Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 00:08

Lu sur le site de la FSU Seine-Maritime

La FSU avec la CGT, FO, Solidaires et la FSE appelle aux actions programmées dans le cadre inter professionnel et dans le secteur de l’Education nationale le 11, le 12, le 13 ….  L’intersyndicale nationale appelle à un nouveau temps fort le 17 décembre.

Des enseignants dans les rues de Rouen le 10 décembre 2010

Jeudi 12 décembre :
Rouen :
6h / 9h : Action interpro devant le SMEDAR –  40 Boulevard Stalingrad, 76120 Le Grand-Quevilly
MANIFESTATION 10h30 Cours Clémenceau
15h AG inter professionnelle Mairie annexe Pasteur
8h30 AG éducation  à la Rotonde (derrière l’école Maupassant – 202 rue Albert Dupuis)
9h AG éducation salle Cavelier à Rouen
Le Havre :
Action interpro à 6h30 à préciser
AG interpro 16h à Franklin
AG Educ 17h à Franklin
Rassemblement Hôtel de Ville pour dire ce qu’on pense des annonces d’E. Philippe
Dieppe :
AG  éducation 9h maison des associations
Manifestation 10h30 à la Gare

Vendredi 13 décembre :
Rouen : 6h Action Interpro (lieu à déterminer)

Samedi 14 décembre :
Rouen : 15h diffusion massive Centre Commercial de Tourville la Rivière – RDV parking de Darty

Lundi 16 décembre :
Rouen : 6h Action Interpro (lieu à déterminer)

Mardi 17 décembre :
Rouen : 6h Action Interpro (lieu à déterminer)
Manifestation à 10h30 Cours CLEMENCEAU
15H AG interpro  Amphi du conseil  départemental

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 23:35

Les manifestations contre la réforme des retraites ont encore attiré des milliers de personnes dans la rue, mardi 10 décembre. La colère ne s’exprime pas que dans les grandes villes de la région. À Eu, notamment, les organisateurs se félicitaient d’une affluence pas si habituelle.

 
Une mobilisation « pas vue depuis longtemps » contre la réforme des retraites en Normandie

Au moins, au regard de l’affluence naturellement plus modeste, pas besoin ici de sacrifier au folklore absurde « chiffres police contre chiffres organisateurs ». Au fond, n’est-ce pas là qu’il faut se rendre pour réellement prendre le pouls de la contestation ? Dans ces petites et moyennes villes moins coutumières des manifestations, mais qui n’échappent pas aujourd’hui au vent de contestation qui souffle contre la réforme des retraites...

Ils étaient ainsi près de 500 à défiler dans les rues de Eu, mardi matin. 800 le jeudi précédent. Deux « très belles réussites » en moins d’une semaine, « on n’avait pas vu ça depuis très longtemps », assure un retraité portant toujours les couleurs de la CGT. D’autant plus que la manifestation d’hier « n’a été décidée que vendredi soir, et on a commencé seulement à tracter le lundi matin », s’enthousiasme Sébastien Forget. Le secrétaire général de l’union locale CGT situe pour sa part à 2016 la dernière poussée de fièvre significative dans les Villes sœurs, à l’époque contre la loi El Khomri.

La suite ici : https://www.paris-normandie.fr/accueil/une-mobilisation-pas-vue-depuis-longtemps-contre-la-reforme-des-retraites-en-normandie-NB16062294?utm_source=newsletter_mediego&mediego_euid=f2c3147b0e&mediego_ruuid=6bf8cdc4-776a-4af2-892d-c2497b7c7c02_0&mediego_campaign=20191211_news_actu&utm_content=20191211&utm_campaign=newsactu&utm_medium=email#

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 00:29
  • Mardi 10 décembre MANIFESTONS :

  • Le Havre : 10h Franklin
  • Eu le Tréport : 10h Lycée Jean Anguier
  • Fécamp : 10h30 Dunant
  • Rouen : 10h30 Cours Clemenceau
  • Dieppe : 10h30 Gare
  • Lillebonne : 15h Théâtre Romain
Dans les rues de Rouen le 5 décembre
Dans les rues de Rouen le 5 décembre
Dans les rues de Rouen le 5 décembre

Dans les rues de Rouen le 5 décembre

RDV le 10 décembre

Nous étions plus de 60 000 manifestant.e.s ce jeudi 5 décembre 2019 dans les rues de Seine-Maritime (30 000 à Rouen, 25 000 au Havre, 4 000 à Dieppe, 800 à Fécamp, 800 à Eu, 600 à Lillebonne). Et nous étions plus d’un million dans tout le pays !

Nous n’avions pas dénombré autant de monde dans les rues depuis longtemps. D’ores et déjà des secteurs professionnels ont reconduit la grève vendredi 6 décembre : c’est le cas de la RATP, de la SNCF à l’échelle nationale. En Seine Maritime, c’est aussi le cas de l’énergie, de nombreux personnels de l’éducation nationale, des territoriaux de plusieurs collectivités mais aussi dans plusieurs entreprises du secteur privé du pétrole, de la chimie, de la métallurgie et du commerce…. D’autres ont prévu de s’y mettre dès lundi matin où de nombreuses assemblées sont organisées dans les entreprises, les services, les lycées et universités.

Le gouvernement a bien compris qu’il a face à lui un puissant mouvement de mécontentement qui touche toutes les couches de la société, de la jeunesse aux retraités, du public comme du privé, mais aussi des précaires et des chômeurs.

Le gouvernement a peur du succès de la grève et de sa généralisation. Le président des riches et le MEDEF ont peur d’un blocage économique de tout le pays. C’est la raison pour laquelle il a modifié en urgence son agenda en programmant dès lundi une rencontre entre Delevoye et les syndicats, et en avançant les annonces que doit faire le 1er Ministre la semaine prochaine.

Le gouvernement va chercher une nouvelle fois à diviser les travailleurs des différents secteurs en lutte. Pour nous, pas question de négocier sans le retrait préalable pur et simple du projet MACRON-DELEVOYE de retraite par point.

Nous pouvons gagner le retrait mais aussi sur d’autres revendications comme l’augmentation des salaires, des pensions, des minima sociaux mais aussi sur l’arrêt des suppressions de postes et des licenciements là où la grève est puissante. Ce n’est pas dans les poches des salarié.e.s et des retraité.e.s qu’il faut trouver l’argent qui manque pour financer les retraites et les pensions et tout ce qui rendrait nos vies meilleures, mais dans celles des actionnaires, du grand patronat !

Nous faisons nôtre l’appel de l’intersyndicale nationale du 6 décembre qui réaffirme « le refus d’un système par points dit universel qui conduirait à une baisse des pensions et à reculer encore l’âge de départ ».

C’est le moment pour s’y mettre toutes et tous, d’ancrer la grève dès maintenant dans la reconduction. Nous serons en grève et en action lundi 9 décembre. Donnons-nous les moyens de construire un mouvement puissant de grève pour :

  • Le retrait du projet Macron Delevoye
  • La retraite à 60 ans pour tous à taux plein (et maintien des dispositions plus favorables)
  • Le maintien du calcul de la pension sur les 6 derniers mois dans le public
  • Le retour au calcul sur les 10 meilleures années dans le privé
  • Le maintien et l’amélioration de tous les régimes de retraite existants
  • La hausse des pensions et des salaires
  • La défense des emplois, des services publics, des statuts et des conventions collectives.

Mardi 10 décembre MANIFESTONS :

Le Havre : 10h Franklin

Eu le Tréport : 10h Lycée Jean Anguier

Fécamp : 10h30 Dunant

Rouen : 10h30 Cours Clemenceau

Dieppe : 10h30 Gare

Lillebonne : 15h Théâtre Romain

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 20:42

Manifestations au HAVRE et à ROUEN le mardi 10 décembre

LE HAVRE : Mardi, rendez-vous a d’abord été donné au carrefour du Pont 7, toujours à 6h30. Suivra à 10h une manifestation dans les rues du Havre, au départ de la maison des Syndicats. Elle devrait se clôturer par « une occupation du parvis de l’hôtel de ville ».

ROUEN : Mardi 10 décembre, une nouvelle action Interprofessionnelle est prévue de six heures à neuf heures, devant l’usine UPM du géant finlandais du papier, à Grand-Couronne, près de Rouen. Un symbole car le groupe a annoncé la mise en vente de l’entreprise. Une manifestation interprofessionnelle partira, dans la foulée, à 10h30, cours Clémenceau.

 

5 décembre - Photo ©MN/76actu

5 décembre - Photo ©MN/76actu

Le mouvement contre la réforme des retraites reprend lundi 9 décembre 2019 avec des actions, très tôt, en Seine-Maritime. Avant l'organisation de manifestations, mardi 10.

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 19:24
Contre la réforme des retraites : Une profonte mobilisation - Un exemple : Fécamp

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 17:54
Manifestation du 5 décembre 2019

Manifestation du 5 décembre 2019

Rouen : mobilisation des salariés du papetier UPM pour sauver leur entreprise

Les salariés du papetier UPM se sont réunis devant la Métropole Rouen Normandie pour proposer un projet pour reprendre leur entreprise. La vente du site a été annoncé il y a quelques semaines et l’entreprise a jusqu’à la fin de l’année pour trouver un repreneur. 179 postes sont menacés. 

Par Maxime Fourrier Publié le 04/12/2019 à 12:49

Le géant du papier finlandais. UPM va-t-il fermer son entreprise de Grand-Couronne ? La vente du site a été annoncé il y a quelques semaines et l’entreprise a jusqu’à la fin de l’année pour trouver un repreneur. 
Le papier jeté par les habitants est collecté par la Métropole puis est recyclé et transformé dans cette usine pour l’impression des grands quotidiens régionaux ou nationaux. Ce mercredi 4 décembre 2019, les salariés du papetier se sont retrouvés devant la métropole de Rouen Normandie pour faire connaitre leur projet.
 
Ensemble, ils souhaitent créer une SCIC, une société coopérative d’intérêt collectif pour rassembler les différents acteurs de la filière.
 
Nous pourrions travailler avec les éditeurs de presse, des repreneurs de papier, des vendeurs de papier recyclé ou même avec l’État. - Cyril Briffault, secrétaire CGT – UPM Chapelle-Darblay
 

Pour élargir la réflexion sur la désindustrialisation de la France, ci-joint un article complet.  Voir le lien ci-dessous.

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2019 5 06 /12 /décembre /2019 16:59
Ils ont tout compris - De 30000 à Rouen à 500 à Fécamp - En Haute-Normandie, une marée humaine contre la réforme libérale des retraites

Et peu importe les chiffres : manifestations, grèves ... C'était un succès et une vraie colère contre ce système qui veut faire payer jusqu'au plus pauvres pour faire gagner les riches du Cac 40.

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2019 3 04 /12 /décembre /2019 17:27
  • Rouen : départ du cortège à 10 heures, cours Clemenceau.
  • Le Havre : départ du cortège à 10h30 depuis la Maison des syndicats.
  • Dieppe : départ du cortège à 10h30 depuis le parvis de la gare.

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2019 3 04 /12 /décembre /2019 17:22
  • Rouen à 10h cours Clémenceau-côté fontaine
  • Le Havre à 10h30 à Franklin
  • Dieppe à 10h30 à la gare
  • Evreux à 13h30 à la gare

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2019 3 04 /12 /décembre /2019 17:19
 
 
Rouen-SNES-Infos - Spécial 5 décembre
 

La mobilisation du jeudi 5 décembre s'annonce massive dans l'Education, comme dans de très nombreux secteurs. Dans le premier degré, plus de 60% des écoles seront fermées, près de 80% des collègues devraient être en grève et l'on s'attend dans le second degré également à une très forte mobilisation (enseignants, personnels d'éducation, agents territoriaux...les taux de grévistes seront très élevés).

Après une énième provocation lundi, disant que ceux qui faisaient grève ne comprenaient rien, le mail de Jean-Michel Blanquer envoyé hier à tous les enseignants en dit long sur l'inquiétude du gouvernement et la volonté d'empêcher le mouvement social. En effet, son message entend apaiser la colère en prenant des engagements quant à une éventuelle revalorisation de nos professions. Ne soyons pas dupes : rien n'est prévu dans le budget 2020, ni ensuite ! Plus que jamais, il nous faut donc établir un rapport de force pour empêcher le gouvernement de détruire notre système de retraites. La grève de demain sera la première étape de la construction d'un mouvement d'ampleur, il est donc important de se réunir dès demain pour envisager les suites de la mobilisation. 

Dans notre académie, les manifestations auront lieu :

- à Rouen à 10h cours Clémenceau-côté fontaine (AG Education à 8h30 au Madrillet - réunion FSU vers 14h30 au local du SNES)

- au Havre à 10h30 à Franklin (AG Education à 9h)

- à Dieppe à 10h30 à la gare

- à Evreux à 13h30 à la gare (AG Education à la salle Jules Janin à 10h30)

Pour comprendre le projet dangereux du gouvernement et trouver les outils pour le combattre, le SNES-FSU a rassemblé de nombreux articles et publications dans cet article. 

Par ailleurs, sachez que le SNES-FSU académique dispose d'une caisse de grève pour soutenir les collègues grévistes dans la durée. Vous pouvez adresser vos dons au SNES-FSU de Rouen, 14 bd des Belges - 76000 Rouen.

A demain dans les cortèges !

Partager cet article

Repost0

Articles Récents