Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
2 juillet 2018 1 02 /07 /juillet /2018 09:23
Paru le 9 décembre 2018
Inspection de la Justice : l’indépendance à la casse
Sur le site du syndicat de la magistrature

Communiqués de presse du Syndicat de la magistrature et de sa section syndicale à la Cour de cassation en réaction au décret du 5 décembre 2016

 

Le décret de fusion des inspections du ministère de la Justice fait grand bruit.
On aurait tort de tronquer le débat, indispensable, sur l’indépendance de la justice en s’indignant seulement de la soumission de sa cour suprême à une inspection aux ordres du ministre.

Aucune juridiction ne saurait échapper au contrôle, légitime en démocratie, du bon fonctionnement des services publics, au rang desquels celui de la justice. Mais, c’est par le statut de l’inspection, les conditions de nomination de ses membres, ses modalités de fonctionnement et le cadre procédural de son action que doit être garantie l’indépendance des juridictions soumises à son contrôle. Au delà, elle ne peut être assurée quand l’ambiguïté de certaines inspections de fonctionnement cache mal des enquêtes disciplinaires qui ne disent pas leur nom, parfois utilisées pour intimider des magistrats jugés trop indépendants, de la base aux sommets.

Le compte n’y est évidemment pas avec le décret du 5 décembre 2016 qui maintient l’inspection sous la tutelle de l’exécutif tout en étendant son contrôle à la Cour de cassation. Juridiction suprême, intervenant en dernier recours et dont la jurisprudence fait autorité, sa mission doit être rigoureusement protégée.

Seul le rattachement de l’inspection au Conseil supérieur de la magistrature, revendication ancienne du Syndicat de la magistrature, assurera l’indépendance d’une autorité judiciaire, constitutionnellement garante de la liberté individuelle. A la Cour de cassation comme ailleurs !

Communiqué de presse de la section syndicale du Syndicat de la magistrature à la Cour de cassation

Le décret n°2016-1675 du 5 décembre 2016 place désormais la Cour de cassation sous le contrôle d’un nouveau service d’inspection générale de la justice, et ainsi du Gouvernement.

La section syndicale du Syndicat de la Magistrature dénonce la mainmise de l’exécutif sur la cour suprême française, qui a pour mission constitutionnelle de protéger les libertés individuelles.

Elle rappelle que le Syndicat de la Magistrature a toujours demandé le rattachement de l’inspection des services judiciaires au Conseil supérieur de la magistrature, garant de l’indépendance de la magistrature. Seule cette institution a, en effet, la légitimité d’exercer un contrôle sur le fonctionnement de toutes les juridictions, en ce compris la Cour de cassation.

Elle souligne en outre que ce décret n’est pas conforme aux recommandations du Conseil de l’Europe.

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2018 3 27 /06 /juin /2018 22:08
Info luttes n°48 vu sur le site de la CGT-Cheminots
 

Les chiffres du jour

  •  511, c’est le nombre de cheminots de moins de 35 ans qui ont rejoint la CGT depuis le 01 janvier 2018 ;
  •  257, c’est le nombre de cheminotes qui ont rejoint la CGT depuis le 01 janvier 2018 ;
  •  112, c’est le nombre de cheminots contractuels (RH 0254) qui ont rejoint la CGT depuis le 01 janvier 2018.

Les 27 et 28 juin, les cheminots entament la 18e séquence de grève débutée le 03 avril.
Notre lutte est exemplaire et elle marque d’ores et déjà l’histoire de la SNCF que nous allons continuer de défendre, ENSEMBLE.

COURAGE, FORCE ET DÉTERMINATION !

Nous devons être fiers de la résistance exemplaire de la corporation cheminote menée depuis plus de 2 mois ½.

Ce conflit que nous menons, nous l’avons dit depuis le début, se mène sur la durée face à un Gouvernement méprisant vis-à-vis des plus modestes et décidé à brader les biens publics, les outils publics de la Nation, comme la SNCF. Cette durée traduit à la fois l’autoritarisme inégalé du Gouvernement et également la très grande détermination des cheminots à se faire entendre.

La bataille que nous avons entamée doit être comprise dans son intégralité. La poursuite de la négociation de la CCN débutée en 2014 et le pacte d’entreprise prôné par Pepy font partie de la stratégie de réforme globale portée par le gouvernement. C’est donc bien dans cet ensemble qu’il nous faut envisager la lutte en n’occultant aucun sujet et en menant tout de front, y compris sur les 3 « piliers » de la réforme qu’il nous faut continuer à combattre.

C’est bien pour mettre la pression sur l’ensemble de ces aspects que nous considérons que le match n’est pas fini. C’est pourquoi la Fédération CGT estime qu’il faut poursuivre, mais adapter l’action afin de continuer à peser sur ceux qui ont décidé d’en finir avec le service public SNCF.

De la même manière, et plus globalement, l’heure est à la défense des valeurs essentielles qui fondent notre société et l’amélioration de notre modèle social. C’est tout le sens de l’appel des organisations CGT, FO, UNEF, UNL et FIDL qui entendent faire du 28 juin une journée de mobilisation interprofessionnelle qui se traduira par des manifestations sur l’ensemble du territoire.

Les cheminots sont donc appelés à prendre une place prépondérante dans ces cortèges !

Nous savons que la bataille est rude !

C’est donc avec courage, force et détermination que nous devons nous projeter dans l’avenir avec la conviction que notre combat est juste et qu’il paiera !

FRET SNCF : RESTONS EN ALERTE !

La direction de la SNCF a repoussé les séances extraordinaires des CE Fret et CCGPF prévues en juillet et qui portaient sur le plan de filialisation du Fret.

L’impréparation de la réforme du Gouvernement, les approximations de la direction du Fret, le rapport de force construit par les cheminots, obligent donc la direction à temporiser et à manoeuvrer en recul.

Il ne s’agit, à l’évidence, que de « manœuvres » visant à se repositionner, mais mesurons ce que nous réussissons à bloquer, pas à pas, ce que nous réussissons à repousser, à force d’abnégation et d’engagement !

Tenons-nous prêts à riposter, collectivement et dans l’unité la plus large !

TOUS EN GRÈVE LES 27 ET 28 JUIN !

En route vers la prochaine séquence de grève des 06 et 07 juillet 2018.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2018 2 26 /06 /juin /2018 22:21
Sur France info
Pour le ministre de la Transition écologique, l'objectif de sortie des pesticides doit être tenu. En même temps au ministère de l'Agriculture, de plus en plus de dérogations pour utiliser certains pesticides sont accordées.  

Au moment de faire ses courses, on n’y pense pas toujours, mais souvent les fruits et légumes ont été traités avec un pesticide. Certains sont autorisés, d’autres non. Même dans ce cas, le ministère de l’Agriculture peut accorder (article 53) une dérogation pour 120 jours. En la matière, la France est championne d’Europe. En 2016, le ministère de l’Agriculture en a délivré 52, devant l’Espagne et le Portugal.

Sur le site du ministère de l'Agriculture, les dérogations en cours sont recensées. Cette année, déjà 36 substances font l’objet de dérogations, avec parfois de drôles d'appellations. Pour les cultures de poireaux attaqués par les vers de terre, le Karate. Pour les fraisiers, le Success 4 combat les mouches. Pour les pommiers, le Neemazal détruit les pucerons. Ces produits sont autorisés pour cause d’urgence phytosanitaire. Mais cette urgence est-elle toujours justifiée ?

[...]

La suite et la vidéo ici :https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/video-la-fin-des-pesticides-pas-la-priorite-du-ministere-de-la-culture_2811543.html

Partager cet article
Repost0
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 11:14

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

A cette époque, le Midi est confronté à l’un des plus grands mouvements sociaux qu’il ait connu.  Une grave crise provoquée par la surproduction et la mévente du vin touche le milieu viticole. Dans cette région, une grande partie de la population vit de ce produit. Cette crise, tout le monde la subit, petits et moyens producteurs, ouvriers agricoles et journaliers, comme tous les artisans qui vivent directement ou indirectement de la vigne.

[...]

Lire la suite ici : http://www.le-blog-de-roger-colombier.com/2018/06/20-juin-1907-a-beziers-le-17e-regiment-d-infanterie-met-les-crosses-en-l-air.html

Partager cet article
Repost0
13 juin 2018 3 13 /06 /juin /2018 14:32

La FNSEA veut défendre l'agriculture française en bloquant les raffineries.  Oui, mais pas n'importe quelle agriculture : l'agriculture industrielle.

Ci-dessous une mise au point salutaire de la FNIC-CGT à propos des bio-carburants:

A propos du blocage des raffineries par la FNSEA - " EN ASIE OU EN FRANCE,  À QUOI DOIVENT  SERVIR LES TERRES CULTIVABLES ?" - Communiqué de la FNIC-CGT
Partager cet article
Repost0
12 juin 2018 2 12 /06 /juin /2018 23:22

Ils dénoncent pêle-mêle la politique du gouvernement français, son abandon de la grande agriculture industrielle française au profit des importations de produits ne répondant pas aux normes françaises, la signature des traités de libre-échange (CETA, Mercosur ...). En conséquence les agriculteurs de la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs réclament à la commission des normes communes européennes et au gouvernement français l'interdiction de "l'importation de tout produit de pays tiers ne correspondant pas aux standards de protection français".  Une revendication hérétique pour les partisans de l'UE.

Ainsi la FNSEA se bat contre la politique libérale de la commission et du gouvernement Philippe, et dénonce les traités de libre échange.

Venant d'un syndicat agricole jusque là très européiste et très libéral, ces revendications peuvent surprendre.  Elles soulignent à la fois les contradictions de ce syndicat et la difficulté de la commission à faire passer ses politiques.

La signature des traités de libre-échange - tant voulus et promus par Bruxelles - s'avère plus difficile que prévu.  Et si même la FNSEA formule de telles propositions, l'"idée européenne" a de bien mauvais jours devant elle.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 15:32
Manifestation de l'AFPS-Rouen le 15 mai 2018 / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Jérôme Bègue

Manifestation de l'AFPS-Rouen le 15 mai 2018 / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Jérôme Bègue

Au lendemain des affrontements meurtriers en Israël, l'association France Palestine Solidarité organisait un rassemblement devant la cathédrale de Rouen

Par Richard Plumet   

Commémorer l'occupation de la Palestine (la Nakba) et interpeller la  population sur le sort des habitants de Gaza : voila le but de la manifestation organisée en fin d'après-midi ce mardi (15 mais 2018) au pied de la cathédrale de Rouen.[...]
 
La suite et la vidéo ci-dessous :
Partager cet article
Repost0
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 22:34

"Cadences trop soutenues, flux de plus en plus tendus, arrêts maladie à la chaîne… Les salariés d'une trentaine de magasin Lidl de Bretagne ont décidé mercredi d'entamer une grève."

"Un mouvement social massif et inédit a démarré en milieu de semaine dans une trentaine de magasins Lidl de Bretagne."

 

"... dans certains magasins, un classement du meilleur au moins bon salarié est affiché en permanence. "

"Tout est chronométré, notamment les caissières au niveau des scannages" d'articles"

" Cette salariée dénonce le "manque de bras", "la fatigue" liée aux "heures supplémentaires". "On n'a jamais connu ça à ce point-là", assure-t-elle '

Source : Europe1.  L'article entier ci-dessous

Partager cet article
Repost0
12 mai 2018 6 12 /05 /mai /2018 15:02
Je m’envole vers la Russie

 

Ce que je vais faire en Russie

La tête encore pleine des clameurs de la marche du 5 mai, je rédige ces lignes en attendant de décoller pour Moscou. Quelques mots seulement, donc. Je vais dire ce que je vais faire là-bas. Sachant la bienveillance médiatique dont je suis entouré, je vais dire aussi ce que je ne ferai pas afin que nul n’en ignore.
Je me rends en Russie dans le cadre du programme annuel de déplacements à l’étranger que j’établi autant que possible à l’avance. Je suis en Russie mais je serai bientôt à Hambourg (juin), de nouveau en Espagne (juillet), au Mexique (juillet) aux USA (prévision octobre/novembre). Restent dans les tuyaux le Royaume-Uni et un pays du Maghreb. L’année 2018 est la seule année sans élection en France avant quelques temps. Je concentre donc tout ce que je peux sur cette année. Notamment ce qui a été reporté plusieurs fois. Comme ce voyage en Russie.

Mon intention politique est de marquer par un geste symbolique le refus du climat de guerre et d’escalade entretenu avec la Russie. Marquer de la sympathie et de l’amitié pour le peuple russe dans le contexte actuel est une opération délicate. On rompt le nœud gordien des procès d’intention et des amalgames en allant au bon endroit au bon moment. Je vais donc à Moscou fêter l’anniversaire de la victoire sur les nazis qui ont fait vingt millions de morts dans ce pays. Façon de rappeler sans cesse le danger qu’est l’extrême droite en Europe. Ce jour-là, tous les Russes de toutes origines et de toutes confessions défilent dans la rue en portant le portrait d’un parent mort à la guerre ou participant aux combats. Je porterai le portrait d’un officier français de l’escadrille Normandie Niémen, unité d’aviation franco-russe qui combattit les nazis au nom de la France libre du général de Gaulle. Je participerai donc d’abord à la commémoration du combat des nôtres puis j’irai défiler avec les Russes. Mon message : paix et amitié avec la Russie. [...]

 

 

 

La suite sur le blog de JL. Mélenchon : https://melenchon.fr/2018/05/07/je-menvole-vers-la-russie/

Partager cet article
Repost0
8 mai 2018 2 08 /05 /mai /2018 17:20

Je voulais remercier personnellement Gérald Darmanin, Gérard Collomb, Emmanuel Macron et tout le gouvernement d'Edouard Philippe parce qu'à une semaine de la Fête à Macron, ils ont franchement assuré un service communication qu'on n'aurait jamais pu se payer !

En cette semaine de ponts, et après un magnifique 5 mai parisien et ensoleillé, je vous propose un petit bilan de notre manifestation de samedi. Et surtout, surtout, vous engager pour la suite : le 26 mai !

Partager cet article
Repost0

Articles Récents