Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 23:15
Poutine propose d’échanger des garanties de non-ingérence dans les élections entre les États-Unis et la Russie

Blog Histoire et Société

Une proposition qui sans le dire désigne d’où vient le véritable danger d’intervention et les moyens d’y faire face par la coopération (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société)

La proposition comprend un programme complet visant à rétablir la coopération en matière de sécurité internationale de l’information

Auteur: Écriture numérique internet@granma.cu

25 septembre 2020 11:09:00

Le président russe Vladimir Poutine a appelé vendredi les Etats-Unis à échanger des garanties de non-ingérence dans les affaires électorales dans les deux pays, dans le cadre d’un programme complet de mesures pratiques visant à rétablir la coopération dans le domaine de la sécurité dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

La proposition s’est actualisée dans une déclaration publiée sur le site Web de la présidence russe, dans laquelle Poutine exhorte Washington à relancer les relations dans le domaine de la sécurité informatique en énumérant quelques mesures que les deux pays devraient prendre.

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2020 3 23 /09 /septembre /2020 23:51
 Etats-Unis contre Julian Assange : Comptes-rendus des Audiences

JOUR 11 - JOUR 10 - JOUR 9 - JOUR 8 - JOUR 7 - JOUR 6 - JOUR 5 - JOUR 4 - JOUR 3 - JOUR 2 - JOUR 1 - Cette page est mise à jour au fil de l’eau dans un ordre chronologique inverse (le plus récent en haut) Avertissement : FaceBook et Twitter exercent une "censure furtive" sur J***** A****** et W*******S. Vous pensez avoir partagé, mais en réalité très peu de vos amis/abonnés le verront. N’hésitez donc pas à recommencer "plus tard"... [...]

Lire la suite sur le site du Grand Soir et faîtes circuler :

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 15:48
Etats-Unis contre Julian Assange : Comptes-rendus des Audiences

JOUR 4 - JOUR 3 - JOUR 2 - JOUR 1 - Cette page est mise à jour au fil de l’eau dans un ordre chronologique inverse (le plus récent en haut) Avertissement : FaceBook et Twitter exercent une "censure furtive" sur Assange et Wikileaks. Vous pensez avoir partagé, mais en réalité très peu de vos amis/abonnés le verront. N’hésitez donc pas à recommencer "plus tard"...

Suite à un test au Covid 19, l’audience est ajournée jusqu’à lundi.

JOUR 4

La grande question après l’audience d’hier était de savoir si l’avocat de l’accusation James Lewis QC continuerait à accuser les témoins de la défense comme un dérangé (spoiler - il le fera), et plus important encore, pourquoi ?

Les représentants des gouvernements cherchent généralement à exercer un contrôle serein et traitent les arguments de défense comme s’ils étaient presque insignifiants, et certainement pas comme une menace concevable pour la pensée majestueuse de l’État. Lewis ressemblait plutôt à un terrier affamé tenu à l’écart d’une saucisse de premier choix par une clôture d’acier dont la fabrication et l’apparence dépassaient de loin son entendement.

Il a peut-être mal aux dents.

PROFESSEUR PAUL ROGERS

Le premier témoin de la défense ce matin était le professeur Paul Rogers, professeur émérite d’études sur la paix à l’université de Bradford. Il a écrit 9 livres sur la guerre contre la terreur, et a été pendant 15 ans responsable des contrats du ministère de la défense sur la formation des forces armées en matière de droit et d’éthique des conflits. Rogers est apparu par liaison vidéo depuis Bradford.

La déclaration complète du professeur Rogers est ici.

Edward Fitzgerald QC a demandé au professeur Rogers si les opinions de Julian Assange sont politiques (en rapport avec l’article 4 du traité d’extradition entre le Royaume-Uni et les États-Unis qui interdit l’extradition politique). Le professeur Rogers a répondu que "Assange est très clairement une personne ayant des opinions politiques fortes". [...]

La suite sur le site du Grand Soir

L'avocat de Julian Assange : "C'est l'existence même de l'Etat de droit qui est au centre de ce procès"

12 Septembre 2020

TRIBUNE - Antoine Vey, l'avocat de Julian Assange, appelle à s'intéresser au procès du fondateur de Wikileaks, alors que la demande américaine d'extradition est actuellement examinée par la justice britannique. "L'affaire n'est plus juridique, mais politique", affirme-t-il. 

La tribune de l'avocat Antoine Vey : "Lundi s'ouvrira à Londres la deuxième phase de l'audience au terme de laquelle une juge britannique décidera si Julian Assange doit être ou non extradé vers les Etats-Unis. Dans cette attente, et depuis mai 2019, Assange est détenu à l'isolement dans une prison de haute sécurité. Il ne reçoit d'ailleurs plus la moindre visite de l'extérieur depuis le mois de mars. En janvier, lorsque nous, ses avocats, avions pu le rencontrer, il nous était déjà apparu, quoique toujours lucide et combatif, dans un état d'extrême fragilité, tant physique que psychologique.  

Le peu de résonance collective de cette affaire dans le monde francophone n'est clairement pas à la hauteur de l'enjeu

La suite ici :  https://www.lejdd.fr/International/lavocat-de-julian-assange-cest-lexistence-meme-de-letat-de-droit-qui-est-au-centre-de-ce-proces-3991394

Partager cet article

Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 23:28
Ce ne sont pas les premiers soldats américains accueillis par la Pologne.  Ici en Avril 2014, des soldats américains arrivent sur le sol polonais.

Ce ne sont pas les premiers soldats américains accueillis par la Pologne. Ici en Avril 2014, des soldats américains arrivent sur le sol polonais.

Si quelqu’un avait le moindre doute sur le statut de laquais de la Pologne vis-à-vis des États-Unis, alors après avoir lu les conditions de stationnement des soldats américains dans notre pays, il devrait finalement les perdre, c’est la réflexion amère mais non dénuée d’humour du Polonais auteur de ce constat désabusé (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Les Américains ont posé des conditions difficiles: le transfert du commandement du corps à la Pologne ne sera possible que si la Pologne renonce à son État souverain en retour. L’armée américaine bénéficiera donc d’un statut spécial, dont la caractéristique la plus importante sera l’exclusion du personnel américain de la juridiction polonaise. Par conséquent, tout ce que les soldats américains feront ou ne feront pas avec les biens polonais et les citoyens polonais en Pologne, notre État n’aura rien à dire à ce sujet. Après avoir franchi les frontières de la base, aucun service de l’Etat, des représentants des autorités polonaises et même les plus hauts fonctionnaires de l’Etat n’auront accès à ses locaux. À moins que la commande de base n’ait gracieusement autorisé leur entrée. Et l’expérience du stationnement de soldats américains, par exemple au Japon, montre que ce n’est pas la fin bien sûr. 

En revanche, conformément aux nombreux mois de demandes en ce sens de la Pologne , celle-ci a été autorisée à payer la construction de la base avec l’argent des contribuables, les États-Unis ont gracieusement accepté.

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
1 août 2020 6 01 /08 /août /2020 10:48

Dans ce texte se trouve d’abord confirmée l’analyse de Fidel Castro qui voyait dans la querelle sino-soviétique la raison principale de la chute de l’URSS et a tout fait pour tenter de la surmonter. Est confirmé également le fait que c’est la politique de coexistence pacifique de l’URSS, celle de Khrouchtchev, l’entente privilégiée avec les USA qui a déclenché la crainte de la Chine, chose également bien perçue par Fidel et les Cubains. Il s’avère que j’ai eu l’occasion de discuter directement avec des témoins de ce moment historique au plus haut niveau et tout ce que j’ai compris de cette période est effectivement confirmé par ce dialogue entre deux américains. La partie est en train d’être rejouée alors que la situation est totalement différente. Toujours en suivant la lecture cubaine, un des protagoniste les plus lucides, on peut mesurer les changements intervenus à partir de 2004. Et on en arrive à la conclusion de l’auteur de l’article: non Pompeo n’est pas un total imbécile, simplement il est aveuglé par le sentiment de la toute puissance et surtout les intérêts du complexe industrialo-militaire qu’il sert. (note et traduction de Danielle Bleitrach)

 

Pompéo, ou une politique absurde face à “Pékin” selon deux vieux analystes de la CIA

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2020 5 31 /07 /juillet /2020 23:06

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

"Les sanctions économiques lancées par les Etats-Unis vont devenir de moins en moins efficaces ..."

 

La bonne nouvelle du jour (31 juillet 2020)

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 09:53
De gauche à droite : Le père d’Assange, John Shipton, une traductrice, l’avocat espagnol Baltasar Garzon, le secrétaire général de RSF Christophe Deloire, Eric Dupond-Moretti et Antoine Vey lors d’une conférence de presse pour défendre Assange à Paris, le 20 février 2020.

De gauche à droite : Le père d’Assange, John Shipton, une traductrice, l’avocat espagnol Baltasar Garzon, le secrétaire général de RSF Christophe Deloire, Eric Dupond-Moretti et Antoine Vey lors d’une conférence de presse pour défendre Assange à Paris, le 20 février 2020.

mercredi 8 juillet 2020 par Meriem Laribi

Parmi ses célèbres clients aux profils très différents, Dupond-Moretti a défendu Assange. En février, il voulait demander à Emmanuel Macron d’accorder l’asile au journaliste que les États-Unis veulent juger. Il est désormais en bonne place pour agir.

Julian Assange pourra-t-il continuer de compter sur celui qui a été, jusqu’à il y a peu, son avocat français ?

 

Eric Dupond-Moretti, fraîchement nommé ministre de la Justice du gouvernement Castex le 6 juillet, tenait il y a quatre mois, le 20 février, une conférence de presse à Paris en compagnie de John Shipton, père du journaliste australien, et de ses autres avocats, dont l’Espagnol Baltasar Garzon, ainsi que du secrétaire général de Reporters sans frontières Christophe Deloire.

« Les 175 ans de prison qu’on lui promet aux États-Unis, c’est une peine indigne, insupportable et contraire à l’idée que l’on peut tous se faire des droits de l’Homme » , avait alors déclaré Eric Dupond-Moretti. Nous allons demander à rencontrer le chef de l’État sur le fondement de l’article 53 de la Constitution qui permet à un homme de demander l’asile à la France. [...]

Lire la suite :

Partager cet article

Repost0
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 10:14

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article

Repost0
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 23:15
Suite des aventures de Lénine à Seattle

Comme vous le savez, dans la plus grande ville de l’État de Washington, Seattle, des manifestants se sont emparé d’une partie de la ville et l’ont proclamé «République populaire», la «zone franche»(1). Nous nous demandions s’ils allaient détruire le monument de 5 mètres de haut de Lénine, pas du tout ils l’occupent et se sont installés en grappe sur lui pour proclamer leurs exigences…

Le président Trump a qualifié les manifestants de “terroristes nationaux”.

Fait intéressant, les «terroristes intérieurs» ont proclamé les exigences suivantes :

«Nous exigeons une éducation universitaire gratuite pour les résidents de Washington.»

«Nous exigeons que les fonds qui étaient auparavant transférés au budget de la police de Seattle soient redirigés vers: a) les établissements de santé de la ville de Seattle;

b) Nous exigeons des logements municipaux gratuits, car le logement est un droit et non un privilège;

c) Nous voulons que l’enseignement scolaire soit étatisé ce qui réduira le nombre moyen d’élèves dans les classes des écoles de la ville et que soit augmenté les salaires des enseignants … "

" … à nouveau commencer à financer le développement de la culture et de l’ art du budget de la ville afin de restaurer une riche identité culturelle de Seattle. »

Je me demande comment les autorités américaines traiteront ces “terroristes”? Vont-ils venir avec des chars et utiliser des avions ou tenteront-ils d’établir un dialogue avec les «terroristes»?

En un mot – nous vivons à une époque intéressante. L’ extérieur des Etats-Unis a l’occasion d’observer comment ceux qui ont décidé dans le monde entier de «nommer» des terroristes, de les bombarder et de nommer des «réformateurs» agissent à l’intérieur de leur pays …

PS: Au fait, beaucoup ont été surpris qu’il y ait un monument à Lénine dans cette ville. .. Bien que cela ne soit pas surprenant.

Seattle était célèbre pour son fort mouvement syndical et de gauche, ainsi que pour son amitié et sa solidarité avec l’URSS. C’est en réponse au message des travailleurs de Seattle que Lénine a écrit la célèbre lettre aux travailleurs américains en 1918 …Voir la traduction

La suite ici, sur le blog "Histoire et société" : https://histoireetsociete.com/2020/06/14/suite-des-aventures-de-lenine-a-seattle/

La statue ne date pas de la Lettre de Lénine.  Mais sa présence n'est pas un hasard.  Lisez l'article ci-dessous.  Elle est révélatrice du lien entretenu par les habitants de Seattle avec leur histoire, notamment l'histoire de la classe ouvrière.

Partager cet article

Repost0
10 juin 2020 3 10 /06 /juin /2020 16:05

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article

Repost0

Articles Récents