Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 16:07

C'est bizarre ... pas entendu à la télé ni sur les informations en ligne ...

Nous avons des informations, des débats sur les pays européens qui reculent l'âge de droit à la retraite ou modifient le code du travail, ainsi que des "conseils", "analyses", "analyses prospectives", "recommandations" de la commission européenne à ce sujet.  Il parait même que ce serait une fausse nouvelle, un mensonge éhonté, une "fake news" en somme que de prétendre que la commission européenne aurait décidé quoi que ce soit à ce propos ... 😂😂😂

Mais nous n'avons jamais, jamais, d'informations à propos des grèves et manifestations menées dans ces mêmes pays contre ces mêmes politiques ...

Mauvais esprit ? Encore une "fake news" ?

Vivent les travailleurs grecs !

YG

DES NOUVELLES DE LA GRÈVE EN GRÈCE   par   Danielle Bleitrach

Sparte en Grèce c’est une histoire très ancienne qui raconte l’antique rivalité avec Athènes, mais aujourd’hui c’est un petit bourg. Pourtant même à Sparte hier jeudi 10 juin 2021, m’a téléphoné Michel, il y avait la grève générale, pas une usine, pas un chantier, pas un établissement, partout le pays était aux arrêts pour dire son refus de la politique de ce gouvernement, de la pression sur les travailleurs, les étudiants. La lutte du KKE en Grèce contre le nouveau projet de loi du gouvernement grec qui vise à mettre fin à la journée de travail de 8 heures, sape les conventions collectives, limite le droit de grève, cherche à imposer diverses réformes anti-ouvrières et octroie de nouveaux privilèges aux employeurs quant aux licenciements et le travail non rémunéré provoque une grande colère dans tout le pays.

"Tu entends, m’a-t-il dit et effectivement j’ai entendu des applaudissements dans le téléphone."

Partout il y a eu des meetings, à Sparte dans cette rue, comme dans toute la Grèce. Celle qui prend ici la parole c’est la représentante des femmes de Laconie, Léna, une avocate communiste. Elle est suivie de Georges de l’union des employés du privé, Vassilis le représentant des retraités encore un camarade, puis un autre qui parle au nom des paysans… [...]

lire la suite :

Partager cet article
Repost0
12 juin 2021 6 12 /06 /juin /2021 15:53
Des milliers de travailleurs à Athènes, à Thessalonique et dans d'autres villes de Grèce ont répondu à l'appel des syndicats, qui se regroupent au sein du Front militant de tous les travailleurs (PAME), contre le nouveau projet de loi anti-ouvrier, qui abolit la journée de travail de 8 heures et met nouveaux obstacles à l'action syndicale. Les ouvriers ont exigé: « Ne touchez pas la journée de travail de 8 heures», précisant au gouvernement et aux employeurs qu'ils ne deviendront pas «des esclaves au 21e siècle ».

Des milliers de travailleurs à Athènes, à Thessalonique et dans d'autres villes de Grèce ont répondu à l'appel des syndicats, qui se regroupent au sein du Front militant de tous les travailleurs (PAME), contre le nouveau projet de loi anti-ouvrier, qui abolit la journée de travail de 8 heures et met nouveaux obstacles à l'action syndicale. Les ouvriers ont exigé: « Ne touchez pas la journée de travail de 8 heures», précisant au gouvernement et aux employeurs qu'ils ne deviendront pas «des esclaves au 21e siècle ».

Lu sur le site du KKE (Parti Communiste de Grèce)

Lors du rassemblement de masse des syndicats, qui a eu lieu dans le centre d'Athènes, Nikos Papageorgiou, membre de l'administration de la Fédération des travailleurs de l'alimentation et du tourisme (POEET) et de l'administration de la Confédération générale des travailleurs de Grèce (GSEE) a souligné que le message des syndicats est: « Retirez maintenant la monstruosité anti-ouvrière! », en ajoutant : « Notre «Saint Graal» est la défense de la journée de travail de 8 heures et la revendication d’une journée de travail de 7 heures, 5 jours par semaine. Avec des augmentations de salaire pour répondre à nos propres besoins. Avec des mesures pour protéger notre santé et notre sécurité dans les lieux de travail ».

Il a souligné que «La classe ouvrière donne la réponse suivante à ce que le gouvernement a annoncé hier: nous ne deviendrons pas des esclaves au 21e siècle! Ce que le ministre de l'Emploi a annoncé hier n'a qu'une seule réponse: tout le monde dans la rue! Tous dans la lutte pour ne pas vivre le cauchemar qu'ils nous préparent!»,en poursuivant: [...]

Lire la suite et voir les photos des manifestations dans toute la Grèce

 

Partager cet article
Repost0

Articles Récents