Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 23:52
A l'initiative du MODEF - Les fruits et légumes au juste prix - Jeudi 18 Août - Paris - Place de la Bastille

LES FRUITS ET LÉGUMES AU JUSTE PRIX

LE JEUDI 18 AOÛT 2022
Les prix ont augmenté deux fois plus que l’inflation
Le prix moyen des fruits et légumes a flambé de 11 % entre 2021 et 2022, a alerté l’association de consommateurs Familles rurales dans son observatoire annuel des prix des biens de consommation courante le 22 juillet 2022.
Le prix du panier de fruits a augmenté de 8 % de 2021 à 2022 et celui des légumes de 15 % pour les produits issus de l’Agriculture conventionnelle. Championne de l’inflation en conventionnel, la pastèque a vu son prix bondir de 40 % entre 2021 et 2022, en raison notamment des conditions météorologiques défavorables à la production, suivie de la pêche (+25 %). Les légumes ont été encore plus touchés par les augmentations que les fruits : + 31 % pour la tomate en grappe, + 21 % pour les haricots verts et + 18 % pour la pomme de terre et le concombre.
En plus de la politique agricole néfaste, les producteurs de fruits et légumes sont menacés par le changement climatique
Sécheresse, gel, grêle, canicule : l’Agriculture paie un lourd tribut aux aléas climatiques de ces derniers mois, où les fruits et légumes sont beaucoup moins nombreux cette année (prunes, melons par exemple). La sécheresse de ces derniers mois menace de plus en plus la production agricole. La 3e vague de chaleur risque d’aggraver la situation, où les précipitations ont été très insuffisantes cet hiver.
 
Vente en directe du producteur au consommateur le jeudi 18 août 2022
Des fruits et légumes frais et de qualité
25 tonnes de tomates, melons, nectarines, pommes, pommes de terre, haricots verts, salades, pêches, poires, raisins chasselas, prunes, oignons doux …, seront acheminés du Tarn et Garonne et de l’Hérault le 18 août à Paris Place de la Bastille, dans le Val de Marne et Hauts de Seine.
Une autre politique agricole est nécessaire
 
Le MODEF exige du gouvernement français :
- Des prix minimums garantis et rémunérateurs,
- Un encadrement législatif des marges de la grande distribution,
- D’imposer aux produits importés les mêmes normes qui sont exigées pour la production française en appliquant l’article L.236-1 A du code rural et de la pêche maritime
- Une politique de relance et de relocalisation de la production afin d’atteindre la souveraineté alimentaire,
- Une hausse automatique des salaires par rapport à l’inflation pour préserver le pouvoir d’achat des consommateurs,
- L’application de l’article L.410-2 du code du commerce pour bloquer les prix pour une période de 6 mois,
- L’activation du Fonds National de Gestion des Risques Agricoles (FNGRA) par le biais du régime des calamités agricoles afin d’indemniser les exploitants qui sont confrontés à des pertes de récoltes ou de fonds en raison de la sécheresse.
Angoulême, le 2 août 2022,
Le Vice-Président du MODEF national
Raymond GIRARDI
Partager cet article
Repost0
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 23:48
Exposition - Le Havre - La grande grève des métallos en 1922
Partager cet article
Repost0
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 15:28
Déclaration de l’UE au Conseil de sécurité des Nations unies : "l’UE réaffirme que les colonies sont illégales au regard du droit international et demande l’arrêt de toutes les activités de colonisation"

Le 26 juillet 2022, Thibault Camelli, Chargé d’affaires à la Délégation de l’Union européenne auprès des Nations unies au nom de l’Union européenne et de ses États membres au Conseil de sécurité, a rappelé lors du débat public du Conseil que l’UE était opposée à la politique de colonisation d’Israël et préoccupée par l’expansion des colonies illégales et les violences contre les civils ; que l’UE condamnait la violence des colons et demandait une nouvelle fois une enquête approfondie sur le meurtre de la journaliste Shireen Abu Akleh, que l’UE réaffirmait l’impératif d’un cessez-le-feu à Gaza.

[...]

Lire la déclaration intégrale sur le site de l'AFPS :

Partager cet article
Repost0
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 15:13

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
1 août 2022 1 01 /08 /août /2022 23:24

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 20:53
Partager cet article
Repost1
31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 20:42

Cet article est reposté depuis NBH-pour-un-nouveau-bloc-historique.over-blog.com.

Partager cet article
Repost1
31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 20:33
 Date de parution      06/01/2011  Editeur      La découverte  Collection      Cahiers libres

Date de parution 06/01/2011 Editeur La découverte Collection Cahiers libres

Vu sur le site Histoire coloniale et post-coloniale

En visite officielle au Cameroun les 25 et 26 juillet 2022, Emmanuel Macron a rencontré Paul Biya, au pouvoir depuis quarante ans. La veille, il avait été interpellé par un collectif international afin qu’il reconnaisse officiellement la guerre coloniale menée par la France au Cameroun dans les années 1950 et 1960. Le président français a évoqué cet épisode tout en évitant de se prononcer, préférant annoncer la constitution d’une commission d’historiens destinée à « faire la lumière », à laquelle seraient ouvertes « toutes les archives ». Ci-dessous la tribune collective publiée par Le Monde réclamant une reconnaissance officielle, ainsi qu’une vidéo de TV5 Monde dans laquelle Thomas Deltombe souligne que les faits sont déjà solidement établis et regrette que les archives ne soient pas ouvertes à tous.

Emmanuel Macron doit, au nom de la France,
reconnaître la guerre du Cameroun


Texte collectif publié par Le Monde le 24 juillet 2022.
Source.

Dans une tribune au Monde, un collectif de personnalités estime qu’« il est grand temps que l’Etat français assume pleinement ses responsabilités » dans la « répression féroce des années 1950 et 1960 ».

[...]

Lire l'article intégral ci-dessous :

 

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 19:07
Pardem- Economie - Principe 5 : Sortir le travail, la terre, la monnaie et le commerce international de l’univers du marché

La dynamique du système capitaliste le pousse en permanence à universaliser le marché, c’est-à-dire non seulement à l’étendre sur le plan géographique, mais aussi à l’étendre du domaine des biens matériels au travail, à la terre, à la monnaie et au commerce international. Ce ne sont là toutefois que des « marchandises fictives ». Elles touchent en effet respectivement à l’être humain, à la nature, au pouvoir, aux relations entre nations. Ces quatre éléments ne peuvent dans la réalité être totalement soumis à des mécanismes de marché sans provoquer d’immenses effets destructeurs sur les sociétés comme nous l’observons quotidiennement depuis plusieurs décennies.

C’est pourtant le changement fondamental produit par le capitalisme qui avance sans discontinuer vers la plus complète transformation possible du travail, de la terre, de la monnaie et du commerce international en marchandises. Il traite ces éléments comme s’ils avaient été produits dans le seul but d’être vendus comme des marchandises ordinaires, alors que ce ne sont pas d’authentiques marchandises, et qu’ils ne le seront jamais.
Si le travail, la terre, la monnaie, tout ce qui circule grâce au commerce international peuvent être achetés ou vendus librement, le mécanisme du marché leur sera appliqué avec une offre et une demande. Il y aura donc un prix de marché pour l’usage de la force de travail (le salaire), l’usage de la terre (la rente), l’usage de la monnaie (l’intérêt), l’usage de ce qui circule grâce au commerce international (les relations entre nations). Travail, terre, monnaie, commerce international ont désormais leurs propres marchés, semblables à ceux des marchandises authentiques que l’on produit grâce à eux.
Le travail n’est qu’un autre nom donné à l’humain, la terre n’est qu’un autre nom donné à la nature, la monnaie n’est qu’un autre nom donné au pouvoir, le commerce international n’est qu’un autre nom donné aux relations internationales et à leurs rapports de force. Par l’illusion que la marchandise s’applique à ces quatre catégories, l’être humain et la nature sont soumis à un mécanisme « naturel » qui les dépasse et sur lequel ils ne peuvent avoir de prise. La prospérité matérielle promise par ce système ne repose que sur les motivations de la faim et du gain : la crainte de mourir de faim pour les pauvres et l’appât du gain pour les riches et demi-riches. [...]

La suite sur le site du Pardem :

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 18:07

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Mars 2019 - À Belgrade, à l’occasion du 20e anniversaire du bombardement de la Yougoslavie par l’OTAN, une action patriotique a eu lieu. Plusieurs milliers de personnes ce sont rassemblées symboliquement devant le bâtiment détruit par l’une des attaques aériennes de l’état-major général de l'OTAN

Mars 2019 - À Belgrade, à l’occasion du 20e anniversaire du bombardement de la Yougoslavie par l’OTAN, une action patriotique a eu lieu. Plusieurs milliers de personnes ce sont rassemblées symboliquement devant le bâtiment détruit par l’une des attaques aériennes de l’état-major général de l'OTAN

Partager cet article
Repost1

Articles RÉCents