Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 00:59
"C’est le Premier ministre après avis de la Commission interministérielle pour l’étude des exportations de matériels de guerre (CIEEMG), qui décide ou non d’autoriser les ventes d’armes à l’étranger." Le Parlement n'est ni informé, ni consulté.

par Anne-Sophie Simpere

Depuis mars 2015, une coalition d’États arabes emmenés par l’Arabie Saoudite conduit une campagne militaire particulièrement meurtrière au Yémen. Les combats s’enlisent, marqués par de potentiels crimes de guerre et par une catastrophe humanitaire sans précédent. Tandis que plusieurs États ont décidé d’arrêter de fournir des armes aux belligérants, la France, « patrie des droits de l’homme » semble indifférente à la controverse, se réjouit même de ses ventes d’armes « record » et de leurs performances en matière de destruction.[...]

La suite sur le site "Observatoire des multinationales".

Partager cet article
Repost0
6 février 2018 2 06 /02 /février /2018 14:15
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 15:24

file:///C:/Users/home/Desktop/reunion-nationale-du-13-janvier-2018_a3775%20(1).pdf

 

Plus de 45 camarades étaient présents à cette rencontre organisée sous l’égide de « Faire vivre et renforcer le PCF », venus de 12 départements, une dizaine s’étant excusés de ne pas
pouvoir participer.

Marie-Christine Burricand présentait le rapport introductif qui a été suivi de très nombreuses interventions permettant un débat approfondi et la prise de décisions.

Celles-ci peuvent se résumer ainsi :
Se saisir du site congrès 2018 pour publier de nombreuses contributions sur la question du bilan qui est centrale et est aujourd’hui escamotée par la direction nationale.
Organiser dans plusieurs de nos sections des débats à rayonnement national permettant la confrontation des points de vue entre tous ceux qui ont la volonté de garder le PCF
Produire une contribution collective portant les thèmes qu’ils nous semblent essentiels de retrouver dans la base commune.  [...]

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2018 6 20 /01 /janvier /2018 18:10
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 16:43

Sur le blog du PCF Cap Corse

Les bons voeux du président - Tout augmente pour les salariés et les retraités :CSG, Autoroutes, Forfait hospitalier, Electricité, Fioul domestique, Mutuellle etc ... - ALORS, CONTENTS ?
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2018 5 12 /01 /janvier /2018 18:16
mardi 9 janvier 2018
Par sur Respublica
 

Soyons fous puisque c’est la période ! Et si on travaillait cette année sur les conditions nécessaires à la transformation sociale et politique ? Souhaitons que nos organisations politiques, syndicales et associatives se mettent à la hauteur des enjeux sans se laisser influencer par la pensée magique de gourous propres sur eux, ni se prêter à l’intégration au système ! Et si on travaillait à mieux comprendre la crise du capital ?
Car nous vivons un paradoxe, la crise du capital s’approfondit, les politiques austéritaires sont de plus en plus injustes et anti-sociales, et la mobilisation est de plus en plus faible. Non, ce n’est pas une fatalité, il convient de réinterroger la ligne politique, la stratégie et les modes d’organisation. Pourvu qu’il y ait suffisamment de réunions où ces questions soient posées !
De plus, les gérants du capital sont politiquement intelligents (et non pas stupides comme on l’entend ici et là). Ils arrivent donc à retarder toute évolution et même à faire remonter le président Macron dans les sondages. Ce dernier avait commencé à baisser dans les premiers mois de son mandat mais l’incapacité du mouvement social et politique à se mobiliser contre la pire des attaques anti-sociales a entraîné la montée du fatalisme social.
Qui a dit  « Nul ne peut causer notre perte, sauf nos propres erreurs »1 ? Eh bien cette phrase est d’actualité.
Si nous avons pu être enthousiasmés par la gauche de la gauche – qui a perdu 1,5 millions de voix entre 2012 et 2015 – , de nouveau enthousiasmés par une stratégie populiste de gauche – qui a quand même permis à Jean-Luc Mélenchon de faire près de 20 % à l’élection présidentielle avec une percée réelle auprès la jeunesse ce qui n’est pas rien -, le piètre résultat des législatives et la faiblesse du mouvement de résistance aux ordonnances Macron nous obligent à relativiser nos enthousiasmes et à engager les conversations nécessaires, voire les débats fraternels et productifs avec humilité.[...]

La suite ci-dessous

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2018 1 08 /01 /janvier /2018 16:09

Jean Pérès,

Au cours de la dernière édition de « Des paroles et des actes », le 26 mai 2016 [1], dont l’invité principal était Jean-Luc Mélenchon, François Lenglet, journaliste économique et éditocrate accompli, a déclaré : « Evo Morales, président de la Bolivie, est aujourd’hui empêtré dans des scandales de corruption considérables. […] C’est un corrompu. […] La petite amie de M. Morales, qui est la mère de son fils, a bénéficié de 500 millions de dollars de commandes publiques, allez m’expliquer que tout cela est normal ! »

Dans cette déclaration, tout est faux, excepté le fait que Evo Morales est effectivement le président de la Bolivie. Même les lecteurs du Figaro et de Paris-Match le savaient. Pas Lenglet. Ou bien il a menti.

Le 27 mai, l’ambassadeur de Bolivie, Jean-Paul Guevara Avila, adresse une lettre de protestation à l’émission « Des paroles et des actes ». François Lenglet lui répond le 30.

C’est de cette réponse qu’il sera ici question. Pris la main dans le sac, l’éditocrate fait preuve dans cette réponse d’un incroyable aplomb, sous couvert d’une fausse reconnaissance de sa bévue.

La lettre de l’ambassadeur

Dans cette lettre, l’ambassadeur informe l’émission de France 2 de son « indignation par rapport aux propos démesurés et au manque d’information et de prudence du journaliste François Lenglet […] ». Il ajoute que « Monsieur Lenglet se permet d’aller trop loin et signale clairement, sans aucun fondement ou preuve que le gouvernement bolivien et son président sont soumis à la corruption ». Et un peu plus loin : « Les calomnies sans fondement peuvent entraîner des conséquences juridiques auxquelles nous ne voulons pas faire appel. » Et l’ambassadeur de relater en détail le fait qu’une commission mixte parlementaire a enquêté et lavé Evo Morales de tout soupçon dans cette affaire.

L’ambassadeur, magnanime, ne fait aucune demande à la chaîne de télévision publique : ni rectificatif, ni excuses, ni publication de son courrier à une heure de grande écoute (l’émission « Des paroles et des actes » du 26 mai a été suivie par 2,5 millions de téléspectateurs). Il indique même dans sa lettre qu’il ne portera pas plainte – en diffamation sans doute –, alors qu’il en a la possibilité.[...]

La suite ci-dessous

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2018 3 03 /01 /janvier /2018 16:30
Contrôle des chômeurs. « L’idée, c’est de pousser les gens à accepter n’importe quel boulot »
 
  • Les sanctions dont sont passibles les demandeurs d'emploi ne respectant pas les règles de Pôle Emploi pourraient être durcies l'an prochain. | MARC OLLIVIER / OUEST FRANCE

Recueilli par Even VALLERIE.

Une note du ministère du Travail préconiserait un durcissement des sanctions pour les chômeurs qui ne cherchent pas activement un emploi. La réaction de Denis Gravouil, négociateur CGT pour la réforme de l’assurance chômage.

Le Canard enchaîné fait état ce mercredi 27 décembre d'une note du ministère du Travail qui préconiserait de durcir certaines sanctions vis-à-vis des demandeurs d'emploi. Les chômeurs qui refusent une formation ou ne cherchent pas activement un emploi verraient leur allocation divisée par deux pendant deux mois, par exemple. Denis Gravouil, négociateur CGT pour la réforme de l’assurance chômage, compte bien discuter ce type de mesure dans la discussion qui s’ouvrira le 11 janvier. [...]

https://www.ouest-france.fr/economie/emploi/chomage/controle-des-chomeurs-l-idee-c-est-de-pousser-les-gens-accepter-n-importe-quel-boulot-5472376

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 16:42

Pris de court par la publication d’une note confidentielle dans « Le Canard Enchaîné » hier, le gouvernement Macron assume une « pénalisation plus grande » des demandeurs d’emploi. Un nouveau cadeau pour le patronat, et la promesse du bâton pour les chômeurs.

 

Selon la note confidentielle du ministère du Travail, le gouvernement prévoit de renforcer les contrôles des chômeurs inscrits à Pôle Emploi et leur arsenal répressif : une recherche « insuffisante » d’emploi (adossée à la rédaction d’un bilan mensuel), un refus de formation ou un refus de deux offres d’emplois entraîneraient une réduction des allocations chômage de 50% pendant deux mois, puis, en cas de récidive, leur suppression pure et simple pendant deux mois. Il veut par ailleurs quintupler le nombre de « super-contrôleurs » des chômeurs « voyous », pour atteindre les 1000 d’ici 2022 […]

 

LIRE LA SUITE :

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 16:07

Des militants du Droit au Logement ont pénétré dans l'ancien hôpital militaire du Val de Grâce samedi, pour demander sa réquisition par l'Etat pour accueillir des sans-abris.

Emmanuel Macron avait dit ne plus vouloir "d’ici la fin de l’année, des femmes et des hommes dans la rue".[...]

Commentaires : assurément, le programme est davantage respecté pour casser le droit du travail, augmenter la CSG pour les retraités, supprimer l'impôt sur la fortune ... Combien de personnes sans abris pourrait-on reloger avec l'impôt sur la fortune ?

PHOTO RT - © Lionel Bonaventure Source: AFP "Il tape les locataires, il tape les HLM, il soutient les nantis. C'est le président des riches et des rentiers", peut-on lire sur une pancarte du DAL durant le rassemblement de Noël en bas du ministère de la Cohésion des territoires le 25 décembre 2017

PHOTO RT - © Lionel Bonaventure Source: AFP "Il tape les locataires, il tape les HLM, il soutient les nantis. C'est le président des riches et des rentiers", peut-on lire sur une pancarte du DAL durant le rassemblement de Noël en bas du ministère de la Cohésion des territoires le 25 décembre 2017

Partager cet article
Repost0

Articles Récents