Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 15:05

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Partager cet article

Repost1
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 11:16
 Novembre 2020 - Un quartier populaire de Dieppe • © Bruno Belamri / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Novembre 2020 - Un quartier populaire de Dieppe • © Bruno Belamri / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Dans plusieurs départements, des dizaines de maires ont signé une lettre adressée au président de la République pour alerter sur la situation dans les quartiers défavorisés.

Parmi les élus locaux signataires de cette lettre il y a Nicolas Langlois, le maire de Dieppe, très attentif à la situation difficile vécue par de nombreux habitants de sa commune de Seine-Maritime :
"Le confinement, il n'est pas le même pour tout le monde. La crise sanitaire elle a des conséquences humaines et économiques très fortes  qui aggravent les inégalités et encore plus  fortement dans les quartiers populaires."

L'article intégral ci-dessous, sur Fr3 Normandie :

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2020 2 10 /11 /novembre /2020 15:31
À Rouen, ils étaient environ 400 enseignants à manifester mardi 10 novembre 2020, jour de grève nationale. Ils réclament le renforcement du protocole sanitaire. (©MN/76 actu) - Tous sont unanimes : il faut plus de personnel, aussi bien parmi les professeurs que parmi les agents de nettoyage. (©MN/76 actu)
À Rouen, ils étaient environ 400 enseignants à manifester mardi 10 novembre 2020, jour de grève nationale. Ils réclament le renforcement du protocole sanitaire. (©MN/76 actu) - Tous sont unanimes : il faut plus de personnel, aussi bien parmi les professeurs que parmi les agents de nettoyage. (©MN/76 actu)

À Rouen, ils étaient environ 400 enseignants à manifester mardi 10 novembre 2020, jour de grève nationale. Ils réclament le renforcement du protocole sanitaire. (©MN/76 actu) - Tous sont unanimes : il faut plus de personnel, aussi bien parmi les professeurs que parmi les agents de nettoyage. (©MN/76 actu)

Blanquer avait promis ... de mettre en place un protocole sanitaire plus sérieux si l'on passait à une phase supérieure de la pandémie. La phase supérieure est atteinte, mais Blanquer ne voit rien, n'entend rien, ne dit rien.

Les enseignants avaient réclamé des classes en demi-groupes dès la reprise en septembre tout en affirmant leur volonté d'accueillir les élèves tant ils savaient l'importance de cet accueil pour des millions d'élèves et notamment pour les plus fragiles.

Depuis septembre ils se mobilisent.  Malgré le manque de transparence et de communication, ils savent que la situation est grave et leur colère se révèle amplement justifiée.  Blanquer a dû concéder des aménagements en Lycée mais les refusent dans les autres niveaux.  Gageons que la mobilisation d'aujourd'hui, soutenue par les élèves et les parents l'aidera à trouver des solutions et à écouter ceux qu'il a envoyé s'exposer, sans moyens.

YG

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 23:31

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2020 1 13 /07 /juillet /2020 13:19

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 15:13

Actions du vendredi 17 janvier

:

Manifestation à ELBEUF - Place de la Mairie - 17h 30


À Louviers : rassemblement à 12h au champ de ville.
 

Fécamp : manifestation 18h00 hôtel de ville.

 

Actions du samedi 18 janvier :

À Dieppe : 10h30 rassemblement à l’Office du Tourisme pour être sur le Rond-Point du pont Ango, puis vers 12h00 à l’issue du rassemblement, AG intersyndicale et interprofessionnelle.
 

À Rouen : 14h30, départ de l’hôtel de ville.
 

Au Havre : 17h retraite aux flambeaux.

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 15:21

A ELBEUF, 150 à 200 manifestants contre le projet de contre-réforme des retraites.

Photos Yvette Genestal

Des enseignants, des salariés du public et du privé, des militants de la CGT, de la FSU.  Avec la banderole du collège Nelson Mandela d'Elbeuf " A part Nelson, tout le Mandela", déjà vue dans les cortèges à Rouen.  Et des gilets jaunes.  On reprend leur chant " Pour l'honneur des travailleurs et pour un monde meilleur".  Et les syndicalistes scandent la responsabilité du patronat, des banquiers et du pouvoir macronien.  Mots d'ordre repris par les manifestants.  Une manif fort dynamique.

Et l'hôpital des Feugrais bien sûr.  C'est d'ailleurs une militante de l'hôpital qui prend la parole pour la CGT.  Et une enseignante qui dit le caractère massif de la grève à Mandela.  Pour les retraites de tous, et de surplus, contre un système et des réformes qui exténuent les personnels de l'éducation.

Yvette Genestal

 

Deux cents à Lillebonne le 9 janvier

 

11 janvier - Réforme des retraites : près de 200 personnes bloquent le pont Ango à Dieppe

Près de 200 personnes bloquent actuellement le pont Ango, à Dieppe, pour protester contre la réforme des retraites. L'action devrait durer jusqu'à 12 h 30.

 

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 00:45
Lu sur le site de la CGT Educ'action 7627
 
appel intersyndical national CGT éduc’action - FSU - FNEC FP FO - SUD éducation - Snalc - FAEN
 
 

LE 17 DECEMBRE
ROUEN : 7h45 rendez vous devant les lycées de Rouen et Sotteville / Manifestation 10h30 Cours Clémenceau / AG interpro à 15h00 amphi du conseil du département (entrée Cours Clémenceau)
le HAVRE : AG éducation à 9h00 amphi de la fac de sciences / 10h00 manifestation à Franklin
EVREUX : 14h à la gare : manifestation
DIEPPE : manifestation 10h30 gare SNCF
FECAMP : 7h30, devant le lycée / 9h : RDV espace Dunant pour préparer du matériel permettant d’être visible en manif / midi : RDV rond-point du lycée / Manif à 14h30 espace Henri Dunant

Le 10 Décembre nous étions extrêmement nombreux dans les rues : 22000 au Havre, 20000 à Rouen, 4000 à Evreux 2000 à Dieppe. En tout plus de 50 000 manifestants dans toute l’académie, avec une très grosse volonté, à l’image de la manifestation rouennaise qui a fait reculer la police sans violence, par la détermination et le nombre, afin de passer dans l’hyper centre. Dans toutes les manifestations le cortège des personnels de l’éducation a été très important.

Le 12, le port du havre était bloqué par 5000 grévistes de 5h30 à 15h30, la ville de Rouen était également fortement ralentie par deux barrages avant une très belle manifestation dynamique et déterminée de 7000 personnes (voir la vidéo) ;des zones de Dieppe, Fécamp, Evreux ont également été bloquée. Et sur chaque « filtrage » de bonnes discussions, des encouragements qui annonce une très forte mobilisation le 17 décembre.

Le gouvernement semble penser qu’en reculant l’année des générations touchées par le système à points il va calmer la colère. C’est oublier que les salari-é-e-s,qu’ils soient cheminots, enseignants, du public, du privé... se battent bien sûr pour défendre leurs conquis, mais aussi pour leurs enfants et petits enfants puissent également les conserver.

Pour calmer les enseignants, Edouard Philippe joue la carte d’une négociation salariale dans plusieurs mois, espérant les mener lorsque le mouvement de grève sera achevé au lieu de les mener lorsque nous sommes en position de force. Et contrairement aux annonces gouvernementales, nous exigeons des augmentations de salaires sans contrepartie. Après la réussite du 12 décembre, les personnels de l’éducation ont montré qu’ils ne sont pas tombés dans le piège tendu par le gouvernement en étant en grève et dans les manifestations, en s’adressant aux salarié-e-s encore hésitant pour renforcer la grève. Et dans de nombreux endroits, y compris là où les personnels n’avaient pas été grévistes les 10 et 12 décembre, rendez vous est pris pour être en grève dès le mardi 17 décembre.
le discours du Ministre, les premiers éléments de décrypgtage et les seconds éléments de décryptage

LES ACTIONS DANS NOTRE ACADEMIE :
TOURVILLE LA RIVIERE : diffusion de tracts à 15h00 (Rdv parking de Darty)
DIEPPE : Inauguration de la place Rosa Park et projection du Film « Mélancolie Ouvrière » avec la présence du réalisateur (Mordillat)

LE DIMANCHE 15 DECEMBRE :
DIEPPE : action interpro 8h30 gare

LE LUNDI 16 DECEMBRE :
ROUEN : 4h30Action Interpro / AG éducation à 11h00 aux Emmurés
FECAMP : 6h45 distribution de tracts carrefour Le Havre, rocade vers l’hôpital

LE 17 DECEMBRE
ROUEN : 7h45 rendez vous devant les lycées de Rouen et Sotteville / Manifestation 10h30 Cours Clémenceau / AG interpro à 15h00 amphi du conseil du département (entrée rue St Sever)
le HAVRE : AG éducation à 9h00 amphi de la fac de sciences / 10h00 manifestation à Franklin
EVREUX : 14h à la gare : manifestation
DIEPPE : manifestation 10h30 gare SNCF
FECAMP : 7h30, devant le lycée / 9h : RDV espace Dunant pour préparer du matériel permettant d’être visible en manif / midi : RDV rond-point du lycée / Manif à 14h30 espace Henri Dunant

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2019 1 23 /09 /septembre /2019 23:07

Le 25 Septembre 1919,  les syndicats d'entreprises CGT de la région dieppoise se rassemblent pour créer leur union locale. Cent ans après , le syndicat est toujours important dans le secteur.

1936 - Militants CGT à Arques la Bataille - © CGT Dieppe

L'article entier ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 22:43

 

Partager cet article

Repost0

Articles Récents