Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 15:07

Même logique inhumaine et financière que pour les 3 collèges du département de l'Eure : une réponse comptable, financière à un problème éducatif et humain.  N'est-ce pas au contraire une chance, pour un collège en zone prioritaire que les effectifs baissent ?  Ne vaut-il pas mieux des collèges à taille humaine où chaque adulte connaît tous les élèves plutôt qu'un établissement surchargé où les tensions sont forcément plus difficiles à gérer?  Pourquoi détruire, dans l'Education nationale, ce qui fonctionne bien ? Veut-on des usines à enseigner ou des collèges à taille humaine ?

A croire que le Rectorat de Rouen, les élus du département de Seine-Maritime, comme ceux de l'Eure n'ont rien compris aux problèmes de l'Education nationale et à la vie des habitants dans les quartiers populaires.  Que veulent-ils faire ?  Faire grandir les problèmes et la colère ?

Le Havre. À Caucriauville, des parents vont bloquer le collège

Modifié le | Publié le

  • Les parents d’élèves du collège Guy-Môquet ont décidé de bloquer l’accès à l’établissement dès lundi.
    Les parents d’élèves du collège Guy-Môquet ont décidé de bloquer l’accès à l’établissement dès lundi. | Vanessa Leroy

Par Vanessa Leroy

Après la décision prise le 4 octobre par le Département de Seine-Maritime, le quartier poursuit sa mobilisation contre la fermeture de l’établissement.

La mobilisation

 

À la rentrée 2017, les 214 élèves du collège Guy-Môquet seront accueillis dans les deux autres collèges du quartier de Caucriauville au Havre : une trentaine à Eugène-Varlin et le reste à Jules-Vallès.

Outre la distance à parcourir - leur actuelle école est distante d’au moins 800 mètres des autres établissements -, ce sont les conditions d’enseignement qui inquiètent des familles et des élus locaux. « On a peur que les enseignants aient moins de temps à consacrer aux élèves », indique Khelidja Boukrida, l’une des représentantes de parents, qui voient d’un mauvais œil ce transfert vers un collège de près de 500 élèves. 

Dès lundi, les parents d’élèves prévoient de bloquer l’accès au collège pour une durée indéterminée afin de manifester leur opposition à cette fermeture actée par le conseil départemental de Seine-Maritime le 4 octobre, lors de la présentation du plan « Ambition collèges 2017-2024 ».

L'intégralité de l'article dans l'édition Ouest-France du samedi 26 novembre 2016, et en édition numérique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents