Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
13 avril 2024 6 13 /04 /avril /2024 23:27

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
15 octobre 2023 7 15 /10 /octobre /2023 14:00

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost1
10 août 2023 4 10 /08 /août /2023 08:47

Cet article est reposté depuis Bolivar Infos.

Partager cet article
Repost0
18 février 2023 6 18 /02 /février /2023 15:38
Chomsky et Prashad : Cuba n’est pas un État parrain du terrorisme
Vu sur le blog Histoire et Société
Deux intellectuels mondialement connus en appellent au gouvernement de Biden pour qu’il en finisse avec le blocus criminel contre Cuba. Dès maintenant il est possible d’en finir avec la disposition inique de Trump plaçant Cuba dans les Etats terroristes. Nous appuyons en France, à Marseille cette disposition et nous vous invitons à venir le dernier dimanche de chaque mois de 14 heures à 17 heures place du général De Gaulle pour vous joindre à la protestation que nous organisons depuis deux ans. Partout dans le monde, les amis de Cuba réclament la fin de cette injustice qui veut que la première puissance du monde étrangle un petit pays digne, souverain et humaniste. (note et traduction de Danielle Bleitrach histoireetsociete)

Par Noam Chomsky et Vijay PrashadCet article a été produit par Globetrotter.

Noam Chomsky est linguiste, philosophe et activiste politique. Il est professeur lauréat de linguistique à l’Université de l’Arizona. Ses livres les plus récents sont Climate Crisis and the Global Green New Deal: The Political Economy of Saving the Planet et The Withdrawal: Iraq, Libya, Afghanistan, and the Fragility of U.S. Power.

Vijay Prashad est un historien, éditeur et journaliste indien. Il est rédacteur et correspondant en chef chez Globetrotter. Il est éditeur de LeftWord Books et directeur de Tricontinental: Institute for Social Research. Il est chercheur principal non résident à l’Institut Chongyang d’études financières de l’Université Renmin de Chine. Il a écrit plus de 20 livres, dont The Darker Nations et The Poorer Nations. Ses derniers livres sont Struggle Makes Us Human: Learning from Movements for Socialism et (avec Noam Chomsky) The Withdrawal: Iraq, Libya, Afghanistan, and the Fragility of U.S. Power.  Source: Globe-trotter

Cuba, un pays de 11 millions d’habitants, est sous embargo illégal du gouvernement des États-Unis depuis plus de six décennies.

Malgré cet embargo, le peuple cubain a été en mesure de transcender les indignités de la faim, de la mauvaise santé et de l’analphabétisme, tous trois étant des fléaux sociaux qui continuent de troubler une grande partie du monde.

Grâce à ses innovations dans la prestation des soins de santé, par exemple, Cuba a pu envoyer ses travailleurs médicaux dans d’autres pays, y compris pendant la pandémie, pour fournir une assistance vitale. Cuba exporte ses travailleurs médicaux, pas le terrorisme.

Dans les derniers jours de l’administration Trump, le gouvernement des États-Unis a remis Cuba sur sa liste d’États soutenant le terrorisme.

C’était un acte vindicatif. Trump a déclaré que c’était parce que Cuba accueillait des groupes de guérilla colombiens, ce qui faisait en fait partie du rôle de Cuba en tant qu’hôte des pourparlers de paix.

Cuba a joué un rôle clé dans l’instauration de la paix en Colombie, un pays ravagé par une terrible guerre civile depuis 1948 qui a coûté la vie à des centaines de milliers de personnes. Pendant deux ans, l’administration Biden a maintenu la politique vindicative de Trump, qui punit Cuba non pas pour le terrorisme mais pour la promotion de la paix.

Biden peut retirer Cuba de cette liste d’un trait de plume. C’est aussi simple que cela. Lorsqu’il était candidat à la présidence, Biden a déclaré qu’il annulerait même les sanctions plus sévères de Trump. Mais il ne l’a pas fait. Il doit le faire maintenant.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2022 7 18 /12 /décembre /2022 14:48

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2022 1 28 /11 /novembre /2022 17:09

Au terme du débat sur le projet de résolution présenté par Cuba, 185 pays ont voté pour, 2 contre (les États-Unis et Israël) et 2 se sont abstenus (l’Ukraine et le Brésil1).

1-Lula n'entre en fonction que le 1er janvier 2023.  C'est encore Bolsonaro qui est le président en exercice.

Vote historique, le monde entier condamne le blocus des États-Unis contre Cuba
Vote historique, le monde entier condamne le blocus des États-Unis contre Cuba

Le 3 novembre 2022, pour la 30e fois depuis 1992, l’Assemblée générale des Nations Unies a voté à une écrasante majorité de 185 contre 2 la levée du blocus criminel des États-Unis contre Cuba. Cette nouvelle victoire diplomatique écrasante de Cuba dans sa lutte contre le blocus étasunien était bien sûr absente des grands médias.

Mis en place par l’administration Kennedy le 2 février 1962, le blocus, interdit depuis lors les transactions commerciales et financières des États-Unis avec le peuple cubain, y compris les médicaments et autres produits essentiels. Le blocus prévoit aussi de sanctionner les entreprises étrangères qui commerceraient avec Cuba et les pays qui lui apporteraient assistance. Les  lois US encadrant le blocus de Cuba ont donc un caractère extraterritorial pourtant interdit par le droit international.
Le blocus est la punition que les États-Unis infligent à Cuba pour avoir mené une révolution socialiste le 1er janvier 1959 qui marqua la défaite du dictateur militaire Fulgencio Batista et de son régime fantoche soutenu par les Etats-Unis.
Si le vote de l’ONU est non contraignant, puisque seul le Congrès US peut lever le blocus, il est néanmoins significatif : il montre l’isolement des États-Unis par rapport au reste du monde.

Lors de ce vote, les deux seuls pays à avoir voté contre la résolution A/76/405 – intitulée « Nécessité de mettre fin au blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis d’Amérique » – sont les États-Unis et Israël… Les deux abstentions proviennent de l’Ukraine et  du Brésil…
Des représentants de différents pays ont pris la parole pour exprimer leur soutien à la levée du blocus. De plus, les intervenants du monde entier ont exprimé leur reconnaissance envers Cuba pour les 60 brigades sanitaires que le pays a envoyées dans plus de 40 pays, en particulier pendant la pandémie de coronavirus. Un appel a également été lancé pour retirer Cuba de la liste US des États soutenant le terrorisme. [...]

La suite ci-dessous sur le site du Pardem

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2022 1 07 /11 /novembre /2022 00:38

Dans le fond personne ne sait très bien ce qu’est le blocus cela fait partie de la vague de désinformation.

... " c’est le séisme subi par les nouvelles générations, l’histoire d’une démission de la gauche et du consensus établi autour de l’histoire vue par le vainqueur de la guerre froide qui s’est traduite par une véritable rupture dans la chaine de la transmission politique entre génération alors même que la désindustrialisation, les privatisation détruisaient les organisations ouvrières."

 

 

En voyant cette photo, prise au tout début de la réunion par Vanessa, je me suis demandé pourquoi on ne voyait que la moitié du public, celui autour de la table avec à gauche le conférencier. Puis, j’ai compris en voyant la photo, prise par Charles Hoareau du fond de la salle. En fait, cette première photo c’est juste avant que le cercle Manouchian vienne renforcer notre cercle de solidarité alors que nous n’étions qu’une trentaine.

Ce qui fait qu’à nous tous, nous avons fini par être une cinquantaine… Enfin à Marseille, diverses organisations, associations de solidarité envers Cuba, qui jusqu’ici oeuvraient chacune de leur côté, elles se sont rassemblées pour dénoncer le blocus autour d’un brillantissime exposé de Viktor DEDAJ. Comme nous l’indiquons en fin d’article, il y aura une émission de radio qui diffusera l’exposé de la réunion organisée par le cercle de solidarité marseillais.

MAIS CETTE REUSSITE N’EST PAS CELLE DE NOTRE CERCLE SEULEMENT :

Il y avait des militants du PCF, des membres de la FI, des membres d’associations comme Cuba Coopération, France-Cuba, les enfants de Cuba, du PRCF, de l’ANC, du cercle Manouchian, radio galère, des isolés. Ils sont tous d’accord pour agir ensemble sans tirer la couverture à soi, tout en conservant leur propre identité, leur propre base de réflexion et d’action. Personne ne s’attribue la réussite, c’est le miracle cubain. L’unité dans l’action, sans jamais baisser l’exigence politique et toujours la subordonner au meilleur pour les plus faibles, les plus exploités, un véritable humanisme qui nous force à dépasser toutes les manoeuvres politiciennes. C’était une première qui se renouvelera certainement parce que tous les participants sont ressortis de là gonflés à bloc. [...]

La suite sur le blog Histoire et société :

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2022 1 26 /09 /septembre /2022 08:49

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Partager cet article
Repost0
12 août 2022 5 12 /08 /août /2022 10:33
CUBA - Incendie monstre à Matanzas - Soyons solidaire du peuple cubain !
CUBA - Incendie monstre à Matanzas - Soyons solidaire du peuple cubain !CUBA - Incendie monstre à Matanzas - Soyons solidaire du peuple cubain !

Dans la soirée du vendredi 5 août, un violent impact de foudre a frappé un des tankers de pétrole de 50 000 tonnes, déclenchant l’incendie d’un important dépôt pétrolier dans la ville de Matanzas à 100 kms à l’Est de La Havane.

Malgré les efforts des pompiers, le feu n’a pas pu être contrôlé et deux autres tankers de même volume ont pris feu, ont explosé et se sont effondrés. Un quatrième sur les huit du dépôt a été aussi touché.

De nombreuses victimes, blessés, morts et disparus sont à déplorer.

Ce mercredi, dans la soirée, l’incendie était maitrisé !

C’est un sinistre d’une ampleur sans précédent avec des conséquences humaines, écologiques et économiques très graves. Les autorités du pays, dont le Président Miguel Diaz-Canel, sont sur place, pour accompagner la population et coordonner les secours.

Face à cette catastrophe sans précédent, Cuba a mobilisé tous ses moyens de lutte contre les incendies, et a fait appel à l’aide internationale. Le Mexique et le Venezuela ont acheminé par avion des moyens en hommes et en matériels, dont une puissante pompe permettant d’asperger le feu de mousse. D’autres pays amis participent à ces efforts. Les Etats-Unis ont proposé leurs conseils.

Dans un appel que vous trouverez ci-après, nous demandons à ce que la France et l’Union Européenne s’engagent également à apporter des moyens pour faire face à cette catastrophe.

Notre association a reçu des autorités une liste de matériels, médicaments et outils de protections et de soins qui permettraient de répondre aux urgences. Nous examinons comment collecter et surtout expédier les médicaments, petits outils de protections et de soins.

Nous faisons dès à présent, un appel pressant aux dons financiers. Notre site comporte le lien pour effectuer en direct cette contribution financière. Voir ci-dessous. Déjà, plusieurs dizaines de personnes l’ont utilisé. Merci à eux et à toutes celles et tous ceux qui vont s’y joindre. Certaines banques ayant refusé les transactions nous vous proposons dans ce cas de nous transmettre vos chèques au siège de l’association 32 rue Lénine 94200 Ivry-sur-Seine.

Notre association a décidé d’apporter, une aide financière de 10.000 euros qui sera utilisée par nos amis cubains pour subvenir aux besoins urgents.

Nous sommes persuadés de ne pas faire appel en vain à vous et à vos amis que vous pouvez nous aider à solliciter.

Cuba Cooperation France

Accédez au paiement en ligne en cliquant ci-dessous :

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2022 5 29 /07 /juillet /2022 13:36

Nous ratifions notre solidarité

Il y a quelques mois, à notre initiative, nous avions recueilli des signatures de personnalités scientifiques, politiques, artistiques et intellectuelles, profondément engagées socialement et humainement, pour diffuser dans le monde entier une protestation énergique contre le blocus que les États-Unis maintiennent contre Cuba depuis plus de soixante ans.

Ces jours-ci, certains médias nous signalent une fois de plus tous les quatre, avec nos propres noms, pour cette lettre de protestation, en affirmant de plus, que nous faisons partie de l’appareil de propagande cubain. Sachez qu’aujourd’hui nous réaffirmons notre protestation avec encore plus de conviction et de solennité. Et nous sommes sûrs que toutes les personnalités qui nous ont accompagnés en signant le feraient maintenant avec la même conviction.

Au blocus criminel contre Cuba, qui s’exprime par des centaines d’attaques venant de l’empire, sous forme de menaces, de sanctions, de calomnies et de harcèlement économico-politique, s’ajoutent les récentes tentatives de déstabilisation financées depuis la Maison Blanche et la Floride du Sud, ciblant particulièrement la jeunesse cubaine. Il n’y a pas de limite à la bassesse et à la stupidité. Il n’est pas juste que le peuple cubain subisse l’irrationalité criminelle de l’empire nord-américain, et il n’est pas non plus acceptable de rester silencieux face à la situation désespérée à laquelle Cuba est confrontée, aux problèmes causés par le blocus et à ceux qui en découlent à l’infini. [...]

Lire la suite en cliquant sur le lien ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents