Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 23:48
Exposition - Le Havre - La grande grève des métallos en 1922
Partager cet article
Repost0
13 juillet 2022 3 13 /07 /juillet /2022 15:29
 Les deux cheminées de la centrale thermique EDF du Havre • © France Télévisions - Une manifestation devant la centrale en 2019 sur France bleue
 Les deux cheminées de la centrale thermique EDF du Havre • © France Télévisions - Une manifestation devant la centrale en 2019 sur France bleue

Les deux cheminées de la centrale thermique EDF du Havre • © France Télévisions - Une manifestation devant la centrale en 2019 sur France bleue

Evoquant le "risque de black-out électrique" des élus communistes de l'agglomération havraise ont écrit au ministre de la Transition écologique pour la réouverture de la centrale thermique du Havre (Seine-Maritime).

Publié le

 

Evoquant le "risque de black-out électrique" des élus communistes de l'agglomération havraise ont écrit au ministre de la Transition écologique pour la réouverture de la centrale thermique du Havre (Seine-Maritime).

La sénatrice Céline Brulin, le député Jean-Paul Lecoq et cinq autres élus PCF de l'agglomération havraise ont signé un courrier adressé au ministre de Transition écologique et de la Cohésion des Territoires pour demander le redémarrage de la centrale thermique de production d'électricité du Havre.

Quelques semaines après l'annonce de la remise en service de la centrale thermique au charbon de Saint-Avold (Moselle) pour éviter, dans le contexte des conséquences de la guerre en Ukraine, une pénurie d'électricité l'hiver prochain, des élus de Seine-Maritime réagissent. [...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
29 avril 2022 5 29 /04 /avril /2022 21:36
  • ROUEN 10H30 Cours Clemenceau
  • LE HAVRE 10H Cercle Franklin
  • DIEPPE 11H Parc F. Mitterrand
  • LE TRÉPORT 10H30 Forum de la Plage
  • ELBEUF 10H00 Place de la Mairie
  • LE TRAIT 11H Salle Bodelle
  • LILLEBONNE 11H Rue Fauquet Lemaitre (UL)
  • GRAND QUEVILLY (Pétanque et foire à tout) 11H30-18h Groupe poste scolaire (bourg derrière église)
 1er mai 2022 - UD-CGT 76 - POUR TOUTES NOS REVENDICATIONS ET LA PAIX DANS LE MONDE

1ers Mai en Seine-Maritime ... au XXIème siècle

1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...
1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...

1ers Mai en Seine-Maritime ... Elbeuf, Rouen, Dieppe, Le Havre ...

1er mai

POUR TOUTES NOS REVENDICATIONS
ET LA PAIX DANS LE MONDE

• SALAIRES
Parce que les salaires, les pensions de retraite, les minima sociaux ne suivent plus le coût de la vie depuis des années.
Parce que les 236 milliards d’euros de bénéfices supplémentaires engrangés par les plus riches au cours des 2 dernières années sont indécents.
Parce qu’il y a urgence à partager autrement les richesses créées.
NOUS EXIGEONS une augmentation immédiate des salaires, des pensions de retraite et des minima sociaux.
• EMPLOI
Parce que les plus de 200 milliards d’€ d’aides publiques, données aux entreprises chaque année, sans aucun contrôle, ne servent ni à l’emploi, ni aux salaires.
Parce que les contrats précaires ne permettent pas de construire une vie décente.
Parce que la pandémie a démontré le manque d’emploi dans l’ensemble des fonctions publiques.
NOUS EXIGEONS un plan massif d’embauches en CDI dans les fonctions publiques et dans le privé.
• RETRAITE
Parce que 6 salariés sur 10 ne sont plus actifs au moment de faire valoir leurs droits à la retraite (inaptitude, invalidité, chômage, etc.).
Parce que vouloir faire travailler les salariés encore plus longtemps, c’est fabriquer de futurs retraités pauvres.
NOUS EXIGEONS la retraite à taux plein dès 60 ans et même un départ réellement anticipé pour les métiers pénibles (souvent les métiers essentiels).
• SANTÉ
Parce qu’il est inacceptable de laisser notre hôpital et donc notre santé sans les moyens de nous soigner dignement.
Parce que la pandémie a démontré notre besoin vital et permanent de services publics de proximité.
NOUS EXIGEONS un plan d’embauche dans l’ensemble des services publics ainsi que l’augmentation des moyens pour les services publics de proximité.

MANIFESTATIONS EN SEINE-MARITIME

ROUEN 10H30 Cours Clemenceau
LE HAVRE 10H Cercle Franklin
DIEPPE 11H Parc F. Mitterrand
LE TRÉPORT 10H30 Forum de la Plage
ELBEUF 10H00 Place de la Mairie
LE TRAIT 11H Salle Bodelle
LILLEBONNE 11H Rue Fauquet Lemaitre (UL)
GRAND QUEVILLY (Pétanque et foire à tout) 11H30-18h Groupe poste scolaire (bourg derrière église)

Partager cet article
Repost0
13 février 2022 7 13 /02 /février /2022 15:35
l’Institut d’Histoire Sociale édite un hors-série sur les Prêtres-Ouvriers
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 15:35
Au Havre - Manifestation du 24 janvier 2020 contre la réforme des retraites ...

Au Havre - Manifestation du 24 janvier 2020 contre la réforme des retraites ...

Jeudi 27 janvier 2022, Agissons par la grève et les manifestations !

MANIFESTATIONS EN SEINE-MARITIME :

ROUEN  10H00 Cours Clemenceau

LE HAVRE 10H  Cercle Franklin

DIEPPE  10H30 Gare SNCF (Place Pierre Semard)

 

AUGMENTEZ LES SALAIRES ET PENSIONS ! MAINTENEZ ET CRÉEZ DES EMPLOIS

 

Personne ne peut ignorer le contexte social et économique, avec les augmentations des produits de première nécessité, de l’énergie comme de l’alimentation et, finalement, du coût de la vie pour toutes et tous, jeunes, actifs, privés d’emploi et retraités.

Seuls les salaires, les pensions, les aides et allocations continuent de stagner, même de baisser au regard de l’inflation, de décrocher par rapport aux qualifications, dans le privé comme dans le public !

De cette situation, le Gouvernement et le Patronat en sont évidemment les premiers responsables. Pire, ils profitent du contexte sanitaire pour prendre des mesures qui exacerbent toujours plus les inégalités ! L’instauration arbitraire du Pass nommé « sanitaire » ou du Pass vaccinal à venir, pour contraindre à la vaccination sans convaincre, participe de cette stratégie, notamment au travers des suspensions inadmissibles de près de 19.000 salariés !

Force est de constater que cette exigence de contrôle ne s’applique pas aux milliards d’euros qui sont versés aux entreprises ! Le patronat comme le gouvernement profite de cette crise pour licencier, pour fermer des entreprises et supprimer des emplois et postes dans la fonction publique.

Plutôt que de chercher à stigmatiser et trouver un « bouc émissaire », en n’hésitant d’ailleurs pas à provoquer la population, le gouvernement devrait plutôt, dans tous les secteurs d’activité, donner les moyens de travailler aux salariés, par l’embauche massive d’emplois dans les entreprises et administrations, et par l’équipement des moyens individuels de protection de tous les salariés (masques FFP2, Détecteurs CO2, Tests…).

Il doit également donner les moyens de vivre à toute la population, en fournissant à tout le monde des masques, des tests gratuits, en créant et/ou en ré ouvrant des lits dans le secteur de la santé, en établissant un protocole applicable et protecteur des salariés et élèves dans tous les établissements de l’éducation nationale…

De même, le gouvernement français doit agir pour imposer aux multinationales la levée des brevets sur les vaccins.

C’est une urgence pour lutter contre cette pandémie et éviter les mutations génétiques du virus !

Ce n’est pas aux salarié.e.s, retraité.e.s, privé.e.s d’emploi ou étudiant.e.s de payer la crise !

Sur la question des salaires, l’augmentation générale des Salaires, des Pensions, du point d’indice et du Smic, est nécessaire pour permettre aux salarié.e.s de vivre décemment, au moment où les minima de branche sont souvent en dessous du salaire de base minimum.

La CGT combat aussi le gouvernement sur sa néfaste réforme de l’assurance chômage, qui a pour conséquence d’enfermer de nombreux salariés dans des emplois à faible salaire, à temps partiel ou en CDD.

Les retraité.e.s, très massivement mobilisé.e.s, attendent toujours une réponse pour une augmentation immédiate de leurs pensions, retraites de base et retraites complémentaires, dont la dernière revalorisation a été plafonnée à un niveau très inférieur à l’inflation.

La jeunesse, confrontée à une grande précarité de vie et de travail, à la pauvreté, accentuées par la crise sanitaire, économique et sociale, doit obtenir une réponse à l’encontre des réformes libérales de l’éducation, de

la formation, et de l’assurance chômage décidées par le gouvernement.

Lors des négociations annuelles obligatoires, les propositions patronales, indécentes rapportées aux résultats des entreprises, ne couvrent même pas la hausse des prix. À cela s’ajoute, dans certains secteurs, le sentiment d’un manque de reconnaissance des efforts produits depuis le début de la crise.

D’ailleurs, la liste des salariés en grève pour de meilleures rémunérations ne cesse de s’allonger dans tous les secteurs d’activité, dans toutes les entreprises et administrations, et des avancées sont obtenues par la lutte.

DE L’ARGENT, IL Y EN A ! Pour preuve, l’accroissement indécent des richesses pour les « riches » qui ont encore vu leur fortune augmenter de presque 200 milliards d’euros entre janvier et novembre 2021, soit une hausse moyenne de presque + 40 % !

Il est urgent et indispensable d’agir toutes et tous ensemble, par la grève et les manifestations, pour l’augmentation immédiate de tous les salaires du privé comme du public, des allocations pour les jeunes en formation et en recherche d’emploi, ainsi que d’améliorer les pensions des retraité.e.s.

C’est pourquoi la CGT, avec les organisations FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNEF et UNL, appelle à une mobilisation interprofessionnelle sur les salaires et l’emploi le 27 janvier 2022.

POUR :

  • L’interdiction des licenciements, des suppressions de postes, des fermetures de sites.
  • L’augmentation immédiate des salaires, des pensions et des minima sociaux de 300 €, un SMIC à 2 000 € brut
  • L’abrogation de la réforme de l’assurance chômage.
  • L’augmentation du point d’indice dans la Fonction Publique

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 10:10
La Ville du Havre a découvert que quatre écoles avaient été cadenassées au Havre (Seine-Maritime) dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 décembre 2021. (©DR)

La Ville du Havre a découvert que quatre écoles avaient été cadenassées au Havre (Seine-Maritime) dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 décembre 2021. (©DR)

Commentaires :

Que les politiques ne se plaignent pas des incivilités, des enfants mal dans leur peau.  Ce n'est pas seulement "la faute au Covid" ! Mais c'est bien la responsabilité de ces élus de droite - macroniens comme Républicains et auparavant de la seconde droite socialiste -  qui ne pensent qu'à économiser sur le service public pour mieux donner au privé et aux entreprises.  Des écoles à visage humain, petites, au plus près du domicile familial, avec des adultes bienveillants, connus de tous, c'est ce qu'il y a de meilleur pour le développement intellectuel, affectif, mental des petits.  Vouloir entasser les élèves comme les poulets des élevages industriels, pour des raisons financières, dans des structures plus grandes, de plus en plus grandes est générateur de stress, de mal-être pour les enfants comme pour les adultes encadrants.  Dans "services publics", aucune mention n'est faite de "rentabilité financière" !  Gardons à notre service public sa raison d'être : l'éducation nationale est d'abord un service dû à la population, à toute la population et, aussi, à la nation !  Il ne saurait être délégué au privé.

Yvette Genestal

 

La mairie porte plainte !

Dans la nuit de lundi 13 à mardi 14 décembre 2021, au moins quatre écoles du Havre ont été cadenassées. La mairie a déposé plainte, les auteurs expliquent leur geste.

Extraits des articles d'actu.fr et de Paris-Normandie :

« À titre personnel, je ne suis pas favorable à ce genre d’action, explique un parent d’élève,  mais je ne peux que comprendre la colère. Ils sont très remontés et c’est bien normal, on a l’impression que la Mairie lâche ses écoles publiques pour mieux asseoir le privé. »actu.fr

« Nous ne sommes pas satisfaits du tout de la manière dont s’est déroulé le conseil municipal puisqu’au final on n’a eu aucun espace de négociation à nouveau », explique une mère d’élève ce mardi matin. « Il a urgence à tenir ce calendrier qui nous paraît incompréhensible. Le seul argument d’Édouard Philippe est financier ce qui, sur de l’éducatif pose question ! », ajoute la Havraise. « Il nous dit qu’il faut absolument que l’on fasse cela maintenant pour que la fermeture soit opérationnelle en septembre. Mais pourquoi d’un seul coup septembre alors que l’on a ouvert une classe à cette rentrée. L’urgence du calendrier nous paraît incompréhensible ! ». Paris-Normandie

Intégralité des articles ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2021 4 09 /12 /décembre /2021 16:12

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
9 décembre 2021 4 09 /12 /décembre /2021 00:04
Très mobilisés depuis 10 jours, les parents d'élèves des écoles Marande et Gobelins ont mis des affiches dans tout le quartier © Radio France - Amélie Bonté

Très mobilisés depuis 10 jours, les parents d'élèves des écoles Marande et Gobelins ont mis des affiches dans tout le quartier © Radio France - Amélie Bonté

Depuis un peu plus de 10 jours,les parents d'élèves des écoles Marande et Gobelins au Havre ont appris la fermeture prochaine des établissements, trop petits. Les élèves seront donc regroupés dans d'autres écoles. Les parents d'élèves très mobilisés ont été reçus par Edouard Philippe dimanche.

Il n'y a pas qu'en milieu rural que les écoles ferment... Au Havre deux écoles maternelle et primaire sont concernées par un projet de fermeture définitive [...] : l'école Marande et l'école des Gobelins ... [...]

Des parents d'élèves mobilisés

[...] A force de mobilisation : affiches, contact, pétition avec plus de 2 500 signatures, les parents ont été reçus dimanche par le maire. Ils ont apporté un contre projet qui est actuellement en cours d'étude par la municipalité. [...]

L'article intégral ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2021 2 07 /12 /décembre /2021 11:14

Le matin au Havre, l’après-midi à Rouen

Au Havre, tous les salariés des secteurs social et médico-social mais aussi les citoyens et les étudiants sont invités à rejoindre un mouvement de grève qui débutera à 8 heures devant le centre infantile Raymond-Lerch pour y distribuer des tracts. Ensuite, à 10 heures, un rassemblement aura lieu place de l’hôtel de ville.

A Rouen, le rendez-vous est donné à 13h30 devant le Théâtre des arts.

 

Mardi 7 décembre 2021, à Rouen et au Havre, les secteurs social et médico-social manifesteront pour de meilleures conditions de travail. (©Illustration/AdobeStock)

Mardi 7 décembre 2021, à Rouen et au Havre, les secteurs social et médico-social manifesteront pour de meilleures conditions de travail. (©Illustration/AdobeStock)

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 15:45

Par Marie-Charlotte Nouvellon Publié le

 

Symboliquement, les cheminots ont inauguré la ligne qu’ils projettent de faire revivre entre Le Havre et Goderville, dessinant un autre projet de nouveau tram. (©MC Nouvellon/76actu)

Ruban tricolore découpé dans les règles de l’art et barnum blanc pour abriter les invités donnaient de faux airs de cérémonie officielle au cours Novartrans, à l’arrière de la gare du Havre (Seine-Maritime). C’est ici qu’avait lieu, lundi 15 novembre 2021, l’inauguration symbolique et fictive de la ligne Le Havre-Goderville.

Organisé par la CGT Cheminots, qui planche depuis des mois sur le dossier, l’événement portait officiellement sur le devant de la scène l’hypothèse d’une ouverture, ou plutôt d’une réouverture, d’un ancien tronçon fermé dans les années 1970.

Tram et train complémentaires

« Cette inauguration est fictive mais pas tant que ça, souligne Jean-Marie Mutel, secrétaire de la CGT Cheminots du Havre. La ligne, les gares existent déjà. »

[...]

L'intégralité ci-dessous et les propositions de la CGT :

 

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents