Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 12:19
Le 20 janvier, 1,3 million d’internautes s’étaient rendus sur un site qui organisait des manifestations hostiles à l’investiture du nouveau président

Le gouvernement américain cherche à se procurer des informations sur tous les visiteurs d’un site Internet critique envers Donald Trump, a-t-on appris lundi 14 août. Un mandat a été présenté par le ministère de la justice le 17 juillet à Dreamhost, l’entreprise hébergeant le site disruptj20.org (« perturbez le 20 janvier »), créé pour organiser les manifestations en marge de la cérémonie d’investiture du 45e président américain.

Cette demande concerne 1,3 million d’internautes s’étant rendus sur le site et a pour but d’obtenir leur adresse IP (l’identifiant sur Internet de l’appareil utilisé pour se connecter) ainsi que le jour et l’heure de leur visite.[...]

La suite ci-dessous :

Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 14:08

Pologne : La famille démocratique européenne en pleine action !

publié le : 3 Août, 2017 sur Parlons Clair (Collectif communiste Polex)

Vous trouverez ci dessous la traduction française de la lettre d'un ami polonais, Mateusz Piskorski, qui est en prison à Varsovie pour des raisons politiques depuis le printemps 2016. Il a été arrêté mais n'a toujours pas reçu d'acte d'accusation. Au début, le pouvoir de Varsovie l'a accusé dans les médias pour des liens supposés avec la Russie, puis la Chine, puis ...l'Irak (en fait, on pense qu'il s'agissait de l'Iran, mais les incultes au pouvoir à Varsovie ne font sans doute pas la différence entre ces deux pays) ...et la suite, vous pourrez la lire ci dessous. Pendant un an, il a été emprisonné sous le coup de l'injonction du procureur et, au bout d'un an, il y a quelques semaines, après avoir été copieusement battu et envoyé à l'hôpital, c'est le juge qui a prolongé sa détention. Au début tout contact avec lui, que ce soit sa famille, ses amis ou ses avocats étaient interdits. Aucun courrier non plus. Il n'a lui-même pu intervenir qu'une seule fois en plus d'un an pour se défendre devant le procureur dans une session à huis clos. Maintenant, depuis son arrestation sous contrôle judiciaire et non plus du procureur, il peut écrire et lire mais ses droits de visite restent très limités. et évidemment aucun procès public n'est prévu.

On le réprime en fait parce qu'il dénonce l'OTAN et la politique de l'Ukraine, et qu'il prône un rapprochement avec la Russie et a développé un réseau de contacts dans l'ex-URSS avec des journalistes, des militants, etc et créé en Pologne un petit parti de gauche ("Zmiana" -Changement) soutenant cette orientation. Il condamne par ailleurs la guerre visant la Syrie et il s'était rendu à Tripoli en 2011 lors de l'attaque de l'OTAN contre ce pays. Il enseigne la science politique à l'université, a créé un centre de recherche et un site en ligne d'études géopolitiques (geopolityka.org) qui a organisé plusieurs conférences internationales et publié plusieurs livres en version papier (dont certains avec ma participation).

Il est dénoncé par l'extrême droite fascisante pour ses positions anti-maïdan et "pro-russes", par les libéraux pour ses positions anticapitalistes et anti-OTAN, mais il est souvent mal vu aussi des milieux de la gauche "modérée" ou même "radicale" mais pro-OTAN pro-UE, pour ses positions anti-OTAN et le fait qu'il participe à des activités dans plusieurs pays où l'on trouve des personnes accusées d'être d'extrême droite. Comme vous le savez on peut être ouvertement nazi et cela ne pose aucun problème si c'est en faveur de l'OTAN, ce que l'Ukraine et les pays baltes en particulier démontrent quasi-quotidiennement, mais si on est contre on est forcément "rouge-brun". [...]

Lire la suite ci-dessous

 

Repost 0
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 16:13
Repost 0
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 16:07

Google restreint l'accès à 13 importants sites web socialistes, progressistes et antiguerre

Le nouveau protocole de recherche de Google restreint l'accès à 13 importants sites web socialistes, progressistes et antiguerre

Par Andre Damon et David North
3 août 2017

De nouvelles données compilées par le World Socialist Web Site, avec l'aide d'autres sites de nouvelles en ligne et d'experts en technologie de recherche, prouvent qu'une perte massive de lecteurs observée par les sites socialistes, antiguerre et progressistes au cours des trois derniers mois a été causée par une diminution cumulative de 45 % du trafic provenant des recherches Google.

Cette baisse a été observée après que des modifications ont été apportées aux protocoles d'évaluation de recherche de Google. Dans un communiqué publié le 25 avril, Ben Gomes, vice-président de l'ingénierie de l'entreprise, a déclaré que la mise à jour du moteur de recherche Google bloquerait l'accès à des sites «offensants» tout en s'efforçant de faire ressortir le «contenu faisant autorité».

Le World Socialist Web Site a obtenu des données statistiques estimant le déclin du trafic généré par les recherches Google pour 13 sites ayant un lectorat important:

* wsws.org est tombé de 67%

* alternet.org a diminué de 63%

* globalresearch.ca a chuté de 62%

* consortiumnews.com a chuté de 47%

* socialistworker.org a diminué de 47%

* mediamatters.org a diminué de 42%

* commondreams.org a diminué de 37%

* internationalviewpoint.org est tombé de 36%

* democracynow.org a diminué de 36%

* wikileaks.org a chuté de 30%

* truth-out.org a diminué de 25%

* counterpunch.org a diminué de 21%

* theintercept.com a chuté de 19%

Sur les 13 sites web figurant sur la liste, le World Socialist Web Site a été le plus touché. Le trafic provenant des recherches Google a diminué de deux tiers.

Ces nouvelles statistiques démontrent que le WSWS est une cible centrale de la campagne de censure de Google. Au cours des douze mois précédant la mise en œuvre des nouveaux protocoles Google, le WSWS a connu une augmentation substantielle du nombre de lecteurs. Une partie importante de cette augmentation était le produit des résultats de recherche Google. L'augmentation rapide du trafic de recherche reflète la croissance bien documentée de l'intérêt populaire pour la politique socialiste en 2016. Le taux de croissance s'est accéléré après les élections de novembre, qui avaient entraîné de grandes protestations contre l'élection de Trump.

Le trafic de recherche vers le WSWS a atteint son sommet en avril 2017, précisément au moment où Google a commencé à mettre en place ses protocoles de censure.

La suite ci-dessous

Repost 0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 12:48

FIGAROVOX/ENTRETIEN - Pour le professeur de droit constitutionnel, certains volets de la loi actuellement en débat à l'Assemblée menacent la liberté d'expression.

Anne-Marie Le Pourhiet est vice-présidente de l'Association française de droit constitutionnel et professeur à l'université de Rennes-I.

Repost 0
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 19:44
Un pays pétrolier qui résiste à l’Empire depuis plus de quinze ans et qui a sorti du néant ses « fils de rien »

VENEZUELA : le bain de sang approche. Que fait la gauche internationale ?

sur le site "Le Grand  soir"

Il ne faudra pas venir pleurer demain lorsque l’on assassinera, torturera, « disparaîtra », les militants chavistes. Les précédents historiques sont malheureusement nombreux.

Les classes dominantes vénézuéliennes veulent une revanche sociale, liquider la « révolution bolivarienne », ou ce qu’il en reste, afin que le peuple des anciens « invisibles » ne relève plus jamais la tête. L’oligarchie veut que ces « fils de rien », auxquels le chavisme a donné statut et dignité, retournent au néant.

On peut émettre des critiques sur la gestion, sur la stratégie du président Maduro. Mais il a été élu, certes de peu, mais élu. Donc légitime. Il propose le dialogue, et a le droit de se défendre contre des émeutiers. La plupart des médias vénézuéliens et étrangers s’acharnent à donner une image chaotique du pays, à mettre sur le dos des chavistes les exactions commises par des groupes violentissimes, masqués, souvent armés, les « guarimbas », qui veulent la guerre civile.

L’opposition vénézuélienne n’est pas toute favorable à ce coup d’Etat permanent, qui va déboucher sur un massacre. Mais les secteurs qui dominent cette opposition sont parvenus à la radicaliser, à instrumentaliser le dépit de secteurs populaires éprouvés. Ils sont majoritairement d’ultra-droite. Ils veulent en découdre, et rapidement désormais. Ouvertement encouragés par la brute va-t-en guerre Trump, ils redoublent d’exactions, de sabotages, de destruction de bâtiments et de services publics, de violences en tout genre.

Le pays étant encore en grande partie capitaliste, l’oligarchie, les propriétaires, les possédants, organisent la guerre économique sur des produits ciblés, et font porter la responsabilité des difficultés structurelles, des pénuries et des queues interminables sur le gouvernement, qui n’est pas tout blanc, mais qui cherche, par la Constituante, une issue pacifique à la crise abyssale.

On peut, voire il faut, critiquer les erreurs du régime, mais n’oublions jamais que les chavistes et le peuple (même si une partie peut s’en éloigner) sont sous le feu permanent d’une véritable guerre menée par les Etats-Unis contre un pays aux énormes ressources pétrolières, et qui a osé résister à « l’Empire » pendant plus de quinze ans et chercher une autre voie que celle de l’inféodation, vers l’indépendance, la justice sociale, le socialisme. Qui a eu le culot, par la voix d’Hugo Chavez, de remettre les dirigeants des Etats-Unis (« ¡Váyanse pal carajo, yanquis de mierda ! ») à leur place.

N’est-il pas temps que la gauche dans son ensemble se ressaisisse et manifeste sa condamnation de l’ingérence étrangère dans un pays souverain, et affirme sa solidarité, fût-elle critique, voire conditionnelle (ni dans l’aveuglement, ni donneuse de leçon), avec la révolution bolivarienne ?

« La solidarité est la tendresse des peuples » disait Che Guevara. Il faut être aveugle, ou inconséquent, pour ne pas saisir ce qui est aujourd’hui en jeu au Venezuela.

Jean ORTIZ, Maître de conférences, université de Pau.

Repost 0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 13:52

Ces informations sont reprises en solidarité avec les femmes algériennes.  L'Algérie est un grand pays.  Les femmes y ont participé à la guerre de libération.  Elles l'ont parfois payé par la torture ou avec leur vie . Aujourd'hui encore elles montrent qu'elles savent lutter pour leurs droits et pour leur dignité.

Que les hommes de la nouvelle génération s'en souviennent ! 

Yvette Genestal

Algérie: des milliers de femmes en maillots de bain pour dénoncer le harcèlement

 

Un groupe féministe algérien a décidé de faire front à des activistes islamistes qui ont lancé des campagnes anti-bikini sur les réseaux sociaux.

Un groupe de militantes féministes nommé "Les bônoises", soutenu par 3000 femmes d'Annaba (est de l'Algérie), a invité les femmes à participer à une baignade en groupe. Une manifestation qui a pour but de protester contre une campagne anti-bikini, lancée par des activistes islamistes, et qui consiste à photographier les femmes se baignant en bikini et à publier les photos sur les réseaux sociaux.[...]

Lire la suite ici sur le site https://www.h24info.ma/monde/algerie-milliers-de-femmes-maillots-de-bain-denoncer-harcelement/

Et aussi ci-dessous :

Repost 0
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 14:54
L’image contient peut-être : 5 personnes, texte
 

Il y a 52 ans, la loi du 13 juillet 1965, permettait enfin aux femmes en France d'ouvrir un compte en banque et d'exercer une activité professionnelle sans l'autorisation de leur mari !
Un premier pas vers l'égalité entre les femmes et les hommes, un combat qui reste à poursuivre.

Repost 0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 15:03
• 14 h 03

Par Ali Abunimah, le 27 juin 2017 sur Agence Médias Palestine

Le chef de recherche de l’UE Carlos Moedas rencontre le premier ministre israélien à l’occasion d’une visite au mois de mai pour célébrer le rôle d’Israël dans Horizon 2020, programme de recherche de l’UE qui finance les tortionnaires (via l’Union Européenne en Israël).

L’Union européenne finance illégalement les tortionnaires israéliens et doit cesser, a conclu une association d’éminents experts juridiques internationaux.

Ils affirment que le programme de LAW-TRAIN viole les règles de l’UE et le droit international parce que l’un des participants, le ministère israélien de la sécurité publique, « est responsable ou complice de torture et d’autres crimes contre l’humanité et crimes de guerre ». [...]

La suite ci-dessous

Repost 0
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 14:01

Ils se battent ainsi pour le rôle souverain et législatif des élus du peuple qui ne sauraient se subordonner à une quelconque autorité présidentielle.  C'est la suite d'une longue bataille. En 1870, les députés sont encore échaudés par le coup d'état de Napoléon III en 1851, précédemment élu président au suffrage universel en 1848.  Ils décident que le président de la République sera élu par le Parlement qui réunit l'Assemblée nationale et le Sénat. Ils n'étaient pas des révolutionnaires.  Certains participèrent même à l'écrasement de la Commune de Paris.  Mais ils craignaient le pouvoir personnel et le bonapartisme.  De Gaulle, à la faveur du coup d'état de 1958, remet en cause cet équilibre, ouvrant la voie à toutes les dérives.

Cette décision de prononcer un discours devant le Parlement place la représentation nationale sous l'autorité du président de la République. C'est contraire à la séparation des pouvoirs législatif  et exécutif. 

Le 4 Mai, Anicet Le Pors disait ses craintes devant les réformes institutionnelles voulues par E. Macron :

"L’abaissement du Parlement

Il s’agit d’abord d’une réduction drastique des effectifs sensée dégager une économie annuelle de 130 millions, de l’ordre d’un tiers pour aboutir à 385 députés et 282 sénateurs. Le Parlement réduirait considérablement son activité législative qui, hors période budgétaire, serait limitée à trois mois. Il y aurait donc moins de lois nouvelles, ce qui laisserait davantage de champ à la réglementation par décrets. L’activité du Parlement serait aussi réorientée vers des missions de contrôle et d’évaluation. La haute administration aurait de ce fait une compétence d’expertise plus étendue et un pouvoir hiérarchique renforcé sous l’autorité de l’exécutif. Emmanuel Macron a prévu de légiférer rapidement par voie d’ordonnances dès le début de son quinquennat et il conservera le mécanisme de l’article 49-3. Il est clair que la démarche tourne le dos au régime parlementaire."

Source : http://anicetlepors.blog.lemonde.fr/2017/05/04/emanuel-macron-cet-homme-est-dangereux/

 

Repost 0

Articles Récents