Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
10 février 2018 6 10 /02 /février /2018 17:25

publié le : 1 février 2018

Personne ne pourra faire reproche à Macron de ne pas s'agiter, surtout pas les idéologues du CAC40 qui l'ont choisi, fait élire, pour réaliser les objectifs du Capital. Comme Trump aux USA, avec plus de finesse, il ne rate pas une occasion d'être aux écrans télévisés, et d'y flatter une opinion aseptisée: un jour pleurant les victimes juives et musulmanes d'attentats terroristes, le lendemain encensant la mémoire de Johnny Hallyday ou de France Gall, tout est bon pour faire oublier la voltige des prix ou les licenciements plus faciles. Et dans cette course médiatisée, moins saccadée que celle de son modèle Sarkozy et plus efficace que les maladresses Hollandaises, la politique extérieure joue un grand rôle. Après l'Afrique parcourue de Ouagadougou à Alger, après le Moyen-Orient et les potentats pétroliers, c'est la Chine "lointaine et mystérieuse" qui donne l'occasion à notre Président de se poser en grand guérisseur des maux de notre monde, au nom d'un Occident mal représenté par une Merkel aux allures de Bobonne empêtrée dans ses oppositions, et un Trump décidément imprévisible et irrationnel. Et pour couronner le tout, il réunit avant le rassemblement des "décideurs mondiaux " à Davos, le gratin du patronat international en conclave au château de Versailles, pour leur vendre la force de travail des salariés français: un nouveau Roi Soleil, clamant à Messieurs Toyota, Google et autres Amazon: " Venez vous enrichir en France, mon État et mes sujets sont à vos pieds !"

Macron joue les jeunes premiers de la scène internationale, et caresse dans le sens du poil le nationalisme persistant de beaucoup de Français, qui n'ont pas encore compris que notre pays n'est plus une grande puissance, mais le serviteur zélé de l'impérialisme occidental, dont les centres névralgiques sont à Washington et à Berlin. Macron lui même en apporte ingénument la preuve, quand il ne s'exprime plus que dans la langue de l'Empire, cet anglo-américain tel qu'on le pratique à Wall Street...

Car cette frénésie médiatique relève en grande partie de l'esbroufe,de la construction d'une image fabriquée pour le public hexagonal: la réalité est plus prosaïque, et plus discutable surtout. [...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents