Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
13 août 2022 6 13 /08 /août /2022 23:30
Royaume-Uni : la conspiration des caciques Tories pour faire chuter Boris Johnson

Le 5 septembre, le nom du nouveau premier ministre britannique sera connu. Durant le mois d’août en effet, les adhérents du Parti conservateur (« Tory ») sont invités à voter pour départager les deux finalistes dans la course à la tête de ce parti, le gagnant devenant automatiquement le chef du gouvernement. Lors du mois de juillet, les parlementaires Tories avaient successivement éliminé les différents candidats pour ce poste – il y en avait initialement une douzaine – avant que n’ait lieu ce duel final.

Ce dernier se joue entre le chancelier de l’Échiquier (ministre des Finances) du cabinet de Boris Johnson, Rishi Sunak ; et sa collègue des Affaires étrangères, Elisabeth Truss. Le premier était un « Brexiter » de la première heure, tandis que la seconde ne s’est ralliée à la sortie de l’UE qu’après le référendum de juin 2016. Paradoxalement, celle-ci est soutenue par l’aile la plus favorable au Brexit, son concurrent étant présenté comme plus « mou » par ses adversaires.

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
29 juin 2022 3 29 /06 /juin /2022 09:39

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Après Londres, ce sont maintenant les travailleurs et les travailleuses belges qui descendent dans les rues à Bruxelle
Partager cet article
Repost1
3 juin 2022 5 03 /06 /juin /2022 15:36
Recruter un professeur en 30 mn : des initiatives inacceptables ! [sur le site du SNES-FSU]

Job dating : vous n’accepterez pas qu’on recrute votre médecin comme cela. Cessons de l’accepter pour les enseignants de nos enfants !

Plusieurs académies se lancent des opérations de job dating pour recruter des personnels contractuels en vue de la prochaine rentrée. L’exemple le plus médiatique est sans doute celui de la rectrice de Versailles qui, à grands coups de vidéos promotionnelles sur les réseaux sociaux, fait la promotion sans vergogne de ce mode de recrutement. Mais l’académie de Toulouse avait déjà ouvert la voie il y a quelques mois et l’académie d’Amiens a déjà annoncé une opération du même genre pour le mois de juin.

Et dans un autre métier, à quoi ressemblerait un tel recrutement ?

L'intégralité sur le site du SNES : https://www.snes.edu/article/recruter-un-professeur-en-30-mn-des-initiatives-inacceptables/

Partager cet article
Repost0
16 mars 2022 3 16 /03 /mars /2022 17:06
ÇA SUFFIT ! RENDEZ -NOUS NOTRE ARGENT ! - UD CGT 76 - Manifestations en Seine-MaritimeÇA SUFFIT ! RENDEZ -NOUS NOTRE ARGENT ! - UD CGT 76 - Manifestations en Seine-Maritime

LE 17 MARS : MANIFESTATIONS EN SEINE-MARITIME :

  • ROUEN 10H Cours Clemenceau
  • LE HAVRE 10H Cercle Franklin

LE 17 MARS, T O U S  E N S E M B L E , E X I G E O N S

  • L’augmentation de nos salaires, pensions, indemnités et bourses pour les étudiants
  • Les emplois pour l’amélioration de nos conditions de vie et de travail
  • La paix qui construit le progrès social !

Le contexte social et économique devient de plus en plus difficile pour les salariés, les retraités, les privés d’emploi et les étudiants…
Maintenant ça suffit ! ça ne peut plus durer ainsi : nous devons réagir et agir.
Les produits de première nécessité, de l’énergie, l’alimentation… ne cessent d’augmenter, remplissant pourtant toujours les poches des plus riches.
A contrario, les salaires, les pensions, les aides et allocations continuent de stagner, même de diminuer comparés au coût exorbitant de la vie. D’ailleurs il n’y a qu’à se référer à la récente étude de l’ONG Oxfam qui a mis les chiffres sur l’inégalité en France en exergue.
Ainsi, En France, la fortune des milliardaires a augmenté de 86 % depuis le début de la pandémie, tandis que, dans le même temps, 4 millions de personnes supplémentaires se sont retrouvées en situation de vulnérabilité.
Sous la présidence d’Emmanuel Macron, les 1% les plus riches ont vu leur niveau de vie augmenter de 2,8% en moyenne, quand les 5% des ménages les plus modestes ont perdu jusqu’à 0,5% de leur pouvoir d’achat.

L’actualité dramatique qui se fait jour, avec les derniers évènements depuis les actions militaires introduites par la Russie le 24 février, aura aussi des conséquences importantes pour toute la population, comme elle en a toujours au travers des trop nombreux conflits dans le Monde, où le droit international est bafoué et les populations sont réduites à la misère et à l’exil, subissant la haine et le fanatisme.
Ce sont toujours les populations, quelles que soient leurs origines, qui sont les premières victimes des guerres et des situations de pauvreté qu’elles engendrent. La misère, le désespoir, le chômage et la détresse alimentent les conflits.
Les éradiquer est une des conditions de paix. Le commerce des armes et des munitions, considérées comme des marchandises comme les autres par les Etats, participe aussi fortement à la déstabilisation de régions entières, au
surarmement et plus globalement à l’insécurité.
Cette journée d’action est donc aussi à placer comme un combat pour imposer la Paix, par la voix du dialogue, pour une solution négociée et un cessez-le-feu immédiat !

ÇA SUFFIT !
RENDEZ -NOUS NOTRE ARGENT !

• L’inflation a atteint 2,8% en décembre 2021.
• Carburant, électricité, gaz… Le prix de l’énergie a augmenté de 18,6 %.
• Les produits alimentaires de première nécessité ont également vu leur coût augmenter de manière importante.

LE 17 MARS, T O U S E N S E M B L E , E X I G E O N S : MANIFESTATIONS EN SEINE-MARITIME :

  • ROUEN 10H Cours Clemenceau
  • LE HAVRE 10H Cercle Franklin
  • LE JEUDI 17 MARS 2022,
  • RÉAGISSONS… et AGISSONS
  • PAR LA GRÈVE ET LES MANIFESTATIONS !

Lire la suite ci-dessous sur le site de l'UD-CGT 76:

La FSU appelle aussi à la grève et aux manifestations le 17mars

Partager cet article
Repost0
3 février 2022 4 03 /02 /février /2022 00:01

Suite à une grève sans précédent à Leroy-Merlin en novembre ayant débouché sur une revalorisation de 4%, la CGT poursuit le combat au niveau de la branche du bricolage pour relever les grilles salariales pour l’ensemble des enseignes.

Entretien avec Romain Coussin, délégué syndical CGT Leroy-Merlin
Propos recueillis par le PRCF 93-77

Initiative Communiste – Ce mardi 25 janvier, une action de la CGT a eu lieu au magasin Leroy-Merlin de Saint-Denis (93). Quel en était l’objectif ?

RC délégué syndical CGT Leroy-Merlin – Le salaire minimum de la branche du bricolage est tombé sous la barre du SMIC suite à sa revalorisation en janvier. Alors ils se sont réunis en panique pour nous proposer un nouvel accord. Leur proposition est de 1605 € brut, tout juste quelques euros au-dessus. Pour nous ce n’est pas acceptable donc il n’y aura pas de signature, nous allons poursuivre les négociations. L’accord porte sur divers sujets mais le sujet du salaire sera un fil conducteur. Ce n’est pas seulement une question de relèvement du SMIC. Les entreprises de bricolage ont fait des bénéfices records pendant la crise covid. Les Français qui ne pouvaient pas sortir ou partir en vacances en ont profité pour améliorer leur logement. Leroy-Merlin a fait 9 milliards de chiffre d’affaires en 2021 avec plus de 800 millions d’euros de bénéfices. L’ambition 2022 est de dépasser les 10 milliards de chiffre d’affaires et la redistribution n’est pas au rendez-vous. Pourtant les salariés ont consenti à beaucoup de sacrifices. Au départ on a travaillé sans protection lors du premier confinement. On ne peut pas continuer comme ça. On a donc planifié une série d’actions pour sensibiliser les salariés et porter nos revendications. À la CGT de manière générale nous défendons un salaire minimum à 2000€ pour tous.

[...]

La suite sur le site "Initiative communiste"

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 23:03
A Dieppe (Seine-Maritime), près de 350 manifestants ont exprimé leur mécontentement devant l’hôtel de ville face à un énième protocole sanitaire au sein des établissements scolaires, jeudi 13 janvier 2022. (©Les Informations Dieppoises) - Mobilisation à Rouen pour la grève du 13 janvier 2022. (©MN/76actu) - Le Havre (©VM/76actu) -
A Dieppe (Seine-Maritime), près de 350 manifestants ont exprimé leur mécontentement devant l’hôtel de ville face à un énième protocole sanitaire au sein des établissements scolaires, jeudi 13 janvier 2022. (©Les Informations Dieppoises) - Mobilisation à Rouen pour la grève du 13 janvier 2022. (©MN/76actu) - Le Havre (©VM/76actu) -
A Dieppe (Seine-Maritime), près de 350 manifestants ont exprimé leur mécontentement devant l’hôtel de ville face à un énième protocole sanitaire au sein des établissements scolaires, jeudi 13 janvier 2022. (©Les Informations Dieppoises) - Mobilisation à Rouen pour la grève du 13 janvier 2022. (©MN/76actu) - Le Havre (©VM/76actu) -

A Dieppe (Seine-Maritime), près de 350 manifestants ont exprimé leur mécontentement devant l’hôtel de ville face à un énième protocole sanitaire au sein des établissements scolaires, jeudi 13 janvier 2022. (©Les Informations Dieppoises) - Mobilisation à Rouen pour la grève du 13 janvier 2022. (©MN/76actu) - Le Havre (©VM/76actu) -

13 janvier… 2000 dans la rue à Rouen, 1000 au Havre, 400 à Dieppe, 400 à Evreux

CGT Educ'Action :

3300 emplois précaires, 5 millions de masques FFP2 ! Les miettes ne nous suffisent pas !
Après le 13 janvier, tous et toutes en grève et dans la rue le 27 janvier POUR UN PLAN D’URGENCE DANS L’EDUCATION NATIONALE

ROUEN : 10h00 Cours Clémenceau pour une manif jusqu’au rectorat
Le HAVRE : 10h00 Cercle Franklin
DIEPPE : 10h30 Gare SNCF (Place P. Semard)
EVREUX : 14h00 Pré du Bel Ebat

La CGT Éducation se félicite de la réussite exceptionnelle de la journée de grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale. Les personnels se sont largement mis en grève pour dénoncer leur état de fatigue et la dégradation de leurs conditions de travail face à la faillite de la gestion sanitaire ministérielle, mais aussi le mépris de leur ministre et le fait qu’aucune de leurs revendications portées depuis de très nombreux mois ne soit écoutée.

Depuis de trop nombreuses années, ils subissent des politiques d’austérité qui suppriment des postes, génèrent des manques flagrants de personnels (remplaçants notamment), surchargent les classes, attaquent la liberté pédagogique et vident de sens leurs métiers, amplifient le tri social des élèves et accentuent le décrochage salarial en gelant la valeur du point d’indice et instaurent les rémunérations au mérite. C’est donc contre tout cela que les personnels, avec la CGT Éduc’action, se sont mobilisés ce jeudi 13 janvier et ce ne sont pas les quelques miettes consenties par le gouvernement qui pourront calmer la contestation et les revendications.

[...]

Le communiqué intégral en cliquant ci-dessous :

 

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 14:52

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost1
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 15:23
En 2013, Pierre Gattaz, alors président du MEDEF, promet un million d’emplois en contrepartie d’allègements de cotisations sociales. Hollande offre le CICE, mais les emplois promis ne voient jamais le jour. © Aymeric Chouquet pour LVSL

En 2013, Pierre Gattaz, alors président du MEDEF, promet un million d’emplois en contrepartie d’allègements de cotisations sociales. Hollande offre le CICE, mais les emplois promis ne voient jamais le jour. © Aymeric Chouquet pour LVSL

Les premières exonérations de cotisations sur les bas salaires sont apparues il y a près de trente ans. Destinées à soutenir l’emploi, celles-ci se sont généralisées au point où une entreprise ne paye presque plus de cotisations patronales sur un salaire au niveau du Smic, ce qui coûte la bagatelle de 66 milliards d’euros pour les finances publiques ( et pour la sécurité sociale ). Est-ce à l’État de payer cette facture ? Ne serait-il pas temps de revenir sur ces exonérations en exigeant que les entreprises garantissent collectivement l’ensemble des cotisations et ce, sans effet négatif sur l’emploi ? C’est possible en établissant une Sécurité économique, complémentaire de la Sécurité sociale, qui mettrait hors-marché une partie de la production privée pour garantir un socle de revenus, cotisations sociales inclues, à celles et ceux qui la réalisent.

Depuis l’établissement de la Sécurité sociale en 1946, les cotisations sociales ont toujours été considérées par le syndicalisme comme une partie intégrante du salaire destinée, entre autres, à assurer des revenus hors emploi. Pourtant, depuis presque trente ans, des exonérations de cotisations sociales sur les bas salaires ont été instaurées au nom de la protection de l’emploi. Si une partie de la gauche a toujours dénoncé ces exonérations, leur remise en cause ne fait cependant pas partie des programmes. [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2021 3 03 /11 /novembre /2021 11:43

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 04:20
Augmentation du SMIC

Augmentation du SMIC

Croissance des salaires

Croissance des salaires

Des rayons de supermarchés en berne, des stations essence en rupture de stock, et, pire que tout, la perspective d’une pénurie de dindes à Noël… Les médias dominants de l’Union européenne feignent de s’apitoyer sur ces pauvres Britanniques, mais jubilent : là voilà enfin, la catastrophe du Brexit mille fois annoncée !

Évidemment, ces médias ne font pas toujours dans la nuance (quitte, parfois, à propager des images truquées). Dans la réalité, le carburant est distribué sans problème dans les trois quarts des stations du Royaume ; les sujets de sa Gracieuse Majesté ont toujours accès à plus de 95% des produits antérieurement distribués ; et nul n’a encore vu des Anglais en haillons se disputer les ultimes quignons de pain délaissés par les moineaux.

Ce qui est vrai, en revanche, c’est qu’il y a bien, non un manque de matières ou de marchandises, mais des perturbations dans la transformation et, plus encore, le transport et la distribution de celles-ci. Précisément les secteurs dont les conditions de travail sont peu enviables, et les salaires à pleurer.

Autant d’emplois qui étaient tenus, jusqu’à présent, par des travailleurs étrangers, issus pour une très large part de l’Est de l’UE. En 2004, lors de l’élargissement de cette dernière, le premier ministre d’alors, Anthony Blair, avait fait le choix radical de ne même pas mettre en œuvre les garde-fous temporaires qui ont (un peu) limité l’arrivée de Polonais, de Lettons ou d’Estoniens sur le Continent. Des centaines de milliers d’entre eux sont venus chercher l’eldorado en Grande-Bretagne, à la grande joie du patronat britannique, avide d’une main d’œuvre prête à accepter des jobs au rabais, faute de pouvoir trouver chez eux – après la « transition post-communiste » – de quoi vivre.[...]

Lire la suite sur le site de Ruptures :

Il n'y a pas que Ruptures qui le dit :

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents