Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
3 mai 2023 3 03 /05 /mai /2023 14:19
7 mars - Le Havre - Rouen et dans l'Humanité :Emmanuel Macron en discussion avec Ursula von der Leyen, lors du sommet de la communauté politique européenne à Prague, le 6 octobre 2022. © Pignatelli/EUC/ROPI-REA
7 mars - Le Havre - Rouen et dans l'Humanité :Emmanuel Macron en discussion avec Ursula von der Leyen, lors du sommet de la communauté politique européenne à Prague, le 6 octobre 2022. © Pignatelli/EUC/ROPI-REA
7 mars - Le Havre - Rouen et dans l'Humanité :Emmanuel Macron en discussion avec Ursula von der Leyen, lors du sommet de la communauté politique européenne à Prague, le 6 octobre 2022. © Pignatelli/EUC/ROPI-REA

7 mars - Le Havre - Rouen et dans l'Humanité :Emmanuel Macron en discussion avec Ursula von der Leyen, lors du sommet de la communauté politique européenne à Prague, le 6 octobre 2022. © Pignatelli/EUC/ROPI-REA

Pire, il a conclu un marché sur le dos des salariés et des Français !

Le Pardem nous permet de lire l'extrait de la recommandation de l’Union européenne qui concerne les retraites ... Et vous aurez accès aux causes et arguments en faveur de la réforme des retraites en France.

Voici le début :"En 2018, le gouvernement français a entamé un processus de réforme visant à uniformiser les règles des multiples régimes de retraite. La réforme a été interrompue par l’apparition de la pandémie de COVID-19. Lors de la présentation des objectifs du plan pour la reprise et la résilience de la France, le gouvernement a confirmé son engagement à mener une réforme ambitieuse du système de retraite, afin d’en améliorer l’équité et la viabilité."

Qu'est-ce donc que ce plan pour la reprise et la résilience de la France dont peu de monde a entendu parler ? Même pas débattu à l'Assemblée Nationale me semble-t-il.

Un site gouvernemental l'explique ( https://www.economie.gouv.fr/plan-national-de-relance-et... ) :

"Le plan national de relance et de résilience (PNRR) [PDF - 2,1 Mo] présente les investissements pour lesquels la France sollicite un financement européen à hauteur d’environ 40 milliards d’euros. La bonne mise en œuvre du PNRR, se concrétisant par l’atteinte d’un ensemble d’engagements prédéfinis, permettra le remboursement des dépenses nationales engagées à cet effet. Objectifs: renforcer l’efficacité des investissements et le potentiel de croissance de l’économie française." Donc le gouvernement français a promis, contre un financement européen de 40 milliards ... bien des choses ... mais surtout la REFORME DES RETRAITES ! Et tous les arguments qui nous sont présentés par le conseil européen ( dans lequel siège E Macron) sont ceux que les tenants de la contre-réforme des retraites nous assènent, sur les plateaux télés, à l'assemblée etc ...

Personne ne dit mot sur ce "plan de relance et de résilience" qui est conditionné, entre autre, à "une réforme ambitieuse du système de retraite".  Personne, y compris les syndicats opposés justement à ce texte, y compris, au plan politique, la NUPES et toutes ses composantes, LFI, PCF, PS, et EELV. 

Une seule force politique en parle : le RN.  Faut-il donc lui laisser le monopole de cette dénonciation ?

Pourquoi ce silence chez les forces de "gauche" alors qu'en 2024, c'est à dire l'année prochaine, auront lieu les élections européennes ?  Pourquoi protéger l'UE, sa ligne politique, idéologico-libérale, et son bras armé, le conseil européen ? 

On comprend le silence des socialistes, d'EELV, eux qui sont tant attachés à l'UE.  Laurent Berger se tait : il préside la très européenne Confédération européenne des syndicats.

Mais LFI ? le PCF ? la CGT ? SUD ? ...

Il serait grand temps que ces forces sociales et politiques s'expriment sur ce sujet.  On comprendrait alors pourquoi E. Macron est si acharné à l'imposer à la très grande majorité de Français qui n'en veulent pas.  Pour aller à la bataille, c'est quand même mieux de savoir contre qui on se bat.  On se bat contre la droite sous ses deux formes, contre le MEDEF, les multinationales et la Finance.  Mais on se bat aussi contre la commission européenne, le conseil européen et la politique de l'Union Européenne.

Yvette Genestal

Ci-dessous un lien vers le site du Pardem avec le texte européen sur les retraites.

Et le texte dans son intégralité des recommandations du Conseil européen pour la France ... 

Publié le 18 mars 23

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents