Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
8 juillet 2020 3 08 /07 /juillet /2020 04:14
Ehpad de La Cépière, géré par la société DomusVi
Ehpad de La Cépière, géré par la société DomusVi

Ehpad de La Cépière, géré par la société DomusVi

Extrait de l'article du Parisien

Ils sont accusés d'avoir instillé la peur parmi leurs collègues. Deux infirmiers exerçant dans un Ehpad de Toulouse (Haute-Garonne) ont été officiellement licenciés après avoir été mis à pied en mars, raconte La Dépêche du Midi ce lundi. Selon leurs avocats, les deux employés ont été renvoyés après avoir réclamé des masques pour se protéger du Covid-19.

"Les deux infirmiers, âgés de 53 ans et 34 ans, avaient été mis à pied à la fin du mois de mars, au plus fort de la crise sanitaire. L'un d'entre eux avait d'ailleurs dû sortir de l'Ehpad de La Cépière, géré par la société DomusVi, sous escorte policière, en plein milieu de son service. "

Partager cet article

Repost0

Articles Récents