Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
17 avril 2018 2 17 /04 /avril /2018 23:16

La création officielle d'un comité de soutien aux cheminots remonte au mardi 3 avril 2018, à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime). Mardi 17 avril, le comité s'est réuni.

 

Le collectif de soutien aux cheminots s’est créé début avril 2018 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime). (Archives ©SL / 76actu)

Le Comité de soutien aux cheminots et de défense des services publics marche sur deux pieds : « L’importance de la lutte des cheminots dans un secteur resté organisé et la défense du service public, qui s’est détérioré. » Créé le mardi 3 avril 2018 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime), le comité entend montrer son « attachement à la SNCF ».

La défense de « ce qui ne relève pas de la marchandise »

Un attachement d’autant plus prégnant à Sotteville-lès-Rouen, « ville du rail » où la SNCF représente un vivier d’emploi. Ils sont 70 dans le comité. Mardi 17 avril, huit s’expriment : des retraités de La Poste, de l’industrie chimique, de l’Éducation, de la banque et de la SNCF, ainsi qu’un salarié du privé, un agent EDF et une mère au foyer. Ils estiment leur rôle important dans les mouvements sociaux engagés, avides de soutiens : [...]

La suite sur le site d'actu-76 :https://actu.fr/normandie/sotteville-les-rouen_76681/comite-poste-combat-soutenir-cheminots-greve-rouen_16398010.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents