Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 07:45

Réédition de cet article paru sur ce blog le 3 juillet 2016.  Toujours et plus que jamais d'actualité.

La Fédération CGT des organismes publie un texte dans lequel elle met en évidence qu'à travers les directives européennes, l'Union européenne en demande toujours plus aux peuples et aux Etats.  Elle joint en annexe le texte de recommandations adressée par la Commission au Conseil européen le 18 mai 2016. L'an dernier, les recommandations de la Commission avaient été retenues sans grandes modifications, sinon à la marge.  C'est sur ce texte de 2015 que s'était appuyé le gouvernement français, ses rapporteurs et la ministre pour élaborer la loi Travail contre laquelle se mobilisent les salariés.  Du "copié-collé" pour ainsi dire.  Le conseil européen du 28 juin dernier a adopté les recommandations présentées par la Commission européenne en mai dernier. Rappelons que le conseil européen est composé des chefs d'Etat.  François Hollande a donc pleinement approuvé les recommandations présentées par la Commission.

Vous pouvez lire ci-dessous ce qu'en dit le site officiel du Conseil européen.

"Semestre européen

Le Conseil européen a approuvé les recommandations par pays qui avaient été examinées et approuvées par diverses formations du Conseil. Les recommandations seront formellement adoptées par le Conseil le 12 juillet 2016, ce qui marquera la fin de l'exercice 2016 du Semestre européen. Les États membres sont censés tenir compte de ces recommandations dans les politiques qu'ils mènent au niveau national en 2016."

 

Ci-dessous, le texte de la Fédération CGT des organismes sociaux et en annexe le texte en PDF avec les recommandations du conseil européen.

Fédération CGT des organismes sociaux : La France soumise depuis 2012 au conseil européen - Il va falloir se serrer encore plus fort la ceinture en 2016 et 2017 !
Fédération CGT des organismes sociaux : La France soumise depuis 2012 au conseil européen - Il va falloir se serrer encore plus fort la ceinture en 2016 et 2017 !

Dans ce document, le texte des recommandations de la Commission européenne.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Méc-créant 30/03/2018 20:51

Nous finirons sans droit, sans protection sociale, sans code du travail? "Elle" ne fait qu'accomplir avec succès ce pourquoi elle a été faite depuis ses origines (CECA): imposer le droit des actionnaires à disposer des peuples. Mais quel courant contestataire a seulement envisagé sérieusement de s'y opposer?
Méc-créant.
(Blog: Immondialisation: peuples en solde!)

Palgo 31/03/2018 08:59

Depuis 11 ans, l'UPR est le seul parti de rassemblement au delà des clivages, qui n'ont plus lieu d'être car le pouvoir est entre les mains du1% qui s'est approprié ce pouvoir par le droit, en l'institutionnalisant en 1992 est encore plus en 2007, contre l'avis des Français. L'Union européenne n'est qu'un contrat juridique parmi plus de 6600 que la France a avec les pays du monde. Il est non négociable dans la pratique (art 48) et il prive les peuples de TOUS leurs piliers régaliens de souveraineté et donc de démocratie (judiciaire avec la CJUE,monétaire avec la BC€, législatif avec les GOPE et militaire avec l'OTAN, ces 4 entités supranationales). Résilions ce contrat d'asservissement par l'article 50, comme les Britanniques, dans le calme, la sérénité et le respect du droit. https://www.upr.fr/

Articles Récents