Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 22:31
Partager cet article
Repost0
23 août 2019 5 23 /08 /août /2019 22:21

Voici un texte russe d’une infinie subtilité et qui donc aurait mérité un meilleur traducteur que moi… Mais à défaut de maîtriser la langue je crois que je perçois un peu le « mystère russe », Marianne m’a beaucoup aidé, mais dès que j’ai écouté la conférence de presse comme en témoigne le texte écrit ce matin j’ai été stupéfaite par l’incapacité de Macron de dépasser l’étroitesse de sa pensée et la vanité de sa « diplomatie », la géopolitique touche à la philosophie et les technocrates à la Macron y sont des petits joueurs (note et traduction de Danielle Bleitrach)

Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine au fort de Brégançon, le 19 août 2019. © GERARD JULIEN / Source: AFP

La visite de Vladimir Poutine en France a confirmé la tendance actuelle et éternelle – comme cela se passe toujours dans les moments difficiles, l’Europe a besoin de la Russie. Mais elle ne comprend pas bien la différence qui existe entre nous, notre perception de l’Europe et elle-même – pensant en même temps qu’elle nous connaît presque mieux que nous-mêmes. Cependant, le désir d’indépendance des Européens peut contribuer au rapprochement tactique de Moscou et de Paris.

Emmanuel Macron devient progressivement le principal interlocuteur occidental de Poutine,  il y attache une grande importance. En ce moment, Trump ne peut pas communiquer régulièrement avec Poutine, Merkel se transforme peu à peu en « canard boiteux », la Grande-Bretagne est complètement enlisée dans le Brexit. Le président français veut devenir le principal modérateur des relations avec la Russie, du moins en Europe et dans l’ensemble de l’Occident – et l’invitation de Poutine à Bregancon a précisément servi à cela. En même temps, Vladimir Poutine  surveillait depuis deux ans l’ exercice présidentiel de Macron – évaluant moins son humeur que ses capacités. De quoi Macron sera-t-il capable – est-il prêt à passer des paroles aux actes?

La réunion s’est déroulée dans un format inhabituel – les déclarations de deux dirigeants et leurs réponses aux questions des journalistes ont été faites avant le début des négociations (qui ont ensuiteduré  2,5 heures de conversation et se sont poursuivies au dîner). On ignore pourquoi les Français estimaient cela nécessaire  (ils ont insisté sur cet ordre), mais il s’est avéré que les parties s’e sont exprimées publiquement sur les principaux sujets avant même de pouvoir échanger leurs points de vue.

Cependant, étant donné que de réels accords, même s’ils sont conclus, restent en général secrets face à la presse, le format des remarques liminaires s’est avéré intéressant .Surtout dans cette partie, qui concernait des sujets idéologiques, presque philosophiques, qui sont en fait à la base de toute géopolitique.

Par exemple, la question du G8, il  n’est pas un secret pour nous que Macron a spécialement organisé une réunion avec Poutine quelques jours seulement avant le sommet du G7 à Bregancon. Pour arriver en position de force lors d’une réunion avec Trump, Merkel, Johnson, Abe et d’autres, pour pouvoir informer le collectif Occidental de leurs conversations ou même de leurs accords avec Poutine – sur l’Ukraine, l’Iran, la Syrie et plus généralement sur le conflit entre la Russie et l’Occident.

[...]

La suite sur le blog "Histoire et société" ici : https://histoireetsociete.wordpress.com/2019/08/20/point-de-vue-russe-macron-a-temoigne-face-a-poutine-dun-malentendu-eternel-sur-la-russie/

Partager cet article
Repost0
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 07:17

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Extraits :

"Au nom de la sécurité, toutes nos libertés sont menacées"

"Jean-Marie Delarue, nouveau président de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme, s'inquiète du recul de nos libertés au motif de garantir la sécurité. "

"Pour cet ex-directeur des libertés publiques au ministère de l'Intérieur (1997-2001), le "point de départ" de ce recul est la loi "sécurité et liberté" d'Alain Peyrefitte en 1981."

Source : https://www.europe1.fr

"Loi antiterroriste en France : inquiétudes d'experts de l'ONU sur des atteintes aux libertés des Français

Les deux rapporteurs de l'ONU sur les droits de l'Homme ont fait part de leurs inquiétudes sur d'éventuelles atteintes à l'exercice notamment des libertés d'expression et d'association.

Source : http://https://www.europe1.fr

Et ça ne date pas d'E Macron et de C Castaner ... Dans les entreprises, la répression s'est accentuée, sur fond de régression sociale.
Goodyear: «La répression syndicale devient systématique»
Extraits
Avec Sarkozy ou Hollande, «la répression dans les boîtes a été constante»

«Maintenant, la direction nous envoie les huissiers quand on fait des réunions un peu improvisées. Une fois, des syndicalistes ont même été menacés de recevoir une facture pour le nettoyage des tables du self sur lesquelles ils avaient laissé des tracts. Comme si les documents de la CGT salissaient les tables! C’est bien la preuve d’un manque de respect vis-à-vis des syndicalistes.» (militante de la CGT Assistance Publique Hôpitaux de Paris ).

source : https://www.liberation.fr/france/2016/10/19/goodyear-la-repression-syndicale-devient-systematique_1522921

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2019 2 20 /08 /août /2019 13:35

Alors que la conjoncture mondiale cumule les déboires, les dividendes versés aux actionnaires au deuxième trimestre 2019 affichent un nouveau record, selon une étude d'une société de gestion de fonds américaine. Ils ont atteint la somme folle de 514 milliards de dollars. Avec 51 milliards de dollars de dividendes, la France conforte sa place de meilleur rémunérateur d'actionnaires en Europe. [...]

La Bourse de Paris

Extraits : "La France, premier payeur européen

De son côté, la France a, au contraire, contribué à tirer les dividendes vers le haut. Il ressort que la rétribution des actionnaires en France a augmenté de 5,3%. Avec 51 milliards de dollars de dividendes, l'Hexagone est "de loin" le premier payeur en Europe, et enregistre "un nouveau record historique". A titre de comparaison, l'économie allemande a versé 38,5 milliards de dividendes sur cette période, en baisse de 11%."

[...]

L'article intégral ici : https://www.latribune.fr/bourse/dividendes-nouveau-record-en-france-malgre-le-ralentissement-825997.html#xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20190820

Partager cet article
Repost0
20 août 2019 2 20 /08 /août /2019 09:43

 | 

Les exportations d'armements françaises à destination des pays de l'Union européenne devraient augmenter en 2019 (Crédits : Armée de l'air)

Les exportations d'armement "Made in France" sont en progression dans les pays de l'Union européenne. Après un très bon cru en 2018, la France devrait réaliser une nouvelle très belle année en 2019. Cette orientation est-elle structurelle ou seulement conjoncturelle ?

 

L'année 2018 ne sera pas qu'un feu de paille en termes d'exportations d'armement vers les pays de l'Union européenne. 2019 va confirmer cette tendance. Ainsi, Naval Group a déjà décroché un important contrat de plus de deux milliards d'euros pour la construction et la maintenance de douze navires de lutte contre les mines destinés aux marines belge et néerlandaise. Le groupe naval a également été sélectionné par la Roumanie pour la construction de quatre Gowind fabriquées en Roumanie en partenariat avec le chantier SNC, basé à Constanta (est). Soit un contrat de 1,2 milliard d'euros à condition bien sûr de le signer d'ici à la fin de l'année.

Ces Gowind seront armées de missiles de MBDA : VL-Mica (surface-air) et Exocet Block 3 (mer-mer). Le missilier européen a déjà obtenu un contrat modeste portant sur la vente de systèmes de défense anti-aérienne à courte portée Mistral 3  à la Serbie. Airbus Helicopters a de son côté signé un contrat pour la vente de 16 Caracal à la Hongrie. La République Tchèque s'est offert 62 véhicules blindés low-cost Titus fabriqués par Nexter pour un montant évalué à un peu plus de 230 millions d'euros. Enfin, un consortium, réunissant Airbus et Thales Alenia Space en Espagne et en France, a été choisi par l'opérateur satellitaire gouvernemental espagnol Hisdesat pour la réalisation de deux satellites de communication sécurisée de nouvelle génération, Spainsat NG I et II (750 millions d'euros). [...]

La suite sur le site de La tribune ici : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/ventes-d-armes-la-france-seduit-de-plus-en-plus-les-pays-de-l-union-europeenne-825990.html#xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20190820

Partager cet article
Repost0
20 août 2019 2 20 /08 /août /2019 09:37

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2019 1 22 /07 /juillet /2019 08:01
http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/01/14/de-serval-a-barkhane-quelles-evolutions-du-dispositif-franca-13292.html

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/01/14/de-serval-a-barkhane-quelles-evolutions-du-dispositif-franca-13292.html

Paru sur "Parlons clair"

publié le : 2 janvier 2019

Les troupes françaises, dans le cadre d'opérations conjointes ( Barkhane ) avec leurs alliés États-uniens qui fournissent les drones, et d'alliés africains qui fournissent les supplétifs, patrouillent au Sahel, annonçant de temps à autres quelques morts ou blessés dans leurs rangs ( les victimes adverses, djihadistes africains ou paysans locaux atteints par occurence sont bien rarement signalées ). Des morts qui ne sont pas suffisamment nombreux pour émouvoir l'opinion française comme durant la Guerre coloniale d'Algérie, trop nombreux tout de même parce que le Président Macron s'obstine à présenter cette occupation militaire au service de l'Impérialisme occidental comme une nécessité humanitaire, justifiée par la lutte contre les bandes armées d'Islamistes. Ce qui est une contre-vérité évidente que l'opinion de France ignore, anesthésiée qu'elle est par ses médias aux ordres. Tous ceux qui, parmi nous, ont un peu pratiqué le Mali ou le Niger savent bien que l'Islam commun en ces anciennes colonies françaises à toujours été un exemple de tolérance et d'harmonie, réfractaire à tout intégrisme. Cette idéologie mortifère, inspirée des prédicateurs Wahabites venus des Monarchies Arabes du Moyen Orient alliées de l'Occident, n'a commencé à s'y propager que grâce à l'occupation française, A CAUSE D'ELLE, ET LES GROUPES ARMÉS DJIHADISTES SONT COMPOSÉS DE TRAFIQUANTS ( de migrants, d'armes et de drogue ) AUTANT QUE DE FANATIQUES RELIGIEUX.

LA TRISTE RÉALITÉ DE CETTE PRÉSENCE MILITAIRE FRANÇAISE EN AFRIQUE SAHÉLIENNE EST LA DEFENSE DES INVESTISSEURS OCCIDENTAUX DANS LA REGION, ET NOTAMMENT D'AREVA AU NIGER ( uranium ), DES AFFAIRISTES PÉTROLIERS AU TCHAD, AVEC SURTOUT LA VOLONTÉ OBSESSIONNELLE D'INTERDIRE LA VENUE DE CONCURRENTS CHINOIS AU SAHEL, EN ETHIOPIE, RAISON POUR LAQUELLE MACRON EST ALLÉ PARADER RÉCEMMENT AUPRÈS DU DICTATEUR DJIBOUTIEN, ETC. La pire des conséquences locales est l'affaiblissement délibéré des Etats africains locaux. Alors que les Indépendances y avaient fait progresser partout, du Mali A la Centrafrique, un édifice national capable de juguler les séparatismes ethnicistes et tribaux, l'occupation étrangère les fait renaître, les cultive même. On a ainsi, à l'issue de nombreux incidents "inter-communautaires en 2018, découvert le 23 mars tout un village peul massacre, plus de 130 morts innocents, enfants et vieillards inclus: tuerie que les autorités ont attribué sans preuve aucune AUX confréries de chasseurs Dogons, équipées de pétoires pour le petit gibier... A ce sujet, il nous a paru utile de publier l'analyse d'un intellectuel malien, qui connaît bien les différences culturelles dans son pays ( nomades Targui, éleveurs Peuls, chasseurs Dozos, cultivateurs Bambaras, etc ), Mais qui sait aussi, comme le disait le Président militant Modibo Keïta, qu'elles "sont les cent fleurs qui forment la Nation", et que les opposer est un crime, une arme de l'impérialisme. Redisons encore une fois qu'il est temps de rapatrier en France toutes nos forces d'intervention en Afrique. Il ne sera possible d'y contraindre le Pouvoir macronien QUE si les organisations démocratiques et pacifistes suscitent un vaste mouvement populaire à ce sujet, comme elles surent le faire autrefois contre les guerres coloniales.

