Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 19:46

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Partager cet article
Repost3
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 15:13

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 00:06

Cet article est reposté depuis Bordeaux-moscou....

Des navires et des aéronefs de huit pays participent aux exercices 2020 de l’opération «Sea Breeze» (navy.mil/Ukraine Navy)

Des navires et des aéronefs de huit pays participent aux exercices 2020 de l’opération «Sea Breeze» (navy.mil/Ukraine Navy)

C'est sur le site de la Marine des Etats-Unis qu'on peut trouver ces informations : https://www.navy.mil/ 

Voici la conclusion, traduite de l'américain :

"L'U.S. Naval Forces Europe/Africa/U.S. Sixth Fleet, dont le quartier général se trouve à Naples, en Italie, mène tout le spectre des opérations interarmées et navales, souvent de concert avec des partenaires interarmées, alliés et interagences, afin de promouvoir les intérêts nationaux des États-Unis ainsi que la sécurité et la stabilité en Europe et en Afrique."

Texte en américain : "U.S. Naval Forces Europe/Africa/U.S. Sixth Fleet, headquartered in Naples, Italy, conducts the full spectrum of joint and naval operations, often in concert with joint, allied, and interagency partners, in order to advance U.S. national interests and security and stability in Europe and Africa."

Eclairant, non ?

Partager cet article
Repost1
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 16:47

Le Parlement européen a gelé le 20 mai la ratification de l’Accord Ue-Chine sur les investissements, conclu en décembre par la Commission européenne après sept années de tractations. La résolution a été approuvée à une majorité écrasante avec 599 voix pour, 30 contre et 58 abstentions. Formellement, elle se trouve motivée comme riposte aux sanctions chinoises contre des membres du Parlement européen, décidées par Pékin après que ses fonctionnaires avaient été soumis à des sanctions sur l’accusation, rejetée par la Chine, de violation des droits humains en particulier des Ouïgours. Les législateurs UE soutiennent que, tandis que les sanctions chinoises sont illégales parce qu’elles violent le droit international, celles de l’UE sont légales parce qu’elles se fondent sur la défense des droits humains établie par les Nations Unies.

Quel véritable motif se cache derrière le paravent de la “défense des droits humains en Chine” ? La stratégie, lancée et conduite par Washington, pour recruter les pays européens dans la coalition contre la Russie et la Chine. Le levier fondamental de cette opération est le fait que 21 des 27 pays de l’Union européenne sont membres de l’OTAN sous commandement USA. Au premier rang contre la Chine, comme contre la Russie, se trouvent les pays de l’Est en même temps membres de l’OTAN et de l’Ue, lesquels, étant plus liés à Washington qu’à Bruxelles, accroissent l’influence étasunienne sur la politique étrangère de l’Ue. Politique qui suit substantiellement celle des Etats-Unis surtout par l’intermédiaire de l’OTAN. Mais tous les alliés ne sont pas sur le même plan : Allemagne et France se mettent d’accord en sous-main avec les Etats-Unis sur la base de convenances réciproques, l’Italie par contre obéit en se taisant au détriment de ses propres intérêts. Le secrétaire général de l’OTAN Stoltenberg peut ainsi déclarer, au terme de sa rencontre avec le président français Macron le 21 mai : “Nous soutiendrons l’ordre international fondé sur les règles contre la poussée autoritaire de pays comme la Russie et la Chine”(voir aussi : https://www.nato.int/cps/fr/natohq/index.htm ).

La Chine, que l’OTAN mettait jusqu’ici au second plan comme “menace” en focalisant son énergie sur la stratégie contre la Russie, se trouve à présent  placée sur le même plan. Ceci se produit dans le sillage de ce qu’on est en train de faire à Washington. Où la stratégie contre la Chine est sur le point de devenir loi. Au Sénat des Etats-Unis a été présenté le 15 avril, sur initiative bi-partisane du démocrate Menendez et du républicain Risch, le projet de loi S. 1169 sur la Compétition Stratégique avec la Chine. La motivation de la loi ne laisse pas de doute sur le fait que c’est une confrontation tous azimuts : “La République Populaire Chinoise est en train de tirer parti de son pouvoir politique, diplomatique, économique, militaire, technologique et idéologique pour devenir un concurrent mondial stratégique, presque à égalité, des Etats-Unis. Les politiques poursuivies de plus en plus par la RPC dans ces domaines sont contraires aux intérêts et aux valeurs des Etats-Unis, de ses partenaires et d’une grande partie du reste du monde”. Sur cette base, la loi stipule des mesures politiques, économiques, technologiques, médiatiques, militaires et autres contre la Chine, visant à la frapper et à l’isoler. Une véritable déclaration de guerre, pas au sens figuré. L’amiral Davidson, qui est à la tête du Commandement Indo-Pacifique des Etats-Unis, a requis au Congrès 27 milliards de dollars pour construire autour de la Chine un rideau de bases de missiles et systèmes satellites, y compris une constellation de radars sur plateformes spatiales. Pendant ce temps augmente la pression militaire USA sur la Chine : des unités lance-missiles de la Septième Flotte croisent en Mer de Chine Méridionale, des bombardiers stratégiques de l’US Air Force ont été déployés sur l’île de Guam dans le Pacifique Occidental, tandis que des drones Triton de l’US Navy ont été approchés de la Chine en les transférant de Guam au Japon. Dans le sillage des Etats-Unis, l’OTAN aussi étend sa stratégie à l’Asie Orientale et au Pacifique où -annonce Stoltenberg- “nous avons besoin de nous renforcer militairement avec des partenaires proches comme l’Australie et le Japon”. Le Parlement européen n’a donc pas accompli simplement un nouveau pas dans la “guerre des sanctions” contre la Chine. Il a accompli un nouveau pas pour amener l’Europe en guerre.

Manlio Dinucci

Source : https://www.mondialisation.ca/pourquoi-lue-se-met-en-rang-contre-la-chine/5656884

 

Article original en italien :

Perché la Ue si schiera contro la Cina

Edition de mardi 25 mai 2021 d’il manifesto

https://ilmanifesto.it/perche-la-ue-si-schiera-contro-la-cina/ 

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Partager cet article
Repost0
15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 15:48
Des parachutistes de l'armée de terre, affectés à la 82e division aéroportée ( étasunienne), déchargent du matériel pour Swift Response 21 ...

Des parachutistes de l'armée de terre, affectés à la 82e division aéroportée ( étasunienne), déchargent du matériel pour Swift Response 21 ...

Manlio Dinucci

La mobilité terrestre des personnes dans l’Union européenne a été paralysée en 2020 par les confinements, principalement à la suite du blocage du tourisme. La même chose est arrivée dans la mobilité aérienne : selon une étude du Parlement Européen (mars 2021), elle a subi une perte nette de 56 milliards d’euros et de 191.000 emplois directs, et plus d’un million chez les sous-traitants. La reprise, en 2021, s’annonce très problématique. Un seul secteur, en contre-tendance, a fortement augmenté sa propre mobilité : le militaire.

En ce moment, en Europe, environ 28.000 militaires sont en train de passer, avec chars d’assaut et avions, d’un pays à un autre : ils sont engagés dans la Defender Europe 21 (Défenseur de l’Europe 2021), la grande manoeuvre non pas de l’OTAN mais de l’Armée USA en Europe, à laquelle participent 25 alliés et partenaires européens. L’Italie y participe non seulement avec ses propres forces armées, mais en tant que pays hôte. En même temps, est sur le point de débuter l’exercice OTAN Steadfast Defender (Défenseur Résolu), qui mobilise plus de 9.000 militaires étasuniens et européens, y compris italiens. Il constitue le premier test à vaste échelle des deux nouveaux commandements OTAN : le Commandement de la Force Conjointe, dont le quartier général est à Norfolk aux USA, et le Commandement de Soutien dont le quartier général est à Ulm en Allemagne. La “mission” du Commandement de Norfolk est de “protéger les voies atlantiques entre Amérique du Nord et Europe”, qui, selon l’OTAN, seraient menacées par les sous-marins russes ; celle du Commandement d’Ulm est d’ “assurer la mobilité des troupes à travers les frontières européennes pour permettre un renforcement rapide de l’Alliance sur le front oriental”, qui selon l’OTAN serait menacé par les forces russes. [... ]

Lire la suite ci-dessous :

https://www.mondialisation.ca/leurope-terrain-manoeuvre-de-la-strategie-usaotan/5656321

Informations complémentaires.

Vu sur le site américain du département de la défense ... Tout un programme !

En américain bien sûr.  Pas beaucoup d'information sur Google sinon ce texte ... J'ai dû recourir aux traducteurs en ligne.  Les médias français sont très discrets.

Dans cette conférence de presse présentée comme transparente, le secrétaire de presse du Pentagone, John F. Kirby, insiste sur l'importance de l'opération pour les Etats-Unis en parlant des forces américaines impliquées qui dirigent ces manoeuvres militaires,  entièrement conçues par le département de la défense américain.  Les USA tiennent pour acquise et normale leur présence sur le sol de diverses nations européennes, dans les eaux territoriales et l'espace aérien de ces mêmes pays.  Qui le sait en Europe ?  Quels peuples  en ont vraiment connaissance ?  Qui en mesure le danger ?

"Defender Europe 21 exerce l'interopérabilité multinationale, la préparation et la transparence. "

Ci-dessous le texte traduit, puis le texte original émanant du département de la défense des Etats-Unis.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 09:28

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Vous avez dit unité ?       par Serge Halimi

Que l’on souhaite ou non une alliance de la gauche et des écologistes en vue de l’élection présidentielle française de l’année prochaine, les termes de ce débat ont confirmé l’analphabétisme géopolitique de la plupart des journalistes.

Car, à supposer qu’aucune divergence de politique économique et sociale n’interdise aux formations situées à gauche de M. Emmanuel Macron de faire front commun contre lui dès le premier tour du scrutin, peut-on en dire autant pour la politique étrangère ?

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost2
29 avril 2021 4 29 /04 /avril /2021 17:07

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Rappel :

7 mars 1966 - De Gaulle annonce le retrait de la France de l'OTAN au Président des Etats-Unis : la France "se propose de recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté..."

Et en 2016, François Hollande :

 

Ni vu ni connu, Hollande veut réintégrer pleinement la France dans l'Otan

Le gouvernement, très discrètement, a déposé un projet de loi qui prévoit la réintégration totale de la France dans l'OTAN. Sarkozy avait commencé le travail, Hollande rompt définitivement avec la tradition d'indépendance de la France en matière militaire.

"Dans toute démocratie digne de ce nom, de tels arbitrages auraient été rendus après un vaste débat dans le pays", lançait à la tribune de l'Assemblée Nationale fin 2008, François Hollande, alors premier secrétaire du parti socialiste, pour défendre une motion de censure portée par le groupe socialiste (voir vidéo ci-dessous). L'objet de son courroux ? La décision du président Nicolas Sarkozy d'entamer des négociations pour opérer le retour de la France dans la commandement intégré de l'OTAN.

Source : Marianne

Partager cet article
Repost1
31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 10:44

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Chars américains sur la voie ferrée vers l'Europe de l'Est. Pendant la manœuvre Defender Europe 21, la Lusace -  région historique à l'est de l’Allemagne et au sud-ouest de la Pologne - deviendra une fois de plus une plaque tournante militaire.  Photo : Mindaugas Kulbis/dpa

Chars américains sur la voie ferrée vers l'Europe de l'Est. Pendant la manœuvre Defender Europe 21, la Lusace - région historique à l'est de l’Allemagne et au sud-ouest de la Pologne - deviendra une fois de plus une plaque tournante militaire. Photo : Mindaugas Kulbis/dpa

 

L’armée USA “défenseur” de l’Europe arrive...
 
Manlio Dinucci
 
  Toute l’Europe n’est pas paralysée par les confinements anti-Covid : en effet s’est mis en marche le mastodonte exercice annuel de l’Armée USA, Defender-Europe, qui jusqu’à fin juin mobilise sur le territoire européen, et au-delà de celui-ci, des dizaines de milliers de militaires avec des milliers de blindés et autres véhicules. Le Defender-Europe 21 non seulement reprend le programme de celui de 2020, redimensionné à cause du Covid, mais l’amplifie.
 
  Pourquoi le “Défenseur de l’Europe” arrive-t-il de l’autre rive de l’Atlantique ? C’est ce qu’ont expliqué les 30 ministres des Affaires étrangères de l’OTAN (pour l’Italie Luigi Di Maio), réunis physiquement à Bruxelles les 23-24 mars : “La Russie, avec son comportement agressif, mine et déstabilise ses voisins, et tente d’interférer dans la région des Balkans”.
 
Scénario construit avec la technique du renversement de la réalité : par exemple en accusant la Russie de tenter d’interférer dans la région des Balkans où l’OTAN a “interféré” en 1999 en larguant sur la Yougoslavie, avec 1.100 avions, 23.000 bombes et missiles. [ ...]
 
Lire l'intégralité ci-dessous sur le blog de Jean Lévy :
Partager cet article
Repost1
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 15:55
Pourquoi l’OTAN a détruit la Libye il y a dix ans [ Manlio Dinucci ]

Il y a dix ans, le 19 mars 2011, les forces USA/OTAN initiaient le bombardement aéronaval de la Libye. La guerre fut dirigée par les États-Unis, d’abord via le Commandement Africa, puis par l’OTAN sous commandement USA. En sept mois, l’aviation USA/OTAN effectue 30 mille missions, dont 10 mille d’attaque, avec plus de 40 mille bombes et missiles.

L’Italie -avec le consensus multi-partisan du Parlement (Partito democratico au premier rang)- participe à la guerre avec 7 bases aériennes (Trapani, Gioia deL Colle, Sigonella, Decimomannu, Aviano, Amendola et Pantelleria) ; avec des chasseurs bombardiers Tornado, Eurofighter et d’autres, avec le porte-avions Garibaldi et d’autres navires de guerre. Avant même l’offensive aéro-navale, avaient été financés et armés en Libye des secteurs tribaux et groupes islamistes hostiles au gouvernement, et infiltrées des forces spéciales notamment qataris, pour propager les affrontements armés à l’intérieur du pays. [...]

La suite ci-dessous

Partager cet article
Repost0
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 14:36
Lettre ouverte du Cercle de réflexion interarmées : "OTAN 2030 : Stopper ce train fou avant qu'il ne soit trop tard" - Analyse du Pardem

Dans une lettre ouverte titrée "OTAN 2030 : Stopper ce train fou avant qu'il ne soit trop tard" adressée à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, plusieurs haut gradés de l’Armée, regroupés au sein du Cercle de Réflexion Interarmées, s’insurgent contre le projet OTAN 2030 qui affaiblit la souveraineté de la France.

Si le Pardem inscrit la sortie de cet organisme supranational dans son programme (https://www.pardem.org/partie-ii-du-programme-du-pardem), il dénonce aussi le caractère mafieux de cette organisation (https://www.pardem.org/node/5025) et son rôle de va-t-en-guerre contre la Russie, la Chine et tous les peuples.

Si nous sommes globalement d’accord avec l’analyse faite par le Cercle de Réflexion Interarmées sur les méfaits de la stratégie de l’OTAN pour transformer, sur un prétexte mensonger, la Russie en ennemie, nous considérons que l’OTAN a été fondée non pas comme « alliance défensive bâtie pour protéger l’Europe face à un ennemi » mais comme bras armé pour « endiguer » le communisme et les désirs d’indépendance nationale des peuples des pays du continent européen.

En fait, et contrairement à ce que les auteurs de cette tribune écrivent, l’OTAN ne justifie pas l’outil militaire de cette alliance en le transformant en un instrument politique. Car en réalité l’OTAN a toujours été un instrument politique, créé au service exclusif des États-Unis et de sa volonté de gouverner le monde. Cette organisation supranationale, comme la pseudo-construction européenne, est par nature incompatible et même opposée à toute souveraineté nationale.

Nous reproduisons ci-dessous cette tribune libre du Cercle de Réflexion Interarmées publiée le 11/03/2021 sur le site capital.fr et en encadré la composition du groupe de travail de l'OTAN. Le fichier PDF vous permettra d'accéder au texte « OTAN 2030 : Unis pour une nouvelle ère »

Le Pardem

Lire la Lettre ouverte et l'article intégral ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles Récents