Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 01:44

par Olivier Petitjean

La nouvelle mouture de la base de données « Transparence santé » fait la lumière sur les liens financiers entre les professionnels du secteur et les entreprises privées. Au total, ce sont au moins 691 millions d’euros qui auraient été redistribués depuis 2012, directement ou sous forme de cadeaux, par des laboratoires pharmaceutiques ou des fabricants d’équipements médicaux.

C’est une nouvelle pièce dans le dossier déjà lourd des stratégies d’influence des laboratoires pharmaceutiques vis-à-vis de la profession médicale (lire nos enquêtes ici, ici, ici et ). Effet de la mise en application progressive du « Sunshine Act », ensemble de lois relatives à la transparence du secteur, la base de données « Transparence Santé » (accessible ici) met en lumière les liens financiers directs (rémunérations) ou indirects (repas, voyages, conférences, etc.) entre professionnels de la santé et industrie. 691 millions d’euros au total selon les calculs du Monde, qui liste les entreprises les plus généreuses : Novartis (34 millions d’euros), MSD (30 millions), AstraZeneca (20 millions), Roche (19 millions), Bayer (18 millions) et Sanofi (15 millions). [...]

Lire la suite ci-dessous:

Repost 0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 17:03
mardi 3 octobre 2017

La société STN Groupe, sous-traitante pour l’hôtel Park Hyatt Vendôme à Paris, vient de signer un accord avec la CGT-Hôtel de prestige et économiques (HPE).

Les femmes de chambre, équipiers et gouvernantes vont voir leurs salaires revalorisés de 225 € bruts par mois en moyenne et ont obtenu une deuxième journée par an au titre de l’habillage-déshabillage ainsi qu’une journée supplémentaire de congés payés après cinq ans d’ancienneté.[...]

La suite ci-dessous, sur le site de la CGT :

Repost 0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 06:09
Repost 0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 14:55

 

Aucun autre grand pays de l’UE ne peut se targuer d’avoir un plus grand excédent budgétaire que l’Allemagne. Mais les Allemands ont payé un lourd tribut pour réaliser ce prodige : leurs écoles et leurs routes sont souvent dignes de celles des pays du tiers-monde.

L’Allemagne dispose d’un excédent budgétaire de 23,7 milliards d’euros, ce qui représente près de 1 % du PIB. Mais selon les experts de la KfW, la Banque allemande de développement, 126 milliards d’euros sont nécessaires pour restaurer l’infrastructure. Il faudrait débourser 33 milliards d’euros pour restaurer les écoles, et 34 autres, pour les routes.

« Nos ponts, nos installations ferroviaires, nous écoles… Tout est cruellement obsolète et a désespérément besoin de renouvellement ou de remplacement », explique Achim Truger, de l’école berlinoise d’Economie et de Droit.

« Le gouvernement considère le respect du “schwarze Null” [un budget équilibré sans chiffres dans le rouge] plus important que d’investir les infrastructures. L’aversion pour la dette est devenue partie intégrante du système politique allemand. C’est aussi le résultat des politiques d’austérité qui ont été menées pour corriger notre situation financière après la réunification allemande, lorsque l’on surnommait notre pays “l’homme malade de l’Europe”. »

La suite ci-dessous :

Repost 0
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 21:19

LU sur le site du SNES

Avec la FSU et l’ensemble des organisations syndicales de la fonction publique (CFDT, CGT, FO, SOLIDAIRES, UNSA, CFTC, FAFP, CGC)
 

EN GRÈVE ET MANIFESTATION MARDI 10 OCTOBRE 2017
CONTRE LES ATTAQUES DU GOUVERNEMENT,
POUR LA DÉFENSE DU SERVICE PUBLIC ET DES FONCTIONNAIRES

TOUTES ET TOUS EN GRÈVE ET AUX MANIFESTATIONS
LE MARDI 10 OCTOBRE
10H00 Cours Clémenceau à Rouen
10H30 à Franklin au Havre (AG éducation à 9h)
1OH30 devant la sous préfecture à Dieppe