Francis Arzalier

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 23:16

ISBN : 2330066511
Éditeur : Actes Sud (17/08/2016)


Note moyenne : 3.68/5 (sur 295 notes)

Résumé :
La prise de la Bastille est l’un des événements les plus célèbres de tous les temps. On nous récite son histoire telle qu’elle fut écrite par les notables, depuis l’Hôtel de ville, du point de vue de ceux qui n’y étaient pas. 14 Juillet raconte l’histoire de ceux qui y étaient. Un livre ardent et épiphanique, où notre fête nationale retrouve sa grandeur tumultueuse.
Partager cet article
Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 23:45
Ouvrage qui sera en librairie à partir du 28 août prochain

Quatrième de couverture :

Peut-on vraiment parler d’épuration, celle promise sur les ondes de Londres et d’Alger contre les collaborationnistes et « assassins de patriotes », à l’heure où les archives de la Police et de la Justice, enfin ouvertes, apportent la preuve que celle-ci n’a jamais eu lieu ?

Alors que s’est imposée l’image dominante d’une « épuration sauvage » persécutant « femmes tondues » et notables, de Gaulle et ses soutiens politiques ont plutôt opté pour une « non-épuration » : favorable au statu quo général des élites inauguré par le CFLN à Alger, cette option bénéficia même aux criminels de sang.

Les alliés ont-ils joué un rôle dans cette politique de réhabilitation ? C’est ce que nous démontre l’auteure dans ce livre, preuves à l’appui, puisqu’il est principalement alimenté par les archives. Son travail minutieux prend le contrepied de la plupart des thèses récentes visant à réhabiliter Vichy et la Collaboration. Un ouvrage indispensable pour décrypter cette non-épuration et apporter un éclairage neuf sur un sujet brûlant.

Livre d’Annie Lacroix-Riz, éditions Armand Colin, 2019, 672 p.

Elle a publié, entre autres ouvrages, chez le même éditeur, Le Vatican, l’Europe et le Reich ; Le Choix de la défaite. Les élites françaises dans les années 1930 ; De Munich à Vichy. L’assassinat de la Troisième République 1938-1940 ; Industriels et banquiers français sous l’Occupation ; Les élites françaises entre 1940 et 1944. De la collaboration avec l’Allemagne à l’alliance américaine et chez Delga-Temps des cerises, Aux origines du carcan européen, (1900-1960).

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2019 5 05 /07 /juillet /2019 16:51
Hommage - Déportation - Le convoi du 6 juillet 1942, parti de Compiègne vers Auschwitz, placé sous la bannière de la croisade hitlérienne contre le "judéo-bolchevisme" - A l'attention de tous les négationnistes

A la croisée des deux grandes catégories de la Déportation

Le convoi d’otages parti de Compiègne vers Auschwitz le 6 juillet 1942 occupe une place particulière dans les déportations de France. Placé sous la bannière de la croisade hitlérienne contre le "judéo-bolchevisme" et dispositif de "la politique des otages" destinée à dissuader les résistants communistes de poursuivre leurs attaques contre des officiers et des troupes de l'armée d'occupation, il s’apparente par ses origines aux fusillades massives d'otages communistes et juifs de septembre 1941 à juillet 1943 et aux premiers convois de Juifs de France dirigés sur Auschwitz-Birkenau entre mars et juin 1942.

Sur les 1170 hommes (plus de mille "otages communistes" et 50 "otages juifs") qui furent immatriculés le 8 juillet 1942 à Auschwitz entre les numéros 45157 et 46326, seuls 119 restaient en vie au jour de la victoire sur le nazisme

Après les décès d'André Montagne en mai 2017 et de Fernand Devaux en mai 2018, Richard Girardi serait désormais le dernier survivant du convoi.

L’histoire de ce convoi atypique - dont les premières recherches furent entreprises en 1970 par Roger Arnould (résistant déporté à Buchenwald et auteur de plusieurs ouvrages édités par la FNDIRP) - a fait l'objet d'une thèse de doctorat d’Histoire soutenue par Claudine Cardon-Hamet en 1995 et de deux ouvrages : Mille otages pour Auschwitz, le convoi du 6 juillet 1942 dit des « 45000 » (éd. Graphein, Paris, 1997 et 2000, épuisé) qui publie le contenu de sa thèse avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) - et le livre grand public Triangles rouges à Auschwitz, le convoi politique du 6 juillet 1942 (éd. Autrement, collection Mémoires, Paris, 2005, mis à jour en 2015) édité avec le soutien de la Direction du Patrimoine et de l'Histoire et de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Source : https://politique-auschwitz.blogspot.com/2011/08/temoignages.html

Voir aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Convoi_des_45_000

Partager cet article
Repost0

Articles Récents