Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
12 juin 2022 7 12 /06 /juin /2022 19:58
Membres CGT et anciens salariés étaient réunis samedi 11 juin pour fêter la victoire de la reprise du site - Arnaud Dauxerre, Julien Sénécal et Cyril Briffault, les trois leaders syndicaux de Chapelle Darblay - Photos Paris-Normandie
Membres CGT et anciens salariés étaient réunis samedi 11 juin pour fêter la victoire de la reprise du site - Arnaud Dauxerre, Julien Sénécal et Cyril Briffault, les trois leaders syndicaux de Chapelle Darblay - Photos Paris-Normandie

Membres CGT et anciens salariés étaient réunis samedi 11 juin pour fêter la victoire de la reprise du site - Arnaud Dauxerre, Julien Sénécal et Cyril Briffault, les trois leaders syndicaux de Chapelle Darblay - Photos Paris-Normandie

Samedi 11 juin, en compagnie des anciens salariés de l’usine fermée depuis l’été 2020, ils se sont réunis une nouvelle fois. Toujours le même cadre. Sur le parking, près du local du comité d’entreprise. Mais cette fois-ci, les traits crispés sur les visages n’existaient plus. C’était jour de fête, jour de sourires, jour de scène géante et de concert, jour de pyramides de sandwiches, prêts à accueillir « la merguez de la victoire ». « On va enfin se la partager », a lancé au micro Cyril Briffault. Le message était clair. Il s’affichait sur une longue banderole accrochée à la scène : « Chapelle Darblay, l’usine qui ne meurt jamais ». [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
11 avril 2022 1 11 /04 /avril /2022 17:02

Seine-Maritime : JL Mélenchon en tête au Havre, Rouen, Saint-Etienne du Rouvray, Canteleu,  Darnétal, Petit-Quevilly, Sotteville les Rouen, Amfreville la Mivoie, Oissel, Cléon, Grand-Couronne, Elbeuf  ... Des zones urbaines donc, souvent populaires et ouvrières, davantage favorables à JL Mélenchon.  D'anciennes municipalités communistes devenues socialistes dans la foulée de l'Union de la gauche (Grand-Couronne) et des municipalités socialistes (Rouen, Elbeuf).  Des municipalités communistes ( Saint-Etienne du Rouvray, Oissel ...)

A noter qu'à Dieppe, où le maire et le député communiste soutenaient JL Mélenchon, Marine Le Pen arrive en tête suivie d'E Macron tandis que JL Mélenchon réunit 22,53% des suffrages.  Fabien Roussel rassemble 4,95%.  Tandis qu'à Gonfreville l'Orcher la ville du député communiste Jean-Paul Lecoq, qui fut maire de cette commune et qui soutenait Fabien Roussel, Marine Le Pen devance également JL Mélenchon.  Fabien Roussel y réalise 11,53%.  E. Macron un peu plus de 13%.

Les Normands moins mobilisés qu’en 2017

Un chiffre à retenir : celui de l’abstention, estimée à 25,1% au niveau national.

La Normandie suit cette tendance. [...]

Mise à jour : Les chiffres définitifs de l’abstention en Normandie :

  • Calvados : 23%
  • Eure : 24,63%
  • Manche : 24,30%
  • Orne : 24,78%
  • Seine-Maritime : 25,27%

A Rouen, Caen, Le Havre… on choisit un duel Mélenchon/Macron

Dans la capitale normande c’est Jean-Luc Mélenchon (LFI) qui arrive en tête avec 33% des voix. Les Rouennais placent ensuite Emmanuel Macron (En Marche !) 3 points derrière avec 30,10% des suffrages. La candidate du Rassemblement National Marine Le Pen complète le podium avec près de 12% des voix.

A Caen, vice versa, c’est le Président sortant qui arrive en tête avec près de 33% des voix. Le candidat de la France Insoumise récolte de son côté près de 29% des voix quand Marine Le Pen, 3e, totalise 11,27% des suffrages. A noter la 4e place de Yannick Jadot (Les Verts) avec 8% des voix.

Au Havre, on retrouve le même trio, mais avec Jean-Luc Mélenchon en tête avec un score 30,17 % devant le Président sortant qui totalise 27,53% des voix. Marine Le Pen se classe 3e avec 20,67% des suffrages exprimés.

[...]

Lire l'intégralité ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
1 février 2022 2 01 /02 /février /2022 14:45

Privatisation ...

Concurrence libre et non faussée ...

Merci à l'Union Européenne et les politiques qui les promeuvent !

Nous étions des usagers.  Nous voilà clients, à la merci d'une entreprise qui pratique des prix aléatoires, sans les afficher, dans la confusion la plus totale, sans guichets et sans agents pour expliquer aux malheureux voyageurs quoi faire, quoi choisir.

Nous avions pourtant été une majorité à voter NON à ça en 2005 !

Démocratie, état de droit, libertés et liberté, psalmodient en coeur les tenants de cette Europe mondialiste et capitaliste, à la veille des présidentielles. 

Comment les électeurs peuvent-ils les croire ?

YG

© Fournis par franceinfo

© Fournis par franceinfo

DE LA TARIFICATION EN NORMANDIE ET AILLEURS

La presse s’est fait l’écho dernièrement d’une situation scandaleuse particulièrement concernant la tarification en Normandie.

En effet, l’application de deux barèmes rend l’achat de billet compliqué pour le voyageur dans une situation où les guichets ferment ou voient leur amplitude horaire fortement réduite par décision conjointe de la direction de la SNCF et des Régions.

Le Collectif citoyen de défense des axes sud Normandie, adhérent de la Convergence Nationale Rail, s’est toujours prononcé pour le retour à une tarification réellement kilométrique et dégressive, avec péréquation entre les activités. C’est une position qui va à contre-courant de la séparation des activités, du démantèlement et de la dérégulation ferroviaire et de la liberté tarifaire.

[...]

A l'époque, quelle a été la réponse des associations d'usagers et notamment de la plus importante la FNAUT ? (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports)

Dernièrement, par la voix de son président, elle a rappelé qu'elle avait toujours été favorable à cette liberté tarifaire, corollaire de son adhésion à l'ouverture à la concurrence (et à la séparation des activités), position sur la liberté tarifaire rappelée dans la Lettre du Cheminot du 16 octobre 2021 (à la faveur d'une récente demande d' "harmonisation" ?).

La suite et l'intégral ci-dessous :

A la SNCF, un train peut en cacher un autre. Mais un tarif aussi. Sur le quai de la gare Saint-Lazare à Paris, les voyageurs attendent le train de 8h29, direction Caen, en Normandie. Sans prendre en compte les cartes de réduction, on se rend bien compte qu'ils n'ont pas payé le même prix pour leur billet. Tandis que ce monsieur a réglé 20 euros, cette dame a payé le double : 40 euros. Mais ça n'est pas tout : d'autres voyageurs nous annoncent d'autres prix, allant de 18 à une cinquantaine d'euros.

Comment l'expliquer ? D'un côté, il existe le tarif fixe régional "Tempo" et de l'autre, le tarif national variable. Selon l'endroit où l'on achète son billet, on nous proposera l'un des deux.

[...]

Suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 16:30
Un train de la région Normandie en gare de Caen. Un train de la région Normandie en gare de Caen. • © Olivier Duc / Maxppp - https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/greve-sur-les-trains-normands-ce-lundi-2356564.html

Un train de la région Normandie en gare de Caen. Un train de la région Normandie en gare de Caen. • © Olivier Duc / Maxppp - https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/greve-sur-les-trains-normands-ce-lundi-2356564.html

"La déshumanisation, ça suffit."

le 29 novembre 2021

Un mouvement social perturbe depuis ce matin le trafic SNCF entre Paris et la Normandie. Les cheminots veulent protester contre la nouvelle suppression de postes de contrôleurs, cette fois sur les lignes Rouen-Dieppe et Rouen-Le Havre.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 15:36
 19 novembre 2021 – Action du collectif SOS Gares pour réclamer des toilettes en gare de Oissel (Seine-Maritime) • © Emmanuelle Partouche / France Télévisions (images extraites d'une vidéo)

19 novembre 2021 – Action du collectif SOS Gares pour réclamer des toilettes en gare de Oissel (Seine-Maritime) • © Emmanuelle Partouche / France Télévisions (images extraites d'une vidéo)

Pas de toilettes à Bréauté, pas de toilettes à Oissel et ailleurs également.  Est-ce un effet de la délégation du service public et de la privatisation des transports ferroviaires ?  Les toilettes sont maintenant souvent affaire privée.  Pour aller aux toilettes, faut payer le plus souvent ! Sans doute a-t-on jugé, en haut lieu et chez les entreprises clientes de la SNCF, que ce n'était pas assez rentable dans ces petites gares de Normandie ?