                                                                 
Avec la FSU et l’ensemble des organisations syndicales de la fonction publique (CFDT, CGT, FO, SOLIDAIRES, UNSA, CFTC, FAFP, CGC)
EN GRÈVE ET MANIFESTATION MARDI 10 OCTOBRE 2017
CONTRE LES ATTAQUES DU GOUVERNEMENT,
POUR LA DÉFENSE DU SERVICE PUBLIC ET DES FONCTIONNAIRES

Le gouvernement Philippe et le président Macron ont décidé de poursuivre une politique néfaste aux services publics et aux agent.e.s de la fonction publique :
-  Retrait d’un jour de carence non payé pour tout arrêt maladie ;
- Suppression de 120 000 emplois dans la fonction publique notamment territoriale (le plan de licenciement le plus massif du quinquennat !!) ;
- Augmentation de la CSG de 1,7 % dès le 1er janvier sans véritable compensation ;
- Gel du point d’indice et report de la possible amélioration des carrières ;
Ce sont les services publics qui sont attaqués : quand on baisse la dépense publique (tout en baissant les impôts des plus riches avec la quasi suppression de l’ISF), on amoindrit les services rendus à la population dans la sécurité, la santé, l’éducation, la justice, l’équipement, l’environnement… et on abaisse le niveau de vie des moins aisé.e.s de la population en favorisant la privatisation et l’externalisation des services.
Ce sont les salarié.e.s des services publics et les fonctionnaires qui sont attaqué.e.s : ce sont les fonctionnaires que l’on méprise dans leur travail en dégradant les conditions de travail déjà pénibles et en accroissant la précarité déjà importante, ce sont les salarié.e.s dont on baisse les salaires de manière unilatérale et brutale, ce sont les salarié.e.s qui sont humilié.e.s avec le soupçon sur leur travail.
Tout cela dans un contexte où le gouvernement a décidé une casse inédite du droit du travail qui va affaiblir durablement le monde du travail quel qu’il soit, public ou privé, en dégradant les conditions du licenciement, en contournant la représentation des salarié.e.s, en abaissant leurs droits.
Tout cela, l’ensemble des syndicats des salarié.e.s en France le refuse !  C’est contre tout cela qu’il faut se mobiliser et faire grève massivement le 10 octobre, le plus possible dans l’unité de tou.te.s les salarié.e.s et dans l’unité de tou.te.s les agent.e.s de la fonction publique.

TOUTES ET TOUS EN GRÈVE ET AUX MANIFESTATIONS
LE MARDI 10 OCTOBRE
10H00 Cours Clémenceau à Rouen
10H30 à Franklin au Havre (AG éducation à 9h)
1OH30 devant la sous préfecture à Dieppe

 

Repost 0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 14:48

Pressé par sa base, Laurent Berger (CFDT) peut-il éviter une issue à la Mailly ?

 

Hier, devant "plus de 10000" représentants CFDT du personnel de diverses entreprises, Laurent Berger, le secrétaire général de la centrale, a réaffirmé qu'il n'entendait pas l'engager dans le combat contre les ordonnances Travail. Une détermination qui, si elle semble sans faille, pourrait toutefois rapidement se heurter à la dure réalité des souhaits exprimés par la base cédétiste.[...]

Lire la suite ci-dessous :

 

Repost 0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 07:56

Après les cérémonies, cet été, en hommage au père Hamel , voici une curieuse façon de remercier les habitants de St-Etienne du Rouvray dont la dignité, la volonté de faire face, ensemble, ont été remarquées par tous.

Où sont les cyniques ? Qui sont les barbares ? On comprend le dégoût des habitants des quartiers de la Houssière et du quartier Hartmann devant un tel mépris après les épreuves subies.

L'ACSH proteste contre l'annulation par l'État des subventions “politique de la ville”

Le directeur de l'association du centre social de la Houssière (ACSH), Emmanuel Sannier, a démissionné lors de la séance du conseil citoyen Hartmann-La Houssière, mardi 3 octobre, où il siégeait en tant qu'acteur de terrain.

Au nom de son conseil d'administration et de ses 1.250 adhérents, le responsable associatif entend ainsi protester contre l'annulation des subventions «politique de la ville» survenue cet été. Il proteste également contre l'incertitude qui pèse sur le renouvellement et la prescription des contrats aidés.
«Sans remettre en cause l'utilité et le travail de ce conseil citoyen, a-t-il déclaré à Karine Bazin, la déléguée de la préfète également présente lors de cette séance, je ne peux plus continuer cette mascarade qui consiste à demander aux habitants de s'investir dans la citoyenneté sans leur donner de financements. Sans argent, je ne sais pas faire.»
Le directeur du centre social déplore en outre la manière dont cette annonce lui a été faite au milieu de l'été: «Ça a été super violent, nous n'avons eu aucune explication hormis un simple courrier se terminant par un “bien cordialement” écrit à la main. Mais derrière les actions que nous menons, c'est de l'humain. On ne peut pas annuler ça comme s'il s'agissait d'un simple canapé qu'on retourne au vendeur. La politique de la ville, ce n'est pas ça. On se bat pour faire vivre la citoyenneté et la préfecture annule nos financements par un simple courrier! Comment voulez-vous maintenant qu'on travaille ensemble? Si la préfète ne nous respecte plus, il faudra nous le dire.» [...]

Lire la suite ci-dessous :

Repost 0
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 19:41

Pour le retrait du projet logement du gouvernement !

, par  Pierre-Alain , popularité : 100%

 

Quel congrès ! Des ministres hués, un congrès HLM unanime pour exiger le retrait du projet du gouvernement, il s’est passé quelque chose de fort à Strasbourg. Les élus de tout bord, tous les dirigeants d’offices HLM, tous les acteurs du logement social, toutes les associations de locataires, ont dénoncé le discours du gouvernement et refusent de négocier sur ces bases.

Il faut faire connaitre le plus largement les raisons de ce refus, de cette colère.

 Le gouvernement réduit les APL de 50€ par mois ce qui lui permet d’économiser 1,7 milliards en 2018, et la baisse atteindrait 3 milliards en 2019
 Il impose aux seuls bailleurs sociaux de réduire les loyers du même montant. Le montant à payer par locataire ne change pas, mais les bailleurs perdent cette recette ce qui les obligera à réduire leurs dépenses.
 Il veut forcer les locataires anciens dont les revenus se sont améliorés ou qui se retrouvent en sous-occupation à quitter le logement social.
 Il veut vendre 40 000 logements sociaux par an, et comme il sait bien que les locataires ne peuvent acheter, demande à la caisse des dépôts un dispositif de portage au bénéfice du privé,

Ce projet du gouvernement est autoritaire, politicien, injuste, inéquitable, inacceptable. Il est inefficace s’il s’agit de développer le logement social. Il est révoltant et scandaleux s’il s’agit bien en fait d’organiser sa casse au profit d’opérateurs privés ![...]

La suite sur le blog de Pierre Alain Millet:

Repost 0
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 14:32

FINANCES PUBLIQUES 

Les vrais chiffres du budget 2018

 

 

« Un budget de transformation et de pouvoir d’achat. » Voilà comment le gouvernement, par la voix de Bruno Le Maire, a décrit le 27 septembre dernier le projet de loi de finances 2018. Incontestablement, le budget transforme la fiscalité française, en dopant notamment le pouvoir d’achat des plus riches.

Un troisième qualificatif à propos du budget aurait pu être « austéritaire ». Certes, les dépenses progresseront en 2018 normalement de 1,5 milliard d’euros (386,3 milliards d’euros en 2018 contre 384,8 milliards en 20171). Sur les 27 missions principales de l’Etat, 6 verront leur budget reculer, 4 leur budget stagner, et 17 auront droit à une augmentation de crédits.

Lire la suite sur le site d'Alternatives économiques

Repost 0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 08:21

Les manifestations contre la réforme du Code du travail ont commencé dès 5h du matin, jeudi 21 septembre 2017, à Rouen et au Havre, avec des barrages routiers. Précisions.

En lutte contre la réforme du Code du travail, dockers, routiers, ouvriers, bloquent la zone portuaire de Rouen, jeudi 21 septembre 2017. (©DR)

Jeudi 21 septembre 2017, jour de mobilisation contre la réforme du Code du travail, le blocage de la zone portuaire de Rouen (Seine-Maritime) par les dockers et routiers a lancé les manifestations dès 5h du matin. Au Havre, les agents portuaires se sont également mobilisés, bloquant des axes de circulation importants.

Sur actu Normandie, cliquez ci-dessous pour lire l'intégralité :

Repost 0

Articles Récents