Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 23:18

Élections professionnelles dans les très petites entreprises (TPE) : circulez, y’a rien à voir

par Denis Perais,

Comme nous le relevions déjà à l’occasion de différentes élections professionnelles en 2008, 2012 et 2014, les médias dominants se montrent incapables de donner une visibilité à ces scrutins et, à travers eux, aux conditions de travail des électeurs concernés.

À l’occasion des élections syndicales dans les TPE [1] qui se sont déroulées entre les 30 décembre 2016 et 13 janvier 2017 (20 janvier pour l’outre-mer), nous avons voulu vérifier, en nous concentrant sur les médias audiovisuels consultés par le plus grand nombre, si des progrès seraient réalisés dans le traitement des enjeux du scrutin. Autant le dire d’emblée, c’est un nouveau désastre informatif !

Pourtant, la veille du début de l’ouverture des opérations de vote, plusieurs sites de médias nationaux [2], reprenant un article de l’AFP, semblaient disposer à conférer quelque place à ces élections professionnelles qu’ils n’hésitaient pas à comparer dans leur titraille à un autre scrutin qui les passionne et les obsède : « Élections dans les TPE : une campagne syndicale aux allures de présidentielle ». Et ce d’autant plus qu’ils reprennent tous plus tard le diagnostic posé par Sarah Lemoine sur Franceinfo le 30 décembre : il s’agit d’ un « enjeu crucial ». Un marketing éditorial qui allait se révéler bien artificiel…

À la télévision

France 2 et M6 ont été les plus discrets, en ne consacrant pas le moindre reportage au sujet. TF1 en glisse… un au « 20 heures » le 9 janvier. Avec 3 reportages dans le « 19/20 » les 30 décembre (2) et 5 janvier, complétés par plusieurs autres dans les journaux télévisés régionaux, en Corse (le 28 décembre), en Ardèche, à Chambray-lès-Tours ou en encore au Havre (le 2 janvier), en passant par Charleville-Mézières (le 5 janvier), par l’Aveyron (le 11 janvier) pour finir avec un commentaire des résultats dans l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon par une déléguée CFDT (4 février), France 3 fait un peu moins… pire.

[...]

La suite ci-dessous

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents