Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 15:02
Repost 0
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 14:56

Au Venezuela, la fable des manifestations pacifiques

Par Maurice Lemoine  |  15 juin 2017   

Violence ? Quelle violence ? Sur Sabana Grande, très longue rue piétonne du centre populaire de Caracas, les badauds déambulent, qui dégustant une glace, qui promenant les enfants. Plus à l’ouest encore, royaume des petites motos de ceux qui n’ont pas les moyens de se payer une auto – sociologiquement plutôt « chavistes » –, la capitale vénézuélienne palpite et, comme dans plus de 90 % des agglomérations et des territoires du pays, chacun y vaque tranquillement à ses occupations.

En revanche, ce 13 mai, tandis que des pneus crament sur la chaussée, une petite foule d’opposants au président Nicolás Maduro stationne sur la place Francia du quartier bourgeois d’Altamira (Est de Caracas). « J’ai 57 ans, j’ai vécu diverses périodes présidentielles et, bien qu’il y ait toujours eu de la pauvreté et de l’insécurité, il y avait une bonne qualité de vie, nous explique une aimable femme à la discrète élégance. Hélas, depuis [Hugo] Chávez, la situation a bien changé… » Quelque peu perplexe, elle fixe l’épais nuage de fumée qui s’élève, à cent cinquante mètres de là, à proximité de la Torre Británica : « Des jeunes ont monté une barricade, la Garde nationale est arrivée et il y a eu une grande confusion. Un autobus a été incendié, mais cela n’a pas été provoqué par les manifestants, il a brûlé (elle cherche ses mots) … spontanément. » Autour d’elle, malgré l’évidence de la situation, la paranoïa rôde, instillée jour après jour par les médias : « C’est des “colectivos” infiltrés qui ont fait ça. » Les supposés paramilitaires du « régime », systématiquement accusés de tous les maux. Notre interlocutrice, elle, nous fixe avec gentillesse : « Vous êtes seul ? Faites attention à vous, il y a des délinquants qui pourraient vous voler vos appareils photos. »

[...]

La suite ci-dessous

Repost 0
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 11:59

A lire.  Un vrai débat.  La question est : existe-t-il encore un espoir de reconstruire un vrai parti communiste à partir du PCF existant ?  La jeune génération de militants est-elle majoritairement déterminée à le faire ?

Y.G.

Cet interview du politologue Thomas Guénolé qu’un militant FI m’envoie est utile.

Derrière l’objectif affiché d’imposer une cohabitation, bien incertaine, l’objectif plus réaliste de JLM est bien de tenter d’affirmer la FI comme seul parti de gauche...

Car une cohabitation est bien irréaliste dans un contexte politique ou la droite n’a jamais été aussi élevée en France (plus haute qu’en 1969 !). Macron fera sa majorité à droite comme Collomb qui a une longue expérience lyonnaise que je connais bien. Il a fallu toute la détermination des communistes de Vénissieux victorieux en 2014 contre le PS pour bousculer tout ceux qui cherchaient leur place avec Collomb malgré sa majorité à droite, dont malheureusement d’autres élus communistes, mais aussi toute la gauche "alternative" lyonnaise des anciens communistes comme Maurice Charrier à Vaulx en Velin, aujourd’hui insoumis, mais allié de Collomb quand il était élu... Ce sera amusant de voir cette gauche alternative "de gauche" se contorsionner pour justifier de continuer à participer à l’exécutif de la métropole, exécutif qui préfigurait le macronisme... De fait, la "cohabitation" sera bien avec la droite...

Mais le texte éclaire la motivation principale de JLM, l’affirmation d’une seule grande force de gauche... FI

Je cite :

Certes, pour le PCF, signer la charte pose le risque d’une dissolution. Mais la question de la finalité et de l’utilité du PCF en tant que parti politique se pose. Si ce calcul est gagnant, il y aura une seule grande force de gauche « antisystème » : la France insoumise.

La question de l’utilité du PCF est effectivement posée, et comme ses dirigeants successifs font un par un la démonstration qu’il ne sert à rien, Hue passé annexe du PS avant de soutenir Macron, Buffet déjà insoumise appelant le PCF à "se dépasser"... La réponse semble couler de source... le PCF est inutile et va disparaitre... Si les dirigeants communistes cherchent bien sûr à préserver des places, et donc sont en partie en concurrence avec la FI, en réalité, ils sont en accord avec cet objectif de "refonder la gauche", ils ne croient plus au PCF... Incroyable d’ailleurs que ce parti existe encore alors que tous ses dirigeants depuis 20 ans essaient de le dissoudre/métamorphoser/faire muter/dépasser.. le vocabulaire varie mais l’idée est toujours la même, s’en débarrasser...

La question se résume en une formule célèbre, "en finir enfin avec 1920 !" La FI est, dans la continuité d’un Mélenchon héritier du Mitterrand de 71/81, l’aboutissement de la remise en cause de 1920... revenir à une gauche "acommuniste".

Un élément très pragmatique de ce texte montre qu’on sait faire de la politique à l’ancienne à la FI.. Car en fait, tant pis pour la cohabitation, la priorité est bien de créer les meilleures conditions possibles à l’hégémonie du nouveau parti et donc à son financement... Question : La FI pourra-t-elle durer ?

Oui, pour des raisons simples de financement des partis politiques : les subventions publiques qui découlent des législatives vont permettre de stabiliser son existence

Il vaut mieux faire gagner un député sortant PS-Macron et accumuler des voix pour son financement, surtout si l’inverse aurait fait prendre le risque d’avoir un député capable de maintenir l’hypothèse communiste...

Ainsi la FI maintient un candidat rejeté par les collectifs locaux à Vénissieux, ville ou le PC depuis 30 ans s’oppose aux orientations nationales du PCF, et gagne contre le PS, malgré Gérard Collomb venu personnellement faire campagne aux municipales en 2014, et dans un rassemblement fraternel avec le PG... une candidature qui a montré qu’elle respecte ses engagements, refusant de rejoindre l’exécutif large de Collomb dans la métropole de Lyon ... bref, une candidature qui peut faire perdre un PS sortant macroniste et consolider une opposition de gauche authentique...

Mais la FI se retire pour une candidature "nouvelle donne" dans le Calvados... il est vrai tout à fait compatible avec une gauche "acommuniste"... une gauche qui oscille entre les verts et un PS de gauche... la seule certitude qu’on a, c’est qu’elle ne sera jamais communiste...

Ce qui devrait conduire à un rappel historique : Qu’est-ce qu’une gauche "acommuniste" ? ... tout simplement une gauche socialiste... la boucle est bouclée... Mélenchon aurait terminé le travail de Mitterrand.

Je crains que cette stratégie ne se révèle mortifère pour ceux qui persistent à vouloir changer de société...

Tout ca n’empêche pas Nicolas, qu’la commune n’est pas morte ! (https://lepcf.fr/Quel-avenir-pour-le-parti-communiste)

pam

 

 

Thomas Guénolé : « Mélenchon veut imposer la cohabitation »

Thomas Guénolé Politologue, professeur à Sciences Po

Jean-Luc Mélenchon désarçonne une partie de la gauche par ses positionnements et sa stratégie. Pour Thomas Guénolé, le leader de la France insoumise est cohérent.

La campagne des législatives s’ouvre sur fond de divisions des candidatures à gauche, éloignant la probabilité d’une présence élargie au Parlement. Pour Jean-Luc Mélenchon, qui convoite l’hégémonie de l’opposition à gauche, l’union des partis ne fait pas sa force. Thomas Guénolé analyse cette stratégie.

Lire la suite et l'l'interview de Thomas Guénolé ci-dessous

Repost 0
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 14:01

Sur le site de Nicolas Maury

Repost 0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 12:01

Pour les salariés et leurs organisations : "Journée internationale des travailleurs"

Pour les pourfendeurs de la lutte de classes :  "Fête du Travail"

En souvenir de la répression sanglante contre les travailleurs de Chicago en mai 1886, les syndicats institue « La journée internationale des travailleurs » .Ils décident qu'il sera « organisé une grande manifestation à date fixe de manière que dans tous les pays et dans toutes les villes à la fois, le même jour convenu, les travailleurs mettent les pouvoirs publics en demeure de réduire légalement à huit heures la journée de travail et d'appliquer les autres résolutions du congrès. Attendu qu'une semblable manifestation a été déjà décidée pour le 1er mai 1890 par l'AFL, dans son congrès de décembre 1888 tenu à Saint Louis, cette date est adoptée pour la manifestation. »

C'est en quelque sorte la première manifestation contre le capitalisme mondialisé et le dumping social. Une même revendication portée par les travailleurs de chaque pays face à leurs patronats et gouvernements respectifs : la journée de huit heures partout, dans tous les pays !

Le 1er mai 1891 à Fourmies, la troupe tire sur les manifestants et fera dix morts. Après Fourmies, le 1er mai s'enracine dans la tradition de lutte des ouvriers européens.

Plus tard Hitler, puis le gouvernement de Pétain chercheront à effacer cet aspect revendicatif, tout en essayant de se rallier les travailleurs, en instituant une journée chômée et payée. Dès 1933 Hitler institue un jour férié et chômé le 1er mai et le transforme en une fête à la gloire du travail et du renouveau allemand.  En 1941 Pétain proclame la «Fête du Travail et de la Concorde sociale » . Depuis la seconde guerre mondiale, le 1er Mai est chômé et férié dans nombre de pays et rebaptisé «  Fête du travail ».

Les organisations syndicales continuent d'en faire une journée de lutte et portent leurs revendications. Mais les revendications unificatrices et internationalistes marquant la lutte solidaire des classes ouvrières et travailleuses de chaque pays face à un même capitalisme mondial sont plus discrètes.  A quand des exigences internationales solidaires portant sur la journée, la semaine de travail et la rémunération du travail ?

Y.G.

Repost 0
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 16:35

Une délégation de FNIC-CGT de France a visité aujourd’hui, le 20 avril, les bureaux centraux de la FSM à Athènes, en Grèce. La délégation est composée par Emmanuel LEPINE, secrétaire général et Eric SELLINI, secrétaire fédéral de FNIC-CGT. Ils ont rencontré le secrétaire général de la FSM, George Mavrikos, et le secrétaire général adjoint de la FSM, Divanilton Pereira.

Au cours de leur rencontre, ils ont discuté la situation en Europe et les activités conjointes de la FSM et de la FNIC-CGT.

Source :http://www.wftucentral.org/reunion-bilaterale-entre-la-fsm-et-la-fnic-cgt-dans-les-bureaux-centraux-de-la-fsm-a-athenes-en-grece/?lang=fr

Repost 0
Published by Action communiste - dans Internationalisme Luttes de classe
commenter cet article
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 15:43

Le PTB félicite Mélenchon pour son résultat,

base pour la résistance contre la future présidence

Le PTB félicite Jean-Luc Mélenchon pour son résultat au premier tour de l'élection présidentielle en France. « En France, c’est un vieux monde politique qui s’écroule. Pour la première fois, aucun candidat des partis traditionnels ne passe au deuxième tour. La gauche comme la droite traditionnelles sont en déroute », déclare le président du PTB, Peter Mertens. 

Le choix entre le banquier Macron, candidat de l’ultra-austérité européenne, et l’extrême-droite de Le Pen, candidate du racisme et du nationalisme autoritaire, n’offre aucun espoir aux gens. « Que 19% des Français aient choisi Mélenchon, en dépit d’une énorme diabolisation par l’establishment, est un signe d’espoir. Presque un Français sur cinq a voté pour Mélenchon et créé ainsi une base populaire importante pour continuer à construire l’alternative à gauche et donner forme à la future résistance. Nous aurons besoin de tout cet enthousiasme pour vaincre tant l’autoritarisme des marchés que le nationalisme d’extrême-droite », souligne Peter Mertens.[...]

La suite ci-dessous :

Repost 0
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 14:05

Débat public organisé par le  Collectif communiste Polex

 

Samedi 13 mai 2017

de 14 h 30 à 17 h

 Espace Maymana, 8 rue Raspail             

Saint Ouen

Métro Garibaldi, ligne 13

-----

LIBERTÉS DE CIRCULATION

"des capitaux,des marchandises, des services, et des hommes"(selon l'Union Européenne )

et CAPITALISME MONDIALISÉ

----

Intervenants en introduction au débat:

        .Un représentant du Collectif Polex

        . Monika Karbowska,militante polonaise

     Vladimir Caller, directeur du Drapeau rouge( Belgique )

     Bruno Drweski, enseignant-chercheur, ARAC

    Charles Hoareau, CGT 13, ancien dirigeant des comités CGT des chômeurs

----------

17h a 19h30: centenaire de la Révolution Soviétique

Un film évocation de 1928, accompagné par un pianiste russe:

DZIGA VERTOV, la onzième année

Repost 0
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 13:15

VICTOIRE ! MUMIA VA POUVOIR ENFIN ETRE SOIGNE

Il aura donc fallu deux ans de mobilisation et deux procès pour que Mumia Abu-Jamal puisse enfin accéder à des soins médicaux pour traiter son hépatite. C’est à la fois une victoire et une course contre les ravages induits par la maladie, conséquence de l’absence de traitement. Comme il le dit lui même « c’est une excellente nouvelle pour beaucoup de prisonniers mais n’est-il pas trop tard pour tous ceux qui, comme moi, aurait dû bénéficier du traitement dès le diagnostic de la maladie« . Les chances de réussite ne sont évidemment pas les mêmes, comme c’est le cas de Mumia, après un coma diabétique, un crise d’eczéma récurrente et généralisée à l’ensemble du corps, une perte de poids considérable et aujourd’hui le développement d’une cirrhose du foie identifiée qui pourrait engendrer un cancer. L’espoir est désormais dans l’efficacité du traitement.

Repost 0
Published by Action communiste - dans Internationalisme AMERIQUE
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 14:33

 

Lenín Moreno élu Président de l'Equateur

Lundi 3 Avril 2017

Sur le site de Nicolas Maury Editoweb

Le Président du Conseil national électoral, Juan Pablo Pozo, a annoncé les résultats : Lenín Moreno a été élu Président de l'Equateur. La révolution citoyenne continue - traduction Nico Maury

 
Lenín Moreno élu Président de l'Equateur
 
Lenín Morenoa remporté l'élection présidentielle équatorienne avec 51,13% (4.943.275 suffrages) contre 48,87% à son rival de droite, le banquier Guillermo Lasso (4.725.357 suffrages) selon les résultats communiqué par le Conseil national électoral (CNE).
[...] La suite ci-dessous :
Repost 0

Articles Récents