Contraire à l'hygiène, au confort et à la santé des voyageurs et voyageuses, l'absence de toilettes durent depuis 20 ans malgré les réclamations des usagers et usagères.  Sans que personne n'ait conscience en haut lieu, dans les bureaux de la SNCF et du ministère des transports, que ces brimades - qui semblent petites et dérisoires aux yeux des responsables - alimentent les ruisseaux des colères.

"Une manif pour des toilettes" ? doivent-ils s'étonner ...

Près de Rouen une manif pour réclamer des toilettes dans une gare
Le collectif citoyen SOS Gares a choisi la date de la journée mondiale des toilettes de ce 19 novembre 2021 pour réclamer la réouverture des toilettes de la gare SNCF de Oissel (Seine-Maritime)
[...]
La suite ci-dessous :
Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 17:01
Accident mortel du travail chez Renault-Cléon en 2016 - C'est bien l'organisation du travail de Renault-Cléon qui a tué !
Communiqué de l'UD-CGT 76
RENAULT condamné

à 300000€ d’amende suite à un accident du travail mortel !

La CGT satisfaite.

Le tribunal judiciaire de Rouen vient de rendre son verdict aujourd’hui à 13h30 concernant l’accident du travail dont a été victime Jérôme D le 10 mars 2016 sur le site RENAULT de Cléon.

La justice vient de condamner la SAS RENAULT en sa qualité d’employeur à 200 000€ d’amende et la SNC RENAULT Cléon, propriétaire des bâtiments et des machines à 100 000 € d’amende. La CGT est satisfaite de cette condamnation qui malheureusement ne devrait pas être définitive, RENAULT étant coutumier des appels même pour les causes perdues !

Il aura fallu 5 ans de procédure pour que la marque au losange soit condamnée, 5 ans durant lesquels le syndicat CGT Renault Cléon et l’Union Départementale CGT 76 ont travaillés sur le dossier, avec leur avocat Karim BERBRA, pour démontrer que l’accident mortel n’était pas lié à la malchance, ni à une éventuelle faute d’inattention de Jérôme comme le soutenait la direction de l’entreprise !

Lors de l’audience du 13 avril 2021, l’ex directeur du site de Cléon avait osé dire à plusieurs reprises que l’accident était de la seule faute de Jérôme comme s’il savait qu’il allait être écrasé en entrant dans la machine !

Alors que RENAULT a commis de multiples infractions à la réglementation notamment sur l’absence de formation à la sécurité, que RENAULT fournissait les shunts de sécurité, c’est-à-dire l’arme de ce crime industriel, les avocats du constructeur automobile défendaient que l’entreprise n’avait commis aucun délit, allant même jusqu’à défendre le fait qu’il était impossible de former tous les salariés comme l’exige le code du travail !

L’accident de Jérôme aurait pu être évité si la société avait mis en œuvre les prescriptions de l’inspection du travail, qui avait demandé à plusieurs reprises que les règles relatives aux opérations de maintenance soient modifiées.

Les magistrats ne sont pas laisser rouler dans la farine. S’appuyant sur la citation directe de la CGT qui détaillait l’ensemble des manquements des dirigeants de l’entreprise ainsi que les mesures prises à la suite de l’accident où les règles relatives aux opérations de maintenance ont été drastiquement revues, les juges ont tranché : C’est bien l’organisation du travail de RENAULT qui a tué Jérôme.

Alors que nous dénonçons régulièrement le fait que la justice est très souvent clémente avec les délinquants en col blanc, force est de constater que pour une fois le montant des amendes n’est pas négligeable. Voilà qui fera peut-être réfléchir la direction de RENAULT ainsi que les autres patrons qui mènent les mêmes politiques criminelles.

Si ce jugement ne fera pas revivre Jérôme, espérons que la publicité qui en sera faite permettra une véritable prise de conscience sur les morts et les blessés au travail. Comme nous le disons régulièrement, « Nous en avons marre de compter nos morts, nos malades, nos blessés ! »

Rouen, le 31 mai 2021

Lu sur le site de l'UD-CGT 76

Ci-dessous les articles parus sur ce blog à propos de cet accident

Partager cet article
Repost0
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 14:33
Manifestation à la gare de Rouen en 2018 - Vu sur Actu-76

Manifestation à la gare de Rouen en 2018 - Vu sur Actu-76

Ils se battent pour tous.  Battez-vous avec eux

Lu sur le site de Rail-Convergence :

 

Nous relayons volontiers le message ci-dessous des cheminots CGT de Normandie.

Le Secteur CGT des Cheminots de Normandie, coordonnant l’activité des Syndicats CGT Cheminots de Normandie, vous invite à participer au rassemblement du Mardi 1er Juin 2021 à 17h00, organisé par le Syndicat de Rouen, qui se déroulera dans le hall de la gare de Rouen rive droite.

Une action sonore et visible sera proposée pour porter nos revendications communes et pour la défense du Service Public Ferroviaire et afin d’établir les suites utiles.

De nombreux Cheminots accompagnés de la présence des Associations d’Usagers fera le succès de cette initiative.

Un évènement Facebook a été créé : https://fb.me/e/5hM1zJyIj

Partager cet article
Repost0
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 15:24

Les soignants de l'Ehpad de l'hôpital d'Yvetot tirent la sonnette d'alarme. Une vingtaine de postes sont supprimés en raison de coupes budgétaires, en pleine crise sanitaire.

Source : https://actu.fr/normandie/yvetot_76758/yvetot-en-pleine-crise-sanitaire-une-vingtaine-de-soignants-licencies-a-l-hopital_42169364.html

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 23:54
Extrait
Ambroise Croizat mis à l'honneur du 1er mai 2021 à Dieppe

L'ancien député communiste et ministre du travail Ambroise Croizat a désormais une esplanade et une plaque à son nom, à Dieppe, inaugurées ce 1er mai 2021.

C’est un symbole très politique. Sur proposition du maire de Dieppe Nicolas Langlois et du député seinomarin Sébastien Jumel, et avec l’accord du directeur de l’hôpital Jean-Yves Autret, une plaque a été dévoilée en présence du petit-fils de l’homme politique, Pierre Caillaud-Croizat.

Source :

https://actu.fr/normandie/dieppe_76217/ambroise-croizat-mis-a-l-honneur-du-1er-mai-2021-a-dieppe_41511819.html

Rouen 1er Mai

Rouen 1er Mai

Partager cet article
Repost0
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 15:27
Du 27 mars au 17 avril 2021, l’association dieppoise des amies et amis de la Commune de Paris 1871 fêtera les 150 ans de l’événement historique à Dieppe. (©Les Informations dieppoises)

Du 27 mars au 17 avril 2021, l’association dieppoise des amies et amis de la Commune de Paris 1871 fêtera les 150 ans de l’événement historique à Dieppe. (©Les Informations dieppoises)

En mars, et si le Covid n’entrave pas les célébrations, l’association de Dieppe des amies et amis de la Commune de Paris 1871, fêtera dignement les 150 ans de la Commune.

( Espérons que nos amis pourront célébrer ces 150 ans de la Commune, sinon en mars, du moins à partir d'avril ...)

Extraits

« Une partie des communards ont été déportés. Ils ont été amnistiés en 1881. Au moment de leur retour, ils sont passés par le port de Dieppe » explique Nelly Bault, coprésidente de l’association.

Nelly BaultCoprésidente de l’association des amies et amis de la Commune de Paris 1871

[...]

De nombreux Dieppois, partis chercher du travail à la capitale, ont également activement participé à la Commune.

Enfin, l’un des liens majeurs entre Dieppe et la Commune de Paris s’appelle Bruno Braquehais.

« Bruno Braquehais est un photographe né à Dieppe. Il est considéré comme le premier photojournaliste »

Nelly Bault

Parti à Paris pour être suivi à l’Institut des jeunes sourds, Bruno Braquehais est l’une des principales sources iconographiques de la Commune de Paris.

Lire l'intégralité ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles Récents