Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 14:43
Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 14:27

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Repost 1
Published by Jean Lévy
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 13:44

Lu sur Actu.fr/normandie

"Le site de Sotteville-lès-Rouen ne compte plus qu’une centaine de cheminots. La moitié des effectifs a été supprimée à la suite d’une réorganisation interne, en 2015.

Le fret ferroviaire est un secteur libéralisé et ouvert à la concurrence. En France, la SNCF possède seulement 60 % du marché. En Normandie, la moitié seulement. Philippe Moritz parle d’une réorganisation inévitable"

"Le fret est aussi confronté au transport routier, plus compétitif pour les industriels. « Depuis la crise de 2008, certains se sont tournés vers le transport par route et ont renouvelé les contrats avec ces sociétés de transport », complète le directeur de la communication. En France, seul 10 % du transport de marchandises se fait par les rails."

Commentaire:

La SNCF malade de la privatisation et de commission de Bruxelles

La SNCF malade de la privatisation, de la "concurrence libre et non faussée" du traité de Maastricht rejeté par les Français mais quand même mis en oeuvre.

La SNCF malade du tout routier

Elle est aussi malade du tout routier, moins cher que le train car livré au dumping social du travail détaché, du faux travail indépendant et à la concurrence des pays de l'Est.  Ces derniers paient moins leurs salariés, ont choisi des prestations sociales au rabais et moins de cotisations sociales payées pour leurs salariés.  Les camions polonais et lithuaniens ne transportent pas que des produits importés de Pologne ou de Lithuanie.  Ils pratiquent aussi le cabotage : transport à l'intérieur d'un pays.

Toutes ces conditions dictées, créées par la commission de Bruxelles et l'UE explique les difficultés de la SNCF Fret et les suppressions d'emplois à Sotteville les Rouen.

Le gouvernement doit protéger le travail et les salariés en France

C'est de la responsabilité du gouvernement français de protéger le travail et les salariés en France et de se battre pour les intérêts des salariés de la route et du rail en France.  Car ce qui se passe sur la route se passera aussi sur les rails.  En le faisant le gouvernement français contribuerait à faire cesser des pratiques honteuses et des conditions de travail indécentes sur notre territoire.  Et aussi à faire pression sur les compagnies de transports européennes, du rail ou de la route, pour qu'on ne parle plus de "dumping social" mais de "progrès social".

Que la France exige que sur le territoire français, ce soit les lois françaises qui s'appliquent au travai: SMIC et cotisations sociales.

Ce n'est certes pas le chemin choisi par E Macron qui voudrait des accords d'entreprises : pour que les compagnies en France pratiquent aussi le dumping social.

Les Français malades du transport routier :

Que dit Nicolas Hulot ?

Au moment où E Macron condamne Trump et déclare que ce dernier a fait une "erreur pour les intérêts de son peuple et une faute pour l'avenir", il devrait faire cesser en France le "tout camion" qui contribue fortement à la pollution dans les villes et sur tout le territoire.  Le fret ferroviaire et le ferroutage ( transport des camions sur rail) devait être une des solutions.  La commission européenne, la "concurrence libre et non faussée" et E Macron en ont décidé autrement.  On attend les interventions de Nicolas Hulot sur ces questions.

Yvette Genestal

 

Repost 0
Published by Action communiste
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 13:41

La Poste vous montre le chemin ...

Bientôt, quand vous ferez la bise à votre grand-mère, vous pourrez lui demander de l'argent.  Le tarif sera évalué par la multinationale "lien social" qui aura racheté "La Poste" ...

Même chose quand vous ferez un bout de conversation avec votre voisine un peu isolée ...

Combien vaudra un bonjour au SDF du quartier ?  Ah non ... Ce n'est pas la peine.  Il n'a pas d'argent.  Alors pas de bonjour ...

Normal.  Au pays du "tout s'achète", le lien social se paie cher.  Si vous ne pouvez pas vous le payer, vous n'aurez décidément plus qu'une solution : FAIRE LA REVOLUTION!  Meilleure façon de créer gratuitement du lien social.  Mais attention, ne vous rassemblez pas avec les socialistes pour cette révolution : ils seraient capable de vous la faire payer.

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

En 1999, des lignards d’EDF en vacances et même en retraite avaient spontanément repris du service pour rétablir le courant après la tempête. Ils l’avaient fait parce qu’ils estimaient que, dans cette circonstance exceptionnelle, il se jouait quelque chose entre eux, le service public dont ils étaient ou avaient été les agents, et la société dans son ensemble, quelque chose qui n’était pas de l’ordre d’un lien contractuel-marchand et procédait de mobiles autres que pécuniaires. Maintenant que nous en sommes à l’étape de la forfaitisation du lien social, nous percevons combien cette réaction qui fut la leur a été une tragique erreur. Puisqu’il est décidé que tout, absolument tout, est monnayable, la prochaine fois que les lignes sont à terre, on espère bien que toute demande de reprise de service obtiendra pour réponse, au mieux la renégociation en position de force du tarif des prestations extraordinaires, et plutôt d’aller se carrer les pylônes.

Le contresens anthropologique du lien social tarifé semble ne pas apercevoir que, précisément, la transaction contractuelle-marchande n’est au principe d’aucun lien, entendons autre que le lien temporaire stipulé dans ses clauses, dont l’échéance est fixée par le paiement qui, dit très justement l’expression, permet de s’acquitter – c’est-à-dire de quitter. Après quoi les co-contractants redeviennent parfaitement étrangers l’un à l’autre. C’est pourtant ce modèle « relationnel » que la société néolibérale, La Poste en tête, se propose de généraliser à tous les rapports humains, désastre civilisationnel dont le désastre électoral de ce printemps n’est que l’épiphénomène. Mais aussi l’accélérateur. Avec peut-être toutes les vertus des accélérations à contresens : déchirer les voiles résiduels, clarifier la situation, rapprocher des points critiques. Si l’on peut placer un espoir raisonnable dans la présidence Macron, c’est celui que tout va devenir très, très, voyant. C’est-à-dire odieux comme jamais. [...]

Si vous avez envie de lire la suite ... :

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 13:28

Les forces de l’OTAN, bloquées par les forces du PCG et de la Jeunesse Communiste Grecque a un poste de péage, au Nord de la Grèce (Macédoine), ont du faire marche arrière et quitter les lieux dans l’après-midi du Vendredi, 2/6.    

Plus tôt, des dizaines de manifestants du Parti Communiste Grec avaient monté un barrage aux péages de l’autoroute Egnatia, empêchant ainsi le passage de véhicules militaires albaniens se dirigeant en Roumanie pour participer à l'exercice militaire de l'OTAN «Noble Jump 2017» qui se tiendra du 6 au 14 juin dans ce pays.    Les manifestants, scandant des slogans contre l'impérialisme et contre l'OTAN, permettaient le passage de tous les autres véhicules sauf celles de l’OTAN, qui après plusieurs heures d’attente ont du faire marche arrière.

Sotiris Zarianopoulos, députe européen pour le Parti Communiste Grec, était parmi les manifestants. [...]

La suite ci-dessous, plus d'infos sur les initiatives contre l'OTAN en Grèce et photos

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 13:23

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Repost 1
Published by El Diablo
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 13:22

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Repost 1
Published by El Diablo
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 13:09

Et toutes les deux avaient voté les lois Valls-Hollande, et notamment la confiance pour la loi Travail ...

Difficile de s'y retrouver pour les électeurs...

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 09:43

BIENVENUE SUR LE PORT DE DIEPPE M. LE PRÉSIDENT...

BIENVENU SUR LE PORT DE DIEPPE M. LE PRÉSIDENT...

APPEL A LA GRÈVE

Le mercredi 14 juin, Hervé Morin, le Président de la Région Normandie mais aussi du Port de Dieppe, viendra inaugurer la nouvelle grue de 120 tonnes acquise par le Port.


Depuis son élection, le politique est bien venu à quelques occasions couper du ruban, mais n'a jamais daigné s'intéresser ni à l’avenir du port et encore moins à ceux de ses salariés puisqu’il n’a répondu à aucune interpellation du syndicat.


Pour cette occasion, les camarades du Port de Dieppe ont décidé de lui préparer un comité d’accueil et lance dès à présent un préavis de grève pour cette journée.


Le syndicat demande à toutes les forces syndicales CGT du territoire dieppois, de venir apporter leur soutien et de préparer un accueil coloré et bruyant au président de la région.


Un grand barbecue festif sera organisé à partir de midi devant le siège du syndicat mixte du port de Dieppe.

 

 

BIENVENU SUR LE PORT DE DIEPPE M. LE PRÉSIDENT...
Repost 0
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 22:02

Cet article est reposté depuis Front Syndical de Classe.

Repost 1
Published by FSC
commenter cet article

Articles Récents