Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 16:13

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 16:07

Ce n’est pas par la répression qu’on arrêtera la mobilisation

Après une première provocation dès 6 heures ce matin, visant à empêcher une distribution de tracts sur le port , un peu plus tard dans la matinée à Rouen, alors que la manifestation contre le projet de retraites à point se déroulait dans le calme avec 30 000 manifestants, un groupe d’une quinzaine de policiers dirigé par le commissaire en charge de la sécurité publique a pris la décision de scinder la manifestation au niveau de l’angle entre la rue du Gros horloge et la rue Jeanne d’Arc. Le motif serait que des manifestants taguaient pacifiquement leurs revendications.

Rien ne justifiait l’emploi massif de gaz lacrymogène et les centaines de coups de matraque dont les vidéos montrent clairement que ce sont des manifestants pacifistes qui ont été matraqués, dont un au moins est sérieusement blessé (traumatisme crânien et 15 points de sutures).

Tout laisse penser que l’emploi de la force policière est une décision politique pour tenter de faire dégénérer la manifestation, que la violence est d’autant plus importante que le gouvernement de M. MACRON est en situation de faiblesse.

Nous demandons au préfet de Seine-Maritime de condamner publiquement l’utilisation sans fondement de la force policière contre les manifestants.

Nous exigeons la libération immédiate de toutes les personnes interpellées, la liberté de manifester à Rouen comme ailleurs.

Ni la violence  policière, ni la violence sociale du gouvernement ne nous ferons reculer. Notre détermination à obtenir le retrait pur et simple du projet Macron de retraites par points reste pleine et entière. Que le préfet et la police le veuille ou non, nous serons dans les rues de Rouen, demain, samedi et tous les jours jusqu’au retrait.

Fait à Rouen, le 09 janvier 2020

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 14:42

30 000 pour le rejet du projet dans les rues de ROUEN

Des enseignants

Des enseignants

Chapelle Darblay

Chapelle Darblay

Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés

Des avocats, des territoriaux, Renault-Cléon, des papetiers avec notamment les salariés de Chapelle-Darblay qu'UPM s'apprête à envoyer au chômage avant l'âge de la retraite, des salariés de la Chimie, de la santé, d'EDF, beaucoup, beaucoup d'enseignants,  et bien sûr les cheminots en lutte continue depuis plus d'un mois, la CGT nombreuse, la FSU, FO, SUD, la CFE-CGC,   curieusement une brochette de CFDT venus de Renault-Cléon, des gilets jaunes ...

Beaucoup de monde donc pour cette manif du 9 janvier.  10 000 selon la police, ça fait, d'après l'expérience, plus de 20 000 sur les pavés de Rouen.

Et une provocation policière que Paris-Normandie qualifie d'" affrontements avec les forces de l’ordre".  J'ai vu les policiers entrer dans la manif à la hauteur de la rue Jeanne d'Arc.  Sans raison aucune.  Les slogans étaient vigoureux, agressifs à l'égard du gouvernement et du patronat.  Normal quand ça fait 30 ans qu'on vit des contre-réformes contre les salariés, en faveur des plus grandes entreprises.  Les manifestants étaient en colère mais défilaient dans le calme.  C'est au niveau du cortège des gilets jaunes qu'ils sont entrés bottés, casqués, dans leur uniforme de Robocop et ont ciblé quelques manifestants ni casqués, ni cagoulés, ni protégés par un masque.  Ils ont matraqué sans retenue puis ils ont envoyé des gaz lacrymogènes ...

Un manifestant blessé / © Stéphane L'Hôte/France Télévisions

Pour les policiers, ce manifestant de 61 ans était sûrement un danger pour la sécurité publique ... Visiblement il n'était pas casqué comme ses agresseurs.

Le sang froid des manifestants a permis que tout rentre dans l'ordre.  la provocation a fait long feu.  Le prétexte donné a posteriori : un tag ... Et pour un tag allégué par la police, deux blessés et une garde à vue.  Il y a longtemps que les forces de police ne sont plus des gardiens de la paix mais les forces de l'ordre dominant.  Mais qui a donné l'ordre ?

Reste que c'était une très belle manif.  Combative.  Et même si encore beaucoup de salariés n'ont pas effectivement rejoint la grève, ils soutiennent le mouvement.  Au bout de 36 jours, c'est une réussite.  A la mesure de la très profonde colère.  Et nombreux sont ceux, parmi les manifestants et au-delà, qui se jurent que, plus jamais, ils ne voteront E. Macron, même sous le chantage de la présence du RN au deuxième tour. 

Yvette Genestal

Nouvelle journée de mobilisation pour les opposants à la réforme des retraites ce jeudi 9 janvier. En plus des différents blocages aux entrées et sorties des grandes villes normandes comme Rouen et le Havre, plusieurs manifestations étaient prévues.  

Grève du 9 janvier en Normandie : revivez les manifestations et perturbations dans la région

Paris-Normandie

 

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2020 4 09 /01 /janvier /2020 00:05

Jeudi 9 janvier :
Rouen :
10H30 Cours Clémenceau
Le Havre : 10H30 Franklin
Dieppe : 10H30 à la Gare SNCF

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 07:40

"Il faut augmenter le nombre de grévistes reconductibles." 

Gérald Le Corre - UD CGT

 

Jeudi 9 janvier :
Rouen :
10H30 Cours Clémenceau
Le Havre : 10H30 Franklin
Dieppe : 10H30 à la Gare SNCF

 

MERCREDI 8 JANVIER

  • ROUEN : 7h Rond Point des Vaches (jusqu’à 9h)
Photos archives Paris-Normandie

Photos archives Paris-Normandie

Au 33e jour de grève, lundi 6 janvier 2020, les syndicats sont toujours mobilisés contre la réforme des retraites. Jeudi 9 janvier une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle est programmée. D’ici là d’autres actions sont prévues. On fait le point.

Marc Braun - Violaine Gargala

 

L’année débute comme elle a commencé, dans un contexte de mobilisation sociale contre la réforme des retraites. Bien sûr si les actions ont été moins nombreuses pendant les fêtes de fin d’année, elles reprennent de plus belle cette semaine. Et alors que les négociations recommencent mardi, la grève entre lundi dans son 33e jour. Un record historique.

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 15:17

Dépôt de métros bloqué, manifestation de dockers ... la circulation est compliquée ce mardi 7 janvier 2020 à Rouen. Des voies SNCF sont également bloquées aux environs de Caen, de quoi retarder les trains sur la ligne Paris-Caen-Cherbourg.

Des manifestants de la CGT se sont rassemblés dès 4h30 ce matin pour bloquer le dépôt de métro à Petit-Quevilly. / © Source CGT

Par Véronique Arnould

A Rouen, à l'appel de la CGT, le dépôt de métro est bloqué depuis 5h20 ce mardi 7 janvier 2020. Selon le réseau Astuce, aucune rame ne circule ce matin, il faut donc se reporter sur le réseau de bus. Les militants s'étaient donnés rendez-vous dès 4h30 devant le lycée Elisa Lemonnier, situé juste à côté du dépôt de la TCAR à Petit-Quevilly. Ce matin, ils sont encore une cinquantaine surplace et devrait lever le camp vers 9h [...]
 
La suite ici sur le site de FR3 Normandie : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/blocages-rouen-ce-mardi-7-janvier-1770803.html

et hier, lundi 6 janvier

A Rouen, une action militante de la CGT portuaire contre la réforme des retraites

Un des engins bloquant l’accès au siège du port de Rouen (Seine-Maritime). / © M. Libert / France Télévisions

L'intégral ici : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/rouen-action-militante-cgt-portuaire-contre-reforme-retraites-1770487.html

 

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 00:32
© France 3 Normandie / Stéphane L'hôte

© France 3 Normandie / Stéphane L'hôte

Les avocats sont vent debout contre la réforme des retraites.  Déterminés à garder leur régime autonome qu'ils estiment solidaire et bénéficiaire, le barreau de Rouen entame une grève dure en ce début janvier. 

Lire sur le site de FR3 Normandie :https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/avocats-du-barreau-rouen-greve-illimitee-1770545.html

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 00:33

Rouen - 4 janvier - 14 heures à l'Hôtel de Ville

Le Havre - 4 janvier - 14 heures 30 à l' Hôtel de Ville

Rouen - Amplifions les grèves et les actions jusqu'au retrait pur et simple du projet ! - Appel commun CGT -FO - FSE - FSU - Solidaires 76 - 76 SP Pats - gilets jaunes

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 00:30

MARDI 4 FEVRIER :
ROUEN : soirée festive de soutien aux grévistes 19H salle festive St Etienne du Rouvray

 

JEUDI 6 FEVRIER :

Rouen : Manifestation 10h30 cours Clemenceau
Le Havre : Blocage du port et manifestation ( heure communiquée ultérieurement)
Dieppe : manifestation 10h30 esplanade de l’Hôtel de Ville .

 

Vendredi 7 février

Rouen : 18H Hôtel de ville : retraite aux flambeaux
Dieppe : 18h Puits salé : retraite aux flambeaux

 

 

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 00:13
Dernière manifestation en date avec les portuaires le 30 décembre. (Photo PN)

Dernière manifestation en date avec les portuaires le 30 décembre. (Photo PN)

Au Havre comme ailleurs, les jours prochains vont être marqués par la reprise des mouvements sociaux contre le projet de réforme des retraites porté par le gouvernement.

par François Hauguel (Paris-Normandie)

[...]

Au niveau local, le samedi 4 janvier, à l’appel de plusieurs syndicats, les opposants au projet se donnent rendez-vous à 14 h 30 à l’hôtel de ville du Havre pour une manifestation un peu atypique. À pied, à vélo ou à trottinette, les manifestants tourneront 37,5 fois autour de la place de l’hôtel de ville. Un chiffre symbolique représentant le nombre d’années de travail auquel les manifestants souhaitent revenir.

Du mardi 7 au vendredi 10 janvier, la Fédération CGT de la Chimie appelle à accentuer les blocages de raffineries en France.

Jeudi 9 janvier sera le point d’orgue de la semaine avec une grande journée de mobilisation interprofessionnelle à l’appel de la CGT, FO, CFE-CGC, Solidaires et FSU. La CFDT ne s’est pas jointe à cet appel. Côté portuaires et dockers, une nouvelle opération « ports morts » comme celle menée le 30 décembre dernier sera à nouveau organisée au Havre et dans tous les grands ports français. En plus de cette contribution à cette journée d’action, la Fédération Nationale des Ports et Docks (FNPD-CGT) a également annoncé d’autres mouvements ces jours prochains. Des manifestations devraient être organisées devant les sièges des grands ports maritimes français dont celui du Havre pour les journées des 6 et 7 janvier prochains.

L'intégral ici : https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/reforme-des-retraites-la-mobilisation-reprend-de-plus-belle-au-havre-AA16167744

 

Partager cet article

Repost0

Articles Récents