Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 13:57

 

Le 

C’est à la Fête de l’Huma que nous a rejoints dimanche dernier Emmanuel Todd, qui a acquis sa réputation de prophète des sciences sociales en prédisant, il y a tout juste quarante ans, la chute imminente de l’Union soviétique à partir de ses seules statistiques démographiques. Le titre de notre émission, la Guerre des idées, lui va parfaitement. Si quelqu’un dans ce pays a régulièrement lancé des assauts contre le conformisme intellectuel national, c’est bien l’auteur de L’Illusion économique et du Mystère français.

[...]

Lire l'intégralité et voir la vidéo en cliquant sur le lien ci-dessous

Repost 0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 13:49

Cet article est reposté depuis Le lien.

Repost 1
Published by Lien-pads
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 13:45

Cet article est reposté depuis Solidarité Internationale PCF.

Repost 1
Published by Solidarité Internationale PCF
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 12:37

Le maire maintient sa position de fermeté contre les compteurs d’électricité Linky. Un deuxième arrêté interdit désormais leur déploiement à Saint-Étienne-du-Rouvray.

Après un premier arrêté, daté du 23 juin, qui "suspendait" le déploiement des compteurs Linky sur la commune le temps pour la Ville d'interroger la Commission de l’informatique et des libertés (Cnil) sur la "régularité du [leur] déploiement", les élus ont convenu avec le maire de signer un nouvel arrêté "interdisant" cette fois-ci le déploiement du compteur dit intelligent sur la commune.
"Les élus ont en effet jugé inadmissible que l’arrêté du 23 juin n’ait pas été respecté, explique le maire, Joachim Moyse. Alors qu’aucun juge n’a prononcé son annulation, Enedis a poursuivi le déploiement en toute illégalité, faisant pression sur les habitants et usant d’arguments mensongers et dévoilant des informations à caractère privé, ce qui est proprement scandaleux."
Bien que la préfète de la Seine-Maritime ait écrit que l’arrêté du 23 juin était "entaché d’illégalité" et bien que la Cnil ait "clôturé" la plainte de la Ville, cette dernière persiste dans sa position de fermeté vis-à-vis d’Enedis. Elle souligne notamment les risques de troubles à l’ordre public qu’occasionnerait l’agressivité de certains prestataires d'Enedis. "Lorsque j'ai dit à l'installateur que je refusais le compteur et que j'étais couvert par l'arrêté, il m’a dit que la mairie n’avait pas son mot à dire. Il m’a menacé de pénalités si je continuais à m’y opposer", explique Arnaud, propriétaire rue du Docteur- Papillon. Mêmes méthodes agressives dénoncées par Catherine, habitante de la rue de Paris: "Je suis harcelée au téléphone, le prestataire m’a menacée de couper la fourniture d’électricité si je persistais à refuser l’installation." Catherine assure en outre que le prestataire lui a divulgué des informations nominatives sur ses voisins pour l’inciter à s’équiper.
Mais au-delà de ces méthodes agressives, ce sont les risques d’une fourniture d’électricité à plusieurs vitesses que tient à pointer l’arrêté municipal d’interdiction : "Les données recueillies par ce compteur pourraient permettre aux fournisseurs d'électricité de prendre des décisions néfastes pour les usagers, comme les coupures à distance ou la diminution du flux lors des pics de charge", prévient le maire. Dans une ville où 62% des foyers ne sont pas imposables, ces craintes semblent avoir emporté la décision des élus…
De son côté, Enedis invoque la "capacité d’auto-évaluation" des clients qui pourraient ainsi, grâce à Linky, "adopter une attitude vertueuse en diminuant leur consommation d’électricité" mais cette vision n’est pas partagée par Joachim Moyse. "Nous voyons pour notre part un compteur Linky beaucoup trop intrusif dans les données qu’il collecte. Des entreprises privées ne seraient-elles pas tentées de faire des bénéfices avec ces données?"
Devant les craintes d’inégalité de traitement entre usagers et celle de voir Enedis tirer profit de données fournies quant à elles gratuitement par le client, les élus stéphanais ont donc opté pour une posture combative...

 

 
Repost 0
Published by Action communiste - dans Le grand banditisme Normandie social
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 11:25

Dépression, stress, discrimination… Des étudiants infirmiers de Normandie en souffrance

La Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi) a publié lundi 18 septembre 2017, un rapport sur le mal-être des étudiants de la branche. Les résultats alarment.

L’étude est nationale, mais toutes les régions sont touchées. Lundi 18 septembre 2017, la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi), a publié un rapport alarmant sur le mal-être des étudiants infirmiers. En Normandie, des étudiants témoignent de ce problème « qui dure depuis longtemps ». [...]

La suite sur 76actu

Repost 0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 11:19

Il était une fois en 1917 : La Révolution Russe d’Octobre

dimanche 17 septembre 2017, par Jean Penichon sur :

http://ancommunistes.fr/

Un colloque organisé par l’ANC, avec la coopération de la Compagnie Jolie Môme à Saint-Denis le 18 Novembre 2017 à partir de 15heures, au Théâtre De La Belle Étoile, 14 rue Saint-Just, Quartier de La Plaine.

Il était une fois en 1917 : La Révolution Russe d’Octobre

15H00 : Réflexion et débat

L’héritage des Soviets de 1917 en question

Communisme et démocratie

Au travers de l’histoire de l’URSS et du Mouvement Communiste jusqu’à nos jours, tenter de répondre à des questions fondamentales et actuelles :

  • Comment associer communisme et démocratie dans nos objectifs de lutte ?
  • Comment perpétuer la Révolution socialiste après la prise du pouvoir ?

20H30 : Spectacle de la compagnie Jolie Môme

« Croire en l’histoire officielle, c’est croire des criminels sur parole. »(Simone Weil)

Synopsis

Sam, lycéenne en 2015 participe à une commémoration de 14/18.
Elle découvre par hasard que des femmes et des hommes se sont opposés à la guerre et que jamais on ne lui a parlé des internationalistes. Ni des spartakistes.

A travers un périple dans le temps, elle croisera bien des personnages historiques et fictifs… suivons-là !

Réservation : 01.49.98.39.20

THÉÂTRE LA BELLE ÉTOILE - 14 rue Saint Just - Quartier La Plaine, 93200, SAINT-DENIS _ Métro Front Populaire, ligne 12 - Bus 139-512, Front populaire

Nous sommes les héritiers d’octobre 1917

La victoire de la Révolution d’Octobre, ainsi que les mots d’ordre des Bolchéviks ont rencontré un soutien populaire majoritaire en Russie, sans lequel la Révolution n’aurait duré que quelques jours. Elle a aussi stimulé le tempérament révolutionnaire des travailleurs et des opprimés du monde entier. Dans les années qui suivirent la révolution russe, des foyers révolutionnaires s’allumèrent aux quatre coins de l’Europe (en Allemagne, en Hongrie, dans le Nord de l’Italie, en Finlande…) et rencontrèrent un écho considérable jusque dans le monde colonial : en Chine, en Inde, en Égypte, etc. Tous les écrits et les mémoires des politiciens bourgeois de l’époque témoignent de la panique généralisée qui dominait dans la classe au pouvoir, celle-ci craignant de perdre pour de bon le contrôle de la situation face à cette tempête révolutionnaire. Ce qui explique l’intervention de 14 armées étrangères contre le nouveau régime soviétique. Et ce ne fut qu’à l’issue de longues années de guerre civile et de souffrances que l’URSS put enfin être reconnue internationalement et entamer son industrialisation, QUI LUI A PERMIS DE VAINCRE LE NAZISME AU BÉNÉFICE DE TOUS LES PEUPLES.

L’ANC se fixe pour objectif de profiter de ce centenaire pour évoquer des questions sur le passé, mais qui sont aussi les nôtres en 2017.

La prise du pouvoir n’est pas un but en soi pour les révolutionnaires, seulement un moyen de construire une société nouvelle. Nous devons nous interroger sur le sens des événements de 1917, mais aussi sur tout ce qui en a découlé au cours du siècle, en URSS, et dans le mouvement communiste jusqu’à nos jours.

Notre aspiration au communisme et à la démocratie nous oblige avant tout à redéfinir chacun de ces termes. " Communisme "est devenu un « concept repoussoir » dans la France actuelle, alors qu’il est au sens propre du terme une volonté d’aller vers l’égalité des droits et des devoirs entre les hommes et entre les peuples. La "démocratie" dont se gargarisent les pays occidentaux inféodés au capitalisme n’est qu’un faux semblant sans aucune réalité. Le suffrage universel, lui-même, est tellement instrumentalisé qu’il autorise à chaque fois la poursuite du statu quo ante. Alors que la démocratie politique ne peut signifier que le contrôle du Pouvoir par les citoyens, et ne peut être réelle que si elle est aussi sociale.

Programme et intervenants

Francis ARZALIER, Historien : La genèse des idéaux de démocratie et communisme, de l’Antiquité à la Révolution française

Serge DERUETTE, Historien, Université de MONS / Thomas MORE et le Curé MESLIER : Du communisme utopique au communisme révolutionnaire

Robert MACLES,Historien : La Commune de Paris, modèle démocratique de la Révolution de 1917

Jean PENICHON, Journaliste : Les Soviets, inventeurs d’une forme nouvelle de démocratie.

Maurice CUKIERMAN, Historien : La démocratie soviétique.

Bruno DWRESKI, INALCO : Démocratie et communisme.

Alain RUSCIO, Historien : Révolution soviétique et Droits des Nations à l’indépendance.

Repost 0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 13:23
Seine-Maritime, 21 Septembre - Loi Travail - Contre les ordonnances Macron qui cassent le code du travail - Contre la casse des services publics, les fédérations CGT, FO, Solidaires et l'UNEF appellent à la grève et aux manifestations au Havre, à Rouen, à Dieppe
Seine-Maritime, 21 Septembre - Loi Travail - Contre les ordonnances Macron qui cassent le code du travail - Contre la casse des services publics, les fédérations CGT, FO, Solidaires et l'UNEF appellent à la grève et aux manifestations au Havre, à Rouen, à Dieppe
Seine-Maritime, 21 Septembre - Loi Travail - Contre les ordonnances Macron qui cassent le code du travail - Contre la casse des services publics, les fédérations CGT, FO, Solidaires et l'UNEF appellent à la grève et aux manifestations au Havre, à Rouen, à Dieppe
Seine-Maritime, 21 Septembre - Loi Travail - Contre les ordonnances Macron qui cassent le code du travail - Contre la casse des services publics, les fédérations CGT, FO, Solidaires et l'UNEF appellent à la grève et aux manifestations au Havre, à Rouen, à Dieppe
Repost 0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 13:11

Cet article est reposté depuis Front Syndical de Classe.

Repost 1
Published by FSC
commenter cet article
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 12:50

Une réflexion de Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF, d’Antoine Manessis, responsable PRCF aux relations internationales, et Annette Mateu-Casado, membre du secrétariat politique, défenseur de la culture catalane

Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes n’étant pas négociable aux yeux des communistes, le PRCF condamne l’attitude grossièrement répressive du pouvoir de Madrid à l’encontre des éventuels participants au référendum catalan. D’autant que l’attachement de Mariano Rajoy et du roi Felipe à la « démocratie » est aussi suspect qu’est évidente leur commune filiation avec l’ franquiste dont le centralisme, non pas démocratique, mais fasciste, est largement responsable historiquement des divisions de l’Espagne actuelle.

Il n’en faut pas moins s’interroger sur l’ « indépendantisme » de la grande bourgeoisie catalane. Il s’inscrit totalement dans la « construction » euro-atlantique qui est la négation même de l’indépendance des peuples et plus encore, de leur droit inaliénable à construire le socialisme. Comment des actuelles composantes régionales des Etats existants (Espagne, France, Italie, Belgique, ex-Yougoslavie, ex-Tchécoslovaquie…) seraient-elles plus fortes face à l’Axe Bruxelles-Berlin-Washington (donc face à l’oligarchie euro-atlantique qui met les peuples en coupe réglée) en s’isolant les unes des autres, plutôt qu’en s’unissant aux autres composantes dans le respect des diversités culturelles ? Comment les prolétaires de chacune de ces « grandes régions » cultivant l’euro-séparatisme seraient-ils plus forts pour lutter contre le capital si, à l’intérieur de chaque « nouveau pays » séparé des Etats existants et transformé en nouvelle micro-étoile du drapeau européen, les travailleurs sont divisés encore davantage selon la langue et selon la nationalité ?

D’autant qu’en France même, des forces réactionnaires travaillent, dans plusieurs régions limitrophes du pays, à démanteler la République une et indivisible issue de la Révolution, à prendre la langue française – élément unificateur majeur du pays – en étau entre le tout-anglais transatlantique et la langue régionale érigée en arme de division. A l’arrière-plan de ce séparatisme régionaliste soi-disant opposé à « Paris » et à l’ « Etat », le pouvoir « parisien » lui-même se déchaîne contre le « jacobinisme » (phase éminemment progressiste de notre histoire où, sous l’autorité de Robespierre, l’unité territoriale du pays s’est conjuguée avec la généralisation de l’autonomie communale) défend ce qu’il appelle un « pacte girondin » : Macron entend ainsi saper l’unité de la République, exploser les acquis nationaux du peuple (conventions collectives de branche, statuts, diplômes nationaux, Sécu, services publics d’Etat, retraites…), favoriser les grandes régions, les « régions transfrontalières » et les euro-métropoles destructrices des communes et des départements. [...]

La suite de l'article sur Initiative Communiste:

Repost 0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 12:40

Vu sur actu.fr

Jeudi 21 septembre 2017, les syndicats organisent une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme du Code du travail. Voici la carte des rassemblements prévus en Normandie.

15 rassemblements en Normandie

En Normandie, le mouvement interprofessionnel du 21 septembre s’organise en intersyndicale. Selon les départements, les syndicats suivants ont en effet appelé à marcher aux côtés de la CGT : Solidaires, la Fédération syndicale unitaire (FSU), Force ouvrière (FO), l’Union nationale des étudiants de France (Unef), l’Union nationale lycéenne (UNL) et la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL).

Pour cette seconde journée de mobilisation, les syndicats de l’Orne, de l’Eure, du Calvados, de la Manche et de la Seine-Maritime annoncent 15 manifestations dans la région. Les voici rassemblées sur la carte ci-dessous.

[...]

Lire l'intégralité sur le site actu.fr

 
Repost 0

Articles Récents