Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
23 avril 2022 6 23 /04 /avril /2022 20:31

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Partager cet article
Repost1
3 avril 2022 7 03 /04 /avril /2022 16:53
Guerre en Ukraine : quel bilan après un mois d’opérations ? [ Vu du droit ]

Quand j’étais plus jeune Georges Marchais parlait de « guerre idéologique » concernant les grands débats politiques. On dit aujourd’hui « guerre de la communication » et les armes utilisées par les protagonistes sont qualifiées de « soft power ».

Elles comprennent ce que l’on appelle « le storytelling », « le récit » ou plus récemment « le narratif ». C’est en fait un discours sur le réel visant à le présenter sous le jour qui convient à son énonciateur.

La guerre en Ukraine n’y échappe pas où l’on voit s’affronter deux propagandes scandées par des narratifs opposés. En particulier en ce qui concerne la situation militaire.

Lorsqu’on est sous la cloche des délires dont a été saisi l’Occident et dont nous avons déjà parlé, et dans la mesure où l’expression russe est à peu près interdite, il est assez difficile de savoir ce qui se passe réellement. Et c’est comme cela que l’on nous a raconté que la Russie était en échec, que son plan avait échoué, et que son armée était enlisée au bord de l’effondrement.

Alors on se tourne vers des gens dont ces questions sont la spécialité. Malheureusement même chez ceux-là, les récits sont biaisés. Ceux qui tiennent ces discours le font pour certains parce qu’ils l’espèrent performatif, d’autres (coucou Michel Goya, coucou Pascal Boniface) se font les petits télégraphistes des USA pour des raisons alimentaires, d’autres enfin (coucou Jean-Pierre Chevènement) pour appuyer la stratégie américaine visant à impliquer l’Europe dans une « poursuite de la guerre » jusqu’au dernier ukrainien.

Pour essayer d’y voir un peu plus clair et sortir de cette tenaille, j’ai demandé à Sylvain Ferreira, spécialiste de ces questions de faire un point de la situation et de porter une appréciation sur la stratégie russe.

J’invite encore une fois à la consultation de sa page « Veille stratégique » qui s’efforce de donner une information objective.

Régis de Castelnau

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 05:20

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

"Les troupes de l'OTAN sont aux portes de la Russie et son budget militaire pèse 13 fois celui de Moscou. Mais pour la presse occidentale, Poutine menace la paix dans le monde. Le syndrome de Colin Powell a encore frappé."

Bruno Guigue  (lu sur sa page facebook)

démocrates ukrainiens du bataillon Azov ...

démocrates ukrainiens du bataillon Azov ...

Partager cet article
Repost1
30 janvier 2022 7 30 /01 /janvier /2022 16:31
L'insigne du bataillon Azov, régiment d'extrême droite et nationaliste est la rune "Wolfsangel" sur fond bleu et jaune, qui caractérisait également la SS-Verfügungsdivision.

L'insigne du bataillon Azov, régiment d'extrême droite et nationaliste est la rune "Wolfsangel" sur fond bleu et jaune, qui caractérisait également la SS-Verfügungsdivision.

Par Joël Perichaud, secrétaire national du Parti de la démondialisation aux relations internationales

Quand les États-Unis votent non à la résolution pour lutter contre le néonazisme en Ukraine, les pays de l’Union européenne se déballonnent et s’abstiennent. « Quoiqu’il en coûte » c’est d’abord l’allégeance au pays de tutelle de l’UE qui prime ! Les faits et les explications.

Moscou propose chaque année, depuis 2005, l'adoption par l'Assemblée générale des Nations Unies d'une résolution sur l'irrecevabilité de la glorification du nazisme et la lutte contre la montée du néonazisme. Rappelons que la Russie est le pays qui a subi le plus de victimes pendant la Seconde Guerre mondiale (au moins 20 millions de morts) et qui a mis fin à l'Allemagne nazie. La Russie considère, avec raison, qu’il faut lutter contre la montée et l'impunité des groupes néo-nazis chez son voisin, l’Ukraine.
Présentée par la Russie à l’ONU, la résolution A/76/460 intitulée "Lutte contre la glorification du nazisme, du néonazisme et d'autres pratiques qui contribuent à exacerber les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et d'intolérance qui y est associée" a fait l’objet d’un vote le 17 décembre 2021 : 130 voix pour et 49 abstentions. Parmi celles-ci : le Canada, l'Australie, le Royaume-Uni, le Japon et les membres de l'Union européenne, y compris la France…
Les États-Unis et l’Ukraine, ont voté contre…

Le document recommande aux pays membres de prendre des mesures « dans les domaines législatif et éducatif, conformément à leurs obligations internationales en matière de droits de l'homme, afin d'éviter un examen de l'issue de la Seconde Guerre mondiale et le déni des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre commis pendant la Seconde Guerre mondiale ». En outre, la résolution appelle à l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale et de haine fondées sur la nationalité et la religion.

[...]

Lire l'intégral ci-dessous

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2021 5 26 /11 /novembre /2021 15:45
Derrière “la démocratie” et les campagnes occidentales il y a notre esclavage, la guerre et le fascisme…
Danielle Bleitrach
Il ne s’agit pas seulement de lutter contre les mensonges et les campagnes de propagande sur le thème de la démocratie, mais bien de se rendre compte en quoi nos couches populaires et nos peuples en seront les principales victimes. Alors même que l’humanité est confrontée à des situations dramatiques qui exigent des coopérations planétaires, on ne peut qu’être frappé par la teneur de ce qui divise et crée les antagonismes. Honnêtement, je dois dire que je n’ai aucune confiance dans les esprits assez inconséquents pour ne pas mesurer combien le thème des droits de l’homme, la pseudo dénonciation des “autoritarismes” et tous les opportunismes d’une campagne électorale qui est de plus en plus déportée vers la droite et l’extrême-droite, sont liberticides. On nous annonce un sommet virtuel organisé par Biden autour de la question des droits de l’homme. Si on ne dénonce pas de telles opérations on ne pourra pas lutter contre ce que nous préparent les gouvernants capitalistes en matière de régression. Pas plus que si dans la foulée on n’ose pas affirmer la nécessité du socialisme face à ce terrible déclin dans lequel on tente de nous entraîner. Il ne s’agit pas de s’identifier à la Chine ou même à Cuba, il s’agit de refuser la logique impérialiste et le gouffre qu’elle creuse.

L’administration Biden n’a pas attendu longtemps pour se désavouer et rendre complètement caduques les affirmations de respect de la rencontre virtuelle entre eux et Xi. Les principes d’une concurrence qui éviterait les provocations et les ingérences sont battus en brèche par l’annonce du sommet pour la “démocratie” qui provoque également la colère méprisante de la Russie. Du 9 au 10 décembre, le président BIDEN organise un sommet virtuel qui devrait regrouper “les dirigeants du gouvernement, de la société civile et du secteur privé” autour de certains thèmes “la dénonciation de l’autoritarisme” et “la promotion du respect des droits de l’homme” selon un communiqué publié sur le site web du département d’État. [...]

Lire la suite sur le blog "Histoire et Société"

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2021 7 19 /09 /septembre /2021 15:11

Cet article est reposté depuis Réveil Communiste.

Partager cet article
Repost0
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 16:26

Cet article est reposté depuis Bordeaux-moscou... Loubianka..

Partager cet article
Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 16:30
Etats-Unis - Paru sur France Inter le 31 mars -  Navire-hôpital sur une rivière au cœur de New-York, hôpital en plein Central Park, file interminable de voitures pour recevoir une aide alimentaire en Pennsylvanie, SDF "compartimentés" à même le sol dans le Nevada...

Etats-Unis - Paru sur France Inter le 31 mars - Navire-hôpital sur une rivière au cœur de New-York, hôpital en plein Central Park, file interminable de voitures pour recevoir une aide alimentaire en Pennsylvanie, SDF "compartimentés" à même le sol dans le Nevada...

Hier 28/04.20, le premier ministre français a fait état d’un “plan” de dé-confinement. C’est la consternation. Ce gouvernement accélère l’effet de ses prédécesseurs de remise en cause des atouts français, non seulement c’est l’hôpital public qui montre la force d’un personnel dans une situation de délabrement, avec rien en vue pour le défendre en cas de deuxième vague. C’est le tissu territorial français qui est appelé à suppléer aux carences d’un Etat qui a renoncé à prévoir et à planifier, alors qu’il ne leur laisse que les moyens de bricoler, à la manière de ces masques qui manquent toujours. Mieux ou pire, ceux que l’on a achetés avec l’argent de vos impôts vont vous être vendus à des prix prohibitifs sans plafond. Il ne s’agit même plus de bloquer les prix alimentaires, mais ceux d’un produit indispensable à la survie, acheté avec votre argent. La France, comme la plupart des pays occidentaux, a de fait choisi la stratégie la plus risquée, celle d’une pseudo immunité collective. Les Chinois contemplent la manière dont intervient le dé-confinement de l’occident et mettent en garde sur le caractère hâtif et imprudent de ce “retour à ce qui ne saurait être la normale”. Nous avons déjà refusé de voir ce que faisait la Chine, traitant avec un mépris quasi colonial ce pays, allons-nous continuer ce mépris de l’expérience sous les mêmes prétextes? (note et traduction de Danielle Bleitrach)

Par Chen Qingqing et Zhao Juecheng Source: Global Times Publié: 2020/4/27 20:23:4112


Les observateurs doutent que l’Europe et les États américains puissent adopter l’expérience de la réouverture de la Chine

illustration : Les employés de l’équipe du matin de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) – L’usine de voitures du groupe PSA partent lundi de l’usine SEVEL (European Light Vehicle Company) à Atessa, au sud de Pescara, après que le gouvernement ait établi des plans de réouverture partielle, pendant le verrouillage du pays visant à freiner la propagation de l’infection par COVID-19. Photo: AFP

Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 15:09

Cet article est reposté depuis Ça n'empêche pas Nicolas.

"Il est démontré que le confinement strict est le moyen le plus sûr pour stopper net l'épidémie. Peu importe qu'il émane d'une « dictature » ou d'une « démocratie », pourvu qu'il soit mis en œuvre. Comme disait Deng Xiaoping : « Peu importe que le chat soit blanc ou noir, pourvu qu'il attrape les souris. » Les virus ne font pas de politique."

Partager cet article
Repost0

Articles Récents