Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 15:16

Le cas exemplaire : Carrefour. Chômage partiel pour les salariés, gros dividendes pour les actionnaires

90% des activités non essentielles chez Carrefour ? Non, bien sûr.  Mais 90% des salariés sont au chômage partiel ...

L'Etat, c'est à dire les citoyens, paie un groupe qui vient de verser 183 millions d'euros à ses actionnaires ...

C'est ça les multinationales.  C'est ça le capitalisme.  Libéralisme, financiarisation de l'économie, mondialisation ... c'est toujours le capitalisme, c'est-à-dire la recherche du maximum de profits, le plus vite possible.

Et ce sont toujours les mêmes qui paient : les citoyens salariés et contribuables.

YG.

Carrefour, Auchan ou Casino passent au chômage partiel - L'Etat finance - Les actionnaires touchent les dividendes

Carrefour, Auchan, Casino, mêmes procédés de bandits

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 14:54
 L'université du Havre • © France Télévisions

L'université du Havre • © France Télévisions

Extrait

« La recherche a besoin de temps long.  Depuis 2009, la situation s’aggrave. La loi de programmation de la recherche n’est qu’une pommade sur une douleur bien plus profonde », s’alarme Georges Barakat, enseignant-chercheur à l’Université du Havre et co-secrétaire du SNESUP-FSU.

 

Alors que la loi de programmation de la recherche (LPR) doit être adoptée dans les prochains jours à l’Assemblée Nationale, les enseignants-chercheurs de l’Université du Havre redoutent un texte qui précariserait un peu plus encore leur université.

La suite ci-dessous :

 

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2020 1 19 /10 /octobre /2020 15:07

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Les PAUVRES sont de plus en plus nombreux à le rester longtemps

Partager cet article

Repost1
23 septembre 2020 3 23 /09 /septembre /2020 15:22
Quand Gattaz promettait un million d'emplois grâce au CICE

Quand Gattaz promettait un million d'emplois grâce au CICE

En 2012, quelques mois après l’arrivée au pouvoir du “socialiste” François Hollande, un technocrate de renom nommé Louis Gallois, ex-PDG de la SNCF et d’Airbus de son état, publie un rapport qui “brise les tabous” et appelle à augmenter la “compétitivité” des entreprises françaises en baissant le “coût du travail”. Ses préconisations, saluées par le MEDEF, sont aussitôt exaucées par le gouvernement l’année suivante, et le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) est mis en oeuvre. Chaque année, 20 milliards d’euros sont octroyés aux entreprises françaises sous la forme de crédits d’impôts, calculés en fonction de la masse salariale : les grandes entreprises sont donc les principales bénéficiaires du dispositif. Pierre Gattaz, le président du MEDEF, se pavane avec son badge “1 million d’emploi”, la promesse des patrons si on leur donne de l’argent public et que l’on casse le Code du travail, voeux qui sera exaucé par la loi El Khomri quelques années plus tard. [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 05:44
Manifestation en 2018

Manifestation en 2018

Pas mal comme prime Covid pour une première de cordée.  Pas sûr que les premiers et premières de corvée des Maisons de retraites et Ehpad Korian,  aides-soignantes, infirmières ... bénéficient de la même générosité.  Le monde d'après n'était qu'un mirage.  Le monde capitaliste des spéculateurs est bien de retour. YG

Actionnaires :

Actionnaires 23,71 % Predica ;
13,84 % Investissements PSP (Office d'Investissement des Régimes de pensions du secteur public)
6,49 % Malakoff Médéric Assurances
55,96 % flottant2.

Source Wikipédia :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Korian

 

La directrice générale de l'exploitant de maisons de retraite, Sophie Boissard, a cédé 11.340 titres sur le marché le 28 août dernier. En Bourse, les analystes sont partagés sur l'action Korian.

La directrice générale de Korian, Sophie Boissard, a vendu 11.340 actions le 28 août 2020 à 33 euros l'unité, selon la déclaration faite à l'Autorité des marchés financiers. Soit un montant global de 374.220 euros. [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2020 4 23 /07 /juillet /2020 13:33
Fonction publique - Disparition des CHSCT - A contretemps des enseignements tirés de la crise sanitaire - Le dialogue social c'est : "Ecoutez et taisez-vous"
Fonction publique - Disparition des CHSCT - A contretemps des enseignements tirés de la crise sanitaire - Le dialogue social c'est : "Ecoutez et taisez-vous"
Fonction publique : dialogue social tendu sur la santé au travail
par Joëlle Maraschin / 03 juillet 2020

En juin, la disparition des CHSCT a été au cœur des échanges sur la réforme de la fonction publique entre l’administration et les syndicats. Ceux-ci dénoncent un recul sur la prise en charge de la santé au travail, à contretemps des enseignements tirés de la crise sanitaire.

Le 5 juin dernier, les syndicats CGT, FA-FP, FO, FSU et Solidaires ont claqué la porte d’une réunion organisée par la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP). Cette réunion devait porter sur l’une des dispositions les plus contestées de la loi de réforme du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique, à savoir la fusion des instances de dialogue social et la disparition des CHSCT. Dans une déclaration commune, l’intersyndicale a déploré que la reprise des négociations porte d’emblée sur ce sujet et demandé, au préalable, la programmation d’une réunion pour faire le bilan du fonctionnement des services publics pendant la crise sanitaire. Sans être entendue.[...]

La suite ici :

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2020 1 13 /07 /juillet /2020 10:02
 Le personnel du CH du Rouvray contraint de réutiliser leurs masques, selon une note interne. • © France Télévisions

Le personnel du CH du Rouvray contraint de réutiliser leurs masques, selon une note interne. • © France Télévisions

Deux soignants de l'hôpital du Rouvray, près de Rouen, ont été suspendus suite à la divulgation d'une note interne.

Extrait :

"Elle recommandait au personnel soignant de mettre les masques chirurgicaux à sécher, afin de les réutiliser. Selon cette même note, le port du masque pour les patients potentiellement atteints de la Covid-19 est même jugé "inutile"." 

 

Partager cet article

Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 15:52

Partager cet article

Repost0
22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 23:34
Télétravail : le rêve qui a viré au cauchemar pour de nombreux salariés confinés

Explosion de la charge de travail, absence d’horaires et de coupure entre vie professionnelle et vie privée, pressions supplémentaires, manque de pauses, insomnies, délitement du lien social… Les syndicats demandent la mise en place d’accords interprofessionnels sur le télétravail.

Dans l’entreprise d’Emmanuelle*, le télétravail a toujours été « contre-culturel ». Malgré une demande croissante des salarié.es ces dernières années, le grand groupe du CAC 40 dans lequel elle exerce s’y est toujours opposé. Jusqu’au confinement : du jour au lendemain, c’était télétravail pour l’ensemble des employé.es. Idem pour Sylvain, cadre dans une entreprise informatique : « Le vendredi juste avant le confinement, c’était "non non, on ne fermera surtout pas le site". Le week-end, on a commencé à recevoir des messages en disant qu’il faudrait venir chercher notre matériel le lundi. Les premiers jours de télétravail ont été un peu laborieux », raconte-t-il. [...]

La suite ci-dessous sur le site de Basta :

Partager cet article

Repost0
18 mai 2020 1 18 /05 /mai /2020 15:28

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

L’ABSURDITÉ de L’AUGMENTATION du TEMPS de TRAVAILL’ABSURDITÉ de L’AUGMENTATION du TEMPS de TRAVAIL

Le patronat a toujours voulu que les salariés travaillent le plus longtemps possible.  Au début du XXème siècle, dans les années 30, il a combattu vigoureusement la revendication de la semaine de 40 heures, prédisant les faillites et la misère. La semaine de 40 heures n'a rien amené de tout cela.  Pas plus que la semaine de 35 heures.  Mais le patronat ne renonce jamais à reprendre ce qu'il a dû concéder sous la pression des luttes sociales.  Profitant de la détresse des salariés qui doivent affronter chez eux et au travail la pandémie, il tente de les spolier d'un droit social élémentaire : le droit au repos après une journée fatigante, stressante, au travail et dans les transports.

La CGT rappelle, dans le document ci-dessous, que l'augmentation du temps de travail est, au XXIème siècle, un total non-sens.

 

 

L’ABSURDITÉ de L’AUGMENTATION du TEMPS de TRAVAIL
L’ABSURDITÉ de L’AUGMENTATION du TEMPS de TRAVAIL

Partager cet article

Repost0

Articles Récents