Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 00:48
Marche des Libertés - Rouen
Marche des Libertés - Rouen
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 23:52
Gilets jaunes éborgnés, blessés - Toulouse - Acte 9

Gilets jaunes éborgnés, blessés - Toulouse - Acte 9

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 15:38
Dieppe, Le Havre, Rouen - Photos FR3 et actu-76 - Voir des vidéos sur les sites signalés.
Dieppe, Le Havre, Rouen - Photos FR3 et actu-76 - Voir des vidéos sur les sites signalés.
Dieppe, Le Havre, Rouen - Photos FR3 et actu-76 - Voir des vidéos sur les sites signalés.
Dieppe, Le Havre, Rouen - Photos FR3 et actu-76 - Voir des vidéos sur les sites signalés.
Dieppe, Le Havre, Rouen - Photos FR3 et actu-76 - Voir des vidéos sur les sites signalés.
Dieppe, Le Havre, Rouen - Photos FR3 et actu-76 - Voir des vidéos sur les sites signalés.

Dieppe, Le Havre, Rouen - Photos FR3 et actu-76 - Voir des vidéos sur les sites signalés.

A Caen, mais aussi au Havre, à Dieppe et à Rouen, des milliers de personnes ont défilé pour exprimer leur désaccord avec la politique du gouvernement.

Extraits FR3 Normandie.

Ici l'article complet : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/deuxieme-samedi-manifestations-normandie-contre-projet-loi-securite-globale-1902518.html#xtor=EPR-521-[france3regions]-20201206-[info-titre5]&pid=726375-1458206835-639c8bda

"Rouen : une manifestation sous haute surveillance

A Rouen, en plus de l'opposition à la loi "sécurité globale", le syndicat CGT appelait à manifester contre la précarité."

"Des rues de Rouen bloquées

Finalement, le cortège est parti du théâtre des Arts en direction de la rive gauche en traversant la Seine par le pont Jeanne d'Arc. Un bon millier de personnes a défilé jusqu'à la place Saint-Marc. Certains manifestants, une fois revenus rive droite, ont tenté de pénétrer dans la zone interdite et se sont fait repousser par la police.  "

A Dieppe

"Un peu plus de 200 personnes étaient mobilisées ce samedi matin (5 décembre 2020) sur les quais de Dieppe pour la première mobilisation normande de la journée contre le projet de loi "sécurité globale"."

"Le Havre 

D'autres rassemblements étaient organisés en début d'après-midi, à l'appel d'organisations syndicales et de partis politiques. C'était le cas au Havre avec un rendez-vous devant l'hôtel de ville pour défiler ensuite dans les rues. Selon François Vanhove, notre confrère du quotidien régional Paris-Normandie, présent sur place, le cortège rassemblait environ 350 personnes. "

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 07:23
  Violences policières : les forces de l’ordre victimes des “pièges” de l’extrême gauche  Photomontage

Violences policières : les forces de l’ordre victimes des “pièges” de l’extrême gauche Photomontage

Pour comprendre leur acharnement : il n'y a pas que l'article 24 ...

La loi comprend tout un arsenal juridique qui pourra être utilisé en cas de contestation sociale généralisée.  D'autres gilets jaunes ou rouges ... Des syndicats trop contestataires ... Des politiques qui voudraient changer vraiment la société ... Des complotistes en quelque sorte qui verraient dans les lois votées, décrets décidés par une minorité, des mesures prises sous la pression des multinationales et des tenants de la "concurrence libre et non faussée".  Des salariés, des  précaires, des chômeurs,  des indépendants prennent conscience que les actionnaires, les capitalistes veulent toujours plus d'argent.  La colère monte face à la désindustrialisation, aux entreprises liquidées, aux privatisations, aux profits qui explosent, aux services publics exsangues. La crise  du Covid, tout à la fois, masque et exacerbe le ressentiment des Français. Elle met en lumière les défaillances et les scandales du système.  Et le pouvoir, politiques et capitalistes confondus, craint l'après Covid.  

YG

Il y a, dans ce projet de loi 32 articles tous plus dangereux les uns que les autres.

Par exemple :

Article 8 autorisant les employés des sociétés de sécurité privée à dresser des procès-verbaux, autorisant ainsi tous les agents de la sécurité SNCF, RATP, de magasins… à détenir un citoyen simplement en passant un coup de téléphone à un policier.

 

par Samuel Gontier

Jamais il n’aura régné un tel consensus dans notre pays. Présentateurs, éditorialistes, élus du Rassemblement national, des Républicains, de La République en marche, ministre, syndicalistes policiers ou gradé des forces de l’ordre… Tous sont d’accord avec Zemmour : les associations d’extrême gauche qui manipulent les migrants ont tendu un piège à nos pauvres policiers sans défense lundi dernier place de la République. Même le tabassage du producteur Michel Zecler pourrait avoir été téléguidé par des ennemis de la loi Sécurité globale.

La suite sur le blog de S. Gontier ( Télérama)

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 14:47
La députée LREM de la Loire, Nathalie Sarles ne votera pas la loi de sécurité globale.
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Nathalie Sarles ne votera pas en faveur du projet de loi de sécurité globale ce mardi après-midi à l'Assemblée nationale. La députée du Roannais critique un texte qui va "beaucoup trop loin".
Partager cet article
Repost0

Articles Récents