Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
11 octobre 2022 2 11 /10 /octobre /2022 09:58
Le PCF participera à la marche du 16 octobre - Déclaration : Salaires, emploi, retraites : amplifions la mobilisation sociale !

"Nous participerons aux différentes mobilisations d’ores et déjà annoncées par des forces politiques, syndicats ou associations. En ce sens, les communistes participeront à la marche du 16 octobre contre la vie chère et l'inaction climatique."

 

En cette rentrée, des millions de nos concitoyennes et concitoyens affrontent d’immenses difficultés : hausse des prix, salaires qui stagnent, délocalisations d’activités et plans de licenciements, précarisation de l’emploi, poursuite de la casse des services publics de santé et d’éducation. La crise énergétique a de graves conséquences par la hausse des prix pour les usagers, les collectivités et les entreprises à forte consommation d’énergie. Les difficultés pour le monde du travail, pour les étudiant.es, la jeunesse, les salarié.es, les retraité.es, en particulier pour les femmes, sont plus fortes que jamais.

La politique du pouvoir, faite de gros cadeaux aux profits, de petits chèques aux milieux populaires et de nouvelles régressions sociales, ne permet pas de répondre à l’exigence d’une vie digne pour chacune et chacun ni aux défis économiques, sociaux, énergétiques et climatiques. Réforme de l'assurance chômage, réforme des retraites, budgets d'austérité pour la sécurité sociale et l’État, restrictions énergétiques... c'est un programme de classe, un programme de combat qui enfonce le pays dans la crise qu’annonce Emmanuel Macron en cette rentrée pour satisfaire aux diktats austéritaires du capital et de l’Union européenne.

Dans ce contexte, le PCF se félicite du succès de la première grande journée d’action interprofessionnelle le 29 septembre dernier et appelle à poursuivre la lutte avec les organisations syndicales pour l’augmentation des salaires et à créer les conditions d’une large mobilisation pour les retraites. [...]

La suite ci-dessous :

 

Le PCF participera à la marche du 16 octobre - Déclaration : Salaires, emploi, retraites : amplifions la mobilisation sociale !
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2022 1 26 /09 /septembre /2022 15:53

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 14:41
Nous lançons la procédure de Référendum pour obtenir la taxation des superprofits (Blog - JP Lecoq, député communiste)

8 septembre - Avec les autres groupes de la NUPES, nous allons créer les conditions pour organiser un Référendum d’Initiative Partagée afin d’obtenir par la voie/voix du peuple, la taxation des supers profits.

Il faut pour cela un cinquième des parlementaires (185), la validation du Conseil Constitutionnel et 10% du corps électoral (4,7 Millions de signataires) pour l’organiser.

Les superprofits en quelques chiffres...

o Le CAC 40 : annoncés en juillet, 174 milliards d’euros de bénéfices pour les entreprises du CAC40 en pleine année de crise en 2021.

Des bénéfices supérieurs aux prévisions de l’agence Bloomberg (137 milliards) et du très libéral journal Les Échos (160 milliards).

Le record de 2007 est pulvérisé : 100 milliards.

o Dont Total : au premier semestre 2022, 5,7 milliards de dollars de bénéfice… 2,2 milliards au 1er semestre 2021…

o Ou encore THALES, la guerre ça rapporte toujours très gros même aux États qui les dénoncent… THALES a doublé son bénéfice net en 2021 pour le porter à 1,1 milliard d’euros…

Et pour 2022 (1er semestre), il dégage une hausse de 23% de son résultat net (726 millions), une hausse de 46% de ses commandes, et une hausse de 7,7% de son chiffre d’affaires

o Mais aussi le groupe RAMSAY, l’un des principaux groupes à faire son beurre sur notre système de santé : 59,6 millions de résultat net en sortie de crise Covid (31 décembre 2021) contre 47 millions avant la crise Covid.

Source ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
14 août 2022 7 14 /08 /août /2022 17:41

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Communiqué du PCF à propos de la Palestine.

Partager cet article
Repost1
31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 18:07

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Mars 2019 - À Belgrade, à l’occasion du 20e anniversaire du bombardement de la Yougoslavie par l’OTAN, une action patriotique a eu lieu. Plusieurs milliers de personnes ce sont rassemblées symboliquement devant le bâtiment détruit par l’une des attaques aériennes de l’état-major général de l'OTAN

Mars 2019 - À Belgrade, à l’occasion du 20e anniversaire du bombardement de la Yougoslavie par l’OTAN, une action patriotique a eu lieu. Plusieurs milliers de personnes ce sont rassemblées symboliquement devant le bâtiment détruit par l’une des attaques aériennes de l’état-major général de l'OTAN

Partager cet article
Repost1
27 juin 2022 1 27 /06 /juin /2022 09:53

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
18 mai 2022 3 18 /05 /mai /2022 15:34

Communiqué de presse de la section PCF Vénissieux
Lundi 16 mai 2022

Depuis plusieurs jours maintenant, la 14e circonscription est le théâtre d’un déchaînement médiatique qui n’aide pas à saisir les véritables enjeux politiques.

A quelques jours du dépôt des candidatures, les communistes sont confrontés à des décisions importantes. Michèle Picard a annoncé sa candidature dès le début de l’année, et a créé une dynamique de campagne soutenue par de nombreux citoyens. Cette candidature reste à ce jour la plus efficace pour unir la gauche populaire de combats et d’actions, gagner la circonscription contre la droite et l’extrême-droite.

A l’issue des élections présidentielles, la France insoumise a conclu des accords concernant les élections législatives séparément avec EELV, le PS et le PCF, dans le cadre de la NUPES. L’accord conclu entre la FI et le PCF est particulièrement coûteux puisque il n’attribue que 50 circonscriptions au PCF dont au maximum 15 gagnables et interdit toute candidature PCF dans plus de 500 circonscriptions.

La France insoumise s’est réservé la 14e circonscription du Rhône, sur laquelle se situe la plus importante ville dirigée par un maire PCF hors région parisienne, Michèle Picard, qui a battu deux fois en 2020 les représentants de Macron et du RN dans le cadre de larges rassemblements à gauche.

Jean-Luc Mélenchon a voulu imposer un parachutage, comme à Villeurbanne, faisant fi des réalités locales, ce que nous avons contesté. De plus, son premier candidat, Taha Bouhafs portait une ligne politique contredisant les valeurs de gauche. Ce sont finalement des signalements au sein de la FI pour harcèlement et violences sexuelles, qui ont conduit à son éviction par la France insoumise, quelques jours après son investiture.

La reconnaissance par la Nupes de la candidature de Michèle Picard aurait permis une sortie par le haut de ce mauvais feuilleton dont nous nous serions bien passés. Mais Jean-Luc Mélenchon ne veut pas laisser cette circonscription aux communistes qui y ont pourtant un ancrage historique. La France insoumise impose donc la candidature d’Idir Boumertit, bien qu’il ait précédemment annoncé qu’il ne serait pas candidat pour privilégier ses engagements locaux. Nous travaillons en bonne intelligence depuis plusieurs années avec la France insoumise et Idir Boumertit dans la majorité municipale. Pour autant, nous continuons à penser que Michèle Picard était la meilleure candidate sur la circonscription dans le cadre de la coalition de la gauche. [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 14:40

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
25 avril 2022 1 25 /04 /avril /2022 13:54
Lettre ouverte à Jean-Luc Mélenchon en réponse au courrier de la France Insoumise au PCF
, par  pam

 

La France Insoumise vient de publier une lettre au Parti Communiste Français proposant un échange sur la présidentielle et un label commun aux prochaines législatives dans la perspective d’une majorité gouvernementale. Le ton déterminé, les reproches faits aux autres, l’absence de toute ouverture sur les sujets qui divisent... la forme ne laisse que peu de chance à un échange positif. Cependant, les discussions sont enbcours, et il est important d’aider à un débat franc et en vérité. Permets donc que nous commencions par une lecture critique de cette lettre qui ressemble plus à une injonction au ralliement qu’à la recherche des conditions d’un rassemblement.

La lettre commence par une lecture plus que surprenante du résultat du premier tour.

Dimanche dernier, trois blocs politiques clairement délimités ont émergé des urnes. L’un autour des libéraux, l’autre avec l’extrême droite, le troisième avec l’Union populaire.

C’est un constat facile, mais qui cache le fait principal, la faiblesse historique de la gauche, résultat bien sûr de décennies d’une gauche gouvernementale qui a délaissé les milieux populaires, mais aussi du poids écrasant des idées de droite, réparties entre une droite nationale-populiste et une droite libérale-atlantiste, mais au total très largement majoritaire.

Dans ce contexte, l’Union Populaire a certes écrasé la gauche, mais n’a pas freiné son affaiblissement. Au contraire, à coté d’un vote communiste réapparu à un niveau faible, d’un vote écologiste très loin de ses espoirs, la "famille socialiste", comme l’appelle Jean-Luc Mélenchon, est au plus bas. Le total des forces issues du parti socialiste de Mitterrand, socialistes et insoumis, est à 23,69% en dessous de 2017 (25,94%), et même de son bas niveau de 2002 (23,83%). Le total gauche et écologistes est à 31,92% à 12 points de 2002 qui était pourtant son plus bas niveau, celui qui a donné pour la première fois le 2eme tour à Le Pen. Et ne comparons pas avec le niveau de la gauche en 1981 !

La lettre et tous des discours au peuple de gauche reposent ainsi sur un incroyable mensonge. Non, il n’y a pas trois blocs, mais un peuple divisé comme jamais, écartelé entre le vote fasciste, l’abstention, et une gauche défaite. Et il y a un bloc décisif, l’abstention, qui a progressé encore une fois alors même que la colère contre Macron et les craintes contre Le Pen-Zemmour semblaient de voir mobiliser largement.

Ce refus de dire la vérité du rapport de forces politique est un choix conscient qui vise à justifier une stratégie électoraliste visant à conforter la prééminence de la FI à gauche, acceptant de fait la domination des idées de droite. C’est pourtant un débat nécessaire pour tous ceux qui ont combattu la politique de Macron. Comment expliquer que pour la première fois, un président de droite sortant progresse ?

La lettre poursuit en évoquant le deuxième tour

En toute hypothèse, compte tenu des positions prises par les deux protagonistes, le second tour bloque surtout les ruptures indispensables, vitales, pour répondre à la crise écologique, sociale et démocratique.

Ce n’est pas le second tour qui serait, par erreur en quelque sorte, ce qui bloque les ruptures nécessaires. C’est le fonds même de cette élection présidentielle qui enferme tout débat politique dans le débat de second tour, dans le vote contre le pire, contre ce qu’on ne veut pas. C’est l’élection présidentielle de cette cinquième république qui bloque les ruptures, celle que François Mitterrand appelait le coup d’état permanent avant de s’en servir jusqu’à réintroduire le Front National dans la vie publique. Le débat qu’il faut ouvrir est bien celui des conditions pour construire une hégémonie politique populaire avant une élection présidentielle, en dehors même des logiques électorales, pour refuser la logique médiatique électorale des présidentielles et imposer une autre logique, celle d’un peuple uni et organisé porteur par lui-même de ces ruptures. Or, ton choix de concentrer la construction de ta force politique autour des seules élections présidentielles, autour de tes candidatures en jouant à fonds la médiatisation présidentielle, jusqu’à ces hologrammes symboliques, ce choix est par lui-même un frein à la construction de cette hégémonie populaire pourtant nécessaire.

[...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
21 avril 2022 4 21 /04 /avril /2022 11:21

"L’élection présidentielle n’est pas la fin de l’histoire, et, quels que soient ses résultats du scrutin au second tour, d’autres luttes populaires auront lieu, qui feront l’histoire à venir de la Nation française. Ces luttes seront à la fois électorales, à commencer par les Législatives en mai 2022, qui peuvent très bien apporter à l’Assemblée une majorité de députés opposés aux projets néfastes de Macron (réformes réactionnaires des retraites, destruction-privatisation des services publics, etc …) ou les volontés xénophobes et autoritaires de Marine Le Pen."

lundi 18 avril 2022 par Francis Arzalier (ANC)

Ainsi, Monsieur Macron a obtenu le 10 avril ce qu’il voulait, un second tour face au Rassemblement National, de façon à être reconduit dans sa fonction de Président, malgré le mécontentement populaire. Lui et ses acolytes des médias travaillaient à ce résultat depuis 2017, en achevant de discréditer les partis politiques, vecteurs auparavant du débat citoyen, jusqu’à mener les plus exploités à s’abstenir massivement, puisque selon ces escrocs politiciens qui se disent porteurs de la « Démocratie « , à quoi servirait de voter puisque toute politique est pourrie, sauf celle qu’ils pratiquent, évidemment.

Leur soit-disant Démocratie française se limite donc pour les Français, soigneusement manipulés par une armée de préposés à la parole, à choisir périodiquement un chef qui aura tout pouvoir pour 5 ans, aidé par une majorité de députés-godillots, élus dans sa foulée pour lui donner blanc-seing.

Ce cérémonial biseauté d’élections a permis en 2017 de donner tout pouvoir à Macron, qui n’avait pourtant recueilli sur son nom qu’un électeur sur 4 à peine, et s’apprête à le refaire en 2022, n’ont pas pour but d’exprimer la volonté des citoyens, mais de le faire croire. Ce qui ne signifie en rien qu’elles n’ont aucune importance, et qu’il soit futé de laisser en s’abstenant les pires prédateurs aggraver notre sort.

Mais elles ne sont qu’un moment de l’histoire du pays, de ses luttes sociales et politiques, et il en connaîtra demain bien d’autres, plus décisives quand la majorité des citoyens sera convaincue de devoir les imposer.

[...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents