élite bancaire de la ville. Emmanuel Macron est un "Young Leader" de la French-American Foundation, promotion 2012. »

La rencontre des banquiers, de la finance et des multinationales…

La French-American Foundation a été lancée en mai 1976 aux États-Unis, afin de promouvoir le dialogue et la coopération entre la France et les États-Unis. Son programme phare « Young Leaders » a formé plus de 400 dirigeants français et américains influents. Son objectif est clair, de la bouche d’un des anciens formateurs, il s’agit de « trouver les personnes qui feraient l’opinion et seraient les dirigeants de leurs sociétés respectives » afin de les former et d’influer sur la politique, le monde économique et l’opinion publique. C’est l’une des cartes du soft power à l’américaine, qui a soigneusement sélectionné, formé et placé aux postes clés ses petites recrues.[...]

La suite ci-dessous

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents