Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 10:52
  Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 6 décembre 2021  afp.com/Handout

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 6 décembre 2021 afp.com/Handout

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 15:04
1 : 1937, Massacre de Nankin - 2 : Retraités chinois participant à la Chorale du soleil en avril 2015 dans le parc Ditan à Pékin.  Spectacles journaliers dans les parcs en Chine, jeux de carte, sports, danse ... On est loin de la situation au moment du sac de Nankin ... https://www.erudit.org/fr/revues/lsp/2017-n79-lsp03241/1041739ar/1 : 1937, Massacre de Nankin - 2 : Retraités chinois participant à la Chorale du soleil en avril 2015 dans le parc Ditan à Pékin.  Spectacles journaliers dans les parcs en Chine, jeux de carte, sports, danse ... On est loin de la situation au moment du sac de Nankin ... https://www.erudit.org/fr/revues/lsp/2017-n79-lsp03241/1041739ar/

1 : 1937, Massacre de Nankin - 2 : Retraités chinois participant à la Chorale du soleil en avril 2015 dans le parc Ditan à Pékin. Spectacles journaliers dans les parcs en Chine, jeux de carte, sports, danse ... On est loin de la situation au moment du sac de Nankin ... https://www.erudit.org/fr/revues/lsp/2017-n79-lsp03241/1041739ar/

Remarques de l’Ambassadeur Zhang Jun lors du dialogue interactif entre la Troisième commission et le Rapporteur spécial sur les questions relatives aux minorités.

Source : Ministry of Foreign Affairs of China
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

21 octobre 2021

Monsieur le Président,

L’objectif du dialogue interactif entre la Troisième commission et le Rapporteur spécial est d’améliorer la confiance mutuelle et de renforcer la coopération. Cependant, les États-Unis, la France et quelques autres pays ne peuvent résister à leur mauvaise habitude. Une fois de plus, ils ont abusé de la plate-forme de la Troisième commission pour lancer des accusations sans fondement contre la Chine, répandre le virus politique et la désinformation, et empoisonner l’atmosphère de coopération. La Chine s’oppose fermement à cela et le rejette résolument.

Aux États-Unis et à quelques autres pays, permettez-moi de dire ceci : vos mensonges banals sont totalement infondés. Le Xinjiang jouit de la stabilité, du développement et de la prospérité, et la vie du peuple chinois s’améliore de jour en jour. Le peuple chinois est satisfait et fier de ces réalisations, et ces réalisations sont largement reconnues et saluées par les peuples du monde entier. Peu importe le nombre de fois où ils sont répétés, les mensonges restent des mensonges. Vous pouvez vous tromper vous-mêmes, mais vous ne pouvez pas tromper le monde. Vous utilisez les droits humains comme un prétexte à des manœuvres politiques pour provoquer une confrontation. En fait, vous êtes le fauteur de troubles et le plus grand obstacle à la coopération internationale en matière de droits humains.

Pour les États-Unis et quelques autres pays : votre complot visant à entraver le développement de la Chine est voué à l’échec. La voie du développement de la Chine est choisie par le peuple chinois lui-même. Vous n’êtes pas en mesure de faire des choix pour le peuple chinois, et encore moins de faire la leçon à la Chine. Le progrès de la Chine est inarrêtable. Personne ne peut priver le peuple chinois de son droit à mener une vie heureuse. Il est temps de se réveiller ! L’époque où vous brimiez et opprimiez les pays en développement est révolue depuis longtemps.

Aux États-Unis et à quelques autres pays : vos tentatives désespérées de dissimuler votre terrible bilan en matière de droits humains ne fonctionneront pas. Le monde le voit clairement. Les États-Unis ont mené un génocide contre les Indiens d’Amérique. Ils ont réprimé leur propre peuple au point qu’il crie « Je ne peux pas respirer ». Ils ont ignoré la mort de plus de 700 000 ressortissants due à la pandémie. Et elle a souillé ses mains du sang de centaines de milliers de civils musulmans au Moyen-Orient et en Asie centrale. La liste est longue. Les droits humains ne sont pas une couverture. Blâmer les autres pays n’effacera pas vos propres méfaits, mais ne fera que révéler votre méchanceté et votre hypocrisie. [...]

La suite sur le site Les Crises :

Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 23:27
Août 2012, par Christian Parenti 

Vingt-cinq ans avant les Américains, un autre retrait sans gloire

Interrogé par « Le Monde » sur le départ, prévu en 2014, des troupes occidentales d’Afghanistan, l’ambassadeur russe à Kaboul n’a pu s’empêcher d’évoquer l’expérience — et les erreurs — de l’Union soviétique dans les années 1980. Mais il y a trente ans, l’URSS s’appuyait sur un mouvement communiste autochtone. Lequel, indocile et divisé, a précipité l’engagement de Moscou dans un conflit meurtrier.

Devant les maisons de thé et les étals de Kaboul, on tombe parfois sur le portrait d’un homme sévère au visage rond, arborant moustache et cheveux noirs. C’est celui de Mohammed Najibullah, dernier président communiste du pays. Membre du Parti démocratique populaire d’Afghanistan (People’s Democratic Party of Afghanistan, PDPA) depuis la fin des années 1960, il a longtemps dirigé la police secrète, avant d’être porté à la tête de l’Etat en 1986. Après le retrait des forces soviétiques, en 1989, Najibullah s’accroche au pouvoir pendant trois ans. Il périt aux mains des talibans en 1996.

Quand on interroge les habitants de Kaboul sur ces affiches et cartes postales à la gloire de leur ancien dirigeant, les réponses se ressemblent. Pour certains, « c’était un président fort, on avait une armée puissante » ; pour d’autres, « à l’époque, tout fonctionnait bien, Kaboul était propre ». Le propriétaire d’une maison de thé explique simplement que « Najib a combattu le Pakistan ». Ainsi, on ne se souvient pas tant du « communiste » — un terme vague pour de nombreux Afghans — que du modernisateur et du patriote. [...]

La suite ci-dessous

Partager cet article
Repost0
15 août 2021 7 15 /08 /août /2021 15:09

Cet article est reposté depuis Canaille le Rouge, son c@rnet, ses p@ges..

Partager cet article
Repost0
13 août 2021 5 13 /08 /août /2021 15:15
Julien Assange - La lente agonie de la justice britannique (Consortium News)

Mercredi, j’étais assis dans la Cour 4 de la Royal Courts of Justice de Londres avec Stella Moris, la partenaire de Julian Assange. Je connais Stella depuis aussi longtemps que je connais Julian. Elle aussi est une voix de la liberté, issue d’une famille qui a combattu le fascisme de l’Apartheid. Aujourd’hui, son nom a été prononcé au tribunal par un avocat et un juge, des personnages qui, sans la puissance de leurs privilèges, seraient insignifiants.

L’avocate, Clair Dobbin, est à la solde du régime de Washington, d’abord celui de Trump puis celui de Biden. Elle est la tueuse à gages de l’Amérique. Sa cible est Julian Assange, qui n’a commis aucun crime et a rendu un service public historique en révélant les actions criminelles et les secrets sur lesquels les gouvernements, surtout ceux qui se prétendent démocratiques, fondent leur autorité.

Pour ceux qui l’auraient oublié, WikiLeaks, dont Assange est le fondateur et l’éditeur, a révélé les secrets et les mensonges qui ont conduit à l’invasion de l’Irak, de la Syrie et du Yémen, le rôle meurtrier du Pentagone dans des dizaines de pays, le plan de la catastrophe de 20 ans en Afghanistan, les tentatives de Washington de renverser des gouvernements élus, comme celui du Venezuela, la collusion entre des politiciens officiellement adversaires (Bush et Obama) pour étouffer une enquête sur la torture et la campagne Vault 7 de la CIA qui a transformé votre téléphone portable, voire votre téléviseur, en un espion à domicile.

WikiLeaks a publié près d’un million de documents en provenance de Russie, ce qui a permis à des citoyens russes de défendre leurs droits. Il a révélé que le gouvernement australien avait collaboré avec les États-Unis contre son propre citoyen, Assange. Il a identifié les politiciens australiens qui ont été "informateurs" pour les États-Unis. Il a établi le lien entre la Fondation Clinton et la montée du djihadisme dans les États du Golfe armés par les Américains.

[...]

La suite sur le site Le Grand soir :

Partager cet article
Repost0
15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 15:48
Des parachutistes de l'armée de terre, affectés à la 82e division aéroportée ( étasunienne), déchargent du matériel pour Swift Response 21 ...

Des parachutistes de l'armée de terre, affectés à la 82e division aéroportée ( étasunienne), déchargent du matériel pour Swift Response 21 ...

Manlio Dinucci

La mobilité terrestre des personnes dans l’Union européenne a été paralysée en 2020 par les confinements, principalement à la suite du blocage du tourisme. La même chose est arrivée dans la mobilité aérienne : selon une étude du Parlement Européen (mars 2021), elle a subi une perte nette de 56 milliards d’euros et de 191.000 emplois directs, et plus d’un million chez les sous-traitants. La reprise, en 2021, s’annonce très problématique. Un seul secteur, en contre-tendance, a fortement augmenté sa propre mobilité : le militaire.

En ce moment, en Europe, environ 28.000 militaires sont en train de passer, avec chars d’assaut et avions, d’un pays à un autre : ils sont engagés dans la Defender Europe 21 (Défenseur de l’Europe 2021), la grande manoeuvre non pas de l’OTAN mais de l’Armée USA en Europe, à laquelle participent 25 alliés et partenaires européens. L’Italie y participe non seulement avec ses propres forces armées, mais en tant que pays hôte. En même temps, est sur le point de débuter l’exercice OTAN Steadfast Defender (Défenseur Résolu), qui mobilise plus de 9.000 militaires étasuniens et européens, y compris italiens. Il constitue le premier test à vaste échelle des deux nouveaux commandements OTAN : le Commandement de la Force Conjointe, dont le quartier général est à Norfolk aux USA, et le Commandement de Soutien dont le quartier général est à Ulm en Allemagne. La “mission” du Commandement de Norfolk est de “protéger les voies atlantiques entre Amérique du Nord et Europe”, qui, selon l’OTAN, seraient menacées par les sous-marins russes ; celle du Commandement d’Ulm est d’ “assurer la mobilité des troupes à travers les frontières européennes pour permettre un renforcement rapide de l’Alliance sur le front oriental”, qui selon l’OTAN serait menacé par les forces russes. [... ]

Lire la suite ci-dessous :

https://www.mondialisation.ca/leurope-terrain-manoeuvre-de-la-strategie-usaotan/5656321

Informations complémentaires.

Vu sur le site américain du département de la défense ... Tout un programme !

En américain bien sûr.  Pas beaucoup d'information sur Google sinon ce texte ... J'ai dû recourir aux traducteurs en ligne.  Les médias français sont très discrets.

Dans cette conférence de presse présentée comme transparente, le secrétaire de presse du Pentagone, John F. Kirby, insiste sur l'importance de l'opération pour les Etats-Unis en parlant des forces américaines impliquées qui dirigent ces manoeuvres militaires,  entièrement conçues par le département de la défense américain.  Les USA tiennent pour acquise et normale leur présence sur le sol de diverses nations européennes, dans les eaux territoriales et l'espace aérien de ces mêmes pays.  Qui le sait en Europe ?  Quels peuples  en ont vraiment connaissance ?  Qui en mesure le danger ?

"Defender Europe 21 exerce l'interopérabilité multinationale, la préparation et la transparence. "

Ci-dessous le texte traduit, puis le texte original émanant du département de la défense des Etats-Unis.

Partager cet article
Repost0
12 mars 2021 5 12 /03 /mars /2021 00:05
Otan : Le porte-avions Charles de Gaulle a participé à l’exercice Dynamic Manta avec des navires turcs

Otan : Le porte-avions Charles de Gaulle a participé à l’exercice Dynamic Manta avec des navires turcs

Du 22 février au 5 mars se déroule en Mer Ionienne l’exercice OTAN  Dynamic Manta de guerre anti-sous-marin. Y participent des navires, sous-marins et avions des États-Unis, Italie, France, Allemagne, Grèce, Espagne, Belgique et Turquie. Les deux principales unités engagées dans cet exercice sont un sous-marin nucléaire US d’attaque de la classe Los Angeles et le porte-avions français Charles de Gaulle à propulsion nucléaire avec son groupe de bataille, comprenant aussi un sous-marin nucléaire d’attaque. Le Charles de Gaulle, immédiatement après, ira dans le Golfe Persique. L’Italie, qui participe au Dynamic Manta avec des navires et sous-marins, est la “nation hôte” de tout l’exercice : elle a mis à disposition des forces participantes le port de Catane et la station d’hélicoptères de la Marine toujours à Catane, la station aéronavale de Sigonella (la plus grande base USA/OTAN en Méditerranée) et la base logistique d’Augusta pour les approvisionnements. Objectif de l’exercice : la chasse aux sous-marins russes en Méditerranée qui, selon l’OTAN, menaceraient l’Europe.[...]

Article intégral ici : https://www.mondialisation.ca/la-perilleuse-strategie-usaotan-en-europe/5654200

Article original en italien :

La pericolosa strategia Usa/Nato in Europa 

Édition de mardi 2 mars 2021 d’il manifesto

https://ilmanifesto.it/la-pericolosa-strategia-usa-nato-in-europa/ 

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2021 6 23 /01 /janvier /2021 11:37
Livre - L'Empire vous divertit. Comment la CIA et le Pentagone utilisent Hollywood - Matthew Alford et Tom Secker
Livre - L'Empire vous divertit. Comment la CIA et le Pentagone utilisent Hollywood - Matthew Alford et Tom Secker
L'Empire vous divertit

Bien installé dans une salle obscure ou dans son canapé, tout le monde a déjà été exposé à une production hollywoodienne. Mais derrière l’écran se cache parfois l’influence du lobby militaire : Pentagone et CIA.

De fait, ils fournissent du matériel, des véhicules, des lieux de tournage et même des figurants pour de nombreux films comme Top Gun, certains Terminator, Avatar, Hulk et Iron Man. En contrepartie, ils imposent des modifications aux scénarios, du navet au film de qualité. Ils vont parfois jusqu’à tout réécrire !

Matthew Alford et Tom Secker ont enquêté minutieusement sur une trentaine de films célèbres. En invoquant le Freedom of Information Act (qui, depuis le Watergate, oblige les administrations US à dévoiler une partie au moins de leurs archives), ils ont pu analyser plus de 4 000 pages de documents et de mails. Ils ont ainsi déterré toutes les formes de propagande.

Passionnant et richement illustré, L’Empire vous divertit est incontournable pour mieux saisir les rouages de l’industrie cinématographique. Expliquant aussi comment les États-Unis ont utilisé Hollywood pour justifier leur domination. Le cinéma… une puissante arme de guerre !

Pour acheter voyez ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2020 7 12 /01 /janvier /2020 18:22
Liquidation de l'industrie française - "Emmanuel Macron, vous avez le devoir de sauver Alstom !" : l'appel de 32 polytechniciens pour l'industrie française

Tribune publiée dans le journal Marianne le 18/12/2019

"L’Affaire Alstom n’est pas close. Assez de discours, des actes

Le cas ALSTOM / GE est exemplaire à plus d’un titre. Sauver cette activité et ses milliers d’emplois industriels est stratégiquement nécessaire et politiquement possible. C’est économiquement sensé, vu les besoins mondiaux en matière de transition énergétique, et financièrement très largement à la portée de l’Etat français. C’est aussi mettre un coup d’arrêt à la dynamique effrayante de liquidation de l’industrie française à laquelle nous assistons depuis quelques années, et démontrer qu’une politique industrielle digne de ce nom est encore possible dans notre pays."

 

Alors que General Electric a annoncé la suppression d'un millier d'emplois chez Alstom, 32 polytechniciens demandent au gouvernement d'intervenir...

Récapitulons. En septembre 2015 General Electric (GE) prenait le contrôle de la division énergie d’Alstom, à l’issue d’un incroyable thriller politico-industriel dans lequel l’actuel président de la République M. Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, joua un rôle de premier plan.

Alors qu’en mai 2015, GE s’était engagé à créer 1000 emplois en France d’ici la fin de 2018, il annonçait en octobre 2017 la suppression de 350 emplois dans les turbines hydroélectriques de Grenoble, puis en juin 2018 qu’il ne tiendrait pas ces engagements de création d’emplois. 48 heures à peine après les élections européennes de 2019, GE annonçait la suppression de plus d’un millier d’emplois à Belfort. Le 28 mai les syndicats dénonçaient une “bombe sociale” lors d’une réunion avec Hugh Bailey, nommé Directeur Général de GE France le 22 avril et précédemment conseiller pour les affaires ind

Après plusieurs mois de manifestations et de blocages du site de Belfort, une majorité des salariés votèrent pourtant le 21 octobre en faveur du plan social élaboré par la GE en étroite concertation avec le gouvernement. Selon Philippe Petitcolin, du syndicat CFE-CGC[1], le nombre d’emplois supprimés fut négocié directement par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et le PDG américain de GE.

Faudrait-il dès lors considérer, comme certains s’empressent de le conclure, que cet accord apporta un épilogue satisfaisant à ce qui n’aurait finalement été qu’une histoire douloureuse mais inévitable ?

L’Affaire ALSTOM serait-elle close ?

Nous, 32 ingénieurs anciens élèves de l’Ecole Polytechnique, à qui la République française fit l’honneur d’offrir une formation scientifique et technique de bon niveau afin que nous la mettions au service de la Nation, de son industrie et de l’État, ne le pensons absolument pas.

Tout d’abord, l’accord signé le 21 octobre ne garantit aucunement la pérennité de l’activité Turbines. Elle se décline en effet en turbines à combustion (gaz, fuel, biométhane), turbines à vapeur et turbines hydrauliques. C’est une activité stratégique pour la France, tant dans la perspective de la transition énergétique à venir, que pour la maîtrise de la propulsion de ses sous-marins nucléaires ou la maintenance des 58 centrales nucléaires. Il serait irresponsable et suicidaire de la découper en rondelles et de délocaliser les turbines à gaz en Hongrie, comme la direction de GE l’a décidé en mai dernier[2]. "On ne doit pas descendre les effectifs en dessous de 1 400 salariés dans l'activité turbine à gaz", prévenait Francis Fontana, syndicaliste à SUD. Or la direction de GE ne s’engage dans l’accord qu’à maintenir pendant 12 mois cette activité à Belfort, jusqu'à l'affectation du personnel sur de nouvelles productions, et pour ensuite persister à la délocaliser en Hongrie ! La CGT, non signataire de l’accord, considéra fort logiquement ce point comme un casus belli, anticipant qu'un départ de la fabrication des turbines serait synonyme de mort programmée pour Belfort [3]. Rien n’est donc réglé.

Nous estimons qu’il faut absolument revenir sur l’origine des fautes stratégiques qui ont conduit à brader à nos concurrents américains l’un de nos principaux fleurons industriels

De façon plus générale, nous estimons qu’il faut absolument revenir sur l’origine des fautes stratégiques qui ont conduit à brader à nos concurrents américains l’un de nos principaux fleurons industriels. Alstom était en effet très loin d’être un « canard boiteux » : il détenait la bagatelle de 20% du parc mondial des turbines à vapeur, 30% du parc nucléaire mondial, et était numéro un mondial pour les centrales hydrauliques et charbon[4]! Or les mêmes causes produiront à l’avenir les mêmes effets, si aucune correction structurelle n’est apportée.

La faute la plus évidente et la plus lourde tient à la propension des actionnaires français à privilégier la finance à l’industrie, et les profits financiers à court terme aux stratégies industrielles.

Une première conséquence en fut le démantèlement des conglomérats industriels, dans une logique de rentabilité financière accrue et de lisibilité au profit des marchés financiers. Ceci a durablement affaibli notre tissu industriel, les "Pure Players" issus de ces découpes ainsi que l’écosystème de leurs sous-traitants étant plus exposés aux cycles conjoncturels et aux prises de contrôle, là où les conglomérats pouvaient les en protéger par leur taille et en « lissant » les bas et les hauts de cycles.

Jusqu’en 1998 les activités Energie et Ferroviaire d’Alstom faisaient en effet partie du plus puissant conglomérat industriel français, la CGE, alias Alcatel-Alsthom. La CGE était un leader mondial dans les Télécoms, les câbles, l'ingénierie électrique, l'énergie, le ferroviaire, le nucléaire, les chantiers navals. Son PDG Serge Tchuruk décida de démanteler le groupe, de recentrer Alcatel sur les télécoms, et de vendre en bourse la majorité du capital d’Alstom en ponctionnant au passage un dividende exceptionnel de 5 milliards d’euros. Financièrement exsangue, Alstom était en faillite en 2003. L’État sauva alors Alstom en entrant à son capital, puis revendit dès 2006 sa participation au groupe Bouygues, laissant Alstom isolé et fragilisé face à concurrence de GE et Siemens.

[...]

La suite ci-contre : https://www.marianne.net/debattons/tribunes/emmanuel-macron-vous-avez-le-devoir-de-sauver-alstom-l-appel-de-32

 

Partager cet article
Repost0

Articles Récents