Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
15 juin 2020 1 15 /06 /juin /2020 00:50

La défense de l’Hôpital public, et de la Sécurité sociale sont le bien commun de chacun.

Près de 600 manifestants, selon la police, se sont rassemblés au sein de l’hôpital Charles-Nicolle à Rouen, jeudi 14 novembre 2019. (©Manon Leterq/76actu)

Près de 600 manifestants, selon la police, se sont rassemblés au sein de l’hôpital Charles-Nicolle à Rouen, jeudi 14 novembre 2019. (©Manon Leterq/76actu)

Le 16 juin, à 9H30 devant le CHU de ROUEN, nous manifesterons pour nos revendications.

Appel de l’USD CGT 76 Santé action sociale

Macron-Philippe-Véran-Notat, assez de mensonges
et de mesures contre la Santé et l’action sociale !

Le gouvernement actuel et les précédents ont du sang sur les mains : Ils ont fermé les lits (100 000 fermés en 25 ans), supprimé des places en réanimation, brulé les stocks de masques, refusé les soins aux résidents des EHPAD… Ces mesures privilégiant la course au profit, contre la sécu et l’Hôpital public ont conduit au drame des 29 000 morts.

Cette marchandisation et passage au privé touche aussi brutalement l’action sociale et l’aide à la personne, avec son lot de déréglementation.
Les hospitaliers, les salariés de l’action sociale, qui ont fait leur travail au maximum face au Covid 19, dans ces conditions déplorables, pour soigner et prendre en charge, veulent que leurs revendications soient enfin satisfaites.

Mais le Premier Ministre inaugure une grande conférence le 25 mai au Ministère de la Santé en déclarant : « la question n’est pas de changer de cap, mais de changer de rythme ». Ce qui signifie aller plus vite dans la casse sociale. De plus le gouvernement a désigné Mme Notat pour conduire les discussions. Madame Notat, ex-secrétaire générale de la CFDT, est une liquidatrice de la Sécurité sociale : elle avait appuyé totalement la mise en place du plan Juppé et de l’ONDAM (=enveloppe fermée pour les dépenses de santé).

Aujourd’hui c’est par la mobilisation et par le rapport de force que nous pourrons faire entendre nos revendications en direction du Ministère :

  • Dégel du point d’indice et rattrapage de 15% pour tous. Hausse de 300€ pour les salariés du public et du privé
  • Prime uniforme de 1500€ pour tous.
  • Arrêt des fermetures. Annulation des plans d’économie et de
    restructuration. Réouverture des lits et structures fermées.
  • Maintien de la réglementation protectrice dans l’organisation du travail (35h).
  • Maintien des garanties nationales, Statuts et conventions collectives.
    Arrêts de toutes les dérogations et de la précarisation. Mise en stage des contractuels.
    Nous demandons également :
  • Plan de formation et d’embauche, pour augmenter les effectifs, et
    permettre les promotions.
  • Déroulement de carrière linéaire.
  • Passage aux 32h, avec embauche et maintien intégral du salaire.
  • Stopper l’asphyxie financière des hôpitaux. Retour aux principes de la
    Sécu pour financer l’accès aux soins pour tous.
  • Abrogation des lois Bachelot, Touraine. Abandon de Ma Santé 2022 de
    Buzyn.

Si le Gouvernement continue sa casse, il nous faudra, de toute la France, converger vers le Ministère de la Santé à Paris.
La défense de l’Hôpital public, et de la Sécurité sociale sont le bien commun de chacun.

Nous invitons sur tout le Département 76, tous les salariés de la Santé, les hospitaliers, les salariés de l’action sociale, la population, à converger dans la grève et les manifestations le 16 Juin en ciblant les responsables du gouvernement.
RENDEZ VOUS à 9H30 devant le CHU de ROUEN
le Mardi 16 JUIN 2020.

Nous manifesterons vers l’ARS (antenne de Rouen).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents