Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 00:16
Source : Wikipédia - "Il (Zemmour ) Il l’affirme par exemple, en assénant le mensonge historique d’un Pétain ayant protégé les juifs français. " "Non seulement Pétain n’y est pour rien, mais il a au contraire tout fait pour y porter atteinte. Les exemples de cette politique sont multiples à commencer par le statut des juifs de septembre 1940, qu’il promulgua sans demande allemande préalable en l’ayant au passage durci de sa main."
Source : Wikipédia - "Il (Zemmour ) Il l’affirme par exemple, en assénant le mensonge historique d’un Pétain ayant protégé les juifs français. " "Non seulement Pétain n’y est pour rien, mais il a au contraire tout fait pour y porter atteinte. Les exemples de cette politique sont multiples à commencer par le statut des juifs de septembre 1940, qu’il promulgua sans demande allemande préalable en l’ayant au passage durci de sa main."
Source : Wikipédia - "Il (Zemmour ) Il l’affirme par exemple, en assénant le mensonge historique d’un Pétain ayant protégé les juifs français. " "Non seulement Pétain n’y est pour rien, mais il a au contraire tout fait pour y porter atteinte. Les exemples de cette politique sont multiples à commencer par le statut des juifs de septembre 1940, qu’il promulgua sans demande allemande préalable en l’ayant au passage durci de sa main."
Source : Wikipédia - "Il (Zemmour ) Il l’affirme par exemple, en assénant le mensonge historique d’un Pétain ayant protégé les juifs français. " "Non seulement Pétain n’y est pour rien, mais il a au contraire tout fait pour y porter atteinte. Les exemples de cette politique sont multiples à commencer par le statut des juifs de septembre 1940, qu’il promulgua sans demande allemande préalable en l’ayant au passage durci de sa main."
Source : Wikipédia - "Il (Zemmour ) Il l’affirme par exemple, en assénant le mensonge historique d’un Pétain ayant protégé les juifs français. " "Non seulement Pétain n’y est pour rien, mais il a au contraire tout fait pour y porter atteinte. Les exemples de cette politique sont multiples à commencer par le statut des juifs de septembre 1940, qu’il promulgua sans demande allemande préalable en l’ayant au passage durci de sa main."

Source : Wikipédia - "Il (Zemmour ) Il l’affirme par exemple, en assénant le mensonge historique d’un Pétain ayant protégé les juifs français. " "Non seulement Pétain n’y est pour rien, mais il a au contraire tout fait pour y porter atteinte. Les exemples de cette politique sont multiples à commencer par le statut des juifs de septembre 1940, qu’il promulgua sans demande allemande préalable en l’ayant au passage durci de sa main."

Edité sur le blog "Vu du droit" le 29 Octobre 2021

Le récit historique et son enjeu implicite

Manifestement passionné par l’Histoire Éric Zemmour entretient avec celle-ci des rapports particuliers. Il utilise des connaissances souvent solides et parfois plus approximatives, pour les mettre au service de son idéologie politique. Il est évidemment loin d’être le seul, mais donne souvent l’impression d’un « forçage » dans l’interprétation pour faire coller les faits avec un récit dont il entend tirer des enseignements pour aujourd’hui. Ses récentes approximations concernant les raisons de la chute de l’Empire romain en sont une singulière illustration. Au-delà de la confusion entre Gengis khan et Odoacre, il en donne une version simpliste, anachronique et sur certains points carrément fausse, en prétendant que Rome est tombée pour avoir ouvert ses frontières aux barbares pour des raisons humanitaires ! Vision commode qui permet de renvoyer évidemment à la situation actuelle de l’Europe face au défi migratoire.

[...]

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 16:30
« Une Justice politique » : le réquisitoire brillant de Régis de Castelnau

Par Anne-Marie Chazaud

Anne-Sophie Chazaud fait partie des auteurs de Vu Du Droit. Elle a rédigé une recension de notre ouvrage : « Une Justice politique. Des années Chirac au système Macron ».

La place de ce texte était naturellement dans ces colonnes. Qu’elle en soit encore remerciée.

 

Si, comme chacun sait, nul n’est censé ignorer la loi, il est utile et salvateur de comprendre également le fonctionnement réel et les enjeux du système judiciaire, dans son articulation avec les trois autres pouvoirs (législatif, exécutif et médiatique) par-delà les jolies questions de grands principes. Dans un ouvrage majeur, Une justice politique, Des années Chirac au système Macron, l’avocat Régis de Castelnau livre une analyse aussi implacable qu’indispensable des mécanismes à l’œuvre dans ce fonctionnement en France, ou plutôt, devrions-nous dire, dans son dysfonctionnement de plus en plus flagrant, dans son dévoiement au cours des trois dernières décennies, lequel a abouti à la situation grave où nous nous trouvons désormais, celle d’une justice qui s’est mise au service du pouvoir politique tout en pensant initialement combattre les errements de celui-ci.[...]

La suite ici, sur le blog de Régis de Castelnau, "Vu du droit"  :

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2020 5 31 /07 /juillet /2020 16:08

"Enfin, l’utilisation du chef de poursuites relatif à la « provocation à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation » c’est la porte ouverte à tous les arbitraires." Régis de Castelnau 

ARRESTATION SORAL : POURQUOI IL NE FAUT PAS JUBILER par Régis de Castelnau

Comme on est précautionneux, et que l’on n’a pas envie de se fâcher avec tout le monde, on va commencer par confirmer qu’Alain Soral est un personnage totalement exécrable. Aigri, haineux, antisémite, négationniste (pour moi le pire) il coche quand même un maximum de cases. Et lorsqu’il aura débarrassé le plancher on respirera un peu mieux.

Mais,

L’exultation bruyante que l’on entend résonner partout à la suite de son interpellation met quand même un peu mal à l’aise. Entendre acclamer des mesures pénales contre l’expression d’opinions fussent-elles détestables est toujours gênant.[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles Récents