Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 14:22

LEUR 11 NOVEMBRE 2017 ET LE NÔTRE – Floréal, PRCF, répond à "Clémencron".

A l’occasion du 11 novembre, Macron a poursuivi son blitzkrieg politique, social et idéologique contre la France populaire, progressiste et républicaine. Il l’a fait…

  • en annonçant un virage appuyé en direction de l’Armée européenne intégrée à l’OTAN : en clair, la soumission accrue, et si possible irréversible, de la Défense ex-« nationale » et de la force de frappe françaises à l’OTAN et à Berlin ; avec, très vraisemblablement, quand les conditions auront mûri, la cession à l’UE du siège français au Conseil de sécurité de l’ONU ;
  • en appelant à la mutualisation germano-française du centenaire du 11 novembre 2018 (et, dans la foulée sans doute, à la mutualisation franco-allemande du 8 mai, rabattu sur la « Journée de l’Europe »). En tout négationnisme historique, ces deux dates seraient donc exploitées, si les Anciens Combattants et Résistants ne montent pas le ton, pour célébrer la « Françallemagne »*, le drapeau et l’hymne européens, pour ancrer la « Franceurope » et bien entendu, pendant qu’on y est, la « Françamérique » si chère à ce président incapable de ne pas truffer son moindre discours d’anglais « managérial »*. Au passage, ce chef de l’Etat-nation français en voie d’euro-dissolution a encensé les Etats-Unis d’Amérique, tardivement arrivés à la rescousse en 1917 et en 1944, pendant que sa ministre des Anciens Combattants dénigrait la Révolution russe dans le discours qu’elle a fait lire devant tous les monuments aux morts de France…
  • en célébrant le souvenir du « Tigre », Georges Clemenceau. Mais de quel Clemenceau au juste E. Macron se croit-il la réincarnation ?
    [...]

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents