Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 10:52
  Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 6 décembre 2021  afp.com/Handout

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 6 décembre 2021 afp.com/Handout

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2021 3 15 /12 /décembre /2021 15:29
Mikhail Metzel/Sputnik, Kremlin/APLe président russe Vladimir Poutine rencontre le président Joe Biden par vidéoconférence dans la résidence Bocharov Ruchei à Sotchi, en Russie, le 7 décembre 2021. La réunion s’est tenue en réponse au renforcement des troupes russes le long de la frontière ukrainienne, dont certains craignent qu’il ne soit un précurseur d’une invasion russe du pays.

Mikhail Metzel/Sputnik, Kremlin/APLe président russe Vladimir Poutine rencontre le président Joe Biden par vidéoconférence dans la résidence Bocharov Ruchei à Sotchi, en Russie, le 7 décembre 2021. La réunion s’est tenue en réponse au renforcement des troupes russes le long de la frontière ukrainienne, dont certains craignent qu’il ne soit un précurseur d’une invasion russe du pays.

 
Voici un article qui a le mérite de trancher sur les âneries dont nous abreuvent nos médias, il le fait sans mettre en cause l’hypothèse de la pression armée de Poutine, alors que celui-ci la nie. Mais son auteur pose relativement clairement les termes de l’affrontement face aux rodomontades de ceux qui se prennent pour le “monde libre” tout puissant.  La nouveauté est qu’ils font face à des gens qui n’acceptent plus leur menace permanente,la force de la Chine alliée à la Russie change la donne. Notez qu’il y a au moins un précepte de Mitterrand que, selon une conception bourgeoise de la tactique, les adversaires mettent en oeuvre : “celui qui sort de l’ambiguïté le fait à ses dépends”. Bourgeoise parce qu’une des bases de la diplomatie socialiste, celle de l’URSS, de la Chine , de Cuba est de ne pas tout dire mais de dire la vérité sur le fond. D’abord pour leurs peuples, pour avoir la paix et pour cela il faut forcer l’autre à sortir de l’ambiguïté dans laquelle il exploite et menace sous couvert de grands sentiments. De ce point de vue Lavrov est souvent soviétique. Dans ce cas, ce qui parait vraisemblable c’est que quelques pays européens et les Etats-Unis ont lancé une opération visant à intégrer l’Ukraine dans l’OTAN; alors que tout était calme, comme ont tenté de protester les Russes, en vain. Alors le gouvernement russe a décidé qu’il était temps d’utiliser la situation que les occidentaux avaient créée pour exiger des engagements clairs concernant l’OTAN. On peut imaginer qu’ils se sont dit : "Puisqu’ils veulent croire à la menace russe au moins que ça serve à quelque chose"… (note et traduction de Danielle Bleitrach)

13 décembre 2021

Le cliquetis du sabre russe fait parler l’Occident. Un accord avec l’OTAN est-il le prochain ? – CSMonitor.com

MOSCOU

Le destroyer USS Ross de la marine américaine en route vers la mer Noire, à Istanbul, en Turquie, le 26 juin 2021. YORUK ISIK / REUTERS

L’expansion continue de l’OTAN en Europe de l’Est et dans les anciens pays soviétiques est une question amère pour Moscou depuis près de 30 ans.

Le Kremlin a vu tous les alliés du Pacte de Varsovie de l’ex-Union soviétique et trois anciennes républiques soviétiques rejoindre l’OTAN, tandis que la ligne de front entre l’OTAN et la Russie s’est déplacée d’environ 600 miles vers l’est. Les Russes affirment, avec des preuves considérables,que l’ancien dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev a reçu de fortes assurances verbales que l’OTAN ne se déplacerait « pas d’un pouce » vers l’est.

Maintenant, Vladimir Poutine semble croire qu’il est enfin temps de le mettre par écrit.

POURQUOI NOUS AVONS ÉCRIT CECI

En renforçant les troupes russes près de l’Ukraine, le Kremlin a fait pression sur l’Occident pour qu’il soit enfin question de l’expansion de l’OTAN. Maintenant, au milieu d’une vague d’échanges diplomatique, Moscou a l’impression que la Russie va enfin être entendue .[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2021 5 10 /12 /décembre /2021 00:10
photo : Annalena Baerbock

Le cœur de l’empire américain est sa domination de l’Europe, directement par le biais de l’OTAN et indirectement par un réseau de traités, d’institutions et d’organisations d’élite qui élaborent un consensus politique et sélectionnent les futurs dirigeants des pays européens. L’influence américaine omniprésente a entraîné une détérioration radicale des relations entre les pays d’Europe occidentale et la Russie.

[...]

La suite sur le site "Le Grand Soir" :

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 17:54
 Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, et Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, et Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères

Cet article du Berliner Zeitung (berliner-zeitung.de)  est un des plus explicites sur la situation réelle en Europe. Bizarrement l’invraisemblable campagne électorale française semble l'ignorer totalement alors que, comme l’explique l’article, la quasi totalité des Russes sont convaincus de l’imminence d’une guerre qu’ils ne veulent pas et ils supplient l’occident de reconnaitre l’existence d’une ligne rouge à ne pas franchir et de négocier un cadre contraignant avec l’OTAN pour éviter cette guerre. A cette angoisse russe, il faut ajouter d’autres dimensions, comme son active diplomatie vers l’Inde, l’Asie centrale dans le cadre d’un partenariat renforcé avec la Chine (notons que dans ce grand jeu asiatique, comme en Afrique la Turquie joue le double jeu de ses ambitions avec ou contre l’Otan). Comment ignorer la dernière provocation stupide des USA d’un boycott diplomatique (pas de représentants du gouvernement) face auquel La Chine a exprimé sa colère mardi après l’annonce par les Etats-Unis au nom de la défense des droits de l’Homme ? Les Etats-Unis enverront leurs athlètes mais aucun représentant diplomatique aux JO de 2022 en raison des violations des droits de l’Homme, et l’Europe hésite à faire de même. Le tout en tentant d’entraîner les autres nations asiatiques comme le japon, la Corée du sud et l’Inde dans un pseudo groupe de lutte pour les droits de l’homme. Là encore la campagne électorale française devient une pitrerie. A propos de la réalité des menaces auxquelles la France et l’UE sont soumises, je dois dire que le seul qui a soulevé le problème est ce pitre fascisant de Zemmour qui propose la sortie de l’OTAN dans un interview par ailleurs totalement provocateur, c’est dire où en est le débat public en France… et en quoi les procédures démocratiques électorales manifestent leur inadaptation, mais nous y reviendrons. (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société)

La Russie veut un traité avec l’OTAN sur l’élargissement orienté vers l’Est. Si cela ne se produit pas, Moscou voit un réel danger de guerre en Ukraine.

Michael Maier, 5.12.2021 –

Le président américain Joe Biden et le chef de l’Etat russe Vladimir Poutine veulent organiser un sommet vidéo mardi, selon les informations du Kremlin. La conversation est prévue pour la soirée (heure locale de Moscou), a annoncé samedi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. La durée de l’échange sera déterminée par les présidents eux-mêmes, a déclaré Peskov, selon les agences de presse russes. Le sommet entre les deux présidents est destiné à contribuer à atténuer la crise ukrainienne. Moscou critique la présence massive de l’OTAN en Ukraine, Washington met en garde contre le déploiement de troupes russes à la frontière ukrainienne. L’Ukraine craint même une invasion russe. Lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères à Stockholm, Anthony Blinken et Sergueï Lavrov ont parlé de la crise.

La suite et l'article du Berliner Zeitung ci-dessous :
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 17:51

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 22:06
Ruptures septembre 2021

Ruptures septembre 2021

Au sommaire :

– l’éditorial qui pointe le rêve de certains de remettre sur le tapis l’urgence d’une « défense européenne », et notamment d’une force militaire d’intervention rapide de 5 000 militaires

– une analyse de la flambée des prix de l’énergie partout en Europe, alors que l’ouverture à la concurrence était censée bénéficier aux consommateurs ; en cause notamment : le durcissement par Bruxelles des contraintes environnementales, et les quotas de CO2

– un tableau du fiasco de l’OTAN en Afghanistan, et des tentatives de relancer le projet d’« autonomie stratégique » de l’UE ; mais le thème divise déjà les Vingt-sept, qui n’ont guère soutenu Paris après la gifle infligée par Canberra et Washington dans l’affaire des sous-marins

une analyse des résultats des élections du 26 septembre en Allemagne : les électeurs ont infligé un revers historique au parti de la chancelière ; le suspense demeure sur la formation d’une future coalition et le nom du prochain chancelier, mais pas vraiment sur la politique qui sera menée

– un point sur les élections du 19 septembre en Norvège, où les sociaux-démocrates sont en passe de revenir au pouvoir malgré un score médiocre, et où la question de l’énergie a marqué la campagne

– et, bien sûr, comme chaque mois, les brèves

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2021 4 23 /09 /septembre /2021 13:18
Fabien Roussel : "La France doit quitter le commandement armé de l'Otan" [ sur France Inter ]

"Il y a un coup à marquer immédiatement, c'est revenir sur la décision de Sarkozy en 2009" et "sortir du commandement armé de l'Otan" a estimé dimanche Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord, candidat à l’élection présidentielle, et invité de "Questions politiques".

"C'est une crise extrêmement grave et ce n'est pas qu'une affaire d'argent", estime Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, député du Nord. "Elle fait la démonstration que les États-Unis n'ont pas d'alliés et ne servent que leurs propres intérêts stratégiques", estime celui qui est candidat à la présidentielle de 2022 pour le Parti communiste français.

[...]

La suite et la vidéo en cliquant ci-dessous :

Jean-Paul Lecoq, député communiste de Seine-Maritime :

"22 septembre - L’audition des président des commission des Affaires étrangères des trois pays Baltes, l’Estonie, la Lettonie, et la Lituanie a donné lieu à de vifs échanges sur les questions militaires, notamment sur l’OTAN et sur l’utilité des armes nucléaires...

J’ai défendu l’importance de sortir de l’OTAN, ce dispositif militaire à la solde des Etats-Unies et d’en finir avec l’arme nucléaire, parce que tout cela ne fait qu’alimenter les tensions en Europe orientale..."

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 19:46

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 15:13

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 00:06

Cet article est reposté depuis Bordeaux-moscou... Loubianka..

Des navires et des aéronefs de huit pays participent aux exercices 2020 de l’opération «Sea Breeze» (navy.mil/Ukraine Navy)

Des navires et des aéronefs de huit pays participent aux exercices 2020 de l’opération «Sea Breeze» (navy.mil/Ukraine Navy)

C'est sur le site de la Marine des Etats-Unis qu'on peut trouver ces informations : https://www.navy.mil/ 

Voici la conclusion, traduite de l'américain :

"L'U.S. Naval Forces Europe/Africa/U.S. Sixth Fleet, dont le quartier général se trouve à Naples, en Italie, mène tout le spectre des opérations interarmées et navales, souvent de concert avec des partenaires interarmées, alliés et interagences, afin de promouvoir les intérêts nationaux des États-Unis ainsi que la sécurité et la stabilité en Europe et en Afrique."

Texte en américain : "U.S. Naval Forces Europe/Africa/U.S. Sixth Fleet, headquartered in Naples, Italy, conducts the full spectrum of joint and naval operations, often in concert with joint, allied, and interagency partners, in order to advance U.S. national interests and security and stability in Europe and Africa."

Eclairant, non ?

Partager cet article
Repost0

Articles Récents