Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 avril 2020 4 30 /04 /avril /2020 15:14

Déclaration de la CGT-Education 7627

Lors de son allocution télévisée du 13 avril 2020, le Président de la République a annoncé une réouverture des écoles progressive le 11 mai. Lors de son audition le mardi 21 avril 2020 devant la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée Nationale, le Ministre de l’Éducation Nationale a présenté son plan de reprise en évoquant une réouverture des écoles le 11 mai pour les classes de GS, CP et CM2 par groupe de 15 élèves maximum et sur la base du volontariat des familles. De même, il évoque une reprise pour les classes de CP et de CE1 en REP et REP+, considérant qu’elles ont des effectifs de moins de 15 élèves par classe (10 en Petite et Moyenne section). Le 18 mai serait la reprise des 6ème, 5ème, et pour les autres élèves la décision est reportée à la fin mai !. Le 25 avril le Conseil Scientifique émettait un avis défavorable à la réouverture le 11 mai des crèches, écoles, collèges et Lycées, proposant d’attendre septembre. Prenant acte de la décision du Président, il préconise des mesures sanitaires fortes et précises.
L’école n’est pas la garderie du MEDEF !
Après un discours guerrier du Président de la République imposant non seulement la fermeture de toutes les crèches, les établissements scolaires, ou les lieux accueillant du public mais aussi un confinement quasi-totale, l’organisation du déconfinement et la décision de réouverture des établissements scolaires le 11 mai a été prise essentiellement pour des raisons économiques et semblent guidée par le MEDEF au détriment de la protection des salariés. Rappelons qu’après des propos qui se voulaient rassurants pour les salariés, les différentes ordonnances ont réduit la protection des salariés en augmentant le temps de travail, diminuant le temps de pause entre deux journées de travail et plus récemment en volant les congés payés pour celles et ceux qui auraient utilisé des ASA « Covid-19 » qui impactera les fonctionnaires. Ainsi, la décision de rouvrir les écoles ne sert qu’à permettre le retour rapide sur leur lieu de travail des salarié-e-s qui n’y ont pas encore été contraints !
Un Conseil Scientifique méprisé !
Alors que le Président de la République n’a cessé de justifier ses décisions par les préconisations du Conseil Scientifique pour imposer le confinement et la fermeture des établissements scolaires, c’est sans le consulter qu’il impose leur réouverture « progressive » ! Or, celui-ci vient de préconiser d’attendre septembre pour la réouverture des crèches et des établissements scolaires. D’ailleurs, de l’aveu même de Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, la circulation du virus Covid-19 est encore à un niveau élevé, même si le confinement a permis son ralentissement. Les réserves des scientifiques sont tout aussi nombreuses. Le risque de relancer une épidémie dont les chiffres démontrent qu’elle est toujours présente sur le territoire est très fort. [...]

La suite ici : http://educaction7627.fr/spip.php?article4136

Partager cet article

Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 16:30
Etats-Unis - Paru sur France Inter le 31 mars -  Navire-hôpital sur une rivière au cœur de New-York, hôpital en plein Central Park, file interminable de voitures pour recevoir une aide alimentaire en Pennsylvanie, SDF "compartimentés" à même le sol dans le Nevada...

Etats-Unis - Paru sur France Inter le 31 mars - Navire-hôpital sur une rivière au cœur de New-York, hôpital en plein Central Park, file interminable de voitures pour recevoir une aide alimentaire en Pennsylvanie, SDF "compartimentés" à même le sol dans le Nevada...

Hier 28/04.20, le premier ministre français a fait état d’un “plan” de dé-confinement. C’est la consternation. Ce gouvernement accélère l’effet de ses prédécesseurs de remise en cause des atouts français, non seulement c’est l’hôpital public qui montre la force d’un personnel dans une situation de délabrement, avec rien en vue pour le défendre en cas de deuxième vague. C’est le tissu territorial français qui est appelé à suppléer aux carences d’un Etat qui a renoncé à prévoir et à planifier, alors qu’il ne leur laisse que les moyens de bricoler, à la manière de ces masques qui manquent toujours. Mieux ou pire, ceux que l’on a achetés avec l’argent de vos impôts vont vous être vendus à des prix prohibitifs sans plafond. Il ne s’agit même plus de bloquer les prix alimentaires, mais ceux d’un produit indispensable à la survie, acheté avec votre argent. La France, comme la plupart des pays occidentaux, a de fait choisi la stratégie la plus risquée, celle d’une pseudo immunité collective. Les Chinois contemplent la manière dont intervient le dé-confinement de l’occident et mettent en garde sur le caractère hâtif et imprudent de ce “retour à ce qui ne saurait être la normale”. Nous avons déjà refusé de voir ce que faisait la Chine, traitant avec un mépris quasi colonial ce pays, allons-nous continuer ce mépris de l’expérience sous les mêmes prétextes? (note et traduction de Danielle Bleitrach)

Par Chen Qingqing et Zhao Juecheng Source: Global Times Publié: 2020/4/27 20:23:4112


Les observateurs doutent que l’Europe et les États américains puissent adopter l’expérience de la réouverture de la Chine


illustration : Les employés de l’équipe du matin de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) – L’usine de voitures du groupe PSA partent lundi de l’usine SEVEL (European Light Vehicle Company) à Atessa, au sud de Pescara, après que le gouvernement ait établi des plans de réouverture partielle, pendant le verrouillage du pays visant à freiner la propagation de l’infection par COVID-19. Photo: AFP

Partager cet article

Repost0
25 avril 2020 6 25 /04 /avril /2020 16:45

Cet article est reposté depuis Le blog de Roger Colombier.

Y'a pas d'offense !

Y'a pas d'offense !

Partager cet article

Repost0
22 avril 2020 3 22 /04 /avril /2020 23:01

Lettre d’un non-héros du quotidien

Depuis le début de la crise, les postiers subissent un lynchage médiatique, accusés de ne pas assez se sacrifier pour l’effort de « guerre ». Lettre d’un postier grenoblois à la presse.

Je suis postier en CDI, et je continue de bosser pendant le confinement. Le 28 mars dernier, Le Daubé (surnom du quotidien régional Le Dauphiné Libéré) a publié un grand article, pour une fois non signé et énervé, intitulé « Quand La Poste vous prive de votre journal  ». Et tous les journaux se sont passé le mot criant à une « rupture de service public préjudiciable à l’information et aux entreprises » et critiquant le choix de la direction de La Poste de ne distribuer le courrier pendant le confinement plus que trois jours par semaine, les mercredis, jeudis et vendredis. Pour rajouter au drame les journaux interrogeaient des retraités émus de ne plus pouvoir lire leur journal le matin. Puis la télévision a emboîté le pas, même TF1 était outrée par les fermetures de nombreux bureaux de Poste et les pauvres retraités qui ne peuvent plus retirer leurs économies. [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 15:54
Samedi 29 Février 2020 : Edouard Philippe annonce l'utilisation du 49-3 pour imposer la contre-réforme des retraites - L'épidémie est déjà en France depuis l'hospitalisation d'un touriste chinois le 25 janvier ...- Photo AFP/Gérard Julien

Samedi 29 Février 2020 : Edouard Philippe annonce l'utilisation du 49-3 pour imposer la contre-réforme des retraites - L'épidémie est déjà en France depuis l'hospitalisation d'un touriste chinois le 25 janvier ...- Photo AFP/Gérard Julien

Un lecteur a enrichi l'article de Mediapart.  nous le remercions et invitons à lire son commentaire.  Nous reprenons ici son ajout à la chronologie :

"Votre chronologie est incomplète. L'OMS a été avertie par la CHINE d'une maladie inconnue le 31/12/2019 . Une cinquantaine de cas, aucun mort. Cela est corroboré par Mme BUZYN qui indique que vers le 20 /12/2019 il y avait un probleme en discussion en CHINE. Le 7 janvier 2020 les labos chinois font connaitre l'ARN du coronavirus ( voir institut pasteur). "

Par

Comment le pouvoir français apprend-il l’émergence d’une épidémie devenue pandémie ? Et comment a-t-il réagi, englouti qu’il était dans la réforme des retraites et les municipales ? Comment s’est-il préparé ? Éléments de réponse avec cette chronologie détaillée.

C’était le 30 janvier, il y a moins de trois mois. Autant dire un autre temps, comme effacé par la violence de la pandémie de Covid-19. Ce jour-là, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), déjà critiquée pour sa lenteur et sa complaisance envers le régime chinois, décidait de déclarer « l’urgence de santé publique de portée internationale ». Par ce mécanisme d’alerte, l’OMS demande à tous les pays de se préparer en urgence à une possible pandémie.

Ce même 30 janvier, le pouvoir exécutif français est tout entier concentré sur la bataille parlementaire qui s’engage sur le projet de réforme des retraites (voir ici la page d’accueil de Mediapart du 30/01). Macron et Philippe font face depuis deux mois à une mobilisation sociale inédite et à un rejet massif de cette réforme. Président et premier ministre n’entendent rien céder et consacrent même à cette réforme la quasi-totalité de leur agenda, Édouard Philippe se préparant à rajouter à cette charge sa propre campagne municipale au Havre.

Le procès en impréparation du pouvoir, où se mêlent désinvolture, ignorance, incompétence et dédain, est déjà largement engagé et ne manquera pas de se poursuivre. Il devra être solidement documenté. Les enquêtes, les reportages, les entretiens de Mediapart et l’ensemble de notre couverture permettent déjà à nos lecteurs de se forger une opinion. Mais l’événement inouï que nous vivons risque de nous faire oublier ce que furent les premiers mois de cette crise historique. À sa façon, cette chronologie, forcément incomplète, s’efforce de fournir à nos lecteurs des dates, des faits et des citations incontestables. [...]

La suite sur Mediapart : https://www.mediapart.fr/journal/france/110420/covid-19-chronologie-d-une-debacle-francaise

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 23:25

"Ce que l'on ne voit pas sur la séquence diffusée, c'est l'invective d'une soignante. Syndiquée CGT, c'est elle qui enjoint ses collègues à applaudir tous les soignants engagés sur le front de la lutte contre le coronavirus après avoir pris à partie le président de la République. Le Parisien "

Les journalistes n'avaient pas été conviés à suivre ce déplacement.  C'est l'Elysée qui en a rendu compte et les chaînes de télé ont repris la communication élyséenne ...

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 15:36

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

En général les prêteurs sont les riches, l'impôt retombe sur les pauvres ; et comme le pauvre ne peut jamais faire la loi, il faut qu'il supporte l'impôt.
Citation de Mirabeau ; Discours Assemblée nationale, 24 octobre 1790.

Partager cet article

Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 15:02
Les dessous de la Chloroquine : enjeux financiers plus importants que la vie des gens ! [ Rassemblement du peuple souverain]

Partager cet article

Repost0
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 17:36

La Poste a publié des annonces pour recruter, en pleine pandémie, des seniors en contrat précaire. Les syndicats dénoncent un manque de précaution alors que la direction refuse de dresser un bilan sanitaire au sein de l’entreprise.

 

Des annonces de recrutements qui ne sont pas passées inaperçues. En pleine pandémie de Covid-19, La Poste a publié des offres d’emploi sur son site Internet et sur leBonCoin pour des CDD destinés aux 57 ans et plus inscrits depuis trois ans comme demandeurs d’emploi. Des postes de facteurs sont ainsi proposés à Vaulx-en-Velin, à Vienne ou encore à Villefranche-sur-Saône. Des contrats seniors de 4 à 6 mois avec une forme bien plus flexible qu’un CDD classique. Il est possible de les prolonger jusqu’à 36 mois et le délai de carence n’est pas obligatoire entre deux contrats. Pour Yann le Merrer, de la fédération SUD PTT, « c’est sidérant. Ils veulent recruter des précaires parmi les populations fragiles, alors que les mesures de protection contre le virus sont loin d’être partout présentes et respectées dans l’entreprise ». La Poste, elle, n’y voit rien de choquant, assurant que « ces annonces s’inscrivent dans le cadre d’une démarche de recrutement initiée en juillet 2019 ».

[...]

Source  : https://www.humanite.fr/la-poste-les-seniors-appeles-en-renfort-687145

Voir aussi ci-dessous :

 

Partager cet article

Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 16:45

Le groupe La Poste fait don de 300 000 masques de protection au ministère de l’Intérieur. Une décision qui fait bondir le syndicat Sud PTT, en Ille-et-Vilaine, qui se bat pour que les postiers puissent justement être équipés de masques.

La suite ici : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/l-etat-recupere-300-000-masques-de-la-poste-un-comble-pour-sud-ptt-6793575

Ce manque de respect des femmes et des hommes qui travaillent au service du public justifie pleinement tout préavis de grève et tout droit de retrait. 

Partager cet article

Repost0

Articles Récents