Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
10 décembre 2021 5 10 /12 /décembre /2021 23:26
Une cinquantaine de pompiers du Sdis 76 ont protesté devant l’Hôtel du département jeudi 9 décembre 2021.

Une cinquantaine de pompiers du Sdis 76 ont protesté devant l’Hôtel du département jeudi 9 décembre 2021.

Premiers de corvée.  C'est parmi leurs effectifs que toute la droite, de Zemmour à Macron, veut couper et tailler ?

« Avec 860 sapeurs-pompiers professionnels, nous ne pouvons pas couvrir tous les risques. Il y a véritablement des zones noires, où les habitants doivent faire face à des délais “plus, plus, plus”  »

L'intégral de l'article de Paris-Normandieci-dessous et l'article d'actu.fr également :

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 23:50
Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen (Seine Maritime) : le combat des pompiers pour éteindre le feu aura duré toute la journée. 26 septembre 2019. © Radio France - Coralie Moreau

Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen (Seine Maritime) : le combat des pompiers pour éteindre le feu aura duré toute la journée. 26 septembre 2019. © Radio France - Coralie Moreau

Pour l'union départementale CGT de Seine-Maritime, c'est une chance de connaître un jour l'origine du terrible incendie de Lubrizol le 26 septembre 2019. Jeudi, les juges d'instruction parisiens en charge du dossier ont accédé à leur demande et ordonné un complément d'expertise.

Un rapport incomplet sur les causes de l'incendie

Le syndicat a épluché le rapport des experts de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, rapport qu'il juge très détaillé sur la zone de départ du feu mais incomplet sur les causes possibles de l'incendie.

"Il y a un travail important qui a été fait mais manifestement les experts n'ont pas eu accès à un certain nombre de documents que Lubrizol doit avoir, notamment sur la conformité électrique, les produits réellement stockés sur la zone de départ de feu et donc on doit avoir des investigations supplémentaires", estime Gérald Le Corre, responsable des questions santé et travail pour la CGT. 

La suite sur le site de France Bleu :

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 14:05
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 12:27
Lu sur le site de la FSU :
 
Septembre, octobre, novembre seront des mois clés pour les retraités. C’est à cette période que se voteront les budgets de le Sécurité sociale et de la loi des finances.
Alors mobilisons-nous le vendredi 1er octobre !
Notre Intersyndicale nationale dite “le Groupe des 9” organise cette nouvelle journée nationale d’action pour :
  • Augmentations des retraites, pensions de base et complémentaires
  • Sécurité Sociale, santé, autonomie
  • Services publics

 

3 rassemblements unitaires sont prévus dans le département :
à Rouen – 10h au Palais de Justice
au Havre – 10h à l’Hôtel de Ville
à Dieppe – à fixer

La suite ci-dessous sur le site de la FSU :

Partager cet article
Repost0
29 avril 2021 4 29 /04 /avril /2021 23:37
RASSEMBLEMENTS
ROUEN            10 h 30        Cours Clemenceau
DIEPPE            10 h             Place  Nationale
ELBEUF          10 h             Place de la Mairie
LE HAVRE      10 h             Devant Franklin
LE TREPORT 10 h              Place de la poissonnerie
Le 1er mai, journée internationale des travailleuses et des travailleurs, va se dérouler une nouvelle fois dans un contexte de crise sanitaire.
 
Les retraités, avec les actifs se mobiliseront pour les droits sociaux et les libertés :
-des moyens supplémentaires pour les services publics
-Les pensions et les retraites doivent être augmentés
-la sécurité sociale fait la preuve de son efficacité
-Il faut mettre fin à l'état d'urgence
 
                         Les organisations de retraités appellent à participer avec les actifs au 1er mai
 
RASSEMBLEMENTS
ROUEN            10 h 30        Cours Clemenceau
DIEPPE            10 h             Place  Nationale
ELBEUF          10 h             Place de la Mairie
LE HAVRE      10 h             Devant Franklin
LE TREPORT 10 h              Place de la poissonnerie
                  
Masqués mais pas muets !
 
Ci-dessous le texte d'appel unitaire national :
Partager cet article
Repost0
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 00:03
Un logement pour toutes et tous, contre le logement cher, contre les expulsions locatives - Rassemblement à Elbeuf
Un logement pour toutes et tous, contre le logement cher, contre les expulsions locatives - Rassemblement à Elbeuf

Partager cet article
Repost0
23 février 2021 2 23 /02 /février /2021 16:29
Depuis samedi 20 février, 16 opérations coup de poing ont été menées par des agriculteurs devant des grandes surfaces en Seine-Maritime, la dernière en date, mardi 23 février 2021 à Gournay-en-Bray. (©DR)

Depuis samedi 20 février, 16 opérations coup de poing ont été menées par des agriculteurs devant des grandes surfaces en Seine-Maritime, la dernière en date, mardi 23 février 2021 à Gournay-en-Bray. (©DR)

« Le ras-le-bol est bien là, et si rien ne bouge d’ici le 1er mars, d’autres opérations coup de poing auront lieu ».  Justin Lemaitre est le secrétaire général du syndicat Les Jeunes Agriculteurs de Seine-Maritime. Depuis samedi 20 février, 16 actions ont été menées par le syndicat devant des grandes surfaces du département. Dernière en date, celle de mardi 23 février 2021 à Gournay-en-Bray, avec des pneus empêchant l’accès aux chariots. En cause, les négociations commerciales entre les transformateurs et les distributeurs, qui se déroulent en ce moment et jusqu’au 1er mars, dans une ambiance très tendue.[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 00:08
Une manifestation a eu lieu lundi 15 février 2021 devant l’école de Belmesnil, près de Dieppe (Seine-Maritime). (©Les Informations dieppoises)

Une manifestation a eu lieu lundi 15 février 2021 devant l’école de Belmesnil, près de Dieppe (Seine-Maritime). (©Les Informations dieppoises)

Menace d'une fermeture de classe près de Dieppe : parents d'élèves et élus disent « non »

A Belmesnil près de Dieppe (Seine-Maritime), parents d'élèves et élus ont protesté contre la menace de fermeture d'une classe ce lundi 15 février 2021.

Extrait : "La classe de Belmesnil passera à trois niveaux avec 30 élèves de CE2, CM1, CM2, avec deux AESH et quatre élèves à besoins particuliers. Autrement dit, un problème de place en classe et une impossibilité de respecter la distanciation que le protocole qui change sans cesse nous demande ». Laurent Levavasseur, pour les parents d'élèves

La suite ci-dessous :

Chaque jour, chaque semaine, de nouvelles luttes contre les suppressions de classes, d'heures d'enseignement, ou de postes en Seine-Maritime.  Déjà sur ce blog :

Mis en ligne le 9 et 8 février:

Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 18:03

FR3 Normandie

A l'appel d'organisations syndicales agricoles, des affichages de prix et des distributions de tracts ont eu lieu.

Extraits

"On a un gros problème car il y a toujours une grosse différence de prix  entre ce que le consommateur va acheter et ce qu'on nous paie."

Exemple qu'on peut voir ici  à Auchan avec le lait à 89 centimes du litre, alors que nous, on est à 32 centimes du litre !"

Romain Lemaire,
producteur laitier en cours d'installation près du Havre

Un autre paramètre pour établir les prix d'achat est celui du rapport de force exercé par les industriels transformateurs (notamment dans la filière du lait) où ces prix d'achat sont imposés sans négociation.

Ci-dessous le reportage de Fr 3 Normandie

et un article du Courrier cauchois

 13 février 2021 : action des Jeunes Agriculteurs 76 dans le magasin Auchan de Montivilliers (Seine-Maritime) • © Isabelle Ganne/ France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

13 février 2021 : action des Jeunes Agriculteurs 76 dans le magasin Auchan de Montivilliers (Seine-Maritime) • © Isabelle Ganne/ France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Partager cet article
Repost0
9 février 2021 2 09 /02 /février /2021 23:45
Moins d’options, des classes surchargées, la colère gronde au lycée Maurois à Elbeuf
Paris-Normandie

 

Extraits

37 % d’élèves défavorisés

Et c’est d’ailleurs ce que pointe Antoine Penneret, professeur dans l’établissement : « Cette année, il y a huit classes de première, et le rectorat prévoit sept classes de terminale à la rentrée. Cela oblige tout le lycée à casser des heures, à supprimer d’autres enseignements ». Une situation d’autant plus révoltante pour l’enseignant que « 37 % des élèves sont issus de familles défavorisées ».

Lancée mardi par les enseignants sous le titre « Le lycée André-Maurois d’Elbeuf en DANGER », une pétition a déjà récolté plus de 1 600 signatures sur Change.org.

Lire l'intégral et la pétition ci-dessous :

C’est une attaque sans précédent sur les moyens que va subir le lycée Maurois d'Elbeuf sur Seine (76500), à la rentrée scolaire prochaine en septembre 2021. Alors que la réforme du lycée mise en place par le ministre M. Blanquer, prévoyait un large choix pour les élèves pour choisir leurs spécialités de première et de terminale afin de les préparer au mieux aux études supérieures, ce sont des choix par défaut qu’ils vont devoir faire.

Le lycée doit, faute de moyens accordés par le rectorat de Rouen :

  • Diminuer le nombre de groupes de spécialités à la rentrée prochaine.
  • Fermer l'option LCA (Latin) en seconde.
  • Fermer l'option LV3 italien en seconde
  • Regrouper des élèves de première et de terminale dans certains cours.
  • Augmenter à plus de 35 élèves par classe ses effectifs dans tous les niveaux.
  • Supprimer des dédoublements dans de nombreuses matières.
  • Refuser l'inscription des élèves redoublants en classe de terminale.
  • Obliger des enseignants et des élèves à partir du lycée.

Alors que les élèves subissent de plein fouet la crise sanitaire actuelle depuis deux ans et que, plus que jamais ils ont besoin d’un enseignement adapté et individualisé pour combler leurs lacunes et les retards pris, c’est le contraire qui est proposé.

Bienvenue dans l’éducation « low-cost ».

L’heure est aux économies dans l’éducation nationale !!! Embauche de contractuels, recours aux heures supplémentaires, diminution des professeurs alors que le nombre d’élèves augmente, voila la réalité de l’enseignement public en France en 2021. Tant pis pour les élèves qui ont des difficultés ! Les inégalités se creusent et rien ne pourra être mettre mis en place pour les aider par une équipe pédagogique débordée par le volume travail et des classes surchargées. 

Les assemblées d’enseignants, de parents et d’élèves demandent donc à Mme la Rectrice, une révision à la hausse de la DHG (le nombre d’heures d’enseignement) permettant le maintien de toutes les spécialités présentes au lycée Maurois en 2020 ainsi que l’ouverture d’une classe de seconde et le maintien des 8 classes de terminale à la rentrée prochaine afin d’avoir des effectifs « raisonnables » dans tous les niveaux et de maintenir une offre ambitieuse et variée aux élèves, leur donnant ainsi toutes les conditions nécessaires de réussite pour leurs études Post-BAC. 

Merci de votre soutien.

Cliquez ici pour signer : https://www.change.org/p/enseignants-le-lyc%C3%A9e-andr%C3%A9-maurois-d-elbeuf-en-danger

Partager cet article
Repost0

Articles Récents