Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
23 février 2021 2 23 /02 /février /2021 16:01
1965 : un communiste présumé est interrogé sous la menace d’une arme par des soldats indonésiens. (Université de Melbourne)

1965 : un communiste présumé est interrogé sous la menace d’une arme par des soldats indonésiens. (Université de Melbourne)

arrestation et massacre des communistes indonésiens
arrestation et massacre des communistes indonésiens

arrestation et massacre des communistes indonésiens

Source : Jacobin Mag, Michael G. Vann

Traduit par les lecteurs du site Les Crises

Le massacre de la gauche indonésienne en 1965-66, soutenu par Washington, a été l’un des grands crimes du XXe siècle. Une nouvelle génération d’universitaires a découvert l’histoire longtemps occultée du massacre de près d’un million de personnes au nom de l’anticommunisme.

 

Analyse du livre : Buried Histories: The Anticommunist Massacres of 1965–1966 in Indonesia [non traduit en français : Des histoires enfouies : les massacres anticommunistes de 1965-1966 en Indonésie, NdT] par John Roosa (University of Wisconsin Press, 2020).

Dans la nuit du 30 septembre 1965, un coup d’État raté a entraîné la mort d’une poignée de généraux indonésiens, d’un lieutenant et de la fille de cinq ans d’un général qui avait échappé à l’enlèvement. En quelques jours, une figure militaire relativement inconnue, Suharto, a passé outre la chaîne de commandement. Suharto a accusé de ces meurtres le Parti communiste indonésien (PKI), le plus grand parti communiste en dehors de l’Union soviétique et de la République populaire de Chine. Et il a juré vengeance. [...]

Lire la suite ci-dessous et d'autres liens :

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 15:33
 Xi Jinping - Un dirigeant communiste s'adresse aux survivants de la Longue marche en 1935- Xi Jinping - Un dirigeant communiste s'adresse aux survivants de la Longue marche en 1935-

Xi Jinping - Un dirigeant communiste s'adresse aux survivants de la Longue marche en 1935-

Extraits

CRI – China International Radio 

Aujourd’hui, 1er juillet, le Parti communiste chinois (PCC) a 99 ans. Au début, le Parti ne comptait que 50 membres, aujourd’hui il a près de 92 millions de membres. De nos jours, c’est déjà le plus grand parti au monde au pouvoir. Rester toujours humble, prudent, pas arrogant et pas impétueux et persévérer dans un travail acharné et l’esprit de réforme et d’innovation sont les secrets du développement et du succès du PCC.

Le 31 octobre 2017, Xi Jinping, accompagné du nouveau groupe de direction du PCC, a visité Shanghai, le siège du premier congrès du parti, et Jiaxing, province du Zhejiang, lieu de naissance du parti, pour passer en revue l’histoire de la construction du Parti et revoir le serment d’adhérer au Parti. [...]

 

JEAN CLAUDE DELAUNAY REAGIT DEVANT LA SURPRISE DES USA DÉCOUVRANT QUE LA CHINE EST COMMUNISTE

Ces individus estiment que tout est idéologie. Comme ils ont appris, depuis Gustave le Bon, à manipuler avec succès les opinions publiques et les désirs de consommation, ils se croient en mesure de tout contrôler. La science sociale est pour eux manipulation. Elle n’est pas d’abord et fondamentalement observation, repérage des faits, théorisation, contrôle par la pratique. Je crois que nous devons, nous, marxistes, tirer en permanence leçon de leurs erreurs. Le marxisme, c’est sans doute la lecture des auteurs. Mais c’est, à mon avis encore, l’observation simultanée de la société, et la mise en œuvre de tout ce qui en découle au plan de la méthode scientifique. Évidemment, l’observation dont je parle est une forme très pointue de l’observation.

Je vais rappeler deux séries de faits auxquels l’article que publie Danièle Bleitrach me font penser.

La première série, ce sont des dates. Entre 1989 et 1992, soit dans un intervalle de 4 ans, il me semble, a postériori, que l’histoire du monde contemporain s’est condensée.

1989 : révolte étudiante, surtout à Beijing.
1989 : chute du mur de Berlin
1989-1991 : disparition des démocraties populaires d’Europe centrale
1991 dissolution de l’URSS
1992 réunion du comité central du PCC et promotion du concept “d’économie de marché socialiste”
1992 signature du Traité de Maastricht

[...]

L'intégralité sur le blog de Danielle Bleitrach : https://histoireetsociete.com/2020/07/01/le-parti-communiste-chinois-fete-ses-99-ans-et-j-cl-delaunay-nous-parle-du-socialisme-de-marche/

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 13:40
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 14:26

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 16:49

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 16:32

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 18:14

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 15:58

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 23:33

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost0
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 09:19

Publié par Jean Lévy

Ces quatre photos résument la capitulation allemande
Ces quatre photos résument la capitulation allemandeCes quatre photos résument la capitulation allemande
Ces quatre photos résument la capitulation allemande

Ces quatre photos résument la capitulation allemande

8 mai 1945 - 8 mai 2016

par Jean LEVY

 

Comme chaque année, les autorités françaises se croient obligées de célébrer la capitulation allemande du 8 mai 1945. Et cela, dans une période où l'Allemagne dicte sa loi aux 27 autres pays de l'Union européenne ! 

 

Pourquoi cette apparente contradiction ?

 

Tout s'est joué en 1992, avec le traité de Maastricht, :  après des décennies de négociations visant à faire de l'Europe, un espace de "libre échange" où les capitaux, les marchandises...et les hommes pourraient circuler sans frontière, où la concurrence se ferait "libre et non faussée",  l'Union européenne voyait le jour. Avec, dans le cadre de cette économie,  une distribution des rôles entre les Etats : c'est ainsi que la France s'est vue attribuer le tourisme, et l'Allemagne, l'industrie.
 

Les hôtels de luxe pour Paris, les machines-outils pour Berlin...

 

Aussi la France fermait ses mines et faisait un trait sur sa sidérurgie, au nom de la modernité, alors que l'Allemagne développait sa production de charbon et sa production d'acier, faisant d'elle, la puissance dominante en Europe. 

 

Politique dont on mesure aujourd'hui les effets : chômage de masse, concurrence organisée entre les salariés européens visant à leur moindre rémunération, politique dictée par l'Etat le plus puissant économiquement avec l'abandon délibéré de la souveraineté des nations au profit de la dictature de la bureaucratie bruxelloise au service de l'oligarchie financière européenne...

 

Et c'est dans cette conjoncture, où notre civilisation se délite, où les peuples sont prisonniers des intérêts financiers, que le gouvernement de la France, hier de droite, aujourd'hui "de gauche", responsables d'une politique de déchéance nationale durant près d'un demi-siècle, osent célébrer chaque année le 8 mai et la capitulation allemande !

Anniversaire, bien sûr, non célébré l'autre côté du Rhin !

 

Cette situation est subi, plus qu'acceptée, par notre peuple du fait de l'immense mensonge historique dans lequel il est plongé depuis des décennies : "on" lui conte chaque matin, que ce sont "les Américains" à qui on doit la libération de la France, alors que celle-ci n'a été rendue possible que par l'immobilisation à l'Est de l'Europe de 200 divisions de la Wehrmacht face à l'offensive soviétique menée sur plus de 2000 kms ...

 

Or, en Normandie, seule la majeure partie des seules cinquante divisions allemandes stationnées en France combattait les Alliés.
ll faut donc le dire et le répéter : sans l'offensive soviétique, les forces américaines et britanniques auraient dû réembarquer !

Mais cela, les médias de l'oligarchie n'en font guère état !

 

Et pourquoi pas conclure par la phrase prononcée en juin 1964, pour le 20ème anniversaire du débarquement par le général de Gaulle - alors président de la République et convié aux cérémonies - et refusant d'y aller:

"Si vous croyez que les Américains sont venus pour nous libérer ?"

Discours de De Gaulle lors du 8 Mai 1945.

Partager cet article
Repost0

Articles Récents