Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 13:06
Repost 0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 11:13

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Repost 1
Published by Jean Lévy
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 11:12

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Repost 1
Published by Jean Lévy
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 11:00

Entretien avec Michèle Picard, candidate communiste et insoumise à Vénissieux #vidéo

 

Dans la 14e circonscription du Rhône, les travailleurs peuvent compter sur une candidate communiste pour les représenter : , l’actuelle maire de (). Pour les défendre du Macroniste Blein, alors que le PS Gérard Colomb – maire de Lyon – a tombé le masque en ralliant de manière totalement ouverte la droite et le gouvernement du jupéiste Edouard Philippe sous les ordres du banquier Macron.

Michèle Picard a accordé un long vidéo aux militants communistes du , pour Initiative Communiste.

L’entretien en vidéo

Pour voir la vidéo et le reste de l'article, allez sur le site d'Initiative Communiste en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://Entretien avec Michèle Picard, candidate communiste et insoumise à Vénissieux #vidéo

 

 

Repost 0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 09:45

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Repost 1
Published by El Diablo
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 08:17
Repost 1
Published by FSC
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 05:52

C'est déjà fait sur nombre d'affiches électorales pour les législatives. 

Comme dans la 4ème circonscription de Seine-Maritime.  Pas de logo du PCF sur l'affiche.  Simplement "Front de gauche" et "La Force du peuple".  Pas de programme communiste non plus sur la première affiche.  Juste une phrase qui place les candidats sous la bannière de JL Mélenchon : "Faisons entrer le programme de JL Mélenchon à l'Assemblée Nationale" avec la photo dudit Jean-Luc ... Plutôt électoraliste et sans conviction cette démarche. 

D'autant que la France insoumise propose aussi deux candidats. Malgré la proposition du PCF de laisser la place de suppléant, mais FI voulait les deux places sinon rien.  Et ce qui est farce, c'est que sur l'affiche insoumise figure aussi la phrase "La Force du peuple".  Les candidats de la FI se sont indignés du plagiat et menacent de porter plainte. L'affiche semble avoir été modifiée.  Mais le logo "PCF" n'y figure toujours pas.

 

Les deux affiches, celle de FI et celle des candidats PCF côte à côte ... Les candidats communistes, Patrice Dupray et Noël Levillain reprennent le programme de JL Mélenchon et font figurer sa photo sur leur affiche. (Article paru dans le journal d'Elbeuf )

 

 

 

 

 

Deuxième affiche.  Sans doute après la protestation des insoumis : les candidats communistes ne sont toujours ni présentés par le PCF, ni communistes mais ils ont  abandonné la photo de Mélenchon.  Ils reprennent toujours son programme et se baptisent  "Front de gauche". Ce Front que le PCF a torpillé en allant seul pratiquer des unions de la gauche sans contenus avec un PS social-libéral, aux municipales, puis aux régionales ...

 

On le voit, ces membres du PCF eux-mêmes, sont, de fait, d'accord avec Pierre Laurent : ils n'ont aucun tabou sur cette question là, surtout quand vient le temps des élections.  Mais alors, à quoi ça sert, pour un parti communiste, de mener des batailles électorales, si c'est pour faire oublier qu'il existe encore - malgré toutes les réserves concernant ses positions sur l'UE et la soit-disant "Union de la gauche" - un Parti communiste français ?

Sont-ce les prémices du suicide collectif ?

Yvette Genestal

Repost 0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 02:50

Un article sur le site de 76-actu.  Un peu plus développé que celui paru sur FR3 Normandie et repris hier sur ce blog.  On y donne la parole à un délégué CGT du CHSCT de l'ancienne usine Petroplus.  Mais je n'ai pas réussi à accéder aux commentaires.  

Il reste cependant un nombre très important de questions sans réponses.  En tout cas pour les salariés et pour les riverains.

Quelles sont les responsabilités exactes de l'entreprise Bolloré ? Les analyses du site avaient-elles été correctement faites? Depuis quand les entreprises concernées savaient-elles ? A quelle occasion a-t-on pu constater la présence de plomb dans le sang d'un certain nombre de salariés ? Combien d'ouvriers sont tombés malades ? Quand ? Il semblerait que cela fasse plus d'un mois ... Pourquoi les journalistes n'ont-ils interviewé ni les ouvriers concernés, ni les médecins de l'hôpital, ni l'inspecteur du travail ? Y a-t-il un CHSCT ? des représentants du personnel ? Comment seront indemnisés les ouvriers qui ont dû repartir chez eux et qui n'ont plus de travail? Seront-ils suivis médicalement ?  Beaucoup de silence et de mensonges par omission dans ce scandale.

Yvette Genestal

Du plomb dans le sang des salariés : le site de l’ex-raffinerie Petroplus, près de Rouen, évacué

Des traces de plomb ont été relevées dans les analyses de sang de salariés travaillant sur le site de l’ancienne raffinerie de Petit-Couronne. Le chantier a été suspendu.

  sur le site 76-actu. 

Des traces de plomb ont été retrouvées dans le sang de salariés travaillant sur le site de l’ancienne raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime). (©Valgo)

Suspicion de contamination au plomb sur le site de l’ancienne raffinerie Petroplus, près de Rouen (Seine-Maritime). Mercredi 31 mai 2017, le site de Petit-Couronne a été évacué et le chantier en cours sur place suspendu. En cause, des analyses de sang de salariés ont révélé des traces de plomb.

LIRE AUSSI : Ex-raffinerie Petroplus, près de Rouen. 50 millions d’euros investis et 100 emplois créés

Un taux de plomb « assez élevé  »

« La direction de DRPC (Dépôt Rouen Petit-Couronne) a pris la décision, mercredi 31 mai 2017, de suspendre temporairement le chantier de construction du futur dépôt pétrolier situé dans la partie Est du site de l’ancienne raffinerie de Petit-Couronne », annonce l’entreprise, appartenant au groupe Bolloré Énergie, dans un communiqué.

D’après Jean-Luc Brouté, secrétaire de la CGT de la raffinerie de Petit-Couronne et ancien secrétaire du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, « des retours d’analyses de sang de salariés du site » seraient à l’origine de cette suspension du chantier. Il explique :

Un taux de plomb assez élevé a été relevé dans les analyses.

Ces traces proviendraient, a priori, des peintures utilisées sur les cuves.

Lire ci-dessous la suite.  Impossible d'accéder aux commentaires annoncés.  Bizarre.

 

Texte paru sur le blog Action communiste le 1 juin

Voici pourquoi les salariés ont besoin de protections  et de CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail),  qui aient des pouvoirs importants.  C'est une institution représentative du personnel au sein de l'entreprise ou de l'administration.  C'est-à-dire une institution démocratique, de contrôle par les salariés.   Mais la loi Travail- El Khomri-Macron en a diminué les pouvoirs.  Le rêve du MEDEF.

Sur le site de la CGT, voici ce qui est précisé sur les nouvelles dispositions de la loi Travail :

"La loi Travail (article L4614-13) a introduit la possibilité pour l’employeur de contester la décision du CHSCT d’avoir recours à un expert. Si le juge admet qu’il n’était pas nécessaire que l’expert soit consulté, alors l’employeur n’a pas à assumer les frais d’expertise. Dans ce cas l’expert ne peut pas être payé, puisque le CHSCT ne dispose pas d’un budget.
La CGT craint que cela pousse l’expert à ne commencer à travailler qu’une fois achevé le délai de 15 jours dont dispose l’employeur pour contester le recours à un expert. Cela risque d’entrainer des retards systématiques dans la consultation du CE et du CHSCT qui sont déjà soumis à des délais très stricts. La CGT craint également que certains CHSCT disposant de faibles budgets ne puissent plus recourir à des experts, alors même qu’une expertise serait justifiée, par peur de devoir assumer des frais qu’ils n’ont pas les moyens de payer.

Le CE et le CHSCT ne seraient alors plus à même de rendre un avis éclairé, alors qu’est en cause le respect des droits à la santé et la sécurité des salariés."

Voilà pourquoi les syndicats qui se battent pour les intérêts des salariés font obstacle à l'application de la nouvelle loi Travail de régression sociale.  La CFDT qui a soutenu cette loi a une lourde responsabilité, tout comme ceux qui l'ont promue : MEDEF, PS, candidats aujourd'hui En Marche et droite-centre ... A.C.

Repost 0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 02:45

La première faute politique du PCF est le flou qu'il a entretenu concernant l'union avec le PS alors que celui-ci faisait une politique de droite.  La deuxième a été son incapacité à trancher et à décider entre une candidature unitaire et une candidature "communiste". Les atermoiements n'ont pas permis de clarifier ses positions.  Sans compter sa doctrine  très européiste dans l'espoir sans doute de sauver des accords électoraux avec ce qui reste du PS.

La FI a-t-elle eu des exigences intransigeantes et dominatrices en réclamant, de fait, un suicide collectif du PCF ? 

La FI insoumise semble vouloir exercer un contrôle absolu sur la gauche radicale.  Exiger de ses partenaires qu'ils abandonnent leur programme pour adopter le sien sans discuter, ce n'est pas vouloir le rassemblement.  Or la FI est un colosse aux pieds d'argile.  Pendant la campagne des présidentielles, j'ai peu vu ses militants sur le terrain et j'ai beaucoup vu les affiches et les militants du PCF.  Vouloir "rassembler", c'est ne pas oublier cela.

Sans compter que nous assistons une lutte des places pour obtenir le plus grand nombre de suffrages sous la bannière FI ou PCF : chaque voix compte pour les subventions aux partis politiques.  Abandonner sa bannière pour se ranger sous une autre a des conséquences financières importantes.  Ces dispositions sont mortifères pour la démocratie.  Gagner des voix, ce n'est plus seulement faire progresser les idées que l'on défend ( par exemple un authentique Parti communiste chercherait à faire progresser les idées révolutionnaires ), gagner des voix dans le système actuel, c'est aussi gagner de l'argent.

Le pire est que cette polémique lamentable brise les espoirs et la dynamique militante nés de la campagne même de Mélenchon durant la présidentielle.  Ce qui devrait primer, ce sont, avant tout, les intérêts des salariés, des ouvriers, des retraités.  Ce n'est pas le cas.  Une fois de plus, il est à craindre que ces derniers n'aient à compter que sur leurs propres forces. Car il n'y a pas de sauveur suprême.

(Commentaire Yvette Genestal)

 

Législatives : le PCF a t-il tout fait pour le rassemblement ?

Le PCF et la France Insoumise (FI) se renvoient la responsabilité de la division pour les législatives de juin 2017.

Cette division peut entrainer l’élimination de la gauche du deuxième tour des législatives dans de très nombreuses circonscriptions alors que, unie, elle arriverait en tête du 1er tour dans plus de 200 d’entre elles.

Mais pourquoi cette désunion ?

[...]

Lire la suite pour comprendre les divergences entre FI et PCF.

Repost 0
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 15:17

Le Havre : la CGT manifeste devant la permanence de “la République en marche”

sur FR3 Normandie

 

© France 3 Baie de Seine © France 3 Baie de Seine

La CGT havraise conteste la grande réforme du code du travail par ordonnance. Le Havre, fut l'une des "places fortes" de la mobilisation contre la loi travail du gouvernement Hollande

Par Sylvie Callier


La future réforme du code du travail inquiète la CGT. Le principe des ordonnances estivales aussi.

Au Havre, un rassemblement a eu lieu ce 8 juin devant la permanence de la candidate de la "République en marche".

La CGT estime que la réforme annoncée serait une "loi travail XXL" au préjudice des salariés et sans efficacité contre le chômage.

Le tract appelant au rassemblement

Repost 0
Published by Action communiste
commenter cet article

Articles Récents